03/09/2011

Etre coi

 

Etre coi...

Et qui?

Il arrive d'être coi à qui privilégie le silence aux vociférations.

 

 

 

 

Commentaires

pas de parole
à ceux qui ont fait le choix
de se taire pour la sauvegarde d'autres

face aux acteurs en abus de pouvoir
assouvissant leurs victoires bancaires
avec leurs supports de nouveaux frontaliers travaillant sans permis touchant toujours leurs indemnités de chomage en France,
faire valoir & acolytes en toute impunité
avec support d'employés chinois non déclarés
même au prix de la vie de leurs collègues,
se suicidant

Merci, pour permettre cette pensée à Sui, victime d'accident sur lieu de travail et suicidée suite à harcèlements par ses collègues frontaliers, que je n'oublie pas.

Écrit par : et ensuite? | 03/09/2011

Mais quelle leçon de mauvais goût, votre blog est devenu d'un kitch !!!

Écrit par : Corto | 03/09/2011

La dignité se revêt souvent des draps du silence.

Les fantômes aussi. Faut faire gaffe !

Écrit par : Christian Bitard | 03/09/2011

Sauf que certains silences sont beaucoup lourds que les pires vociférations, le silences a ce pouvoir d'être vociférant !!!

Hélène a le don pour faire partir les sujets en boucles !!!!!

Écrit par : Corto | 04/09/2011

eh oui Corto, un rien habille une dame de classe - ce genre qui n'est pas vôtre

Écrit par : et ensuite? | 05/09/2011

Les commentaires sont fermés.