04/11/2012

Orange, La Poste, morts sans crédit

Après Orange, La Poste.

En France, les suicides d'employés se suivent et paraissent bien se ressembler.

Depuis 2008, Orange avait été secoué par une vague sans précédent de suicides d'employés.

Plus de quarante-cinq d'entre eux avaient mis fin à leurs jours.

L'entreprise avait alors annoncé une vigilance accrue qui n'avait pas épargné un nouveau drame en mars 2012.

En juillet dernier, son ancien PDG, Didier Lombard était mis en examen.

http://www.zdnet.fr/actualites/vague-de-suicides-a-france...

Qu'en sera-t-il de La Poste qui annonçait, elle aussi, des ajustements alors que trois de ses cadres et employés se suicidaient en mars dernier?

http://www.lepoint.fr/societe/un-guichetier-se-pend-dans-...

 

15:51 Publié dans Economie, Justice, Politique française, Pouvoirs, société | Tags : orange, la poste, suicides, employés | Lien permanent | Commentaires (6) | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

Commentaires

Chère Madame,

J’ai retrouvé cet article concernant ces suicides, je vous livre ici un extrait :

« RÉMY L., LE SUICIDÉ DE FRANCE TÉLÉCOM »

« Rémy L., l'employé de France Télécom-Orange de 57 ans qui s'est SUICIDÉ MARDI MATIN EN S'IMMOLANT PAR LE FEU devant son ancien lieu de travail à Mérignac (Gironde), a laissé une trace de son calvaire. En septembre 2009, alors que l'entreprise fait la une des médias à cause d'une série de suicides, ce cadre, père de quatre enfants, avait envoyé un courrier de six pages signé de sa main à la direction du groupe. » :
http://www.mediapart.fr/journal/france/270411/remy-l-le-suicide-de-france-telecom-je-suis-de-trop

CET ARTICLE DONNE AUSSI À LIRE LA COPIE DE LA LETTRE BOULEVERSANTE DE CET EMPLOYÉ.

Madame, si vous ne parvenez pas à lire l’article et la lettre qui est en lien, n’hésitez pas à me contacter par courriel.

Bien à vous.

Benoît Marquis

PS - Tout une série d’articles sur le même sujet :

Écrit par : Benoît Marquis | 04/11/2012

Merci infiniment de ces références,Cher Monsieur.

Je viens de télécharger le document accessible par ce lien:

http://ebookbrowse.com/mediapart-http-www-mediapart-fr-journal-france-270411-remy-l-le-suicide-de-france-telecom-je-suis-de-trop-pdf-d213830124

N'hésitez pas à partager ici d'autres articles que vous auriez sur ce sujet. La situation est telle qu'elle ne doit pas passer dans les coulisses de l'information.

Bien à vous

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 04/11/2012

Voici le lien pour l’accès direct de la lettre dramatique de Rémy L

http://www.mediapart.fr/files/lettreouverte.pdf

Si ces drames humains sont relativement bien relatés dans la presse française, il n’en va pas de même ici en Suisse alors que ce problème existe aussi bien dans les entreprises publiques que privées ou des employés sont quotidiennement mis sous des pressions psychologiques qui souvent dépassent l’entendement. Le burnout y est largement répandu dans ce pays.

Une question : que peut-il se passer aux personnes qui subissent le burnout quotidiennement depuis plusieurs mois, voir années ?

Écrit par : Benoît Marquis | 04/11/2012

Benoìt Marquis, merci du lien à cette lettre qui est en effet dramatique.

Du burnout, on a pu lire ici ou là quelques articles dans la presse.

Entre ce phénomène et les licenciements sans préavis, il est certain que le sentiment de dévalorisation intense de soi s'empare de la personne malmenée et cause de graves dégâts. Autant sur le plan psychologique que matériel et familial. Les exceptions existent toujours de celles ou ceux qui refusent de se laisser détruire et luttent mais à quel prix!

Or tous n'ont pas les moyens affectifs ou matériels de se battre.

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 06/11/2012

C'est incompréhensible ces types qui se suicident au travail à cause de cheffaillons, qui pensent que l'on peut jouer avec le moral et la santé des gens.

Je me souviens de ce tordu de Directeur qui avait eut la mauvaise idée de me mettre en voies de garage après lui avoir indiqué que sa façon de manager était issue des années 40.

Il doit encore s'en souvenir il a pris sont bureau sur le nez et l'eau du pot de fleur que sa secrétaire inféodée lui avait offert, sur la tête....

J'ai perdu mon job, mais j'ai gagné ma liberté pour aller gagner plus ailleurs.

Ces gens doivent se sortir de la mentalité de salarié et vite.

""Mourir pour une entreprise, l'idée est excellente, moi j'ai faillit mourir de ne l'avoir pas eue..."" (Brassens)

Écrit par : Pierre NOËL | 06/11/2012

Magnifique citation de Brassens, Pierre!

Écrit par : Helene Richard-Favre | 06/11/2012

Les commentaires sont fermés.