16/06/2011

Alliance(s), stratégies

Rien n'échappe plus aux regards des deux parties en présence dans le cadre de l'affaire DSK, on l'a bien compris.

Le fait qu'Anne Sinclair porte ou non son alliance, où et quand, doit-il dès lors constituer un élément pertinent sinon irréfutable?

Qui est aux côtés de DSK pour le soutenir financièrement? Le FMI, peut-être?

Quelque soit l'intérêt de cette histoire, il n'en demeure pas moins qu'Anne Sinclair, quoiqu'on en pense, aligne les dollars pour son mari.

Combien de temps encore, nul ne le sait. Pas davantage dans quelles conditions ni pour quelles raisons.

Le fait est qu'elle n'a -pas encore- rompu avec son DSK de mari en dépit des images de Closer ou autres medias qui relayent ses infos.

Certes, la guerre des images fait rage et la nuance n'est plus de mise. La traque a commencé.

D'un côté comme de l'autre, fantasmes et intérêts entretiennent à souhait les ombres qui planent encore sur le passé et l'avenir des protagoniste.

 

11:20 Ecrit par Hélène Richard-Favre | Lien permanentCommentaires (0)Trackbacks (0)Envoyer cette note del.icio.usDigg! Digg Facebook

11:20 Publié dans Medias, Politique, Politique française, Pouvoirs | Tags : dsk, anne sinclair, medias, rumeurs | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

Les commentaires sont fermés.