18/05/2011

Cantat et la célébrité

 

Courrier que j'ai adressé au quotidien Le Matin qui l'a publié en page 22 de son édition du 17.05.2011

Le titre est de la Rédacation

La célébrité n’excuse rien, cela a été maintes fois lu et entendu parmi les nombreuses réactions qui ont suivi le meurtre de Marie Trintignant par Bertrand Cantat.

Il serait bon, dès lors, de s’en souvenir et de considérer le chanteur comme prisonnier ordinaire qui a accompli sa peine.

Dans ce sens, sa réinsertion sociale, toute médiatique soit-elle, est aussi légitime que celle de n’importe quel condamné de droit commun. Pour ce qui est de la morale, cela se discute. Mais est-ce là vraiment le propos?

13:29 Publié dans Culture, Genève, Justice, société | Tags : cantat, justice, célébrité | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

Les commentaires sont fermés.