• Sur les ondes russes

    Imprimer Pin it!

     

    Il n'est pas question de politique, ici mais de littérature.

    Interrogée par une journaliste sur mon parcours littéraire et mon rapport à la Russie, je réponds à ses questions.

    Je suis accompagnée du Consul de Suisse, Monsieur Ernst Steinmann et de la traductrice de mon dernier recueil de nouvelles, Alla Beliak.

    Mes trois recueils de nouvelles* ont été traduits en russe et publiés en édition bilingue russe-français à Moscou.

    L'interview a été diffusée samedi 22 mars sur les ondes de Radio Peterburg: 

    http://www.piter.fm/share/7875/20130323/fromtime:15:01:00

     

    *Istorii ni o kom/Nouvelles de Personne (2004)

      Istorii ni o chëm/Nouvelles de rien  (2010)

      Istorii niotkuda/Nouvelles de nulle part (2012)

     

    Une précédente interview a été réalisée à Moscou en décembre dernier en français dont il est rendu compte ici avec un bref extrait audio : http://french.ruvr.ru/radio_broadcast/74538918/97133948.html

      

  • Suicidés

    Imprimer Pin it!

     

    Qu'il s'agisse du célèbre avocat français Olvier Metzner ou du non moins célèbre homme d'affaires russe Boris Berezovski, comme par hasard, l'annonce de leur suicide est immédiatement discutée.

    Comme s'il fallait absolument montrer qu'on ne croira rien des thèses officielles.

    Parce qu'on n'est pas dupe?

    Certes, le Français et le Russe n'ont rien en commun.

    Sinon le fait que leur mort soit contestée parce qu'ils ne peuvent avoir que des ennemis et aucun état d'âmes.

     

    http://www.radio-canada.ca/nouvelles/International/2013/03/23/007-boris-berezovski-mort.shtml

  • A vous

    Imprimer Pin it!

     

    A vous, lecteurs, commentateurs, amis, une pensée depuis cette Russie dont certains savent les liens qui m'unissent à elle.

    Il n'est pas question ici de les rappeler tant ils ont été évoqués au gré des sujets abordés sur ce blog.

    Il s'agit juste de vous adresser un petit signe et de vous dire à très bientôt.

    En attendant et pour rappel ou précisions concernant les raisons de ma présence en Russie, tout y est indiqué sur ce sujet et en réponse à un commentaire de Pierre Noël: 

    http://voix.blog.tdg.ch/archive/2013/03/18/boulat-okoudjava.html

  • Boulat Okoudjava

    Imprimer Pin it!


    Voici un très beau film sur ce grand artiste soviétique que fut Boulat Okoudjava.

    Né en 1924 à Moscou d'un père géorgien et d'une mère arménienne, Okoudjava est mort en 1997 à Clamart.

    Il a beaucoup chanté le célèbre quartier de l'Arbat à  Moscou et a souvent été comparé à Georges Brassens.

    Même si le film est en russe, pour qui a une petite heure à disposition, il vaut la peine d'être vu.

    http://www.youtube.com/watch?v=hUgl1c7k_zc

    Et sinon, en français mais sans la poésie des images ni des sons: 

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Boulat_Okoudjava

  • Hommage à Me Olivier Metzner

    Imprimer Pin it!

     

    avocat.jpg

    Me Olivier Metzner a été retrouvé mort ce matin, son corps flottant au large de son île privée dans le glofe du Morbihan. Une lettre évoquant sa volonté de mettre fin à ses jours a été retrouvée chez lui.


    http://www.franceinfo.fr/justice/mort-du-tenor-du-barreau-olivier-metzner-son-corps-retrouve-pres-de-son-i-922745-2013-03-17 


    Quoiqu'on pense de cet homme, est-il normal de découvrir déjà autant d'explications sans preuves déposées sur Facebook à la suite de l'annonce de son décès?

    Certes, la nature humaine est ce qu'elle est.

    Mais la décence ne pourrait-elle pas aussi s'imposer face à la mort à ne pas immédiatement déchiqueter en mille propos sans fondements? 

    Ecoutons ici Me Kiejman dont on se souvient qu'il s'est opposé à son confrère sur certains dossiers.

    Lui, au moins, sait la retenue et l'hommage. 

    http://www.franceinfo.fr/justice/parfois-nos-heurts-ont-ete-assez-violents-avec-sa-mort-tout-devient-deriso-922921-2013-03-17

     

  • Saint François d'Assise, la prière

    Imprimer Pin it!

    Le choix du Pape de se prénommer François a été expliqué.

    Il fait référence à Saint François d'Assise.

    De ce dernier, on sait qu'il fit de la pauvreté et de l'évangile ses priorités.

    La prière qui lui fut attribuée, le fut par des pacifistes protestants français.


    Seigneur, faites de moi un instrument de votre paix

    Là où il y a de la haine, que je mette l’amour.

    Là où il y a l’offense, que je mette le pardon.

    Là où il y a la discorde, que je mette l’union.

    Là où il y a l’erreur, que je mette la vérité.

    Là où il y a le doute, que je mette la foi.

    Là où il y a le désespoir, que je mette l’espérance.

    Là où il y a les ténèbres, que je mette votre lumière.

    Là où il y a la tristesse, que je mette la joie.

    Ô Maître, que je ne cherche pas tant

    A être consolé qu’à consoler,

    A être compris qu’à comprendre,

    A être aimé qu’à aimer,

    Car c’est en donnant qu’on reçoit,

    C'est en s’oubliant qu’on trouve,

    C'est en pardonnant qu’on est pardonné,

    C'est en mourant qu’on ressuscite à l’éternelle vie.

     

    Sans être de confession catholique ni même d'aucune autre, il n'est pas interdit d'apprécier cette prière.

     

  • Hollande, la démocratie en action

    Imprimer Pin it!

     

    Un homme interroge le président de tous les Français et lui demande où sont ses promesses.

    La réponse, on l'attend et lui aussi, on ne sait où...

    Parce que la France le vaut bien, elle peut se permettre de rappeler ici et là ce que sont les droits humains et combien de pays les oublient!

    Exemple en image et en direct de ce qu'est une grande démocratie.

    http://www.francetvinfo.fr/a-dijon-un-homme-interpelle-hollande-et-se-fait-expulser-manu-militari_278803.html

     

  • Décapitée

    Imprimer Pin it!

     Olympe_gouges.jpg

    Fille naturelle présumée de Jean-Jacques Lefranc de Pompignan, cette féministe avant l'heure aurait mérité plus d'honneurs que ceux qui lui furent réservés en son temps.

    Née en 1748 à Montauban, femme de lettres et politicienne engagée, Marie-Olympe de Gouges a entre autre écrit sous forme de pamphlet et sur le modèle de la Déclaration des droits de l'homme et du citoyen,  la Déclaration des droits de la femme et de la citoyenne.

    Elle y revendique différents droits pour la femme dont celui de divorcer et d'assister à des cérémonies publiques.

    En dehors de cela, elle a aussi développé tout un programme de réformes sociales et sociétales en faveur des pauvres et des chômeurs et a lutté pour l'abolition de l'esclavage.

    Olympe de Gouges à l’échafaud

    Marie-Olympe de Gouges fut toutefois très vite mise à l'écart de la scène politique française.

    Arrêtée par les Montagnards le 6 août 1793, elle fut exécutée le 3 novembre 1793 à l'âge de quarante-cinq ans.

    Si ses prises de position lui valurent de violentes inimitiés, ce n'est pas du seul côté des hommes qu'elles sont à chercher. Car Marie-Olympe de Gouges n'a jamais douté que les femmes n'avaient de plus grandes ennemies qu’elles-mêmes. 

    Ainsi explique-t-elle comment tout avait été soumis à la cupidité et à l’ambition de ce sexe, autrefois méprisable et respecté, et depuis la révolution, respectable et méprisé. 

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Olympe_de_Gouges

     

  • UMP, MAM balance

    Imprimer Pin it!

     

    Après la guerre de succession, place aux règlements de comptes.

    Que restera-t-il de l'UMP à ce rythme-là?

    Que François Hollande ait bénéficié d'un vote de rejet, voire de haine à l'égard de son prédecesseur ne l'a pas rendu meilleur que lui.

    En témoigne le taux de son impopularité qui bat un nouveau record en ce dixième mois de présidence. Il avait déjà été le plus fort qui soit après le premier mois, le voici maintenant au top des flops.

    C'est pourquoi, face à une telle plongée dans les sondages de Moi Président, on se demande comment l'UMP envisage encore son rôle dans l'opposition.

    Car de luttes intestines en coups de sang publics, le parti se divise plus qu'il ne rassemble.

    Certes, on a aussi pu penser cela du PS en son temps. Mais le parti a finalement réussi à s'unir autour de l'ancien candidat Hollande. Le résultat, la France le vit.

    L'avenir seul dira de l'UMP s'il en aura un.

    http://lelab.europe1.fr/t/michele-alliot-marie-accuse-l-entourage-d-alain-juppe-d-avoir-attise-la-polemique-sur-ses-vacances-en-tunisie-sur-les-reseaux-sociaux-7868

     

  • Ayrault, anti-héros?

    Imprimer Pin it!

     

    L'actuel premier Ministre de tous les Français n'est pas ménagé dans cet article de Valeurs actuelles.* Certes, le magazine français ne figure pas au rang des medias bien pensants de la gauche française.

    Tout de même, plusieurs députés toutes tendances politiques confondues, livrent ici leurs impressions sur Jean-Marc Ayrault. Et le regard porté par un de ses pairs socialiste n'est pas le plus tendre de tous.

    Un anti-héros se caractérise par sa méchanceté,  son absence de quête ou s'il en a une, de son peu de noblesse.

    Personnage souvent ordinaire, l'anti-héros peut, par contre, se retrouver projeté dans une situation qui, elle, ne l'est pas. De fait, il est suceptible de se voir ainsi crédité d'un capital de sympathie et d'un fort engouement.

    Alors, anti-héros, Ayrault?

    Lorsqu'un premier ministre semble multiplier les bourdes quand il s'exprime et garder le silence sur les sujets où il devrait s'imposer, devient-il pour autant sympathique aux Français?

    A l'évidence, Jean-Marc Ayrault ne déclenche pas le soutien des foules.

    Par ailleurs souvent dépassé par certains de ses ministres, il paraît de plus en plus n'avoir de premier que le titre.


    *  http://www.valeursactuelles.com/politique/jean-marc-ayrault-planqu%C3%A9-matignon20130228.html

     

  • Pussy Riot, Genève-Moscou

    Imprimer Pin it!

     

    Deux informations tombent ce jour sur le site de notre journal préféré.

    La première indique une conférence qui se tiendra ce 4 mars à Genève,

    http://www.tdg.ch/geneve/actu-genevoise/L-inertie-du-peuple-russe-nous-a-pousse-a-creer-les-Pussy-Riot/story/24062071

    La seconde, un spectacle qui a été interrompu à Moscou,

    http://www.tdg.ch/monde/Le-spectacle-d-un-Suisse-sur-les-Pussy-Riot-stoppe-par-la-police-/story/11683195

    Je me suis souvent exprimée ici sur les Pussy Riot et ne tiens pas à commenter ces deux informations.

    Mais en tant que Suissesse russophile et russophone, je souhaite indiquer le lien à cet interview qui m'avait été demandée par La Voix de Russie.

    http://french.ruvr.ru/2012_08_27/ecrivaine-Helene-Richard-Favre-interview/ 

    Comme on le constatera, je ne m'exprime pas sur la peine infligée aux jeunes femmes.

    C'est en réaction au battage médiatique occidental que j'ai tenu à donner un point de vue moins conforme. 

    Il m'appartient, ce soir, de le publier ici en contrepoint aux informations du jour livrées par La Tribune de Genève.

     

     

  • Liberté, quel est ton nom?

    Imprimer Pin it!

     

    Cet article* en dit long sur le monde parisien germanopratin.

    Parce qu'il décrit la mécanique qui a poussé Marcela Iacub à la mise en lumière de trop.

    A l'évidence, on ne peut se satisfaire d'évaluer l'entreprise de cette femme sur un plan moral.

    Car non seulement il n'est pas son souci mais surtout pas le propos du cadre dans lequel cette histoire a pu se développer.

    On se situe en effet bien au-delà des bornes du concevable.

    Par son comportement, cette femme a dépassé la transgression et a révélé un narcissisme suicidaire.

    Dès lors, inutile de chercher un quelconque goût d'argent ou de pouvoir dans sa démarche.

    Intense besoin de reconnaissance, a-t-on pu lire ici et là.

    C'est sans doute plus vrai. 

    Et ses mentors ne s'y sont pas trompés qui ont exploité le filon.


    http://www.lemonde.fr/livres/article/2013/02/28/marcela-iacub-perdue-dans-la-lumiere_1840174_3260.html