04/08/2011

De Lars von Trier à Bat Ye'or

 

Chasse aux sorcières ou pas, on traque les références culturelles d'Anders Breivik et on les trouve.

Après Lars von Trier, http://www.lepoint.fr/culture/dogville-script-de-la-tueri... voici aujourd'hui  Bat Ye'or.

Cette femme de 78 ans, Gisèle Littman-Orebi de son vrai nom, vit à Gland, en Suisse.

Interrogée par Patricia Briel dans Le Temps" de ce jour, elle s'explique en page 8: http://www.letemps.ch/suisse.

Déterminer une responsabilité à charge du cinéaste ou de l'écrivain est un pas que certains se hâteront de franchir.

D'autres, plus nuancés, se rappelleront qu'entre l'écrit et l'acte, une marge existe. Il ne faut jamais l'oublier car elle est conséquente.

 

14:53 Publié dans Culture, Justice, société | Tags : breivik, tuerie d'oslo | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

Les commentaires sont fermés.