05/04/2012

Marine Le Pen, en 4e position

Tel est en tout cas l'ordre dans lequel son courriel aux Français de l'Etranger est arrivé dans ma messagerie personnelle. Après ceux de Nicolas Sarkozy, de François Hollande et de François Bayrou. Pour l'étude comparative des textes? A voir.

 

img_projet2_2.png

 

marinesylvie.pngFrançaises et Français de l'étranger, mes chers compatriotes, c'est à vous que je m'adresse aujourd'hui,

Tous les jours, de tous les continents,du Panama comme de la Chine, du Liban comme de la Suisse, je reçois des lettres émouvantes de compatriotes expliquant leurs parcours, exprimant leurs inquiétudes devant l'état de délabrement de la France, et les raisons qui les poussent à porter leurs espoirs sur ma candidature à l'élection présidentielle, pour que ça change enfin. A la lecture de ces lettres, je pense bien sûr aux pêcheurs de l'ile de Sein qui en juin 1940 refusèrent en masse de se soumettre à une adversité écrasante et je suis fière de l'espoir que ces Français placent en moi .

 

Chers compatriotes, je sais que dans votre vie quotidienne, vous n'êtes pas toujours directement concernés par les enjeux de cette élection présidentielle : immigration, insécurité, chômage, pauvreté, dette. Mais je sais aussi que vous êtes consternés par l’état actuel de notre beau pays. Particulièrement sensibles au rayonnement de la France à l'étranger, vous êtes conscients qu'une France affaiblie, effacée et qui chaque jour perd de sa substance, économique, culturelle et militaire, ne répond plus ni à votre attente ni aux espoirs que vous êtes en droit de former pour l'avenir de vos enfants Notre tissu industriel est ravagé par une politique inadaptée , un désarmement dans la mondialisation : 500 000 emplois industriels ont encore été perdus au cours des cinq dernières années.

Notre agriculture , naguère pilier de notre économie et la plus performante du monde par sa productivité et la qualité de ses produits, est aujourd'hui sinistrée sous les coups de boutoir de la politique ultra-libérale de l'UE.

Enfin, vous constatez, atterrés, à l'occasion de vos retours au pays, la destruction progressive de nos valeurs, la disparition graduelle de nos références nationales, l’évacuation du sentiment patriotique qui minent l’esprit-même de la France. J'entends mettre un terme à cette évolution inacceptable et redresser notre pays. Je veux le réarmer face à la mondialisation.

En particulier, je compte réformer en profondeur les conditions dans lesquelles est accordée la nationalité française, afin de mettre fin à la montée des communautarismes sur notre territoire. Je supprimerai le droit du sol car la nationalité s’hérite ou se mérite. Les Français expatriés seront bien entendu libres d’accepter la nationalité de leur pays d’accueil s’ils l’estiment nécessaire. Ils ne pourront perdre la nationalité française que si la loi de ce pays d’accueil l’exige, comme le fera la loi française pour les postulants sur notre territoire.

Chers amis, nous Français, nous sommes un très grand peuple et nous devons reprendre notre destin en main. La France, qui est une grande puissance, doit retrouver les attributs de sa souveraineté, de sa liberté. Voila le principal enjeu de ces élections.Vous qui vivez à l'étranger pourrez alors de nouveau vous sentir fiers d'être français, fiers de représenter un Etat fort dont les élites sont respectables et dont les fonctions régaliennes seront à nouveau pleinement exercées. Fiers enfin de participer par votre travail et votre attitude, aussi bien au rayonnement de la France qu’à son redressement, car vous avez un rôle essentiel à jouer dans le plan stratégique de réindustrialisation que nous sommes seuls capables de mettre en œuvre. Je vous invite à prendre connaissance de mon projet présidentiel. Il est cohérent et totalement réalisable. Il est le seul à proposer une rupture et un plan de vigueur pour notre pays. Il suffit, comme souvent dans notre glorieuse histoire, d’en avoir la volonté!

Mes chers compatriotes, ayez cette volonté avec moi et nous y parviendrons! Vive le peuple français! Vive la République! Vive la France!

Marine Le Pen

Les commentaires sont fermés.