30/08/2012

Un cheikh et deux femmes

 

Après le déferlement médiatique qui a couvert l'affaire des Pussy Riot, Sergueï Lavrov, ministre russe des affaires étrangères s'était adressé à la communauté internationale lors d'une conférence de presse en Finlande pour appeler au calme. Il ne faut pas tirer des conclusions hâtives et faire des crises d’hystérie autour de cette affaire, avait-il déclaré. Et d'ajouter qu'un appel du jugement restait possible.

Pour mémoire, on se souviendra qu'autant Vladimir Poutine que l'Eglise orthodoxe avaient sollicité du juge la clémence.  http://french.ruvr.ru/2012_08_20/lavrov-pussy-riot/

Mise en scène ou pas, parodie ou pas, hypocrisie ou pas, qu'en savons-nous?

Le fait est qu'une enquête menée en Russie révèle que 53% d'entre les personnes interrogées ont indiqué avoir trouvé équitable le jugement des trois jeunes femmes du groupe Pussy Riot. http://fr.rian.ru/society/20120830/195829486.html

Cependant, les effets de cette affaire se poursuivent mais se ressemblent-ils?

Meurtre d'un cheikh ici, http://fr.rian.ru/society/20120830/195830431.html

Assasinat d'une mère et de sa fille là, http://www.lecourrierderussie.com/2012/08/30/deux-femmes-...

 

 

 

16:48 | Lien permanent | Commentaires (31) | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

Commentaires

Et ça continue, m'apprend-on à l'instant.

http://en.rian.ru/crime/20120830/175521697.html

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 30/08/2012

Quand on voit les bourrages d'urnes en Russie, vous pensez bien que les enquêtes à la pro-mafia-poutine, on peut ce les mettre sous le séant !

Encore heureux que la roulette russe ne soit pas tombée sur 99% !!!

Écrit par : Corto | 30/08/2012

Pour vous faire une meilleure idée, faites une recherche dans google osce+russie+poutine

Écrit par : Chuck Jones | 30/08/2012

Il est tout de même amusant, et c'était prévisible d'ailleurs, de lire encore et toujours les sempiternelles excuses de bourrages d'urnes en Russie dès que la population russe exprime simplement son sentiment. Ce n'est tout de même pas en Russie que l'on fait voter les morts ou que les présidents d'instituts de sondage étaient encore il y a peu grands copains du président de la république. Et ce n'est pas en Russie non plus que les services secrets ont envoyé des réquisitions à des opérateurs téléphoniques pour traquer des sources de journalistes, sans que ça n'émeuve personne. Et ce n'est pas en Russie non plus que l'on tente depuis plusieurs mois de censur....euuuuh contrôler l'information sur internet.
Ben oui, les russes sont respectueux des libertés religieuses et trouvent inadmissibles que des abruties viennent insulter des croyants en plein office. Mais bon, c'est vrai aussi que ce n'est pas en Russie que la mairie de la capitale a interdit des processions religieuses.
Sans doute les russes n'ont ils pas la même conception de la démocratie...

Écrit par : Guillaume Stressant | 30/08/2012

Et si vous êtes intéressés à connaître les faits tragiques qui surviennent chaque jour dans les pays du Caucase, vous pouvez consulter le site de Mémorial International. www.memo.ru./eng/
De quoi vous donner froid dans le dos.

Écrit par : Myriam Hagen | 30/08/2012

Guillaume, m'enfin !!!

"Ce n'est tout de même pas en Russie que l'on fait voter les morts ou que les présidents d'instituts de sondage étaient encore il y a peu grands copains du président de la république. Et ce n'est pas en Russie non plus que les services secrets ont envoyé des réquisitions à des opérateurs téléphoniques pour traquer des sources de journalistes, sans que ça n'émeuve personne. Et ce n'est pas en Russie non plus que l'on tente depuis plusieurs mois de censur....euuuuh contrôler l'information sur internet."

Ah bon.....

Vous êtes très bien renseigné, à voir !!!!

Écrit par : Corto | 30/08/2012

Ces faits sont pourtant connus et relatés en France... Mais bon, si vous connaissez de tels faits prouvés en Russie, je suis preneur.

Écrit par : Guillaume Stressant | 30/08/2012

Guillaume, dorénavant il faudra de temps en temps lire les dépêches internationales !!!

Écrit par : Corto | 30/08/2012

Je vous y invite en effet. Mais de toutes les sources...

Écrit par : Guillaume Stressant | 30/08/2012

Amusant comment les prétendants à la démocratie et libertés ne savent pas argumenter avec des faits et données réelles. Mais c'est le principe même des militants propagandistes.

Écrit par : Guillaume Stressant | 30/08/2012

En effet, le plus souvent (tout le temps?), ceux qui sont bien prompts à tomber sur la Russie et à la décrire comme étant saturée de tout les vices possibles et imaginables, se contentent d'un seul son de cloche sans chercher à approfondir et se positionnent comme les détenteurs de l'unique vérité et de la bonne morale. Bien évidemment ces gens n'avoueront jamais cela et irons de plus supporter le premier groupe médiatiquement couvert aux tendances et modes d'action plus que discutables (sans retracer les évènements ayant eut lieu dans un musée moscovite incluant une femme enceinte et dans un supermarché incluant un certain poulet...) et incitant à la haine religieuse contre une confession sur laquelle il est de bon ton de tomber. Il est clair que pour ce qui est des tendances discutables des supportées, ceux qui les admirent ne les approuveront jamais (ou auront droit à une jolie chambre blanche avec des murs tout mous et une jolie chemise à manche trèèès longues) et se retrouvent au final dans une position plus que bancale mais c'est tellement jouissif pour eux de crier au loup avec les autres membres d'une foule ne voyant que tout noir ou tout blanc!

Écrit par : Thibaut Laniepce | 30/08/2012

Thibaut, je vous rejoins. Mais Corto veut absolument y voir une preuve de rebellitude contre la pensée dominante, puisque s'injecter un poulet est une preuve de rebellationide...

Écrit par : Guillaume Stressant | 30/08/2012

Là, l'info est relatée par un journal français édité en Russie.

http://www.lecourrierderussie.com/2012/08/29/le-cheikh-du-daghestan-assassine-par-des-activistes-religieux/

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 30/08/2012

Juste pour rappel, le poulet, c'est donc le volatile que, filmée dans un supermarché, une des jeunes femmes des Pussy Riot a jugé artistique de s'introduire dans le vagin.

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 30/08/2012

Et l'action dans le musée une orgie pratiquée en lieu public incluant une femme enceinte de neuf mois (une des trois qui est dans un camp maintenant), son mari la regardant se faire ... par un autre homme que lui tout en filmant la scène.

Écrit par : Thibaut Laniepce | 31/08/2012

Oui, Thibaut, tout ça figure sur le 1er sujet de blog que j'ai consacré à ce groupe:

http://voix.blog.tdg.ch/archive/2012/08/16/43f002b58215e197a0ac64da3576efc9.html

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 31/08/2012

"Poulet", c'est le nom que des jeunes étudiantes russes fauchées et se prostituant donnent au client qui louche sur leurs attributs.

Elles sont des milliers à Saint Petersbourg et à Moscou, des centaines de milliers en Russie.

Écrit par : Chuck Jones | 31/08/2012

@Thibaut

Pour quelqu'un reprochant aux manifestants/protestataires de ne voir que tout noir ou tout blanc, votre évocation "d'incitation à la haine religieuse" pour décrire la manifestation des Pussy Riot dans l'église Saint-Sauveur, faute de laisser la place à d'autres motifs, s'apparente dangereusement à ce que justement vous dénoncez, si ca n'est carrément pas un autogoal.

Écrit par : Chuck Jones | 31/08/2012

Concernant toutes ces "délations" relatifs à des actions publiques, le seul problème "vous" concernant, Hélène, Thibault et Guillaume, c'est que ce genre de démonstrations restent très relatives dans un pays dans lequel une bonne dizaine de chaines pornos inondent les sous-sols mal équipés en égouts idéologiques, car ce type de "hapening" jadis fait de piétas restées de pierre et par la suite de "living théatre" accompagnés de germanismes encore plus débordants ont été depuis bien longtemps digérés par nos jolies têtes blondes.

Sans ignorer que quantités de ces mouvements étaient copieusement bordées par les propagandes moscovites friandes de "dégénérescences" "capitalistes" !

L'occident a eu l'intelligence ou le manque d'élégance de ne pas s'offusquer, ce que le pouvoir tsariste de Poutine, lui, n'a pas manqué de marquer d'un gros pavé dans la mare de cette piété encore bercée par une religion au aguets !

Quant au poulet, à défaut de gros porcs alcoolisés, comme doivent le faire grand nombre de jeunes étudiantes, je l'avais déjà dit, mais puisque le sujet vous plais, pour financer leurs études, ce n'est qu'une question de goût !

Il faudra que certains comprennent que le symbolisme ne nait pas du néant, surtout dans des sociétés corrompues !

Écrit par : Corto | 31/08/2012

L'occident a eu en effet l'extrême lâcheté de laisser faire sous prétexte de droits, de libertés, de tolérance, d'ouvertitude d'esprit, de libération de la femme et autres blablas issus de la politique des droadelhomme qui n'a pas grand chose à voir avec les vrais droits de l'homme. Sous prétexte de libération de la femme, on autorise et encourage sa marchandisation. Mais bon, chacun accorde à l'Homme la valeur qu'il veut, j'ai tendance à croire qu'il ne doit pas être monnayé.
Le poulet n'était nullement fait pour financer leurs études, renseignez vous. C'était bel et bien un acte de propagande. Et certes, on peut tenter d'éviter le sujet en prétendant que ce n'est qu'une question de goût (j'admets, allez, elles ont le droit d'être totalement dégénérées dans leur vie privée, je m'en moque). Mais quand les faits se passent dans un lieu public susceptible de gêner des personnes un peu mieux moralisées, là, ce n'est plus acceptable.
De plus, concernant le symbole, je note quand même que s'il s'agit réellement de dénoncer une société corrompue (qui ne l'est d'ailleurs pas plus que les sociétés occidentales qui se prétendent vertueuses), il aurait quand été plus logique de choisir des symboles plus en adéquation avec la morale, morale pas nécessaire religieuse d'ailleurs. Mais n'est pas Soljenitsyne qui veut...
Pour la religion en Russie, vous faites encore erreur. Elle est en grande forme en Russie, non seulement l'orthodoxie mais également les "sectes" (quoique ces sectes protestantes financées lors de la peestroika par la Freedom House ont tendance à laisser place à d'autres plus en phase avec l'orthodoxie).

Écrit par : Guillaume Stressant | 31/08/2012

@Guillaume:

- « Le poulet n'était nullement fait pour financer leurs études, renseignez vous. »

Pardon ? OU avez vous bien pu lire dans les forums de ls TDG que le clip servait à financer quoi que ce soit ?

Parmi tous ceux qui ont évoqué ce clip comme argument à charge contre les membres de Pussy Riot, absolument PERSONNE n'a indiqué le message que convoyait le clip

- « C'était bel et bien un acte de propagande. »

Et dont le message exact est ... ?
Et pour faire croire quoi ... ?

- « Mais quand les faits se passent dans un lieu public susceptible de gêner des personnes un peu mieux moralisées, là, ce n'est plus acceptable. »

Mais personne en dehors du cameraman n'a assisté à la scène qui a été filmée, alors pourquoi évoquer ce *** fantasme *** ?

- « De plus, concernant le symbole, je note quand même que s'il s'agit réellement de dénoncer une société corrompue ... »

Vous n'y êtes pas du tout. Il s'agit de dénoncer un pouvoir gouvernant corrompu, et une église dominante corrompue au service du pouvoir politique en place, et le pillage systématique des richesses du pays par ces 2 organisations qui maintiennent leur pouvoir par la déception, par la répression, par la corruption et par le mensonge.

Écrit par : Chuck Jones | 31/08/2012

=>"Pardon ? OU avez vous bien pu lire dans les forums de ls TDG que le clip servait à financer quoi que ce soit ?"

Je répondais à l'assertion de Corto:

"Quant au poulet, à défaut de gros porcs alcoolisés, comme doivent le faire grand nombre de jeunes étudiantes, je l'avais déjà dit, mais puisque le sujet vous plais, pour financer leurs études, ce n'est qu'une question de goût !"

=> Vous n'allez pas me dire que ce poulet était de l'art j'espère. Et tous les défenseurs des pussy riots en occident nous affirment aujourd'hui que ce sont des militantes contre la tyrannie de Poutine. J'en déduis donc qu'il s'agit d'un message politique, donc de la propagande.

=> "Mais personne en dehors du cameraman n'a assisté à la scène qui a été filmée, alors pourquoi évoquer ce *** fantasme *** ?"

Personne dans le supermarché? Désolé alors, j'avais l'info contraire. Donc à vérifier.

=> "Vous n'y êtes pas du tout. Il s'agit de dénoncer un pouvoir gouvernant corrompu, et une église dominante corrompue au service du pouvoir politique en place, et le pillage systématique des richesses du pays par ces 2 organisations qui maintiennent leur pouvoir par la déception, par la répression, par la corruption et par le mensonge."

Que ce soit la société en générale ou seulement le pouvoir et l'église, je ne vois toujours pas en quoi ce spectacle le dénonce. D'ailleurs, finalement, vous même admettez par là même qu'il s'agit d'un acte de propagande. Certes, il aurait été plus courageux de dénoncer les oligarques financiers qui ont pillé la Russie lors de la peestroika et qui continuent encore, ainsi que ceux qui se sont réfugiés à l'étranger, elles ont préféré l'église orthodoxe qui au contraire restructure les consciences, aide et transmet une tradition. C'est sûr que les oligarques tuent là où l'église orthodoxe dépose plainte et que l'état russe ne fait qu'appliquer la loi. Non, effectivement, n'est pas Soljenitsyne qui veut..

Écrit par : Guillaume Stressant | 31/08/2012

personnellement, m'occupant des droits de l'homme depuis quelques années et notamment d'otages, l'affaire des Pussy Riot ne m'a jamais parue digne d'intérêt au sens "culturellement" parlant.J'ai tout de même jeté un coup d'oeil via les infos de yahoo sur internet en ouvrant mes mails pour me faire un avis de part le traitement médiatique de cette affaire. Il m'aura fallut deux minutes de mon temps précieux pour aller à la source de ce "scandale" cathodique (jeux de mots)...et me faire un avis. Je pense que si un groupe punk avait utilisé les mêmes méthodes en France, à Notre Dame, contre Nicolas Sarkozy, ou aux états unis, contre Georges W bush, il n'y a aucun doute que le fond de l'affaire soit traité de la même manière, seul la forme change...La Russie met peut être du temps à donner l'image d'une "vrai démocratie", mais l'urss n'est plus de mise..En fait, il serait interessant de connaitre les vrais soutiens de départ de cette "punk attitude"... Fascistes. Extrémistes. CIA. ou tout simplement anciens apparatchik anti Poutines qui cherchent une voix au chapitre? Pour ce qui est de la performance en elle même qui a déclenché ce rideaux de fumé je dirais en temps qu'artiste qu'elle relève de la supercherie stylistique, et en temps que Chrétien, qu'un lieu de culte quel qu'il soit doit rester un lien de neutralité...sauf désir de celui qui le préside (le curé dans ce cas) de souhaitee faire passer un message durant son homélie.CQFD, beaucoup de bruit pour rien, ce qui est un pléonasme pour un groupe Punk.

Écrit par : portier | 01/09/2012

portier, vous êtes d'une incohérence insupportable, de plus vous dites militer, car le terme "s'occuper" résonne avec une dilettante d'un goût, enfin, si l'on peut encore parler de "goût", pour le moins douteux. En plus, vos comparaisons sont d'un aplomb aplati. Vous êtes comme ces malades entrant dans un lit fraichement aéré !

Allez vous distraire avec d'autres "occupations" et cessez de vouloir étaler ces images de SAS helvétiques, ceux qui confondent, otage et potage !

Ceci dit, le malaise helvétique est tellement semblable au russe, je parle au sens soviétique du terme, malheureusement sans l'âme russe, sans saveur, inconsistant !

Écrit par : Corto | 01/09/2012

@Guillaume:

- « Que ce soit la société en générale ou seulement le pouvoir et l'église, je ne vois toujours pas en quoi ce spectacle le dénonce. »

Là où vous ne voyez qu'un spectacle, se trouve un message fort dénonçant la pauvreté causée par les pillages du pouvoir et de l'église. Mais je ne vous en tiens pas gré, les chances étant que vous n'auriez vu que des images, sans bande son. Par contre nier la paupérisation de la population russe aujourd'hui vous rend complice du pouvoir dans son entreprise de travestir la réalité et cacher son rôle dans cette dépossession collective.

- « D'ailleurs, finalement, vous même admettez par là même qu'il s'agit d'un acte de propagande. »

Pris dans un sens large, oui c'est de la propagande. Mais avant d'être diffusé, c'est d'abord un acte de protestation, de résistance face à la perspective d'un avenir qui ne promet que répression et misère.

Mais la question pour vous est: peut-on vraiment vous prendre au sérieux ou vous considérer objectif dans votre dénonciation de cette propagande, pour parler des moyens dont disposent les 20 ou 30 membres de Pussy Riot et de leur cercle d'influence active, fauchés comme ils sont, comparés aux collossaux moyens de diffusion et d'influence dont disposent le gouvernement et l'église réunis ? Comment disiez-vous encore ? "Tout blanc, ou tout noir" ?

Écrit par : Chuck Jones | 01/09/2012

@Portier:

- « Je pense que si un groupe punk avait utilisé les mêmes méthodes en France, à Notre Dame, contre Nicolas Sarkozy, ou aux états unis, contre Georges W bush, il n'y a aucun doute que le fond de l'affaire soit traité de la même manière, ... »

Certainement. Mais serait-ce là la conséquence d'une authentique application objective de la loi ? Ou le résultat d'un marchandage entre des pouvoirs, gouvernement, religieux, appareil d'état, tentant de maximiser les retombées politiques et médiatiques d'une décision de justice afin de les récupérer au profit de leurs propres intérêts ?

Si la loi est la même pour tout le monde, et s'applique de la même façon à tout le monde, pourquoi alors présumez-vous que les auteurs sont forcément punks ?

Ou que la manifestation doive se passer forcément à Notre-Dame ? Les crimes de "Hooliganisme" et "d'incitation à la haine relieuse" ne peuvent ils donc pas être invoqués contre une manifestation tenue ailleurs ?

Faites l'équation: Punks + à Notre Dame. N'est ce pas déjà amplement suffisant pour attiser la haine de certains envers les punks et suisciter leur condamnation, avant même de savoir ce qu'ils sont allés y faire ?

Et pourquoi présumez-vous que les cibles seraient Sarkozy ou G.W.Bush ? Pourquoi pas Francois Hollande ou Barak Obama ?

Traité de la mêrme manière en France ou aux Etats-Unis si des politiques de l'UMP ou du parti républicain avaient tenu le même genre de propos ?

Traité de la même manière en France ou aux Etats-Unis si des religieux favorables à l'UMP ou au parti républicain avaient tenu le même genre de propos ?

- « En fait, il serait interessant de connaitre les vrais soutiens de départ de cette "punk attitude" ... Fascistes. Extrémistes. CIA, anciens apparatchik anti Poutines ... ? »

Et quel résultat garanti contre Poutine pouvaient espérer des nuisibles comme ceux que vous citez ? Vous conviendrez bien sûr qu'une opération de ce genre n'est pas déclenchée si elle risque de produire un résultat opposé à celui escompté, pas vrai ?

Et qui alors, avec un peu de bon sens, s'il a pour objectif d'être pris au sérieux en Russie comme opposant légitime à Poutine, voudrait être associé aux Pussy Riot ?

- « Pour ce qui est de la performance ... elle relève de la supercherie stylistique »

Vous voulez dire que c'était pas authentiquement punk ?
Je vais vous confier un secret: Poutine, il est pas vraiment démocrate.

Écrit par : Chuck Jones | 01/09/2012

Chuck, je me suis posé également les mêmes question que vous en lisant ce commentaire sans fond !

Mais pourquoi insister avec des négociateurs d'otages, à mon avis, avant tout mythos et mégalos qui "s'occupent des doigts de l'homme !

Écrit par : Corto | 02/09/2012

Ce qui est sûr messieurs Corto et Chuck Jones c'est que vous manquez cruellement de sensibilité artistique...hors le "bruit" fait autour de cette affaire sent le début de la clochardisation intellectuelle. Du reste, celle-ci précède souvent la clochardisation économique ce qui est le point faible de la Russie...Vous n'êtes à priori ni résilient, ni véritablement intéressés par l'âme Russe et encore moins par le devenir de votre prochain. Allez donc faire un tour en Russie pour mieux comprendre ce pays et réglez votre haine au père...le votre.

Écrit par : portier | 02/09/2012

@protier ;

"Ce qui est sûr messieurs Corto et Chuck Jones c'est que vous manquez cruellement de sensibilité artistique".

En plus de vous occuper des "droits de l'homme" et de gérer des situation de prise d'otage, vous êtes critique d'art, mais quel homme parfait vous faites !

Quant à la censure ambiante, elle me réconforte, vous ne pouvez pas savoir !

Il est vrai que la Suisse abrite les plus grands mafieux criminels, mais avec une politesse sans égal, parfois aussi, certains clients laissent une prostituée à moitié morte dans une chambre de 5 étoiles, comme c'était le cas, pas plus tard que cette semaine, mais tant que c'est fait avec discrétion, rien à dire !!!

Écrit par : Corto | 02/09/2012

Un silence dont les journaux suisses se délecte, une bonne dizaines de démarcheurs pour les banques helvétiques sont actuellement emprisonnés en France et en Allemagne, pris en otages, si l'on peut dire !!!

Écrit par : Corto | 02/09/2012

Les commentaires sont fermés.