18/03/2012

République Solidaire

Le 4 juillet 2010, je publiais le blog ci-dessous sur le site officiel de République Solidaire. Comment ne pas s'en rappeler aujourd'hui?

Depuis la parution, le 2 juillet dernier, du communiqué de presse présentant la mise en place de l’organisation du mouvement de République Solidaire, réactions et commentaires ne se sont pas fait attendre sur le site VillepinCom. A la lecture de certains d‘eux, on sent pointer inquiétudes ou craintes de désillusions au vu de l'espoir né du mouvement tout récent que préside Dominique de Villepin. Dans son discours du 19 juin, l’Ancien Premier Ministre a émis de ses vœux le refus de la fatalité et du cynisme. Il a appelé à plus de solidarité. Exprimer un désir est une chose, le réaliser, une autre qui nécessairement entraînera des conséquences sur les attentes des uns et des autres. Ces considérations n’ont rien de politique ni de politicien. Elles relèvent de la simple nature humaine qui œuvre -sinon manœuvre- pour atteindre les objectifs qu’elle s’est fixés. On pourra toujours gloser sur le dicton selon lequel la fin justifie les moyens et évaluer, à son aune, dans quelle mesure ce qui se mettra en place comme organisation autour du Président de RS sera compatible avec les valeurs des uns et des autres. Souhaitons cependant à tous ceux qui se sont mobilisés, qu’ils ne replongent pas dans un défaitisme ou un pessimisme que la création de République Solidaire avait contribué à chasser. Car il convient de rester lucide et de ne pas se laisser emporter par quelque rêve de salut déçu. République Solidaire n’est pas la Providence. République Solidaire est le choix d’une orientation politique qui balise peu à peu son territoire.

http://www.villepincom.net/magazine/read/enjeux-attentes-...

 

11:19 Publié dans Politique, Politique française, Pouvoirs | Tags : villepin, villepincom, république solidaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

Les commentaires sont fermés.