29/06/2012

Hollande, impopularité record

De tous les présidents de la Ve République, François Hollande réussit à battre le record de l'impopularité la plus rapide après élection.

François Mitterrand aurait vu sa cote baisser après un an environ, Jacques Chirac et Nicolas Sarkozy après 5 mois, "Moi Président" après un peu plus d'un mois.

Normal.

 

 

 

Commentaires

C'est pas étonnant qu'il ne soit pas populaire au vu de son gouvernement qui est on ne peut plus hétéroclyte.
Pour rappel, les français n'ont pas votés pour lui mais contre le président sortant N SARKOZY.
Maintenant, nous en avons pour 5 ans à subir sa politique de conservatisme à outrance, ses décisions prises uniquement dans un but électoraliste et ses cadeaux aux différents corps de la fonction publique.Entre temps, ce sont les ouvriers du privés qui trinquent, les PME, les entreprises en général qui vont voir les charges augmentées pour satisfaire ses besoins de liquiditées afin de mettre en oeuvre sa politique de despote utopique.La révolution est en marche, le peuple de FRANCE qui n'a pas voté pour lui se prépare a reprendre les armes de l'efficacité et des valeurs républicaines bafouées par ces trublions socialistes qui n'ont de social que le nom de leur parti.

Écrit par : Laurent Guyomard | 29/06/2012

En effet, Laurent, rien d'étonnant.

Cette analyse est aussi intéressante.

http://tempsreel.nouvelobs.com/topnews/20120628.REU0006/la-cote-de-popularite-de-francois-hollande-chute-de-sept-points.html

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 29/06/2012

Juste une précision, tirée du rapport de sondage initial (parfois ça sert de se référer aux textes originaux) :

"Un tel glissement n’est pas sans précédent. Par exemple, Nicolas Sarkozy avait perdu 7 points de confiance entre décembre 2007 et janvier 2008, et François Fillon 8 entre avril et mai 2008."


http://www.csa.eu/multimedia/data/sondages/data2012/opi20120627-l-observatoire-politique-csa-les-echos.pdf

Écrit par : Carlos | 29/06/2012

Merci de confirmer le record atteint par le président actuel, Carlos.
Car de mai à décembre 2007 pour le président sortant, cela fait 7 mois.
Du 6 mai au 28 juin 2012, 1 mois et quelques semaines...La différence est là. Le record aussi.

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 29/06/2012

La question est, un président élu doit-il être populaire ?

Il est certain que juste après le déversement de tonnes de paroles doucereuses et prometteuses, il y a une pose, le candidat devenu président ne peut pas continuer dans la séduction encore un ou des lustre(s) !

Ce qui démontre clairement que les citoyens se laissent volontairement hypnotiser pendant cette période préliminaire à l'exercice du pouvoir, comme la souri face à un serpent et ensuite accepte de se faire manger tout cru !

Comme ce que les spécialistes nomment la "petite mort" ce vide s'emparant des bipèdes-bicéphales après avoir accompli l'acte sexuel !

Les élections seraient-elles comme une sorte d'orgasme collectif ?

Écrit par : Corto | 30/06/2012

Hollande, Duflot, Cantat, ça ne vous rappel rien Hélène ?

A la culture !!!

Écrit par : Corto | 02/07/2012

Comme vous ne répondez pas sur les réseaux culturos-socialos-totalitaires en ce qui concerne la prise en charge de certains camarades français, cela concernant le pistonnage du chanteur Bertrand Cantat, beau-frère de Cécile Duflot-Cantat, grande fan des millions du showbiz familial et confondant art et pouvoir !

Écrit par : Corto | 03/07/2012

Corto,

Je vous comprends.

Cela dit, je me rappelle aussi l'échange très fourni que nous avions eu sur mon blog. http://billets.blog.tdg.ch/archive/2011/05/14/de-grace.html

Débattre ainsi en 101 commentaires, j'avais apprécié.

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 03/07/2012

Mais maintenant vous voyez plus clairement que les relations entre les socialistes français et les banques genevoises ouvrent les portes de nos espaces subventionnés, avec les impôts des contribuables genevois !!!

Je vous trouve bien muette ?!?!

Écrit par : Corto | 04/07/2012

Les commentaires sont fermés.