11/09/2011

Robert Bourgi et l'intérêt (général)

 

De ces mallettes et des révélations de leur contenu, que retire-t'on?

"Le souci de l'intérêt général", dit le concerné. Et le remords.

De l'avoir oublié?

C'est vrai. Les valises plein les mains, on se concentre avant tout sur la charge à porter.

 

 

 

Commentaires

Chére Hélène .
Ne faisons pas comme si les immondices véhiculés ce Bourgui était une évidence.
J'etais au Tchad à Fort Lamy en 1964, lors de la premiére fête de l'independance de ce tres attachant pays avec mes parents dont mon pére ancien de la 2éme DB, où il s'etait engagé à lâge de 16 ans.
Je peux Vous assurer que ni à cette époque ni les années qui suivirent la politique du Gal de Gaulle et de M. Foccart fut autre que de faire la politique de la France et de preserver la relation privilégié qui existait entre certains états et l'ancienne métropole Quand à cette histoire de valise raisonnons un peu: Pourquoi prendre la peine de porter des valises alors que l'on controle la monnaie de tous ces pays par l'intermédiaire du franc CFA et dela Banque de France.Chére Hélène les rumeurs sont d"autant plus puantes et ceux qui les propagent qu'elles se font passer pour des évidences.

Écrit par : Michel Ayoun | 11/09/2011

Les commentaires sont fermés.