23/08/2011

Drogue, non, alcool, oui.

 

Les jeunes UDC valaisans devront réviser leur copie.

Certains le savaient délà, l'information le confirme, la voix d'Amy Winhouse ne s'est pas éteinte sous les effets de la drogue.

La consommation d'alcool par la chanteuse avant sa mort a par contre été avérée.

Cependant, rien ne prouve que l'alcool a tué la chanteuse.

http://www.europe1.fr/Musique/Winehouse-n-est-pas-morte-d...

http://www.lepost.fr/article/2011/08/23/2574319_amy-wineh...

 

Au Valais, on appréciera.

A suivre donc.

 

Commentaires

mais chere madame ,c'est l exageration des deux qui l'on tuée .

Écrit par : deleze c. | 24/08/2011

@ C.Deleze, je me réfère à ce qui a été constaté. La drogue n'a pas tué Amy Winhouse.

Pour le reste, je vous remercie de respecter le travail des professionnels qui livreront les raisons du décès de la chanteuse en temps voulu et surtout sur la base d'études médicales voire médico-légales et non d'opinions sans fondements avérés qui osent s'afficher en toute impunité.

Je vous remercie de votre attention.

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 24/08/2011

Les commentaires sont fermés.