26/11/2011

Rue89 interroge

 

Rue89, le journal en ligne qui a posé hier la question de savoir où était passé le Blackberry de DSK http://billets.blog.tdg.ch/archive/2011/11/25/dsk-encore-... (s')interroge dans son édition de ce jour, sur la personnalité d'Edward Jay Epstein, le journaliste qui a rouvert l'affaire du Sofitel à sa manière.

S'il est bien fait mention du goût qu'entretiendrait Epstein pour les théories avérées ou non de complots, il est aussi montré la qualité des investigations menées par le journaliste.

Pour ceux qui lisent l'anglais, voici de quoi être informé car l'article indique les références du site de l'article et du site d'Edward Epstein.

http://www.rue89.com/2011/11/26/qui-est-edward-jay-epstei...

 

16:58 Publié dans Air du temps, Politique, Politique française, Pouvoirs | Tags : dsk, sofitel, edward jay epstein | Lien permanent | Commentaires (5) | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

Commentaires

En quoi un téléphone piraté ou non influerait-il sur un "rapport consenti hâtif" ?

Écrit par : jeanpol | 26/11/2011

Black Berry - Chuck berry -crawn.berry, tout de même JFK alias DSK a plus ou moins sciemment mis en danger l'avenir de sa famille politique juste avant de passer à l'acte :de l'éjaculation précoce à l'élection primaire " je connais plus d'un blogueur qui y serait aller de sa petite analyse judéo-chrétienne...
Le dernier carré d’irréductibles compatissants ne sont-ils pas l'ineffable Ruben-Ayoun "from Dauville" mais aussi Finkelkraut- Bruckner-Kahn- Badinter B:H.L.
j'arrête là le CICAD est sur les dents.

Écrit par : briand | 26/11/2011

Jeanpol, pourquoi ne pas imaginer la question posée de manière inverse?

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 26/11/2011

briand, vos jeux de mots sont certes aussi brillants que votre patronyme ou pseudonyme mais ils ne résument peut-être pas tout, allez savoir.....

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 26/11/2011

Pour info: http://jt.france2.fr/20h/

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 26/11/2011

Les commentaires sont fermés.