13/08/2011

Voix syriennes, tentes israéliennes

 

S'indigner en Israël, s'opposer aux fusils en Syrie, tels sont les mouvements que l'Occident observe et commente ici et là.

Si au moins les destins de ces Israéliens ou autres Syriens, peut-être aussi imprévus qu'improbables, ouvraient de nouveaux points de vue, alors leur combat ne serait pas vain.

Car trop souvent les considérations émises sur ces peuples se réduisent à ceux qui les gouvernent.

Or les voix qui s'élèvent, les tentes qui se dressent, refusent le cynisme.

Le courage des insurgés devrait-il être voué au sacrifice?

 

http://www.rue89.com/2011/08/10/tel-aviv-indignee-une-rev...

http://mrhayoun.blog.tdg.ch/archive/2011/08/07/des-indign...

http://www.letemps.ch/, voir l'article de Hala Kodmani

 

13:02 Publié dans Destins, Politique, Pouvoirs | Tags : syrie, israël, indignés, suheir atassi et razan zaitouneh | Lien permanent | Commentaires (4) | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

Commentaires

Drôle d'amalgame? Pour Israël c'est un conflit social...Quel pays n'a pas ce genre de problème? C'est très dangereux cette façon de faire.

Écrit par : Pierre NOËL | 14/08/2011

Pour Israël, Pierre Noël, le conflit va au-delà de seules préoccupations sociales. Il est aussi d'ordre politique. Quant à l'évocation de la Syrie et d'Israël ensemble, je l'explique. Le seul fait de ne plus considérer ces pays en blocs mais constitués de voix discordantes, sensibilise l'opinion publique internationale si elle y est prête bien sûr. Car il est souvent plus commode de classer de manière réductrice et d'élaborer à partir de là des raisonnements qui finissent le plus souvent par créer de profonds malentendus.

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 15/08/2011

De mon point de vue deux articles auraient fait l'affaire.D'un côté la Syrie ou un bain de sang à pour origine des difficultés sociales, avec un despote au pouvoir qui va jouer comme le fou de Lybie.

Israël seul pays démocratique de la contrée(il y a des arabo-musulmans au parlement israélien) a déjà fait des concessions mais ne trouve plus d'interlocuteurs valables, sauf un Hamas qui veut la destruction de ce pays.Il n'est pas le seul, Abbas s'est rallié à cette cause.

www.aschkel.info.com

Nous allons vers un conflit mondial car soyez en sûr la création d'un état raciste palestinien aux portes d'Israêl ne verra jamais le jour. Ce sera donc la guerre.L'ONU risque de déclencher ce conflit mondial, en septembre, puisque cet organisme s'est inféodé au pays arabo-musulmans qui veulent détruire Israël et conquérir le monde.

Enfin la terrible crise économique -nouvelle- que je dénonçais (avec d'autres) en septembre 2010 va faire des ravages et anéantir le système économique mondiale.La Suisse peut se préparer à payer le prix fort déjà pour les salariés de toutes les classes sociales.

Référence: "MoneyWeek" "l'édito des matières premières" "chronique agora" etc...

Écrit par : Pierre NOËL | 15/08/2011

Eh bien, Pierre Noël, on ne peut pas dire que vous soyez particulièrement optimiste mais il est vrai que le contexte actuel prête peu à la réjouissance...

De là à en tirer les conclusions que vous présentez dans votre précédent commentaire, il y a un pas que je ne serais pas prête à franchir.
J'ose croire encore en quelques forces moins sombres à l'oeuvre. Cela dit sans leurre ni illusion mais parce que j'ai une image de la vie qui me laisse espérer qu'elle puisse rivaliser avec l'horreur qui nous est servie ici et là.

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 15/08/2011

Les commentaires sont fermés.