15/10/2010


La voix t'a guidé,

égaré,

ton pas l'a suivie.


Il était là, pourtant,

le chemin.


Sur le sol, noir,

ton destin l'a brouillé.



00:44 Publié dans Humeur | Tags : mort, âme | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

Les commentaires sont fermés.