03/02/2012

Psychiatrie et Politique

Selon France Soir et le sondage auquel il soumet ses lecteurs, 40 % des 4854 votants, estiment sans importance l'enfarinage de François Hollande mercredi soir dernier.

SONDAGE

François Hollande a été "enfariné" mercredi lors d'une réunion publique. Quelle est votre réaction?

C'est choquant
25% (1225 votes)
Il l'a bien cherché
20% (969 votes)
C'est sans importance
40% (1937 votes)
Cela va donner des idées à certains
15% (723 votes)

4854 votants

 

C'est plutôt rassurant de savoir que les soucis et les préoccupations des Français sont ailleurs. Il n'en demeure pas moins que la jeune femme qui a commis cet acte est désormais hospitalisée en psychiatrie.

Pour un geste reconnu sans importance et pour lequel François Hollande lui-même ne portera pas plainte, voir sa santé mentale ainsi mise en cause est tout de même étonnant, non? Enfin, bien sûr qu'on trouvera toujours de quoi argumenter et présenter le cas comme pathologique.

S'interroger sur le résultat de ce sondage aurait pourtant été aussi intéressant que de se pencher sur le sort d'une femme dont on ne doute pas qu'il sera traité avec la plus grande diligence et toutes les compétences obligées et requises.

http://www.francesoir.fr/actualite/politique/presidentiel...

 

Commentaires

Etre enfariné pour quelqu'un qui veut rouler les gens dans la farine, il n'y a là rien de choquant.Il s'en tire bien, d'autres produits auraient pu être utilisés...

Écrit par : Pierre NOËL | 03/02/2012

Le passage à l'acte effraie d"autant plus quand il concerne uniquement les puissants dont les psychiatres font partie et qu'ils soutiennent aveuglement." LEURS TRAITEMENTS" sont d'une brutalite inouIe et ne resisteraient pas à une analyse sociétale. Leurs "clientéle la plus repandue etant les toxicomanes,les alcooliques,aureolés par la caution Freudienne, ils tentent aveuglement de vendre à leur plus grand profit à lea population toute entiére fascinées, comme par un serpent, l'addiction cette notion sous la denomination de laquelle l'opium est delivrée au peuple,remboursé par la Sécurité Sociale, sous forme de Subutes.
Le servage a été inventé (X addictus est) pour les "gens" qui ne pouvaient abandonner leurs champs, detourner le fer de leurs charrues, pour des destinations frivôles, comme le ban ou, l'arriére ban des guerres privées d'un seigneur guerroyant. La conséquence etait la privation de parole, d'ester en justice .... De sujet on devenait objet!!!Nous en sommes là !!! D'où le succés de ce logos que l'on cantonne pudiquement au seul asservicement à certaines drogues dites dures. Alors que tous les initiés sont en train de la généraliser à l'humanité toute entiére , flattant les vices et les tares de quelques poignées de compradores que l'on paye en monnaie de singe quand, ce n'est pas en fausse monnaie!!! Surtout les encourageant à se payer sur la bête ce qui évite les trains de déportés ou les chartes.

Écrit par : Michel Ayoun | 03/02/2012

diable faut peu pour être interné en psychiatrie/réminiscence des anneés 20 à 70/ surtout si l'on songe aux dangers que font courir certains responsables sectaires et vu leur dangerosité ,beaucoup mériteraient d'être internés

Écrit par : lovsmeralda | 03/02/2012

le geste est répréhensible, puisqu'il s'agit d'une atteinte à la vie privée et physique dans ce cas,mais en aucun cas n'a d'intérêt pour qui et quoi que ce soit!...comme dirait Coluche: " Circulez, ya rien à voir!".

Écrit par : Guy Mortreux | 03/02/2012

Malade mentale....c'est de cette façon que l'on qualifie cette femme .C'est tellement plus simple .Fallait il vraiment que l'on crée le buzz pour un tel évènement?ce n'était jamais que de la farine ....si cette femmme voulait vraiment nuire elle aurait utilisé autre chose.Pour ma part ,j'y vois un acte de folie,peut être ,surtout de désespoir...

Écrit par : drouintaliano | 03/02/2012

C'est très inquiétant, en effet, étant donné la rôle que le diagnostic de la maladie mentale a joué dans l'histoire politique des régimes totalitaires. Une explication convaincante, s'il en existe une, devrait au moins être fournie pour éventuellement invalider nos soupçons.

Écrit par : Mère-Grand | 03/02/2012

Merci à toutes et à tous de vos réactions car en effet, un sujet jugé "sans importance" interpelle tout de même, non pour le fait en tant que tel mais sachant parfois comment les diagnostics sont posés et par voie de conséquences, les traitements psychotropes, dispensés quand ils ne sont pas carrément imposés.

Certes et sans doutes, s'agit-il d'un geste désespéré et pour cela, on peut se référer au blog de cette femme qui l'a évoqué et en a donné le titre aux journalistes qui l'interrogeaient sur les mobiles de son geste. Un internaute de facebook en a trouvé le lien que voici: http://unmicrosousvotreoreiller.unblog.fr/

A en lire les quelques première lignes, on peut en ressentir autant de gêne que de désappointement,sachant qu'il s'arrêtera là, le temps de son hospitalisation. Cependant et comme la femme en a parlé publiquement, le citer ici n'est ni la trahir ni la juger, c'est tenter de saisir le sens d'un acte et en évaluer la portée.

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 03/02/2012

Heureusement que c'était pas de l'acide. Malgré la cause qui a poussé cette personne de faire comme ça, nous ne savons pas ce qui s'était passé vraiment, ni la gravité de ce qu'a enduré la femme, mais quand même, on a pas le droit de montrer un comportement comme ça. Oui, c'est vrai, c'est un comportement inquiétant

Écrit par : faire-pat bapteme | 10/02/2012

¨Plus que son comportement c'est l'état mental de cette femme qui est "inquiétant" . La lecture de son blog fait froid dans le dos ...
La paranoïa semble faire vivre de grandes souffrances .
Pauvre femme ...

Écrit par : Summertime | 13/02/2012

Les soins psychiatriques sont parfois nécessaires,sinon indispensables, et certains en ont heureusement bénéficié. Cela va mieux en le disant. Chaque situation, chaque cas est unique avec un chemin personnel pour tenter ou réussir à se donner une vie plus agréable, ou moins pénible.

Écrit par : Marie-Hélène | 14/02/2012

Les commentaires sont fermés.