07/12/2011

Le brouhaha du monde

 

Autour de son vacarme, sa normalité, sans cesse recommencée.

 

Commentaires

Cela donne raison à Voltaire quand il dit qu'un vieil abus est toujours sacré! Honnêtement, je ne pense pas que ce soit vrai, que la normalité soit sans cesse recommencée. Je lis les mémoires de Mme Guyon, la vie de saint François de Sales, en ce temps-là, les femmes de la petite noblesse et sans doute du reste de la société se mariaient à quatorze ou quinze ans, cela ne se fait plus du tout!

Écrit par : RM | 07/12/2011

Bof, c'est votre droit et surtout celui de ne plus le lire!
Cela dit, je vous sais gré de votre honnêteté.

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 07/12/2011

Rémi,
et que dire de ces adolescentes de certains pays qui, à peine pubères, sont promises à des inconnus ou dans le meilleur des cas, à un proche de la famille?

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 07/12/2011

et que dire des adolescentes bien de chez nous qui couchent à peine sorties de l'enfance avec un ou plusieurs garçons voir parfois des adultes?

Écrit par : mais-oui | 07/12/2011

Sur le moteur de recherche Google, si vous tapez sexualité des ados vous serez servie!

Écrit par : mais encore | 07/12/2011

Louis XI avait 28 ans lorsqu'il a épousé Louise de Savoie, qui n'en avait que 6...
Et à 13 ans, elle accouchait de son premier enfant.
Plus fort que Mahomet avec Aïcha.

Écrit par : Séraphin Lampion | 07/12/2011

Hélène, comme je disais, au moins en Savoie et en France, au XVIIe siècle, c'était pareil, mais ce n'est plus considéré comme normal dans ces pays. Dans d'autres, ça l'est encore. Mme Guyon raconte même qu'il y avait une pression sociale sur les pères pour qu'ils marient leurs filles, qu'elle-même a été sollicitée dès l'âge que vous mentionnez, et que la père a dû céder quand elle a eu quatorze ou quinze ans: c'est elle qui le présente de cette façon. A partir du moment où le mariage est la seule voie légale permettant d'avoir des relations sexuelles, c'est inévitable.

Écrit par : RM | 07/12/2011

(Mais dans les pièces de théâtre du temps, on idéalisait, on faisait comme si les jeunes gens étaient à même de se contenir jusqu'à l'âge de 18 ou 20 ans, ils ne se mariaient pas avant, dans ces fictions, il ne faut pas s'y fier, cela a été repris au 19e siècle dans les romans.)

Écrit par : RM | 07/12/2011

DSK, à nouveau mis en cause...http://www.tdg.ch/monde/europe/accuse-dsk-agressee-suisse/story/19523724

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 05/06/2013

Les commentaires sont fermés.