05/05/2012

Bayrou et les sondages

Ce rappel de l'AFP concernant les sondages qui donnent François Hollande vainqueur n'est pas inintéressant:

Il faut noter que ces enquêtes ont été réalisées avant l'annonce par le président du Modem François Bayrou qu'il voterait Hollande au second tour dimanche. http://www.google.com/hostednews/afp/article/ALeqM5i_1DaY...

Comme quoi et sans être devin -avec tout le respect que l'on peut porter aux diverses prédictions d'astrologues- il est fort probable que les revirements de François Bayrou n'aient pas dû être du goût de tous ses partisans qui se voient mal rallier un programme annoncé par leur leader comme une catastrophe en cas d'application: http://voix.blog.tdg.ch/archive/2012/05/04/bayrou-holland...

 

 

Commentaires

Votre insistance, Madame, prête à sourire. Dès avant l'annonce de François Bayrou, à titre personnel, une partie des cadres et des élus du MODEM avaient déjà fait savoir qu'ils voteraient Hollande, une autre Sarkozy et le reste qu'ils s'abstiendraient. C'était on ne peut plus prévisible, conforme aux sondages et ce n'est pas un problème pour le MODEM qui par définition est fait de gens majeurs et vaccinés qui ne se resconnaissent pas dans l'opposition droite-gauche, ce qui ne signifie pas que l'on puisse vivre comme si elle n'existait pas. La différence d'avec 2007 est que cela ne va probablement pas se traduire par une hémorragie ni provoquer la création d'un nouveau parti (le Nouveau Centre en 2007).
Dès lundi, les électeurs de Bayrou vont se ressouder et rassembler leurs forces pour tenter de faire élire le maximum de candidats centristes, quel qu'ait été leur choix. Parce que de toute manière, centristes ils sont et centristes ils resteront, partisans du libéralisme économique régulé et assorti d'une bonne dose d'esprit social. En ce qui me concerne, par exemple, j'ai annoncé que je voterai Hollande, et cela ne m'empêchera nullement de soutenir ardemment Marie-Françoise de Tassigny pour les Français de Suisse, Claude Deffaugt pour la circonscription d'Annemasse Saint-Julien, qui ont tous deux annoncés voter Sarkozy. Car si nous différons parfois dans le détail de nos analyses, nous partageons les mêmes valeurs. De même que Claude Blanc, UMP, me semble clairement le meilleur candidat pour le Pays de Gex.

Écrit par : Philippe Souaille | 05/05/2012

Je ne doute pas de la performance de vos analyses, Cher Monsieur mais il existe aussi des non cadres et des non-élus qui soutenaient l'ex candidat du MoDem.
Et ces millions de Français-là, ni vous ni moi ne pouvons présager de ce qu'ils décideront en dernier ressort. Raison des nuances apportées à mon propos: "il est fort probable que les revirements de François Bayrou n'aient pas dû être du goût de tous ses partisans".

J'évoque une probabilité de ses partisans. Vous rappelez les choix de ses cadres et de ses élus. La différence peut se situer là.


Sinon, à tout hasard et pour info, cet article: http://www.lemonde.fr/election-presidentielle-2012/article/2012/05/05/dans-le-fief-de-m-bayrou-les-elus-modem-sont-partages_1696228_1471069.htm

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 05/05/2012

Les commentaires sont fermés.