30/04/2011

Andersen 317

C’est une adresse, celle des Editions d’en bas au Salon du livre.

Un apéritif y est offert dès 11:00, ce samedi 30 avril.

Si vous êtes libres, si vous êtes sur place ou pas loin, surtout si vous en avez l'envie, n'hésitez pas!

Accessoirement vous m'y trouverez sans doute aussi car j'y ai été invitée à dédicacer la 2e édition bilingue de mon 2e recueil de nouvelles, Nouvelles de rien/Nothing still.

La 1ère édition bilingue de ces nouvelles a été publiée l’an dernier à Moscou. http://www.nashagazeta.ch/book/10338

 

06:25 Ecrit par Hélène Richard-Favre dans LittératureLien permanentCommentaires (2)Trackbacks (0)Envoyer cette note | Tags : nouvelleséditions bilinguesrusseanglais del.icio.us |Digg! Digg Facebook

06:25 Publié dans Culture, Genève, Littérature | Tags : salon du livre, édition, nouvelles, bilingue | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

22/04/2011

"Ailleurs"

Sur le blog: http://victordumitrescu.blog.tdg.ch/archive/2011/04/21/ma... où il était écrit -entre autre- que seule la candidature de Ségolène Royal permettrait au président de la république de passer le premier tour de l’élection, j'ai répondu que même si seule sa candidature permettait à Nicolas Sarkozy de passer, le fait est que la beauté et la séduction, non négligeables en tant que telles, ne suffisent pas pour gouverner.

L'audience que remporte Marine Le Pen ou qu'a connue avant elle, Ségolène Royal, ne s'expliquent pas par leur seule aptitude à séduire. Elle trouvent leur sens ailleurs. Et c'est de cet "ailleurs" qu'il faudrait s'inquiéter. Savoir ce qu'il recouvre comme motivations ou autres revendications qui vont durer ou non, voilà ce qu'il serait aussi intéressant d'examiner.

Ce lien http://bcove.me/kcvflfwy, où sont exposés deux points de vue de journalistes français, donne un aperçu de cet "ailleurs".

 

01:05 Publié dans Politique française, Pouvoirs | Tags : ségolène royal, marine le pen, nicolas sarkozy | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

20/04/2011

Bicyclettes-surprises

 

Clin d'oeil au blog du 16 avril dernier, http://peresiffleur.blog.24heures.ch/archive/2011/04/16/l..., ce blog n'a de commun avec lui, que le vélo.

En effet, c'est leur guidon bien en mains pour zigzaguer, que des cyclistes circulent sur les quais ou dans les parcs public, sans parler des trottoirs. Or rien n'indique aux piétons qui cheminent, que soudain dans leur dos surgira un vélo. Pis, que les petits enfants qui jouent, ignorent les risques qu'ils courent, alors qu'ils n'ont pas vu appraître ces bicyclettes téméraires. Car jusqu'à nouvel avis, aucune législation n'oblige les parents à tenir leur progéniture en laisse, contrairement aux détenteurs de chiens.

Nul ne conteste le fait que les automobilisites soient priés de respecter les cyclistes, dans ce cas, inviter les cyclistes à tenir compte des piétons, vaut autant en matière de civisme.

Ainsi, ce qu'on lisait le 20 octobre 2010 sur ce blog http://actif-trafic.blog.tdg.ch/archive/2010/10/20/cyclot... , n'est guère convaincant:

« Nous reconnaissons qu’il y a un problème : nous avons constaté un vrai ras-le-bol de la part de piétons qui se sentent envahis par les cyclistes sur les trottoirs, et de nombreux cyclistes commettent des entorses au code de la route. Mais aucun cycliste ne fait cela par pur plaisir : lorsqu’on est en danger sur la route, on se réfugie là où l’on peut être en sécurité, et on prend de l’avance pour éviter d’être dans les flux d’automobiles. »

Car sur les quais, les voitures ont leur route, les vélos ont leur piste. Pourtant, si les automobilistes respectent l'espace imparti aux piétons, les cycliste, eux, n'en ont cure. Dans les jardins publics, aucune voiture non plus ne s'aventure, mais des vélos, oui. Alors que marcher et pousser sa bicyclette constituerait un exercice aussi sain et louable que de rouler au milieu de piétons qui apprécieraient sans doute de ne plus être pris pour des piquets de slalom.

 

02:00 Publié dans Genève, Pratiques, Sécurité, société | Tags : vélos, cyclistes, pistes cyclabes, circulation | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

19/04/2011

Villepin, de l'UMP, "Ils n'ont pas besoin de moi pour perdre"

 

Ils n’ont pas besoin de moi pour perdre, ils se débrouillent très bien, laissez-les faire, répond Dominique de Villepin à Olivier Mazerolle le 17 avril dernier sur BFMTV, tandis que le journaliste lui demande s’il n'a pas conscience qu'il peut faire perdre son camp.

"Mon camp", s‘interroge alors le Président de République Solidaire, non sans sourire ni se priver de faire remarquer qu’on le situerait plutôt à gauche, avec le projet qu’il vient de présenter.

Quant à  l’UMP menacée d‘implosion, Dominique de Villepin ne manque pas de rappeler au journaliste qu’il y a plusieurs années déjà, dans une précédente interview, il l’avait prédit.

Ils n’ont pas besoin de moi pour perdre, ils se débrouillent très bien, laissez-les faire!

Cette réponse, même prise hors de son contexte, vaut qu'on s'y arrête. A chacun de la comprendre comme il l'entend.

13:15 Publié dans Politique, Politique française, Pouvoirs | Tags : villepin, présidentielles, france, 2012 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

18/04/2011

Conspirateur ou soldat?

 

Conspirateur de l'idéal, c'est ce titre qu'Olivier Mazerolle a choisi de donner à l'émission de BFMTV au cours de laquelle il interrogeait Dominique de Villepin, hier, 17 avril.

Dominique de Villepin fait alors remarquer au journaliste que celui-ci a sans doute dû s'inspirer de Clémenceau.

Olivier Mazerolle sourit, le Président de République Solidaire rectifie la formulation et rappelle que chez Clémenceau, c'est de soldat dont il est question...

A quoi Dominique de Villepin ajoute, Soldat me suffit.



13:11 Publié dans Culture, Politique, Politique française, Pouvoirs | Tags : villepin, mazerolle, clémenceau | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

17/04/2011

A propos de la traversée de la rade

Il est vrai que le souci esthétique fige une situation mais l'évincer du débat concernant la traversée de la rade est difficile, délicat, voire impossible.

Certes, le but n'est pas de faire de la rade un objet de musée ou de contemplation vu du Salève ou d'ailleurs!

Mais indépendamment des doléances et autres reproches régulièrement exprimés par ceux qui pâtissent d’une circulation devenue de plus en plus dense au fil du temps, il serait judicieux de se demander si l’immobilisme qui entoure les divers projets de traversée de la rade, ne signifie pas qu'aucun d'eux n'ait précisément et jusqu'à présent offert de solution adaptée.

Dans ce cas, pourquoi ne pas admettre que sagesse et bon sens soient préférables à toute décision prise à la hâte et au mépris d'un site qui mérite qu’on lui apporte toute la considération qu’il exige?

15:29 Ecrit par Hélène Richard-Favre dans GenèveLien permanentCommentaires (0)Trackbacks (0) |Envoyer cette note del.icio.usDigg! Digg Facebook

15:30 Publié dans Genève | Tags : traversée de la rade, genève | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

15/04/2011

Moritz Leuenberger à Genève

 

Billet paru également dans  Le Temps du 15 avril 2011 en page 15.

 

Au regret d’avoir été dans l’impossibilité d’assister à la conférence de Moritz Leuenberger, le 13 avril à l’Université de Genève, s’ajoute celui de n’avoir pu l’interroger sur le sens de son libellé: "L’homme politique et la marchande de Plainpalais ont-ils la même éthique?".

Outre le fait que personnalité politique et  négociant, au lieu d’ homme politique et marchande, auraient évité la comparaison connotée par les genres attribués à ses termes, il est  surprenant qu’un ancien conseiller fédéral n’ait pas eu à l’esprit qu’en démocratie, toute marchande puisse en même temps et aussi exercer des fonctions politiques.

Que l’opposition ainsi formulée par Moritz Leueunberger dans le titre de sa conférence, relève d’une hypothétique mauvaise maîtrise du français, apparaît peu probable. Dans ce cas et surtout dans le cadre du cours public où il s'exprimait, "Morale privée - Ethique publique?", ce titre résonne de manière provocante.

 

12:10 Ecrit par Hélène Richard-Favre dans GenèveVie politiqueLien permanentCommentaires (1) |Trackbacks (0)Envoyer cette note | Tags : politiqueethique del.icio.usDigg! Digg Facebook

 

12:10 Publié dans Genève, Politique, société | Tags : moritz leuenberger, politique | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

06/04/2011

Mots pour maux


Et tout est dit?

 

10:42 Publié dans Discours | Tags : langue, êtres | Lien permanent | Commentaires (4) | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg