15/12/2011

Dominique de Villepin, candidat

Ils seraient bien inspirés de lire le blog d'Albin Wagener*, tous ces journalistes et autres faiseurs d'opinions qui se hâtent de commenter la candidature à la présidentielle française de 2012 annoncée par Dominique de Villepin le 11 décembre dernier.

Car outre la répétition inlassable des mêmes antiennes lues et entendues à l'envi sur le statut du fondateur de République Solidaire, on ne trouve aucune information argumentée.

Non seulement l'ensemble des commentaires émis dans les medias se ressemblent et varient à peine de quelques iotas, virgules ou bémols, mais encore ils s'obstinent à ne rendre compte que d'approximations, quand ce ne sont pas carrément des rumeurs sans preuves.

Non, le parti fondé par Dominique de Villepin le 19 juin 2010 n'est pas à l'agonie.

Non, l'entourage de Dominique de Villepin ne s'est pas réduit comme peau de chagrin. S'il s'est libéré de personnes qui n'avaient plus rien à y faire, tant mieux pour elles et pour lui.

Dominique de Villepin a un programme, un parti et des soutiens actifs, performants et motivés.

Croire qu'il suffit de se positionner contre Nicolas Sarkozy pour rassembler est un peu court et  bien naïf de la part de journalistes avisés.

Dans ce cas, on ne peut que leur conseiller de s'informer de manière un peu plus approfondie et précise avant de polluer les medias de ce qui se ditse raconte, se répand et se croit dans ces milieux si éclairés et bourdonnant de scoop qu'ils en sont devenus aveugles et sourds à tout ce qui se passe au-delà de leur périmètre.

 

http://debunker.blog.lemonde.fr/2011/12/14/manipulations-...

 

 

 

Les commentaires sont fermés.