03/05/2012

Vivement dimanche?

Faut-il se réjouir du choix qui nous est soumis? Chacun l'estimera à sa guise. Il n'en demeure pas moins que François Hollande part trop vite gagnant et que sa victoire ne sera que le plus beau tremplin dont pouvait rêver Marine Le Pen. N'a-t-elle pas dit au soir du 1er tour que son but était désormais de se positionner en cheffe de l'opposition?

Croire que François Hollande sera à même de lutter contre les millions de voix qui se sont portées sur la candidate du futur ex Front National,  -car il est question de lui redorer la façade- est illusoire.

En mai 2007, on a pu tout dire de Ségolène. Il n'empêche que le débat qu'elle avait mené contre Nicolas Sarkozy avait été d'une autre tenue que celui auquel nous avons eu droit avec son ancien compagnon et le président sortant.

La décision de voter Nicolas Sarkozy est difficile à prendre. Celle de voter François Hollande aussi. Il reste quelques jours encore pour trancher. Et si d'autres comme François Bayrou annoncent voter Hollande, la tendance pourra bien se renverser et discréditer cet homme qui rallie tout et son contraire mais sans aucune conviction.

Commentaires

1 - on élimine le guignol élyséen; 2 - on bloque Hollande aux législatives; 3 - on rend la France aux français et tant pis si les marchés nous boudent ! on les bouffera tout crus.

Écrit par : Christian Bitard | 04/05/2012

Les commentaires sont fermés.