03/03/2013

Pussy Riot, Genève-Moscou

 

Deux informations tombent ce jour sur le site de notre journal préféré.

La première indique une conférence qui se tiendra ce 4 mars à Genève,

http://www.tdg.ch/geneve/actu-genevoise/L-inertie-du-peup...

La seconde, un spectacle qui a été interrompu à Moscou,

http://www.tdg.ch/monde/Le-spectacle-d-un-Suisse-sur-les-...

Je me suis souvent exprimée ici sur les Pussy Riot et ne tiens pas à commenter ces deux informations.

Mais en tant que Suissesse russophile et russophone, je souhaite indiquer le lien à cet interview qui m'avait été demandée par La Voix de Russie.

http://french.ruvr.ru/2012_08_27/ecrivaine-Helene-Richard... 

Comme on le constatera, je ne m'exprime pas sur la peine infligée aux jeunes femmes.

C'est en réaction au battage médiatique occidental que j'ai tenu à donner un point de vue moins conforme. 

Il m'appartient, ce soir, de le publier ici en contrepoint aux informations du jour livrées par La Tribune de Genève.

 

 

19:58 Publié dans Genève, Medias, Politique, Pouvoirs | Tags : pussy riot, genève, moscou | Lien permanent | Commentaires (49) | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

Commentaires

Encore et toujours ces personnages....

Elles ne sont que des instruments utilisés pour tenter d'apporter une certaine forme de déstabilisation de la Russie... La forme est connue et devient fatiguante..

Les ecouter, c'est déjà abonder dans le sens des commanditaires... C'est déjà se faire manipuler à son tour...

Alors de grace.... n'apportons plus d'importance à ces ridicules représentatrices du pouvoir Occidental qui cherche par tous les moyens à nuire à ce pays qui reprend, peu à peu sa vraie place dans le monde...

Écrit par : Patrick | 03/03/2013

Hélène, vos opinions semblent bien mieux exécutées à Moscou qu'à Genève, certes que sous Brejnev, ce metteur tout court aurait été remis au pas avec plus de conviction !

C'est ça que vous souhaiteriez voir en Suisse, plus de présence policière afin des réduire encore plus les espaces d'expression culturelle ?

Écrit par : Corto | 03/03/2013

Corto,

C'est ce que vous avez retenu de l'interview qui m'a été demandée?

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 03/03/2013

Patrick, vous devriez dire la même chose avec la Syrie !

Écrit par : Corto | 03/03/2013

La faute à qui d'autre qu'au régime si les Pussy Riot sont connues internationalement ?

Écrit par : Corto | 03/03/2013

Ah, Corto... je reconnais bien là votre côté provocateur.... Après tout.. vous avez le droit d'aimer ce que vous voulez.....

Écrit par : Patrick | 03/03/2013

Patrick,

Ce n'est pas parce que vous dansez avec les loups que Corto est forcément "provocateur" !!!

Écrit par : Corto | 03/03/2013

Titre de "Libération", «Vladimir Poutine a toujours peur des Pussy Riot»

Suit un article qui évoque l'arrivée à Genève de cette membre des Pussy Riot, invitée au FIDH

"Sortie exceptionnellement pour quelques jours de sa clandestinité moscovite, Sonia F., 30 ans, a débarqué hier matin à Genève, invitée du Festival du film sur les droits humains. "

http://www.liberation.fr/monde/2013/03/03/vladimir-poutine-a-toujours-peur-des-pussy-riot_886000

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 03/03/2013

Il n'y a aucun doute que cette volonté de se battre contre d'innocentes gamines est un aveu de faiblesse !

On a toujours la possibilité de choisir ses ennemis, là, après les tchétchènes, s'en prendre à des adolescentes n'est pas ce qu'il y a de plus courageux !!

Poutine ne pourra jamais gagner face à fillettes perdues d'avance !!!

Il ne peut qu'être profondément perturbé pour s'être fourvoyé dans un pareil piège à con !!!!

Écrit par : Corto | 04/03/2013

@Corto
Si les Pussy Riot avaient fait leur chahut dans une synagogue, je parie que vous seriez en train de crier qu'il faut expédier au goulag ces "Nazis Riot".

Écrit par : Riro | 04/03/2013

Je noterai au passage a quel point le service d'immigration russe est clément.
Ce metteur en scène suisse arrive en Russie avec une visa

de 3 mois !!!!

Ce qui ne lui donne en aucun cas le droit de travailler en Russie, ni de mettre en scène des spectacles, et on le laisse tranquille...

J'imagine les services de l'immigration des USA dans une situation symétrique....

Écrit par : ANNA | 04/03/2013

Le soir certains s'endorment dans le poulailler et le lendemain, ils caquettent !!

Riro, un peut de tenue !!!

Écrit par : Corto | 04/03/2013

Anna, si l'Europe et la Suisse étaient plus regardant sur les visas octroyés aux personnes venant de Russie...........

Écrit par : Corto | 04/03/2013

@Corto
Désolé Corto, je ne peux contenir le peu de compassion que j'ai envers ces orthodoxes russes qui en ont déjà pris plein les dents avec leur propre communisme. Globalement, les gamines ont raison de dénoncer les grosses ficelles qui lient le Kremelin aux pantins à couronne. Mais encore faut-il savoir le faire sans s'attirer les foudres de la divinité Poutine.

Écrit par : Riro | 04/03/2013

Riro, si vous aviez la traduction de votre commentaire, il serait peut-être accessible au sens commun.

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 04/03/2013

Riro,

Quand A.Merquel a interpellé V.Poutine sur la peine de prison pour ces deux jeunes femmes "Poussy Riots" pendant sa visite a Moscou, Poutine l'a interpellé a son tour et a parlé de l'action antisémite des Poussy Riots de 2008...

Regardez sa réponse sur cette vidéo, tourné par AFP et regardez la tête de Merquel après cette réponse :

http://www.youtube.com/watch?v=O9rZxV26JmQ&feature=player_embedded

Heureusement que F.Hollande n'a pas interpellé Poutine a ce sujet pendant son visite a Moscou, j'ose même pas imaginer la réponse de Poutine !

Écrit par : ANNA | 04/03/2013

Corto tu oublies que tu as créé un blog qui n'a pas fonctionné. Laisser sous-entendre que les opinions de Hélène seraient "mieux exécutées" à Moscou pourrait faire sourire.

Te connaissant, c'est une insulte. Tu devrais t'abstenir; ce genre de propos n'est pas admissible.

Enfin, ces gamines ont la trentaine, elles sont sortie de l'adolescence depuis déjà un moment. Elles font partie d'un mouvement "punk" ou les slogans sont l'auto-destruction. Du point de vue des plus hautes valeurs humaines, il y a mieux exemple: "les islamistes"

Dans cette économie de marché en pleine crise on peut dire que la Russie de Poutine est en bonne voix, ce qui n'est pas du tout le cas des USA d'Obama et de l'Europe. Que je sache, nous n'avons pas à nous relever d'un système communiste et pourtant:

Douze millions de gens en grande difficulté en France, on a pas de leçons à donner. Si on y ajoute la Liberté d'expression qui s'efface devant l'islam et d'autres mouvements obscurantistes, on ne va pas vers les beaux jours en Grèce, Portugal, Espagne, Italie, Angleterre et France.

Écrit par : Pierre NOËL | 04/03/2013

Quand je rappelle dans l'interview que m'a demandée "La Voix de Russie" que c'est dans le cadre de la situation internationale qu'il faut considérer l'hyper-médiatisation de ces punk...
En page 8 de l'édition papier de la TdGe de ce jour, sous le long article consacré à cette Pussy Riot invitée ce soir à Genève, que trouve-t-on? Un article sur la Syrie avec photo bien mise en évidence de son président, Bachar el-Assad.

Ces filles sont bien plus victimes des manipulateurs qui les instrumentalisent que d'un président dont elles n'ont jamais évoqué le nom dans l'église du Christ Saint-Sauveur.

Combien de fois n'a-t-il pas été rappelé ici et ailleurs que les paroles de la chanson ont été rajoutées après coup sur leur "performance"?

C'est vrai que, plutôt que de se faire filmer en train de partouser dans un musée ou de s'enfiler un poulet dans le vagin dans un supermarché, tout cela en croyant faire du "street art", se donner un air d'opposante politique, ça vous pose! Allez interroger des membres de l'opposition et ils vous diront ce qu'ils pensent de ces jeunes femmes!

Ces punks se sont trompées et/ou ont été trompées et l'Occident médiatique les suit au pas. Cherchez l'erreur!

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 04/03/2013

Vous n'allez pas tous vous mettre à chialer en choeur comme des écolières ?

(Pierre, mon blog a été censuré et placé dans la page 4 des blogs TdG, tu le sais très bien en haut de page, il n'y a que les islamistes et les pro-hamas) !!!

Hélène, vous écrivez ; "Riro, si vous aviez la traduction de votre commentaire, il serait peut-être accessible au sens commun.", je vous signale que Riro s'adresse à Corto et que l'ai compris 5 sur 5 !!

Anna, sur le bon million de Russes venu en Israël depuis le début des années 90, il y a bien 40% de chrétiens orthodoxes, grâce à eux on trouve du jambon et du lard dans la moitié des supermarchés, sont-ils pour autant antisémites ?

La phrase de Poutine est hors sujet, dans quel but les Pussy Riot ont elles agit dans ce sens, pour dénoncer certaines réalités liées aux proches de Poutine, qui eux ne sont pas vraiment inquiétés par le régime pour leurs positions antisémites et racistes ?

Nénamoins, je ne peux que remercier Hélène pour toute la publicité qu'elle érige au nom des Pussy Riot !!

Écrit par : Corto | 04/03/2013

Pierre écrit ;

"Dans cette économie de marché en pleine crise on peut dire que la Russie de Poutine est en bonne voix, ce qui n'est pas du tout le cas des USA d'Obama et de l'Europe. Que je sache, nous n'avons pas à nous relever d'un système communiste et pourtant:"

Dis moi, tu parles au nom des amis banquiers suisses ?

Écrit par : Corto | 04/03/2013

Hélène certains intervenants sont dans la démence. J'ai lu la presse internationale; il y a eu quelques manifestants de l'opposition à Moscou et Saint-Pétersbourg.

Quelques centaines dans une ville et disons deux milles dans l'autre les photos sont sur "RIANOVOSTI" c'était en partie des communistes!

http://fr.rian.ru/

Pour 142 millions de Russes. Ajoutons les 100 femens et 25 petites petites (par le cerveau) gamines punks tellement connes qu'elles n'en peuvent plus et voilà l'OPPOSITION que certains défendent. C'est démentiel.

Merci Hélène pour les belles images qui seront peut-être contestées par les mêmes.Quoique...

Écrit par : Merou | 04/03/2013

Corto,

Riro a écrit un autre commentaire qu'il vous était adressé:

@Corto
Si les Pussy Riot avaient fait leur chahut dans une synagogue, je parie que vous seriez en train de crier qu'il faut expédier au goulag ces "Nazis Riot".

Écrit par : Riro | 04/03/2013

Vous n'y avez pas réagi.

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 04/03/2013

Corto,

Si on ne vous avait pas sur la blogosphère, on ne pourrait même pas vous inventer.

Cela dit, je vous remercie de participer à mes sujets. C'est beaucoup d'honneur alors que rien ne vous y obligerait.

Ou alors, l'esprit de sacrifice?

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 04/03/2013

Merou,

Merci de votre contribution.

Oui, les images sont belles et même en deça de la réalité.

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 05/03/2013

Hélène, j'ai très bien vu le commentaire de Riro, mais je n'y peux rien, Riro est très préoccupé par tout ce qui touche aux synagogues et les histoires de nazis, sans doute que ça le travail, vous avez dû le remarquer !

Ni lors des innombrables, ni lors du nazisme, les nazis, les cosaques, les ukrainiens, les russes et tant d'autres, ne venaient pas dans les synagogues pour danser ou chanter. La plus part du temps, ils enfermaient les juifs du voisinage dans les synagogues puis ils mettaient le feu, tuaient femmes et enfants en plus des autres, pillaient tous les biens de ces nombreuses communautés éradiquées, massacrées, généralement tôt le matin, alors je lui répondrais que si des jeunes filles souhaitent venir dans une synagogue pour y chanter et y danser, cela manifesterait d'énorme évolution !

Concernant les Pussy Riot, je l'ai déjà dit, la position de l'église russe "officielle" vis-à-vis de la politique nationale mérite que le débat soit ouvert sur ce sujet.

Egalement, le peuple russe s'est plaint de ne pas avoir eu le droit de s'exprimer pendant les 70 ans de dictature communiste, la censure y était omniprésente et terrifiante, donc, cela semble très contradictoire de voir la réaction du pouvoir face à cette démonstration libératrice, cathartique !

Est-il si grave que des jeunes femmes expriment un malaise présent et aussi palpable ?

Aussi palpable, ne serait-ce au vu de la réaction du pouvoir !!

Écrit par : Corto | 05/03/2013

"Corto je suis assez grand pour analyser les informations; sinon, je mets la source ou mes références; éventuellement, une phrase en rappel.

Je pourrais parler au nom des gens révoltés, qui ne vont pas tarder à s'exprimer d'une autre manière que ces petites pétasses punks que tu défends de manière démente. C'est très étonnant de ta part?

Les banquiers Suisse vont ils devenir communiste suite au vote de ce Dimanche? Hélène merci d'avoir mis un lien sur cette très belle ville de Moscou. T'en penses quoi Corto? Je le remets pour que tu n'aies pas à chercher....

http://larussiedaujourdhui.fr/multimedia/pictures/2013/03/01/moscou_ville_lumiere_elle_aussi_22265.html

Écrit par : Pierre NOËL | 05/03/2013

Pierre le justicier des "petites pétasses punks" !

Pierre, viens à Tel-Aviv, à Genève, dans ces villes j'en croise des centaines tous les jours, des "petites pétasses punks" !

Tu as raison, il faut les éradiquer, toutes les enfermer et enfin vivre dans un monde parfait, si tu veux, je peux essayer de te mettre en contact avec des intégristes islamistes, ils seraient ravis de te donner un grand coup de main !

Tu pourras enfin faire preuve de courage, Poutine l'a fait, qu'attends-tu, tu le vaut bien !!!

En prime, je suis certain que tu sera abonnés à vie chez close-up !!

Pierre, les banquiers suisses, communistes, quel dommage !!!

Concernant l’esthétisme de deux villes russes ;

Pierre voyages, va dans les petites villes de province, les provinces, ce n'est pas ce qui manque dans ce grand pays riche en sous-sol !!!

Écrit par : Corto | 05/03/2013

Puisque les gens aiment des belles images, je me permet (en hors sujet) de vous proposer un lien sur les sites de "Live Journal" des russes, avec des belles images d'une usine russe a Tcheliabinsk (au fin fond de la Syberie) qui fabrique les tuyaux.

Les images sont époustouflants, c'est de l'art industriel :

http://chipstone.livejournal.com/957416.html

http://fotoivanov.livejournal.com/208272.html

Écrit par : ANNA | 05/03/2013

Corto ça fait plus de trois ans que nous conversons sur les blogs, tu me prêtes des propos ou des intentions infondées. Tu te trompes de combat et de personne. Tu fais la même chose avec des personnes qui méritent le respect comme Mère-Grand par exemple, elle n'a pas besoin de moi pour t'envoyer dans les roses mais c'est plus fort que toi n'est-ce pas?

Finalement, plus le temps passe plus tu détestes la contradiction bien étayée, ce qui t'obliges à passer d'un sujet à un autre à invectiver, à falcifier puis, comme un crabe, à pincer qui met la main dans le panier. En fait le trois quart du temps tu ne participes pas à faire évoluer les idées, mais contribues à une perte de temps et d'énergie.

Les lecteurs des blogs ne sont pas dupes, respectes les au minimum, la Liberté d'expression est à sauvegarder à moins que tes intentions ne soient pas celles-là?

Enfin pour rester hors sujet , (ce sera la dernière fois avec toi) je n'ai pas besoin de tes conseils de voyage là aussi, je suis blindé et grand garçon pour savoir ce que je dois faire.

Tu devrais te remettre en cause au minimum sur la politesse et le respect des autres non? Essaies....

Écrit par : Pierre NOËL | 05/03/2013

Pierre est dans ses derniers retranchements, "si tu n'arrêtes pas, je te quitte pour toujours" !!

Pierre, respire un coup et accepte que l'on te réponde sur le même ton que tu utilises, tu cherches et après tu passes aux menaces, genre petit chantage pré-pubère !!

J'ai simplement répondu à tes allégations, certes de façon imagée, tu ne te gênes pas non plus, que te dire, continues de courir après des punkettes boutonneuses, mais lâches Corto, il mord !!

Écrit par : Corto | 05/03/2013

Corto,

Ménagez vos dents, on vous a tous respecté ici sur mon blog. Et même plus.

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 05/03/2013

Cela dit, Pierre vous répondra.

Mais je vous remercie de prendre en considération le fait que vous vous exprimez le plus souvent librement ici et que souvent vous biaisez plutôt que de répondre aux propos qui vous sont soumis.

Vous mettez plus vite l'autre en accusation que vous ne vous remettez vous-même en question.

Dans ce sens, je vous serais reconnaissante de ne pas toujours crier aux orfraies mais d'accepter un dialogue digne de ce nom.

Car chacun en prend pour son grade avec vous. Et joue le jeu.. Mais pour combien de temps encore, cela dépendra en grande partie de votre amabilité à ne pas sans cesse vous poser en commentateur omniscient et donneur de bonnes leçons.

Merci de votre attention.

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 05/03/2013

Hélène je viens de lire la presse internationale et Française. Je vous mets ce lien qui correspond parfaitement à ce que nous pensons et écrivons les uns et les autres sauf sieur Gorto qui nous prend pour des billes! C'est un média Juif Français ça vaut son pesant d'or en particulier l'échange de propos sur les médias Français et l'image de la Russie!

"Eh bien, ces journaux télévisés viennent du service de la radio et ne reflètent ni mes opinions, ni ceux de mes collègues du service Internet. Toutefois pour ma part et quelques-uns de mes collègues nous pensons que la liberté de la presse n’existe plus vraiment en France, les nouveaux chiens de garde dénoncés par Serge Halimi sont une triste réalité. Je pense qu’en France, il n’y a plus beaucoup de Camille Desmoulins et que les écoles de journalisme formatent des serviteurs du système. François Ruffin explique bien cela dans son livre Les Petits Soldats du journalisme, j’irais même plus loin que lui, la situation est grave, le journalisme est devenu un emploi alimentaire…"

Merci à vous Laurent Brayard.

Merci à vous Jean-Patrick Grumberg.

http://feedproxy.google.com/~r/drzz/Pxvu/~3/tKQBpf9cmCQ/?utm_source=feedburner&utm_medium=email

Écrit par : Pierre NOËL | 05/03/2013

@ANNA,

Superbes images de cette usine de tuyaux sur le premier lien du journal.

Journal, qui par ailleurs, a été tiré le 3 février dernier et ou l'on peut voir un Poutine en apparente et super grande forme...

Mais bon, quelqu'un sur ce blog nous affirmera que c'est une photo qui date de deux trois ans ou peut-être bien du siècle dernier!!!???

Écrit par : JMC | 05/03/2013

Hélène dans le commentaire précédant que je vous adressais à vous ainsi qu'à Pierre et à Anna, je ne faisais que répondre dans le contexte et ne plus en respectant le plus possible la ligne du blog, relisez et mettez svp qui de droit en place.

Merci

Écrit par : Corto | 05/03/2013

Maintenant, je me répète, mais le sujet, fort amusant au passage, nous est régulièrement servit pas vos soins Hélène, il me semble que le sujet est largement épuisé et qu'il n'est vraiment fondamental pour la survie de la société russe. Donc à force de nous répéter et de nous confronter sur la même trame, on finit par aller au delà des limites imposées par l'étroitesse du choix plusieurs réchauffé.

Si chaque fois que des petites provocatrices tout à fait puériles mettent leur doigt dans le pot de confiture Madame Hélène grimpe au pilori, après 10 tentatives, ça tourne au bouillon rallongé à l'eau tiède !

Si la Russie vous passionne, il y a de quoi débattre, maintenant si parler de la Russie vous dérange, alors continuez avec ces histoires de gamines !!

Écrit par : Corto | 05/03/2013

@ Hélène : "Hélène, j'ai très bien vu le commentaire de Riro, mais je n'y peux rien, Riro est très préoccupé par tout ce qui touche aux synagogues et les histoires de nazis, sans doute que ça le travail, vous avez dû le remarquer !"

Hélène, j'ai très bien vu les commentaires de corto, mais je n'y peux rien, corto est très préoccupé par tout ce qui touche aux pédophiles, sans doute que ça le travail, vous avez dû le remarquer !

Excellent commentaire, excellent!

Écrit par : Justin | 05/03/2013

Pierre,

Laurent Brayard est le journaliste qui m'a interviewée justement par le fait que mes considérations sur les Pussy Riot allaient à l'encontre du courant dominant ou "mainstream'". Ce qui semble acérer les crocs de Corto.

Corto, les punks russes n'ont pas besoin de moi pour leur pub, notre Suisse des droits humains s'en charge!

Quant à savoir ce qui vous plaît de venir vous mêler de ces sujets, c'est votre problème.
On vous lit comme il se doit, avec la plus grande attention.

Écrit par : Helene Richard-Favre | 05/03/2013

Hélène hormis le clash de la Suisse et de ses droits humains, vous contournez pas très habilement le noeud gordiens pas plus habilement exposé dans mon commentaire, je voulais dire que les Pussy Riot, sont de loin pas la principale préoccupation des Russes dans la contexte !

Que pourrions bien y ajouter de plus, le sujet, en plus d'être relativement creux est totalement dépourvu de charme !

Je serais bien plus motivé de traiter de sujet liés à la Russie, ce qui peut être, pourrait nous permettre d'aller plus dans le fond !

J'essaie de trouver des lien entre votre blog et ce qui m'a permis d'explorer le plus l'âme humaine, cela grâce à la littérature russe, y compris certains auteurs contemporains.

Écrit par : Corto | 05/03/2013

Corto, depuis le temps que je vous répète qu'il n'y a plus que l'Occident pour se soucier de ces jeunes femmes. Relisez un de mes derniers commentaires!

Relisez aussi mon sujet! Si j'y explique que je ne tiens pas à commenter ces actualités c'est bien parce qu'il n'y a plus rien à en dire.

Si je publie le lien à l'interview que Laurent Brayard m'avait demandée en août dernier, c'est bien pour y exposer ce qui me lie à la Russie et ce qui m'a permis de définir ma position.

Comme par hasard, vous ne l'avez pas compris ou n'avez pas voulu le comprendre.

Je ne vais pas passer mon temps à vous dire pourquoi j'ai été traduite en russe,publiée en Russie et pour quelles raisons.

Si cela vous intéresse, vous trouverez tout cela sur google.

Pour ce qui est de ce blog, il est consacré à l'actualité. Or quand je lis la TdGe mettre à côté de son titre la photo d'une punk russe, je pense qu'il convient de réagir.

Croyez bien que je m'en passerais et que si l'Occident bien pensant s'occupait plutôt des droits humains sur son propre sol, il n'aurait plus loisir de se soucier de ces jeunes filles qui ont choisi leur président pour cible.

Quant à croire qu'elles lui font peur comme vous l'avez aussi écrit suite au titre de "Libération" alors là, vraiment, c'est marcher sur la tête.

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 05/03/2013

Hélène, la TdG est un agrégat de bons, moins bons et mauvais gribouilleurs, leur principal but et de faire du tirage, n'essayez pas de vous y noyer dans les profondeurs d'esprits fins, le résultat ne serait pas garanti !

Non plus, ne voyez rien d'autre dans le phénomène "Pussy Riot" qu'un avenir strictement commercial mêlé en contre valeur qu'à une volonté de détruire les rares valeurs encore négociables.

Les restes d'une longue épopée ne rebute plus les âmes aventurières et sans racine, c'est le prix à payer, vouloir y appuyer ses lamentations ne ferait qu'accélérer la camarde dans ses conquêtes.

Lorsque l'on se confronte au roseau rien ne sert d'opter pour la posture du chêne !

Écrit par : Corto | 05/03/2013

L'essentiel est de prouver que l'Occident (Suisse y compris) fait fausse route au sujet de la Russie et de Poutine. C'est ce qui me motive. Corto je suis et reste Libre comme le vent, je ne me cache pas derrière un roseau.

Le blog de Hélène est parmi les meilleurs en qualité* tu remarques le respect qu'elle a envers les commentateurs à qui elle répond presque à chaque fois, ce qui est rare pour être signalé.

Ensuite, reste le problème des débordements, qui de mon point de vue font partie de la vie du blog et c'est très positif, voir constructif dans certains cas.

Nous avons des périodes ou nous affichons nos désaccords, j'avoue ne pas être le monsieur propre des blogs loin sans faut! Il y a également les moments ou nous partageons les mêmes idées. Il n'y a pas mort d'homme, pas de sang versé mais que des mots et des propos; comme les liens, il suffit de s'en servir pour bien se faire comprendre.

Hélène, au sujet de Laurent Brayard vous faites bien de le rappeler, honnêtement je ne l'avais pas en mémoire n'ayant retenu que le message; mais là, c'est une déformation professionnelle!

(*) Ce n'est qu'un point de vue personnel, cependant j'aime cette culture de la politesse qui nous oblige à plus de qualité dans la communication.

Écrit par : Pierre NOËL | 05/03/2013

Pierre, en Israël je côtoie, comme il se doit, au quotidien beaucoup de russe, ou disons de personnes d'origine russe, dans chaque quartier il y a des commerces spécialisés en produits venant de Russie et dans les rues, pratiquement 1 personne sur 4 converse en langue russe, donc je ne suis pas du tout étranger aux bal des rumeurs et autres plongées dans l'univers russe, je pourrais même dire, qu'une partie de moi est russe !

Premièrement et souvent contrairement à certains canons liés aux apparences, l'univers russe est infiniment riche au niveau relationnel et rhétorique.

Les immigrations russes d'après la pérestroïka ont beaucoup amené à Israël, il s'agit d'une population travailleuse, très éduquée et agréable car ouverte aux échanges, exemple, un des orchestres de musique arabe classique est composée de 80% d'immigrés russes d'après 90.

Pour ne pas trop m'étaler, je dirait que l'une des qualités remarquable que j'observe chez les russes, c'est cette faculté de dépeindre les situation avec précision et de manière imagée avec un minimum de mots, un esprit de synthèse !

Mais ils ont de qui tenir !

Écrit par : Corto | 05/03/2013

Corto on est d'accord d'autant que le communauté Russe doit avoisiner le million (?) ce qui prouve l'intérêt des deux pays.

"Les relations entre Israël et l’Union soviétique, puis la Fédération de Russie, sont d’une grande complexité et depuis toujours partagées entre des dynamiques contradictoires, démontre Salomé Stoikovitch. Les rapports bilatéraux sont ainsi orientés tantôt vers la coopération, tantôt vers la confrontation. En 1991, les relations pouvaient à nouveau s’épanouir après une rupture diplomatique qui a éloignés les deux États durant plus de deux décennies. L’année 2011 marquait les vingt ans du rétablissement des relations entre Moscou et Tel Aviv : de nombreux projets communs ont vu le jour et les deux pays ont encore beaucoup à partager, mais le dossier iranien - entre autres - constitue une source de vives tensions. Quel bilan établir vingt ans après la reprise des relations diplomatiques « normales » ? L’auteur présente de manière subtile des relations riches en contradictions."

http://www.diploweb.com/

Étudiante en Master Relations Internationales à l’Institut d’études politiques d’Aix en Provence, Salomé Stoikovitch a soutenu en mars 2012 un mémoire intitulé « Les relations entre Israël et la Russie : alliance ou défiance ? ».

Je quitte, demain est un autre jour! bye...

Écrit par : Pierre NOËL | 06/03/2013

Voici qui démontre que tout n'est pas impossible dans ce pays...

http://www.ledevoir.com/international/actualites-internationales/372573/un-ombudsman-russe-donne-un-coup-de-main-aux-pussy-riot

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 06/03/2013

On peut penser qu'un compromis sera trouvé assez rapidement comme par exemple que les "gamines retournent à la maternelle pendant six mois puis finissent dans un an à la grande école passer le brevet des collèges.

Au minimum elles sauront lire, écrire et se comporter. Ne pas les mettre dans une école privée Orthodoxe, sinon elle vont se faire du papoozes!

Un autre façon de procéder serait de les mettre en stage au bureau de Poutine, dans les services administratives et culturel, afin de développer un art inédit : "le savoir faire et le savoir être"

Le compromis entre Poutine et Medvedef puis la justice doit pouvoir se trouver?

A propos, elles ont fait des émules et là je soutiens 100/100

Eloigner le petit Corto et les petits enfants!

https://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=8tGEYYo8aqc

Écrit par : Pierre NOËL | 06/03/2013

Disons que la crise de la justice russe touche le fond et ça c'est un autre sujet, premièrement l'indépendance de l'institution profite à des clans, ce n'est plus à prouver, il s'agit dans énormément de cas d'une nouvelle forme de terreur dans ce pays qui ne se sépare pas de ses vieux démons d'un coup de baguette magique.

Les fonctionnement de la justice sont encore imprégnés des dérives passées, l'ancien modèle est dure à cuire.

La corruption fait des ravages considérables dans le pays, rassurez-vous, la Russie n'est pas seule à être gangrénée par un appareil judiciaire opaque, mais le système juridique russe est très opaque.

La semaine passée, le ministère russe de l'économie a publié une estimation des fonds qui émigreraient vers l'étranger illégalement en 2013, cette administration a fait un pronostique de 50 milliards de dollars pour l'année 2013, étonnant, de qui peut bien venir un tel aveu ?

Selon le FBI c'est en moyenne 150 milliards de dollars qui fuient annuellement la Russie, et bien voyez-vous, je suis plus en clin à me fier aux estimations américaines, d'ailleurs ce n'est pas pour rien qu'autant de compagnies spécialisées dans le trading avec la Russie opèrent rien qu'à Genève et Zurich !

La Russie est un pays extrêmement riche en ressources naturelles et pourtant le niveau de vie moyen plafonne avec des salaires de 250 dollars, quelque ne joue pas et en général quand un gouvernement rassemble autant de "privilégiés" la justice n'est plus une priorité !!

Dés lors, hormis le fait que ces filles soient accusées par la justice russe, ce n'est pas le fait qu'elle soient coupables ou pas qui importe, c'est qui sont les juges qui les ont jugées !!!!

Écrit par : Corto | 07/03/2013

Corto c'est pour toi...

http://www.youtube.com/watch?feature=player_detailpage&v=g8CpbSxBC_Q

Écrit par : Pierre NOËL | 07/03/2013

Les commentaires sont fermés.