08/08/2012

Drague ordinaire?

 

En voici un qui a compris que le bonneteau ne lui rapportait sans doute plus assez. Ainsi et plutôt que de jouer le faux touriste joueur ou au contraire, de s'amuser avec une boulette et trois petites boîtes, il drague.

Une jeune touriste au charmant visage, peut-être asiatique, en tout cas bien confiante était en grande conversation avec un de ces joueurs de bonneteau tellement vus que les habitués des lieux ne peinent plus à les reconnaître.

L'homme bonimente et la femme l'écoute. La conversation se déroule en anglais, la jeune touriste curieuse pose des questions comme par exemple "Do you live here?"

La réponse enchante la jeune femme et très vite le bonimenteur parvient à lui faire sortir son téléphone pour lui faire noter ses coordonnées tandis qu'il n'oublie aucun détail à relever des indications que lui fournit la jeune femme.

Tout cela se déroule sans la moindre insulte, la femme se sent considérée au point que la scène se conclut par de grands sourires et une embrassade.

Chacun repart satisfait.

Ce que réserve le joueur de bonneteau à la jeune femme, elle seule le saura. Ou peut-être la police si elle peut encore quoi que ce soit.  La femme portait d'évidents signes de richesse, elle n'a pas été insultée.

Si la romance qui s'est déroulée cet après-midi sur les quais de Genève se termine d'une manière moins enchantée qu'elle n'a débuté, cette jeune touriste risque bien de revenir dans son pays avec un souvenir mitigé de cette ville où l'amour paraissait s'inviter pour un avenir radieux.

 

 

 

 

18:45 Publié dans Air du temps, Amour, Avaries, Destins, Discours, Genève, Politique, Pratiques | Tags : bonneteau, genève, touristes | Lien permanent | Commentaires (15) | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

Commentaires

Vous savez, j'ai (entre autres) une dernière de vingt ans, et elle se fait aborder plusieurs fois par jour, si vous pensez une seconde qu'elle donne son vrai numéro de tél. lors de rencontre comme celle que vous décrivez, vous vous trompez !!

Je ne fait que parler de ce que je sais, il y a aussi des filles qui abordent des jeunes et jolis pour leur demander leur numéro de tél., c'est pas interdit non plus !!!

Quant à Genève, elle a depuis pas mal de temps, une moyenne réputation, il suffit de se rendre sur des sites touristiques pour le constater !

Et la police ne semble rien vouloir ou pouvoir y changer quoi que ce soit ! De toute façon la prison est archi-pleine, que ferait-ils des délinquants à la petite semaine ?

Il y a même des violeurs d'enfant qui ne sont même pas interogés par la police, tout ce passe par "avocats" interposés !!!!

Et pendant ce temps la presse et le ministère public, nous bassine pendant plus de 18 mois avec un génie du cinéma prit dans un traquenard, il y a 32 ans et à 15'000 km !!!!!!

Écrit par : Corto | 08/08/2012

Tant mieux pour votre fille, Corto mais je puis vous dire que connaissant ces joueurs de bonneteau et leurs goût non dissimulé pour l'argent qu'ils volent -ou volaient car il y en a un peu moins désormais sur les quais- eh bien le gars a eu tout loisir de relever son no de tel qu'elle lui brandissait sous les yeux et vraiment de manière à ce qu'il y lise tout ce qui pouvait l'intéresser. La pauvre, elle n'a sans doute pas eu la malice de votre fille et le gars, je puis vous assurer qu'il est reparti heureux.

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 08/08/2012

Minuit dans le jardin du bien et du mal : que de désillusion , d'un article élogieux vous concernant dans le" Courrier * je tombe dans un univers de faits divers qui semble envahir et donner vie à votre blog ,laissant libre cours aux phantasmes des commentateurs pathologiques qui abondent dans cette plate-forme , véritable armée des ombres qui débusque tel ou tel pseudo alors que me concernant il est tellement plus simple d'aller dans Pub Med pour découvrir ce à quoi mon travail est associé .
Le bien le mal: nulle interrogation , c'est précisément, le sujet , vous avez fait un choix ,il vous appartient , évidemment je vous laisse avec les spectres qui ne manqueront pas d' intervenir :bon vent "si j'ose dire"

Écrit par : briand | 08/08/2012

Juste pour dire aussi, Corto, qu'on se demandera où est la violence faite aux femmes. Si c'est dans l'insulte, ça reste bien maigre par rapport à celle qui opère ainsi. Par pièges et autres doux regards prêts à s'approprier bien davantage que le seul corps de la femme.

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 08/08/2012

Merci de me signaler cet article du Courrier* qui me concerne et qui m'a échappé, Briand. Quand est-il paru? J'ai eu connaissance de deux d'entre eux qui concernaient mes recueils de nouvelles, serait-ce l'un d'eux ou aurais-je eu droit à un nouvel article?

Cela dit, Briand, j'ai ouvert un blog sur ce site pour partager un regard et des points de vue sur la vie qui m'entoure. Ordinaire ou non.

Cette scène décrite ici m'a fait mal pour cette jeune femme. Car je l'ai vue tomber dans un piège et personne ne rien pouvoir faire pour l'en prévenir.

Briand, écrire concerne tout sujet. Et ces joueurs de bonneteau sont des voyous et des voleurs. Ni plus ni plus ni moins. Pensez-vous que j'étais fière de voir cette touriste se faire ainsi arnaquer dans ma ville par ce gars?

Non. Triste de voir Genpve laissée à la merci de personnages de cet engeance agir en toute impunité. Alors voilà pourquoi je réagis ici. Car le sujet n'est certes pas littéraire. Mais bien réel.

Merci de votre attention, Briand.

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 08/08/2012

@ Hélène:

Comment peut-on éduquer les gens à donner leur numéro privé à un ou une inconnue? A moins de chercher soi-même quelque chose cela ne se fait pas. Friendly ne signifie pas aveugle.

Ma foi peut-être appendra-t-elle ce qu'elle doit savoir: c'est que les humains ne sont pas tous bons et qu'il faut savoir trier.

Mais franchement, autant de naïveté... Il faut donc développer l'indépendance émotionnelle qui nous évite de nous soumettre à des loyautés passagères, comme le sourire d'un ou une inconnue. Alors on ne donne pas son numéro même si l'autre fait du sentiment pour l'avoir.

Enfin j'espère qu'elle a été plus fine et qu'elle lui a donné une autre info plutôt que son numéro.

Écrit par : hommelibre | 08/08/2012

Oui, elle était naïve, hommelibre! Et cela existe encore des gens crédules à ce point. Par ailleurs, je ne sais ce qu'il lui proposait mais je puis vous dire que d'autres témoins ont assisté à la scène et ont vue que ça prenait.

Ces gars sont rodés pour embobiner et si je signale ici cette histoire, c'est parce que ce n'est pas la première du genre à laquelle j'assiste avec ces joueurs de bonneteau. Ils sont redoutables dans leur genre.

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 08/08/2012

Autre chose encore, il ne faut pas tout évaluer selon les normes occidentales. Cette femme était visiblement d'origine asiatique. Autres moeurs, autre culture.

Que cherchait-elle, je l'ignore et le sujet n'est pas là mais dans ce que visait le joueur de bonneteau.

J'ai discuté ensuite avec des gens de la sécurité. Ils connaissent ce genre d'histoires.

Tout ça pour vous dire ici que ce qui se passe en ville, au cours d'une journée ordinaire, peut ne pas toujours l'être. Et que la violence peut aussi s'abriter derrière le miel et le velours.

Rien de nouveau à cela, d'accord mais pourquoi ne pas en parler ici alors qu'on sait ces joueurs de bonneteau indésirables et qu'on les voit malgré tout réapparaître d'année en année avec de plus en plus de nouvelles manières d'agir pour éviter d'être pris par la police?

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 08/08/2012

Briand toujours aussi brillant pour condamner n'est-ce pas? Le bien le mal, ah, c'est toujours votre tasse de thé! Évoluez afin de nous éclairer dans votre obscurantisme....

Le cousin de Satan.

Écrit par : Pierre NOËL | 08/08/2012

Hélène, nous en avons débatus au travers de plusieurs sujets, l'autorité supposée être un attribu masculin s'est effacé dans son plus simple apparat, faut-il concluer pour autant, que c'est la conséquense éventuelle d'une émancipation féminine ?

Le sexe féminin, n'a t-il pas plus simplement comblé le vide laissé par l'émasculisation de ce qu'il restait de ce que l'on pensait être masculin ?

Et si le rôle fondamentale inné du masculin n'était pas ce que nous nommons "féminin" ?

Regardez, tous ces héros en armures, les textes nous révèlent, qu'ils entretenaient tous des amours homosexuels et même avec leurs ennemis, je suis tombés sur des lettres entre un templier et un kalif chef des armées de Saladin, plutôt étonnant, il faut le lire pour le croire !!

En fait, il ne faisaient que régler leurs petites histoires de jalousies avec des tueries sans partage !! Et une fois la nuit tombée, ils se retrouvaient, pas forcément très discrétement, chez l'un ou dans la tente de l'autre, pour convoler en noces encore plus féroces.

Donc, n'avons-nous pas comme modèle masculin, celui d'homosexuels détestant les femmes et ne leur relèguant que mépris et impuissance (comme c'est parait-il souvent le cas avec les machos) !!

Autre exemple, dans l'armée israélienne, ce sont des filles qui entraînent les soldats masculins, c'est à dire, ce sont des filles qui endossent le rôle de sergentes (ou de caporales pour la Suisse), d'abord, c'est très bon pour leur égo vis-à-vis des gars, mais pourquoi Tsahal a opté pour cette option, certainement pas uniquement pour satisfaire les égo des soldates, mais bien parce que les résultats sont très supérieurs. Ce n'est pas non plus, parce que toutes les instructrices sont des canons envers qui rien n'est impossible, non, c'est simplement parce que les femmes sont de bien meilleures donneuses d'ordres que les hommes.
Elles ont le don pour diriger les hommes, les entreprises sacndinaves ont fait exactement le même constat, les entreprises octroyant les postes décisionnels à des femmes, ont des résultats nettements supérieurs.

Entre-nous, ce ne serait pas plus simple, si c'était aux femmes de donner le ton ? Car me semble t-il et depuis le temps, les hommes ne sont pas très convaiquants, quelques soient leurs méthodes de drague !!!

Écrit par : Corto | 08/08/2012

Vous aurais-je offusqué, serait-ce ces images pieuses que vous vous faisiez de vos héros en armures ou alors mon discours serait trop masculin ?

Même Hélène semble distante ???

Écrit par : Corto | 09/08/2012

Mais en rien distante, Corto! Et vous ne m'avez pas offusquée du tout!

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 09/08/2012

Serait-ce mon sujet du jour qui vous aurait inspiré ces propos?

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 09/08/2012

Par contre et au cas où lovsmeralda me lirait ici, j'ai un problème avec le blog sur la cocaïne. Il m'est impossible d'y poster un commentaire. J'ai tenté à de multiples reprises, ce soir encore, de répondre à son post, en vain.

Mystère. Ou bug?

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 09/08/2012

Ou est-ce le contraire ???

Écrit par : Corto | 09/08/2012

Les commentaires sont fermés.