12/05/2011

Bertrand, Hervé, Anne et les autres.

Débattre de la venue de Bertrand Cantat à Genève n'est-il pas le fait de cette célébrité dont on a voulu qu’elle ne l’épargne pas d’une peine qu’il a exécutée comme tout détenu de droit commun?

Mêler de la morale à la décision prise par Hervé Loichemol n'est pas interdit. Mais si votre voisin sorti de prison avait été engagé par un patron soucieux de sa réinsertion, auriez-vous réagi avec autant de passion?

Le fait que Bertrand Cantat soit un artiste meurtrier choque. Mais le fait qu'il ait droit à double peine aussi.

 

12:31 Ecrit par Hélène Richard-Favre dans GenèveLien permanentCommentaires (7)Trackbacks (0) |Envoyer cette note | Tags : justiceartmoraledroit. del.icio.usDigg! Digg Facebook

12:30 Publié dans Culture, Genève, société | Tags : cantat, comédie, hervé loichemol | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

Les commentaires sont fermés.