27/09/2012

Mali, qui ment?

François Hollande demande la convocation urgente du Conseil de Sécurité, titre le Huffington Post du 26 septembre.

Qu'en dit le Qatar, sauveur de zones déshéritées, acheteur de biens français et financier des Islamistes du Nord Mali?

Malaise évident du côté du gouvernement français dont les voix sont une fois encore discordantes.

Les propos tenus par son ministre des affaires étrangères auraient-ils échappé à François Hollande?

Interrogé sur l'engagement de la France aux côtés du Mali pour lutter contre ce qui se passe au nord du pays, Laurent Fabius a assuré ce 25 septembre que seul un soutien logistique serait envisagé mais en aucun cas de présence française sur sol malien.

Ami qatari oblige?

Tout président de la justice qu'il s'est autoproclamé être, François Hollande risque bien d'avoir quelques sueurs froides à éponger avant de l'exercer.

 http://voix.blog.tdg.ch/archive/2012/09/25/islamistes-des...

00:59 Publié dans Discours, Information, Politique, Politique française | Lien permanent | Commentaires (8) | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

Commentaires

Encore une fois, non seulement cette aide qatari aux islamistes du Mali est peu probable, mais elle est démentie par les Qataris. Je n'ai pas lu l'article du Canard, mais selon votre image, cette information vient de l'Algérie? Pensez-vous que les Algériens sont des gens de bonne foi et des amis de la France ?

Écrit par : Géo | 27/09/2012

J'ignore si vous connaissez le Golfe, moi un peu, et n'imagine donc pas un seul instant pourquoi le Qatar soutiendrai Al Qaeda (je n'aime pas le mot "islamiste") au Mali. Soit c'est de la désinformation, soit de l'information par des personnes elle-mêmes très mal informées.

Écrit par : Ashwani Singh | 27/09/2012

Géo, Ashwani Singh, je vous invite à lire cet article:

http://www.jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20120606170458/

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 27/09/2012

Entre Alger et Doha, lequel est le plus pro-occidental ? Est-ce que poser la question n'est pas y répondre ?

Écrit par : Géo | 27/09/2012

Géo, si investir en France comme s'y emploie de Qatar est une manière d'être "pro-occidental", votre question porte en elle la réponse, en effet.

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 27/09/2012

On investit rarement chez ses pires ennemis, en effet. Après cela, que les palaces parisiens soient en mains arabes ne va pas nuire au cours du monde. Juste aux princesses anglaises un peu innocentes, peut-être. Ils choisissent mal les chauffeurs...

Écrit par : Géo | 27/09/2012

Interview de Jean-Christophe Ruffin aujourd'hui :
"l'Algérie est un acteur fondamental. Il ne faut pas o : ublier qu'Aqmi est constituée de groupes qui à l'origine étaient en Algérie (note de ma part : avec bases de repli au Mali ou en Libye...). Le pouvoir algérien sait beaucoup de choses sur ce qui se passe dans cette région. Ses agents ont infiltré ces groupes."
Sur le Qatar, Ruffin parle aussi de soutien à certains groupes islamistes armés au Mali.
On en saura davantage un jour. En attendant, les groupes islamistes qui se font prendre par l'armée saoudienne sur le territoire du KSA n'ont pas droit à un procès. Leur tête roule dans le sable quelques heures après leur capture, sans discussion. Le mur au N du KSA, contrôlé en permanence, a été construit pour lutter contre eux et contre les trafiquants d'alcool. Ces groupes islamistes sont des adversaires acharnés des monarchies du Golfe jugées corrompues et vendues à l'Occident...

Écrit par : Géo | 28/09/2012

Merci de ces précisions, Géo et de confirmer l'info du Canard Enchaîné que je relayais ici.

Ce qui montre bien la complexité d'une situation qui ne peut que mettre la France dans l'embarras.

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 28/09/2012

Les commentaires sont fermés.