07/08/2012

Cocaïne, la Suisse en tête

 

A l'heure des Jeux et des compétitions, on apprend que la Suisse n'est pas en reste!

Ses villes, en effet, s'illustrent et figurent parmi celles qui consomment le plus de cocaïne en Europe.

Inutile de dire que ce genre de record laisse un sentiment plutôt mitigé. Et c'est un euphémisme.

Divers medias font part de cette information. La Suisse, cocaïnomane à ce point?

 

http://www.rts.ch/info/suisse/4182183-les-villes-suisses-...
 
http://www.france24.com/en/20120806-cocaine-use-swiss-cit...

 

http://www.letemps.ch/Page/Uuid/2d63f044-dfe5-11e1-bfab-8...

 

00:56 Publié dans Pratiques, société | Tags : cocaïne, suisse, europe | Lien permanent | Commentaires (36) | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

Commentaires

Pourquoi autant de consommation dans un pays pourtant relativement tranquille? On parle toujours des dealers, mais qui sont les consommateurs?

Écrit par : Ashwani Singh | 07/08/2012

Savez-vous comment ces estimations sont calculée ?

Par le taux de cocaïne retrouvée dans les cours d'eau traversant les villes !

Ainsi, chaque année à Davos, on retrouve dans la petite rivière traversant cette station fort bien fréquentée, un taux excessivement anormal de cette substance dans les eaux juste après quelle eut traversé ce concentré momentané de personnage dirigeant la planète !!!

Suite à ce mini-scandale, interdiction fut donnée aux services cantonaux d'inspection des eaux de ne plus faire d'analyse pendant le forum, comme quoi il est très facile de faire baisser la consomation sans même faire de saisie policières !!!

Écrit par : Corto | 07/08/2012

Excellente question, Ashwani Singh! Je doute néanmoins qu'ils viennent s'annoncer ici!

Écrit par : Helene Richard-Favre | 07/08/2012

Oui, Corto, il est bien mentionné et expliqué dans les articles que je cite, que la mesure de cette consommation de cocaïne s'effectue à partir de prélèvements d'eaux usées.

Écrit par : Helene Richard-Favre | 07/08/2012

Alors, mille excuses pour ce doublon, je n'avais pas ouvert le lien !!!

Écrit par : Corto | 07/08/2012

Pas de problème, Corto, cela aura permis de mettre en évidence la manière de mesurer le taux de cocaïne consommé dans ce pays.

Alerter de l'usage fait de cette poudre blanche intéressera qui, quand on sait les intérêts en jeu?

Au pays de Heidi et de Guillaume Tell, on a vraiment de quoi revisiter les héros et autres pères fondateurs de bien belles histoires...

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 07/08/2012

Completement absurde ce que tu dis. Calcule combien sa coute par habitant bébé compris et dis moi si c'est logique

Écrit par : yvan | 10/09/2012

Dans certaines villers de Suisse, ne vaudrait-il pas la peine de faire de la récupération de cocaïne à partir des égoûts ?

1,5 kg pour 1000 habitants par jour de cocaïne pure ? bref, Genève avec ses 250'000 habitants correspond à 137 tonnes de cocaïne pure par an !!!!
4,5 camions de 30 tonnes, plus de 366 kilos par jour !!!!!

Et si il s'agit d'une moyenne cantonale, 400'000 habitants, 220 tonnes par an, 7,5 camions de 30 tonnes, 600 kilos par jour !!!!!!!!!

Petite paranthèse, les camions de 30 tonnes, sont de très gros camions, pas des camionnettes !!

Bientôt les helvétes consomeront plus de coke que de fondue, si ce n'est pas déjà le cas !!

Maintenant, tenez-vous bien, ces analyses sont faites sur la base de cocaïne pure, or la cocaïne vendue dans la rue, ne dépasse pas 20% de pureté !

Donc il faudrait multiplier par 5 tous ces chiffres pour pouvoir estimer les quantités réellements trafiquées !

soit 1'100 tonnes pour le canton de Genève, là on est très en dessus de la fondue !!!

Mais, malgré le fait que je suis friand de catastrophismes, il me semble que ces chiffres soient impossibles, surtout si vous convertissez ces 730-1000 tonnes de coke vendues sur le marché genevois en devise !

disons 730 tonnes, à 20'000 shr le kilo !

Attention, êtes-vous prêts ?

Genève dépense 1,5 milliards de Sfr. par an en cocaïne !!!

Les barrons de la cocaïne ne sont pas prêts de se retrouver en prison, nous parlons de multi-milliardaires, rien que pour une petite ville comme Genève !!!

Soit en moyenne 3'700 Sfr par habitant, y compris les retraités, le enfants et les policiers !!!

Et après l'UDC hurle contre les petits trafiquants arficains !!

SI ils veulent lutter contre l'immigration, ils devrons recruter des dealeurs par milliers, c'est peut être déjà le cas ?

En fait, peut être que Blocher a fait sa fortune dans ce genre de chimie et que ses distributeurs africains ne sont pas aussi fiables que le seraient de bons helvétes bien dressés et sachant compter !

Aussi, tous ces trafiques profitent aux mêmes mafias que celles qui contrôlent les trfiiques d'armes, soit pour une grande partie, de mouvements terroristes, d'ailleurs il est connu que bonne partie des trafiques sont contrôlés par les Farc colombiens, le hizbllah libanais et donc régime syrien.

Les distributeurs de ces drogues, car il n'y a pas que la cocaïne, sont en majorité arabes et albanaises, donc musulmanes, sur un autre blog un blogueur m'avait interpellé sur les économies de certains pays arabes, je n'avais pas voulu répondre, j'en avait déjà 5 sur le dos dans un sujet totalement différent.

Mais admettons que la France làgalise les drogues ?

C'est la guerre civile dans les 24 heures, ça c'est garanti !!!

Allez faire un tours dans les "banlieues" dont les "habitants" touchent en plus les aides sociales de tous genres et vous ne verrez que des cylindrées allemandes, des petits chefs de clans recouverts de chaines en or !

Tous ces trafiques de drogues, non seulement pourrissent la jeunesse, mais financent les mafias les plus extrémistes.

Le prix d'un kilo de cocaïne sur le lieu de production est 50 fois élevé au bas mot que le prix de la rue en Suisse, calculez combien les mafias se font d'argent avec ces saletés dont les produits avec lesquels ils coupent les drogues sont 100 fois plus toxique que les drogues elles-mêmes !

Tout ce trafique est tenu en très grande partie par des terroristes !

Ils n'ont plus besoin de poser des bombes pour anéantir la population européenne, ils leur suffit d'introduire des substance létales dans leur saletés de poudres répendues et distribuées avec la complicité de flics corompus.

Bilan catastrophique, terroristes à la tête des trafiques, police et ploticiens corrompus par un système financier colossale, nous l'avons vu, produisant plus de 1,5 milliards de chiffre d'affaire rien que pour la cocaïne et rien que pour une très petite ville comme Genève !!!

L'unique solution est de dépénaliser ces substances, de les contrôler en qualité et de les vendre 10 fois moins cher, de manière à stopper toutes les criminalités et prostitution annexes à ce fléau !!!!!!!!!!!!!

Est-ce bien comprit ??????????

Écrit par : Corto | 07/08/2012

Consommateurs? J'ai trouvé! Evidemment ce sont les traders anglo-saxons, les cadres de multinationales, les financiers russes...heureusement pas de "vrais" Suisses - on ne comptera pas les naturalisés - sauf peut-être quelques avocats vieillissants qui se la jouent "golden boy".

Écrit par : Ashwani Singh | 07/08/2012

Merci à tous deux, Ashwani Singh de réagir ici.

Comme dit Corto, " plus besoin de poser des bombes pour anéantir la population européenne, ils leur suffit d'introduire des substance létales dans leur saletés de poudres répendues et distribuées avec la complicité de flics corompus."

Depuis des années, on voit des jeunes dépérir et mourir à petit feu.

Le "mieux" qu'on semble être capable de faire pour eux consiste en cette assistance qu'on leur accorde pour leur permettre de suivre ainsi leur dépendance et de mourir aussi anonyme que possible.

Il paraît que c'est une question de respect.

Possible mais triste de se dire que la voie retenue pour traiter ce problème doive être le choix de la mort assistée.

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 07/08/2012

Hélène, il ne me semble pas que la cocaïne soit une drogue de jeunes, plutôt de riches: soirées cool entre gens friqués. Je n'adhère pas à la thèse d'un quelconque complot. Cela dit, je problème des jeunes reste entier: familles monoparentales ou éclatées, échec des parents, échecs scolaires, absence de formation, chômage, délinquance, drogue et cercle vicieux...mais ce sont des problèmes plus larges que celui de la cocaïne.

Écrit par : Ashwani Singh | 07/08/2012

Ashwani, comme l'énonce à juste titre Corto, la cocaïne se vend coupée et à des prix tout à fait abordables par les jeunes qui en ont encore les moyens avant de faire la manche ou de se procurer d'une manière ou d'une autre les 20 CHF que coûte leur dose quotidienne.

Ces informations, je les tiens de jeunes avec qui j'ai parlé dans la rue alors qu'ils sollicitaient les passants pour leur donner de quoi passer la nuit ailleurs que dehors.

La misère qu'engendre la cocaïne, pure, coupée ou sous quelque forme que ce soit est réelle et ne semble pas vraiment faire réagir les responsables politiques.

Or le problème est grave et comme le mentionne aussi Corto, inutile de recourir aux "bombes pour anéantir la population européenne, ils leur suffit d'introduire des substance létales dans leur saletés de poudres répandues et distribuées avec la complicité de flics corrompus."

Le spectacle quotidien qu'offre la scène de la drogue à Genève ne va pas s'arranger et voir mourir des jeunes incapables de ne plus discerner leur avenir de leur dépendance à des substances mortelles émeut qui pour qu’on le laisse se jouer ainsi en toute impunité?

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 07/08/2012

Bien que les effets indésirables de la coke sont loin d'être anodin; cette drogue reste la moins dangereuse des drogues dures au niveau de la dépendance qui est psychique. Le sevrage ne dure que quelques heures, tant qu'elle se consomme en la sniffant. Cela devient plus dangereux quand elle est consommée en crack. La dépendance devient physique comme avec l'héroïne. Décrocher devient par la suite véritable enfer. La cocaïne est une drogue de fête. Prétendre que cela dope les performances au travail ou sportif est un mensonge de consommateur. L'effet ne dure qu'un quart d'heure. Et à chaque reprise d'une dose l'effet recherché diminue et la nervosité augmente. De plus sous cocaïne. le consommateur devient euphorique, il a une tchatche d'enfer. Professionnellement il risque de promettre la lune qu'il ne peut tenir à son boss ou aux clients. Ce qui amène à terme des échecs professionnels et la gueule de bois une fois les pieds revenu sur terre. Je dit cela en toute connaissance de cause en tant qu'ex consommateur modéré. Mais un lointain et mauvais souvenir.

Pour se débarrasser du crime organisé de la drogue; j'ai publié deux billets sur la dépénalisations de la consommation des drogues vue par deux prix nobel d'économie.

http://leblogdjetliberte.blog.tdg.ch/archive/2009/10/23/peut-on-legaliser-les-drogues-part1.html

http://leblogdjetliberte.blog.tdg.ch/archive/2009/10/24/peut-on-legaliser-les-drogues-suite-et-fin.html

D.J

Écrit par : D.J | 07/08/2012

Merci de votre éclairage et de votre contribution, D.J.

Prendre enfin ce sujet en considération serait tout de même bienvenu de la part de personnalités politiques qui se réclament de civisme et de sens des responsabilités, non?

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 07/08/2012

Dites-vous bien que ces substance pure et de bonne qualité, je parle de drogues d'origine organique comme la cocaïne et l'opium, sont des remèdes !

Tout dépend des dosages et de l'utilisation faite !

Maintenant ce qui se vend dans la rue n'a rien à voir avec des substances organiquement propre, la cocaïne ou les opiacés contenus dans ce qui se vend dans la rue, sont les deux ingrédients les moins dangereux de ces coktails inconus !!

Personnellement, j'ai fumé une pipe d'opium dans une fumerie chinoise sur l'ile de Penang, plus pour mon adiction tintinophile que pour la substance en elle-même, c'était il a une trentaient d'année, les effets sont très agréable, je n'ai fumé qu'un quart de dose, d'autres habitués fumait 50 doses par soirée, j'ai trouvé cette expérience très relaxante et agréable, raison pour laquelle je n'ai jamais recommencé, mais je suis certain que pour beaucoups de personnes angoissées ou insomniaque, un quart de dose comme je l'ai prit, est bien moins nocive que bien des benzodiazépines touchant 40% de la polulation !

De la cocaïne, j'en ai aussi prise à 3 reprises en amérique du sud, à nouveau par curiosité et sans que Tintin y soit pour quoi que ce soit, bien sur à nouveau le quart de ce prenait les habitués et jamais plus d'une fois en 24 heures, les effets sont bien moindre que le café, (je ne bois jamais de café), c'est un stimulant tout à fait agréable, il ne faut simplement pas en faire un objet de consomation, c'est tout.

Donc en soi, ces produits bien préparés et sans avoir été mélangé avec des substance chimique pour la plut part du temps inconues, sont très agréable, c'est exactement comme boire un très bon vin lors d'un repas ou se "tuer" avec une bouteille d'alcool fort, les deux attitudes ne sont pas comparable !!!

Ceci, ce n'est en tout cas pas une incitation à consomer quoi que ce soit, c'est juste une information, car dans cette vie, il faut également, voir plus, ce méfier des bonnes choses !!!!!!!!!

Écrit par : Corto | 07/08/2012

pour faire suite aux commentaires de nombreux "experts" la Cocaïne comme d'autres substances engendrant une dépendance est d'abord un marché juteux..
de la religion opium du peuple à l'opium religion du peuple , c'est l'histoire du développement de ce marché dont il s'agit.
La Suisse en tant que producteur n'est pas en reste , les fameuses eaux usées outre le fait qu'elles sont une mine de renseignement sur l' empoisonnement des animaux comestibles qui sont sur les étals de nos supermarchés, renseignent également sur la toxicomanie légale et médicamenteuse qui envahit notre société stressée , anxieuse , déprimée, etc.
de drogue légale à drogue légalisée , on ne peut faire l'impasse sur le questionnement: absorber des doses massives et compulsives d'alcool*légalisé" avaler des pilules "pour tenir" anxiolytiques anti- dépressifs , euphorisants etc. pourquoi,? voilà un mot qui est cruellement banni de votre blog qui donne la parole aux habituels bonimenteurs de foire au discours catalogué- formaté , sur des sites de propagandistes nèo-conservateurs. tentez vous-mêmes d'éclairer le sujet et nous aurons fait un grand pas.

Écrit par : briand | 07/08/2012

Hors sujet: et pour mettre en perspective mon monde des médias "La conscience d'être iconoclaste" Michel Polac est décédé, il m'a énervé et c'est là une de ses grandes qualités.

Écrit par : briand | 07/08/2012

En effet, briand, la décès de Michel Polac est hors sujet mais sans doute aviez-vous une raison valable d'en parler ici?

Pour le reste, merci aussi de me préciser quel "mot" serait "cruellement banni de votre blog qui donne la parole aux habituels bonimenteurs de foire au discours catalogué- formaté , sur des sites de propagandistes nèo-conservateurs."

Bien à vous et bonne fin de soirée.

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 07/08/2012

En fait, si briand est venu nous faire son numéro d'embrouille, c'est que quelque-chose dans mes constats doit déranger sa bien-pensance, peut être le fait d'avoir dénoncé ces protégés du hizbllah, reconnu par le ministère public fédéral comme représentant officiel et casé dans une représentation financée la caonfédération, il faut également dire, qu'il y a toujours des banquiers assez condéscendants et proche du parti socialiste, pour influancer les DFAE, mais, n'en parlons pas trop, c'est trop catalogué-formaté pour la pensée crypto-univoque de ce fan de Michel Polac !!

Écrit par : Corto | 07/08/2012

Curieux que les préventologues suisses, rétribués à hauteur de 1, 5 milliards de francs par année (sans compter les subventions aux divers préventocrates "cantonaux")n'aient pas encore songé à analyser la teneur en cotinine des eaux usées de Genève. C'est un métabolite de la nicotine, donc d'un produit légal mais désormais socialement diabolisé et maudit. Hi ! Hi !

Pour l'instant, ce sont surtout les fumeurs qui font l'objet d'une véritable persécution et non les consommateurs de cocaine. L'idéal serait qu'on ne persécutât plus personne au seul motif qu'il mange, boive ou inhale ceci ou cela.

Et si chacun prenait le soin de relire Thomas Szasz " La Persécution rituelle des drogués, boucs émissaires de notre temps " ? - "Le contrôle d'Etat de la pharmacopée" ? (Les Editions du Lézard)

Et si on se mettait tous à lire le récent ouvrage (en allemand seulement) du Prof. Romano Grieshaber: "Passivrauchen: Götterdämmerung der Wissenschaft" = " La fumée passive, Crépuscule des dieux de la Science", un pas aurait été franchi vers la vérité. Le tabagisme est mauvais pour la santé, certes. La prétendue "Passivrauch" létale, en revanche, est un instrument de contrôle social inventé par Goebbels sous le IIIe Reich, comme premier agent purificateur avant l'irruption de la barbarie. L'argument a été servi pour discriminer les fumeurs car "seuls les Tziganes et les Indiens fument", dixit Adolf qui voulait imposer la "pureté" à son peuple de "purs aryens..."

Le directeur de l'Institut d'immunologie à l'Inselspital (à Berne) se rit de la prétendue "fumée passive létale" dans une interview accordée à la Basler Zeitung.

Sa traduction se trouve ici:

http://lesdissidentsdegeneve.ch/index.php?option=com_content&view=article&id=2843:-un-immunologue-bernois-se-rit-de-la-qfumee-passive-letaleq-&catid=1:nouvelles-quotidiennes

Voter OUI à l'initiative de la Ligue pulmonaire contre la prétendue "fumée passive mortelle", c'est accorder du crédit au slogan douteux de la "Passivrauch, de sinistre mémoire.

La loi fédérale pour la protection des fumées de tabac est déjà bien suffisante. Elle a entraîné des manques à gagner dans le secteur HORECA, des faillites de petits bistrots de quartier, des mises au chômage de personnel de service, une atteinte profonde au lien social (sauf en été où les terrasses permettent encore la pratique honnie de la fumée de tabac) et une discorde généralisée dans nos villes où , jadis, les communautés fumeuse et non fumeuse, vivaient encore en bonne intelligence.

Depuis février 2008, notre association libertaire dénonce l'argument fallacieux à la "fumée passive létale".

Pas étonnant que dans les boîtes de nuit sans fumoir, toute une jeunesse ait viré à la cocaïne ! Elle ne produit ni odeur ni fumée. Bravo les préventocrates !!!

Écrit par : J.A. Widmer | 07/08/2012

J.A. Widmer, à cette époque le parti nazi finançait son ascention avec des faux deutchmarks imprimés au Vatican et égalment chez staline.

Votre obsession sur la fumée passive et cette pseudo conclusion est tout auss intoxicante que le discours de briand !

Les drogues illégales sont suffisament problématiques sans devoir venir noyer le poisson avec des sophismes aussi mals ficelés, cela tombe dans le douteux au niveau de la logique intellectuelle.

Il ne faudrait pas que "la fumée passive" doivent venir occulté le phénomène narcotico-financier à la base de corruptions et réseaux bien plus vicieux que toute tentative éamanant d'écolos attardés, les comabatants de la cause que vous défendez, annonçait la faillite de tous les cafés de la ville de Genève !

Qu'en est-il ?

Vous êtes des cassandres de bombonnières de salons pour hommes abandonnés par des femmes un peu trop émancipées à votre goût de cocus, les mêmes qui préconnisent la défence des pères battus !

Le fléau des drogues dans notre société, ne ravage pas seulement notre jeunesse à coups de bulldozers, mais nos économies et la sécurité de nos démocraties, sans doutes un complot déjà pendant longtemps dessinés par des idéologues bien plus entreprenants que ce que nos politiques passifs.

Cette passivité, Monsieur Wiedmer, est sans conteste, d'un niveau incomparablement plus politique à un niveau mondiale que vos petites préocupations liées à des phénomènes très annexes des industries contrôlées par les états, je vous l'accorde, mais est-ce une raison pour vouloir les comparer ?

C'est là que votre intervention me semble louche !?!?

Le pouvoir recouvrant des mots, amène également les esprits vers des comportement passifs, faut-il pour autant les manipulés et exploiter ce genre de parallèles ?

Écrit par : Corto | 08/08/2012

J.A. Widmer, à cette époque le parti nazi finançait son ascention avec des faux deutchmarks imprimés au Vatican et égalment chez staline.

Votre obsession sur la fumée passive et cette pseudo conclusion est tout auss intoxicante que le discours de briand !

Les drogues illégales sont suffisament problématiques sans devoir venir noyer le poisson avec des sophismes aussi mals ficelés, cela tombe dans le douteux au niveau de la logique intellectuelle.

Il ne faudrait pas que "la fumée passive" doivent venir occulté le phénomène narcotico-financier à la base de corruptions et réseaux bien plus vicieux que toute tentative éamanant d'écolos attardés, les comabatants de la cause que vous défendez, annonçait la faillite de tous les cafés de la ville de Genève !

Qu'en est-il ?

Vous êtes des cassandres de bombonnières de salons pour hommes abandonnés par des femmes un peu trop émancipées à votre goût de cocus, les mêmes qui préconnisent la défence des pères battus !

Le fléau des drogues dans notre société, ne ravage pas seulement notre jeunesse à coups de bulldozers, mais nos économies et la sécurité de nos démocraties, sans doutes un complot déjà pendant longtemps dessinés par des idéologues bien plus entreprenants que ce que nos politiques passifs.

Cette passivité, Monsieur Wiedmer, est sans conteste, d'un niveau incomparablement plus politique à un niveau mondiale que vos petites préocupations liées à des phénomènes très annexes des industries contrôlées par les états, je vous l'accorde, mais est-ce une raison pour vouloir les comparer ?

C'est là que votre intervention me semble louche !?!?

Le pouvoir recouvrant des mots, amène également les esprits vers des comportement passifs, faut-il pour autant les manipulés et exploiter ce genre de parallèles ?



Hélène, encore ma parano qui me souffle à l'oreille, que chaque fois que je m'exprime sur certains sujets, que ce soit l'immigration avec les amis des dictateurs sanguinaire venant faire des cures de coffres-forts dans notre pays, que ce soit, comme dans le cas présent, d'autres clients des mêmes établissements, les commentaires que je viens de poster, sont systématiquement parasités, carrément ouvertement comme ceux de briand ou de manière détournée, comme celui de M. Widmer !

Les arguments liants argent sale, politiques et notre jeunesse visée par des fascistes sans scrupule, sont ils si annodins ou hors propos ?

Faut-il que des pseudos gauchos travaillant au DIP comme briand ou des pseudos militants pour plus de fumée passive, viennent systématiquement depuis des années faire la même démonstration, pour encore devoir douter de l'existance d'un système automatisé par des volontés trimbalant des "fragrances" de déjà-vu et me semblant pas très spontanées ?

Mais ce n'est qu'une parano, vous savez, comme ces personnes qui voyaient des agents du KGB dans tous les recoins !!

- Mais de quelles personnes parlez-vous ?????

Écrit par : Corto | 08/08/2012

"Le prix d'un kilo de cocaïne sur le lieu de production est 50 fois élevé au bas mot que le prix de la rue en Suisse, calculez combien les mafias se font d'argent avec ces saletés dont les produits avec lesquels ils coupent les drogues sont 100 fois plus toxique que les drogues elles-mêmes !. Et surtout celui de la cocaïne coupée."

Tel est le vrai problème et vous avez raison de le marteler, Corto.

Les arguments venant comparer les psychotropes ou autres fumées de nicotine ne font pas le poids et ne servent en effet qu'à noyer un gros poisson.

La psychiatrie n'est certes pas une science exacte mais elle sauve parfois aussi. Réduire tous les médecins à des charlatans est un raccourci un peu facile.

De même que de voir dans le tabac l'ennemi no 1.

Ces arguments sont-il une raison valable de laisser des jeunes livrés à eux-mêmes et à ceux qui profitent de manière la plus cynique et sordide de leur âge?

Non.

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 08/08/2012

Hélène, combien de ces jeunes se font avoir avec le produit en lui même et le petit jeu de deal, qui leur rapporte quelques étrennes assez confortables pour des gamins n'ayant pas encore de vie économique !

Pourquoi le danger et se ravageur : parce qu'un gramme consommé, engendre 10 grammes vendus, à des proches et des nouveaux clients qui deviennent (des amis) !!!

Écrit par : Corto | 08/08/2012

Un fléau, bien sûr, Corto!
Pour des solutions de bric et de broc, de mort anonyme et de souffrances qui ne trouvent plus à se dire tant elles se vivent mal, même accompagnées.

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 08/08/2012

Concernant la psychiatrie, je ne vous dit pas dans quel état ils ramassent des gamins atteints de troubles schizoïdes sévères dus à des horreurs de saletés !

Il y a quelques années, un ami psychiatre m'avais raconté comment deux genevois partis à Amsterdam étaient revenu suite à une trainée de soi-disant cocaïne, l'un des deux était mort quelques heures après et dur place, le second à dû être mis en coma-artificiel pendant des mois !!!

Dans le cocktail inhalé par ces deux gamins, ils ont retrouvé une molécule utilisée à très faible dose dans des traitements oculaires, dans ce qu'ils avaient consommé, la concentration était 10'000 fois plus élevée !!!!

Alors, heureusement que les psychiatres sont là pour accueillir environ une vingtaine de cas graves par semaine à Genève et qu'ils maitrisent de mieux en mieux ce qui est en train de devenir une spécialisation !!!!

Écrit par : Corto | 08/08/2012

Hélène, combien de victimes de ces psychotropes ne reviennent pas de l'une de ces prises de produits chimiques inconnus par les spécialistes de la santé publique et développent des troubles schizophrènes aigus et chroniques ?????

Tandis que des banquiers ouvrent de nouveaux comptes dans les mêmes villes qui se confrontent à ce massacre !!!!!!

Comme le fait une banque zurichoise sous les feux du FBI en lavant le fric sale des mouvements pro-assad qui sévissent spécialement depuis le Liban !

assad un sous-fifre des mollahs mahdistes iraniens qui vont maintenant augmenter leur pression sur Beyrouth via le hizbllah !!!!!

Le hizbllah ayant une délégation officielle en Suisse, le seule pays occidental à avoir consenti un tel compromit avec une organisation terroriste à la tête des trafiques de stupéfiant en Europe !!!!

Cela grâce à MCR et quelques ong bien mouillées dans de drôles de blanchiments aussi via des banques bien coquettes !!!!

Écrit par : Corto | 08/08/2012

Syrie : l'ASL tue un général russe, conseiller d'Assad
Des membres de l'Armée syrienne libre (ASL) ont annoncé avoir tué un général russe venu en Syrie et qui conseillait plusieurs hauts responsables sécuritaires du régime d'Assad, dont le ministre syrien de la Défense. Dans le communiqué transmis à la chaîne Al-Arabiya, les rebelles affirment avoir tué le général Vladimir Petrovitz Kojiev et son interprète personnel, et avoir saisi des cartes et des documents en sa possession.

Vladimir Petrovitz Kojiev, vous savez, anciennement placé à la mission russe de Genève jusqu'en 2004 !!!

Écrit par : Corto | 08/08/2012

Pardon, le message ci-dessus a été posté sur le mauvais blog, et non sur BHL, la Syrie...

Écrit par : Corto | 08/08/2012

En 1800 déjà on dénombrait nombre de morphinomames ,beaucoup d'écrivains peintres et autre jet set en ont abusé
La cocaine est utilisée aussi dans le monde des avocats et autres grands dignitaires et ce depuis des lustres.Quand au coca pour tous ceux qui souffrent périodiquement d'une hernie hiatale le coca est un excellent médic pour éliminer les gaz refluant suite à une mastication trop nerveuse ou abus de chocolat ,une cuiller à café toutes les heures et le mal disparait .Dans toutes drogues existent le bon comme le mauvais c'est comme la religion abuser de la prière ne sert à rien non plus, ceci vient d'être écrit dans l'Express Neuch par un pasteur de la Chaux de Fonds.
Quand aux drogués après avoir travaillé en psychiatrie c'est un mal qui date des années 70 ans déjà mais quand un parent téléphone au drop in comme ce fut pour dire attention y'a de la drogue dans le préau et qu'il fut répondu,faut que jeunesse se passe y'a vraiment de quoi se poser les bonnes questions concernant la protection des ados.Hélas le mal ne fut jamais endigué et c'est pas faute d'avoir parlé non plus
Je pense qu'en ce domaine tant qu'un ministre ou gouvernant n'est pas touché lui-même pas ce fléau sans doute pense-t'il que c'est toujours pour les autres un peu comme pour une femme battue ,sans bleu elle sera rarement prise au sérieux alors que si on dit , le ciel a trois milliards d'étoiles tout le monde y croit.Les humains sont bizarres tout de même non?
De toutes manières on vit dans un monde ou seule l'élite représente un intéret quelconque on ne peut décemment pas critiquer tous ceux qui consomment dans le but très souvent d'attirer le regard d'une société qui consomme n'importe quel autre produit croyant dur comme fer se nourrir sainement alors que le Bio ne peut exister sans pesticide.
Pauvres ados drogués le monde du virtuel ils n'en veulent pas non plus,ils se sentent déjà assez abandonnés du monde des soi-disant bien portants pour ne pas tomber dans des mains de faux guérisseurs ou gourous exorcistes leur faisant miroiter n'importe quel potion magique pour les sortir du drame de leur existence.La Scientologie a sut exploiter leur misère ,on connait la suite hélas
Et soyons logique pensez vous sérieusement qu'un médecin dentiste qui doit arracher toute la journée des dents puissent vraiment faire son boulot sans prendre une éventuelle drogue a moins qu'il ne soit pervers ce qui expliquerait alors qu'il n'en ait nul besoin ,même les armées Allemandes en ont abusé pour faire leur sale boulot.Faut pas rêver non plus on ne peut tuer 24 heures sur 24 sans être schooté !

Écrit par : lovsmeralda | 08/08/2012

lovsemralda, vous ne dites rien sur les mafias qui contrôlent ces trafiques ??

bien à vous

Écrit par : Corto | 08/08/2012

@Corto,excepté qu'en écrivant vous bâcliez l'ortographe de mon pseudo ce qui me fait rire à chaque fois,j'ai préféré vous en laisser la primeur vous le ferez sans doute beaucoup mieux que moi.De toutes manières soigner c'est déjà assez contraignant sans encore devoir chercher les responsables normalement Interpol s'y emploie à merveille ,à chacun son job /rire
toute bonne soirée pour Vous

Écrit par : lovsmeralda | 08/08/2012

Le Hezbollah comptait perpétrer un attentat de grande envergure en Israël
L'arrestation d'une dizaine d'Arabes israéliens de la région nord a permis d'éviter un important attentat du Hezbollah en Israël. "Les engins explosifs découverts étaient prêts à être activés et auraient pu être utilisés pour mener une série d’attaques meurtrières", affirme le quotidien Yediot Ahronot qui cite des sources policières israéliennes. Toujours selon le journal, le fournisseur de ces explosifs est libanais, membre du Hezbollah et impliqué dans le trafic de drogue. Selon le Yediot, il s’appellerait Georges Nemer et serait surnommé Abou Ali. Il aurait travaillé avec un citoyen israélien accusé de trafic de drogue, Saïd Kamhouz, qui s’est enfui au Liban.

Écrit par : Corto | 09/08/2012

lovsmeralda, (c'est juste comme ça), je vous comprend, mais faite un effort, je ne vous demande de vous déguser en Batman et éradiquer toutes les mafias, mais c'est un peu léger comme réponse de votre part, comme si le médical se disait, "Ah la bonne affaire, qu'elle es bonne" et que les mafias continuent de nous envoyer de la clientèle, je sais que ce n'est pas ce que vous pensez, mais vu d'avion, que dire de votre réponse ?

Nous sommes là pour débattre, et seulement pour débattre et l'opnion d'une personne ayant travaillé dans la réhabilitation de cabossés des drogues sur le marché de ces poisons peut également faire apparaitre des facettes que d'autres n'ont nécessairement vu !

BIen à vous, chère Lovsmeralda, ça y est je m'y fait !!!

Écrit par : Corto | 09/08/2012

@Corto,vu d'avion beaucoup vous dirait,a son âge elle a le droit de se reposer et conseiller à de nombreux jeunes d'apprendre infirmier en psychiatrie ,dur métier soit mais un des plus beaux
re-bonne soirée pour vous

Écrit par : lovsmeralda | 09/08/2012

Et voici qui confirme que la cocaïne touche tous les milieux et surtout les jeunes car on trouve cette substance à "prix cassé"!

Il faut voir cette video, sujet du TJ de la RTS d'hier soir:

http://www.rts.ch/video/info/journal-19h30/4193652-quatre-villes-suisses-arrivent-en-tete-d-une-etude-europeenne-pour-la-consommation-de-cocaine.html

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 12/08/2012

Les commentaires sont fermés.