28/04/2012

Dominique de Villepin vu par Marie-Anne Montchamp

Dans le JDD de ce jour, Marie-Anne Montchamp revient sur les propos tenus par Dominique de Villepin dans Le Monde d'hier.

Son analyse met en question la vision de la campagne pour la présidentielle que se fait l'ancien premier ministre. Rien d'étonnant à cela du fait qu'elle avait choisi d'entrer dans le troisième gouvernement Fillon quelques mois après sa nomination comme première porte-parole du parti fondé par Dominique de Villepin en juin 2010.

Elle qualifie de littéraire et romanesque, le point de vue de Dominique de Villepin.

Indépendamment de la critique que la secrétaire d'Etat aux solidatités porte à l'encontre des propos tenus par l'ancien premier ministre, la question reste posée de savoir quel sens et surtout quelle prise en compte peut encore avoir un angle d'approche tel que celui de Dominique de Villepin.

http://www.lejdd.fr/Election-presidentielle-2012/Actualit...

Pour rappel, http://www.lemonde.fr/idees/article/2012/04/27/la-droite-...

Commentaires

Renaud Muselier, dans Le Figaro, ne ménage par Dominique de Villepin:

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2012/04/27/97001-20120427FILWWW00557-villepin-aveugle-par-la-haine-muselier.php

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 28/04/2012

En tout cas sur cette élection présidentielle il était complètement en dehors.

Écrit par : bol chantant | 28/04/2012

"Empêché", s'est-il déclaré à ses soutiens, amis et autres militants:

http://www.dominiquedevillepin.fr/

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 28/04/2012

TOUT SIMPLEMENT LA VOIX D'UN GRAND HOMME ETAT(DOMINIQUE DE VILLEPIN)QUI A PRÉVENU DURANT 5 ANS ET QUI VOIT SES CONSEILS ET SES DIRES SE VÉRIFIÉS ENCORE ET TOUJOURS, D'AUTANT PLUS DURANT CETTE CAMPAGNE,SCANDALEUSE,HONTEUSE DU COTE DE sarko.... AMITIÉS GAULLISTE ET SOLIDAIRE

Écrit par : Bachir CHEKINI | 29/04/2012

Je trouve croustillant que la secrétaire d'Etat aux solidarités se désolidarise du fondateur de République Solidaire dont elle fut il y a peu la porte-parole. Je note au passage qu'elle a pris des cours d'expression à double-sens lorsque je l'entends conclure en constatant que "Dominique de Villepin n'est plus un acteur de la vie politique, ce qui déçoit et agace". C'est vrai : nous sommes à la fois agacés et déçus.

Ceci dit, il ne faut pas faire du plus littéraire des Premiers Ministres que la France ait eu depuis les années de Gaulle le Boulanger des temps modernes : il faudrait pour cela qu'il ait une belle sur la tombe de qui se brûler la cervelle, ce qu'il n'est pas prêt de faire ! Mais si la belle Montchamp veut assister au sacrifice ultime, plutôt la convier au sacrifice de l'ump comme jadis Agamemnon fit d'Iphigénie !

Écrit par : Chgristian Bitard | 03/05/2012

J'ai toujours eu un faible pour Villepin, comme pour Bayrou. L'un et l'autre sont dans le vrai et je souscris des deux mains à son texte du Monde. L'avenir de la France commence le 7 mai, très probablement après la victoire de Hollande, du fait du choix d'un mauvais candidat à droite. Il faudra faire en sorte que la raison l'emporte lors des législatives et que Hollande puisse disposer d'une majorité qui ne soit pas une vague rose ou rouge, mais un socle pragmatique, prêt à appuyer les réformes utile à la France, à l'Europe et au monde, donc aux gens, en dernière analyse. Et en position de combattre ce qui serait folie dépensière.
C'est un rêve, sans doute, mais c'est la seule voie réaliste possible. Pour cela, il faut faire élire les humanistes de nos régions: Marie-Françoise de Tassigny en Suisse, Claude-Deffaugt et Jean-Luc Arcade en Haute-Savoie, Etienne Blanc dans le Pays de Gex.

Écrit par : Philippe Souaille | 03/05/2012

Les commentaires sont fermés.