30/01/2013

La femme, avenir de tous?

 

Pas certain en tout cas que le poète s'y retrouverait, lui qui voyait en elle, l'avenir de l'homme...

Quand la circulaire de la ministre de la Justice française s'invite dans le débat sur le mariage pour tous, on peut s'interroger sur l'avenir de l'humanité que Jacques Attali qualifie pour sa part d'unisexe.

Vendredi 25 janvier dernier, Chrsitine Taubira a envoyé une circulaire qui fait beaucoup parler d'elle.

Elle l'a adressée aux greffiers des tribunaux d'instance qu'elle invite à faciliter la délivrance de certificats de nationalité française aux enfants nés de mères porteuses à l'étranger.

Si ce n'est pas un hasard de calendrier, c'est en tout cas une manière astucieuse de faire passer la GPA.

Pour rappel, la Gestation par autrui ne figure pas dans le projet de loi discuté actuellement à l'Assemblée Nationale.

Cet article de France Info permet de prendre connaissance de la circulaire de Christine Taubira.

http://www.franceinfo.fr/societe/acces-facilite-a-la-nati...

Et pour qui souhaite connaître l'avenir radieux selon Attali, c'est ici...

http://www.slate.fr/story/67709/humanite-unisexe-biologie...

 

Commentaires

Lorsque l'on veut faire passer des lois par la ruse, la République est en danger.

Sa politique pour les prisonniers en France ou plus de 60% sont musulmans, va contre les intérêts des victimes. On se demande ce qu'elle fait là cette revancharde contre les blancs.

Écrit par : Pierre NOËL | 31/01/2013

Une piqure de rappel pour tous les croyants:

"La femme chrétienne n'est qu'un ventre. Destinée à procréer, elle reste soumise à son mari comme son mari est le sujet du Christ, lui-même fils de Dieu. Le christianisme est très fervent de ce genre de classement rapide des personnes et des valeurs. L'ordre est donné en (Bible 1 Cor 11, 3) : "Le Christ est le chef de tout homme, l'homme est le chef de la femme, et Dieu le chef du Christ" (traduction de Pierre de Beaumont, Fayard Mame, 1973). Afin que le message soit bien entendu, le Nouveau Testament réaffirme ces vues en (Bible Ephé 6, 21-24) : "Dans la crainte du Christ, soyez tout dévouement les uns aux autres, les femmes pour leur mari comme au Seigneur, car leur mari est la tête de la femme comme le christ est la tête de l'église, son corps, dont il est le sauveur. L'église est tout dévouement au Christ, qu'il en soit toujours de même pour les femmes vis à vis de leur mari." La femme est au service de l'homme (Bible Colo 3, 18 ) : "Femmes, soyez tout dévouement pour vos maris comme il convient à des personnes unies au Seigneur".

Pour Dieu, les Femmes sont moins aptes intellectuellement.
(Bible 1 Cor 14 : 34-35) : "Que vos femmes se taisent dans les assemblées, car il ne leur est pas permis de parler, mais qu'elles soient soumises comme le veut aussi la loi. Et si elles veulent apprendre quelque chose qu'elles interrogent leur propres maris chez elles car il est honteux pour une femme de parler dans les assemblées."

(Bible 1 Tim 2 : 11, 12) : « Que la femme reçoive l'instruction dans un esprit de paix et de parfaite soumission. Je ne permets pas à une femme d'enseigner en prenant autorité sur l'homme. Qu'elle garde plutôt une attitude paisible.»

(Bible Math 5 : 3) : « Et moi, je vous dis : quiconque répudie sa femme - sauf en cas d'union illégale - la pousse à l'adultère ; et si quelqu'un épouse une répudiée, il est adultère. »

La relégation de la femme au rang de servante est aussi nette que dans le Coran (Bible 1 Cor 11, 5-6) lorsque le port du voile s'impose comme unique solution à la perversité féminine : "Toute femme qui prie ou parle sous l'inspiration de Dieu sans voile sur la tête, commet une faute identique, comme si elle avait la tête rasée. Si donc une femme ne porte pas de voile, qu'elle se tonde; ou plutôt, qu'elle mette un voile puisque c'est une faute pour une femme d'avoir les cheveux tondus ou rasés." Et plus loin, en (Bible 1 Cor 11, 10) : "C'est pourquoi la femme doit avoir la tête couverte, signe de sa dépendance par respect des messagers de Dieu". C'est donc au nom du respect que les femmes chrétiennes, comme les musulmanes, se voient imposer le port du voile."

Écrit par : Pierre NOËL | 06/02/2013

Je ne sais pas de qu'elle religion elle est? Il y en a qui ont de ces moeurs....

http://realinfos.wordpress.com/2013/02/20/une-grand-mere-et-son-petit-fils-veulent-un-enfant-ensemble/

Écrit par : Pierre Noël | 20/02/2013

Il y a certes dans la Bible des passages qui peuvent être interprétés de cette manière, mais dire que la femme chrétienne est exactement comme la femme musulmane est abusif. Il faut replacer les choses dans le contexte d'une société pastorale antique. Et aussi ne pas citer les choses à moitié, même si l'on peut débattre de cette question. Ainsi saint Paul ne s'arrête pas là où vous vous êtes arrêté vous-même, et voici la suite, qui donne un autre éclairage:
25 Maris, aimez vos femmes, comme Christ a aimé l'Eglise, et s'est livré lui-même pour elle, 26 afin de la sanctifier par la parole, après l'avoir purifiée par le baptême d'eau, 27 afin de faire paraître devant lui cette Eglise glorieuse, sans tache, ni ride, ni rien de semblable, mais sainte et irrépréhensible. 28 C'est ainsi que les maris doivent aimer leurs femmes comme leurs propres corps. Celui qui aime sa femme s'aime lui-même. 29 Car jamais personne n'a haï sa propre chair; mais il la nourrit et en prend soin, comme Christ le fait pour l'Eglise, 30 parce que nous sommes membres de son corps. 31 C'est pourquoi l'homme quittera son père et sa mère, et s'attachera à sa femme, et les deux deviendront une seule chair. 32 Ce mystère est grand; je dis cela par rapport à Christ et à l'Eglise. 33 Du reste, que chacun de vous aime sa femme comme lui-même, et que la femme respecte son mari.
La citation du Christ est également sortie du contexte, et l'on sait combien il aimait et plaignait les femmes. C'est à des hommes qu'il s'adresse, des hommes qui pouvaient balancer leurs femmes comme ils le voulaient, et auxquels il dit que "les hommes ne peuvent séparer ce que Dieu a uni". Je rappellerai aussi le fameux passage de Luc 10, 37-42:
"Jésus, étant en chemin avec ses disciples, entra dans un bourg, et une femme nommée Marthe le reçut en sa maison. Elle avait une sœur nommée Marie, qui, se tenant assise aux pieds du Seigneur, écoutait sa parole. Mais Marthe était fort occupée à préparer tout ce qu'il fallait; et, s'arrêtant devant Jésus, elle lui dit: "Seigneur, ne considérez-vous point que ma sœur me laisse servir toute seule? Dites-lui donc qu'elle m'aide." Mais le Seigneur lui répondit: "Marthe, vous vous empressez et vous vous troublez dans le soin de beaucoup de choses; cependant, une seule chose est nécessaire, Marie a choisi la meilleure part, qui ne lui sera point ôtée".
Alors comment dire que la femme chrétienne n'est, selon votre expression, qu'un ventre? Ce sont des femmes qui ont cru les premières à la Résurrection. Ce sont les femmes qui ont adopté le christianisme avec le plus d'enthousiasme, et l'ont répandu, ainsi qu'on peut le voir dans les chroniques de Grégoire de Tours, car il apportait une doctrine d'amour dans un monde terriblement dur.

Écrit par : Guillon Laurence | 20/05/2013

@ Guillon Laurence, si c'est à moi que s'adresse votre commentaire vous pouvez indiquer mon identité Pierre NOËL c'est gratuit. (je pense donc j'existe)

Pour le reste le coran étant une copie des écrits judéo-chrétiens venant d'une bande de sanguinaires et leurs cheffaillons, la différence à l'époque était bien mince.

La bible a été écrite par un rabbin étourdit peut-être qu'il avait consommé quelques substances...

Aujourd'hui les femmes ont acquis une place un peu plus tolérable dans la société grâce -à -leurs -combats, celles des non religieuses; je vous laisse la responsabilité de "croire" que le légendaire jésus y est pour quelques chose et à cette bible tarabiscotée plusieurs fois au cours des siècles. Cependant, je respecte vos croyances, personnellement je m'en suis débarrassé avec l'aide et la découverte des scientifiques ajoutée à une très belle expérience personnelle.

En tous cas, les faits historiques ne vous donnent pas raison, la véritable histoire de l'être humain ne se trouve pas dans la bible ni même dans aucun écrit religieux. L'époque des premières pyramides les hiéroglyphes confirme la véritable histoire de nos ancêtres.Certains "chroniqueurs" de l'époque ont écrit des choses intéressantes mais rien sur le dénommé jésus!

La chrétienté aujourd'hui, ne peu plus faire autrement que donner une place prépondérante aux femmes, elle est en perte de vitesse pour cause d'inexistence en un dieu, l'islam prend doucement la place avec l'accord du vatican et autres sectes avec nos politiciens. Bravo. L'Angleterre, la Belgique seront les premiers états avec une majorité islamique.

Afin de savoir pourquoi la femme a toujours fait l'objet du sujet, il vous suffit de regarder un documentaire sur la vie en clans de nos cousins Gorilles, Bonobos, Chimpanzés entre autres, ainsi vous saurez pourquoi l'homme en a fait une esclave ou un être inférieur à lui bien avant les Sumériens...

Il faut soutenir le combat des femmes qui ne veulent pas être soumises à ces hommes qui nous précipitent dans le mur pour des raisons mercantiles, et de manque d'intelligence.

Écrit par : Pierre NOËL | 21/05/2013

Je vous ferai remarquer, Pierre Noël, que je ne vous ai pas fait une réponse agressive. Mais cela me prouve une fois de plus qu'il est inutile de rétorquer quoi que ce soit à des gens qui ont toutes sortes de clichés dans la tête.

Écrit par : Guillon Laurence | 24/05/2013

Guillon Laurence je n'ai pas écrit que vous étiez agressive? Je vous donne des indications, des arguments, vous fermez vite la discussion!

Si vous prenez les découvertes scientifiques et historiques pour des "clichés" libre à vous, cela ne fait avancer ni le débat, ni les connaissances en particulier les vôtres?

Écrit par : Pierre NOËL | 24/05/2013

Les commentaires sont fermés.