29/10/2012

"Le Matin", clown triste


COUR DES COMPTES

17.000 fr. par mois et ils font les clowns

 

C'est ainsi que Le Matin titre son édition du 26 octobre.

C'est ainsi que Le Matin déroule l'information.

C'est ainsi que Le Matin parade dans l'arène médiatique.

Quand Le Matin fait son cirque, qui singe qui? 

 

Commentaires

Le matin caresse le bon peuple dans le sens du poil... L'inconséquence d'une certaine presse fleure méchamment les années 30!

Écrit par : DESHUSSES GERARD | 27/10/2012

Quant à l'article auquel renvoie cette manchette, il titre "Indignation: De gros salaires et de loures fonctions n'empêchent pas deux juges genevois de se comporter comme de sales gosses"

Cet article est une grave manière de détourner l'attention des lecteurs.

D'abord en ne distinguant pas les juges l'un de l'autre. Alors que Daniel Devaud a agi par souci éthique, Stéphane Geiger l'a agressé par deux fois.

Ensuite le journaliste pointe des salaires légaux alors que le juge Devaud met en évidence un dysfonctionnement dans la gestion de deniers publics qui concerne des millions de francs.

Une telle désinformation est à dénoncer haut et fort et est indigne de l'éthique journalistique.

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 27/10/2012

Entre Ariane Dayer (dimanche) et Sandra Jean (la semaine), pas une pour racheter l'autre. Si la femme est l'avenir de l'homme, cet avenir est dans le caniveau...

Écrit par : Géo | 27/10/2012

le Matin a t'il une seule fois eut une éthique journalistique? depuis longtemps il est consirédé par beaucoup de lecteurs comme simple torchon poubelle

Écrit par : lovsmeralda | 27/10/2012

Et combien gagnent les clowns du "matin" ?

Écrit par : Corto | 28/10/2012

"Et combien gagnent les clowns du "matin" ?" Trois fois rien. Ce sont des esclaves, un ramassis de ratés débiles, d'où leur hargne mauvaise. Anecdote : j'avais une connaissance qui bossait à 24 heures, qui a notre âge. Le rédacteur en chef d'alors, Jacques Poget, qui se la jouait gentil progressiste dans ses papiers, ne pouvait pas s'empêcher de lui dire, à chaque fois qu'il le croisait, qu'avec son salaire, il pouvait s'offrir deux jeunes journalistes. Lui le disait, Thierry Meyer l'a fait, et 24 heures est devenue cette merde que l'on sait. La tribune-le matin est une cochonnerie depuis bien plus longtemps, je sais.

Écrit par : Géo | 28/10/2012

Personnellement, cela fait longtemps que je considérais cette feuille de chou comme l'une des pires du continent européen, et pourtant j'aime lire la presse de plusieurs pays. Mais je pensais que j'étais plus ou moins le seul à penser cela. À voir votre blog et les réactions ici, soudainement, mon coeur s'emplit de joie.

Écrit par : Jolliet JD | 29/10/2012

attaques personnelles = écran de fumée, pour mieux éviter de parler du fait qu'un détournement de fonds publics est probablement en cours.

Écrit par : Djinus | 29/10/2012

"Daniel Devaud a agi par souci éthique"

C'est vous qui l'affirmez. Comment vous y prenez-vous pour connaître les motivations profondes de Devaud ?

Écrit par : Dirait-on pas la grande palmeraie de Tizi-Ouzou ? | 29/10/2012

Apparemment, "Dirait-on pas la grande palmeraie de Tizi-Ouzou?", vous savez lire.

Donc voici de quoi vous informer: http://voix.blog.tdg.ch/archive/2012/10/23/cour-des-comptes-pour-rappel.html

Sinon, être élu Juge à la Cour des Comptes pour gérer les deniers publics et pointer un dysfonctionnement de ladite Cour, ça relève d'un conflit de personnes comme tentent de le faire croire certains medias?

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 29/10/2012

Vous me renvoyez à une page de votre blog, qui renvoie à six pages de votre blog. A défaut du mouvement perpétuel, vous pouvez vous vanter de pratiquer la référence circulaire et exponentielle.

A part cela, sur le fond : Il y a, c'est visible, un conflit de personnes dans cette affaire, mais il n'en constitue probablement pas l'origine, plutôt un contrecoup. De là à affirmer que vous connaissez les vraies raisons qui meuvent les uns et les autres dans cette pantalonnade boutdulacustre, il y a un pas, que dis-je, un bond, que vous devriez considérer avec davantage de prudence.

Mais je serais désolé d'empêcher votre esprit de bondir à sa guise. Les distractions sont rares dans le marasme ambiant.

Écrit par : Dirait-on pas la grande palmeraie de Tizi-Ouzou ? | 29/10/2012

"Dirait-on pas la grande palmeraie de Tizi-Ouzou", dans les renvois que vous citez figurent des articles de journalistes.

Dommage que votre esprit querelleur ne s'y soit arrêté.
Cela aurait permis un échange un peu plus constructif.

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 29/10/2012

Je m'y suis arrêté, je les ai même considéré, mais je n'y ai pas vu de réponses à ma question.

Écrit par : Dirait-on pas la grande palmeraie de Tizi-Ouzou ? | 29/10/2012

Je ne lis jamais le Matin, je n'ai pas lu l'article, mais vous m'excuserez, pour le coup au vu du titre ils ont sans doute raison. Ces deux magistrats font la honte de leur Canton.

Écrit par : QueFaire | 29/10/2012

"Que faire", il m'arrive de lire"Le Matin", j'ai donc lu l'article. C'est toujours préférable d'émettre un avis, quelqu'il soit, plutôt que de se limiter au titre.

Écrit par : Helene Richard-Favre | 29/10/2012

Hélène Richard-Favre@ Je ne sais à quel point vous connaissez la Suisse romande. Le matin est d'abord un canard vaudois, et il est bicéphale. Le Matin Dimanche est depuis longtemps nettement d'une meilleure tenue, malgré les efforts d'Ariane Dayer pour baisser le niveau. En page 5 de l'édition de dimanche, l'article consacré à ces deux juges - qui ne sont après tout pas pires que les autres qui remettent en liberté en 5 minutes les gens que la police met des jours à arrêter - me parait plus instructif. On y apprend que Devaud a un lourd passé d'ultra-emmerdeur gauchiste...

Écrit par : Géo | 29/10/2012

J'ai lu l'article du Matin Dimanche, Géo.
On y apprend ce que les journalistes veulent révéler.

Réduire une personne ou une personnalité à une seule vision partisane est souvent plus aisé que de tenter d'en discerner les aspects moins évidents.

Plus subtiles et nuancés, ils se révèlent à qui veut bien faire l'effort de se défaire de ses préjugés.

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 29/10/2012

Hélène Richard-Favre, vos sujets sont les bienvenus, actifs et documentés
réduire cette affaire à un article du Matin empêche de tacler le cumul des dysfonctionnements auxquels on assiste de loin

le vote aura lieu, les dysfonctionnements vont perdurer (sans lien de cause à effet, mais). Alors, aborder la gabgie dans laquelle élus & institutions se meuvent? pour la crédibilité de notre exercice de démocratie directe, faudrait ce courage.

sinon, autre truc: l'expansion du travail au noir dans les sous-traitances à Gve & canton. employés non déclarés plus que sous-payés, parfois pas payés du tout! et c'est pas dans le bâtiment, mais dans des services de sécurité. Où le service de la ville mandaté pour traiter le sujet ne répond même pas aux questions de victimes.

Écrit par : Pierre à feu | 29/10/2012

Oui, Pierre à feu, c'est bien cela. "Le vote aura lieu, les dysfonctionnements vont perdurer".

Cette affaire, chaque media l'a traitée à sa manière.

Pour ceux qui ont choisi de la réduire à un conflit de personnes, cela démontre la qualité de leurs enquêtes et leur besoin de sensationnalisme.

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 30/10/2012

Les commentaires sont fermés.