14/04/2013

Prison, controverses et quelle vision du citoyen?

 

La Tribune de Genève, partage un lien sur Facebook et demande l'avis de ses internautes-lecteurs.

Le titre de l'article auquel le lien renvoie attire par son aspect insolite sinon incongru.

Champ-Dollon: demandes de mises en liberté pour traitements dégradants.

Or à la lecture de l'article, on apprend une des raison qui expliquerait la surpopulation carcérale.

Pour l'avocate qui dénonce les traitements dégradants, ceux-ci seraient dûs au  fait que des prisonniers resteraient en détention préventive alors qu'ils ont déjà effectué leur peine de première instance contre laquelle, toutefois, le Ministère public ferait systématiquement recours.  

Alors, guerre de stratégies juridiques alliée à une guerre d'opinions politiques ou réelle vision de la société?

Pris entre feux opposés, les prisonniers autant que les citoyens en font les frais.

Quant au titre de cet article, il est loin d'être neutre alors que le sujet dont il rend compte apparaît de manière plus contrastée.


http://www.tdg.ch/geneve/actu-genevoise/champdollon-deman...



Commentaires

Ne connaissant pas le sujet, il serait intéressant de connaître la composition de la flore et de la faune de cette prison, leurs confessions religieuses, leurs milieux afin de faire un comparatif avec nos prisons en France.

Ont'ils comme chez nous, drogue, TV, portables, explosifs, armes de guerre, imams pour leur enseigner les belles vertus de la religion "islamik" "Bouddhiste" ou autre?

Connaître les causes de détentions et les chiffres afin d'avoir une idée.

Merci...

Écrit par : Pierre NOËL | 14/04/2013

Cette avocate se soucie beaucoup de ses petits protégés mais jamais elle nous parle des victimes qui ont eu affaire à ces détenus. Maintenant, si la prison est trop petite, il suffit de construire une nouvelle prison en prenant modèle sur celle de Maricopa (USA). C'est la seule prison qui enregistre le moins de récidives car la discipline est très rigoureuse grâce au sheriff Joe Arpaio. Cette prison est sous tentes et tous les détenus (hommes et femmes) travaillent dehors afin de payer leurs repas, ils sont vêtus en costume de bagnards et sont enchaînés entre eux ! C'est l'idéal !

Écrit par : Yvan Descloux-Rouiller | 15/04/2013

La Tribune de Genève agit comme tous les médias, elle pose des questions du style: "qu'elle est la couleur du cheval blanc de Henry IV" chacun pense avoir la réponse et ainsi à la TDG on se congratule, car on participe! BFM Business entre autres en France fait la même chose

Ensuite, mille gougnafiers intellectuels vont réfléchir sérieusement à cette question existentielle, en téléphonant à la famille, les amis etc. Ensuite ils vont répondre.

Tout le monde il est est content, on peut dormir sur ses grandes oreilles de bourricot.

Or, l'avocate à raison elle fait son job et le fait très bien. Le droit à la dignité existe sauf chez les despotes et les bons à rien. (pour celles et ceux qui sont élus)

En fait, tout cela fait partie du "jeu" afin de cacher l'incompétence des politiciens qui ne savent pas compter, pas anticiper, pas gérer mais, cerise sur le gâteau, ils parlent bien et le font savoir au travers des médias.

C'est la même histoire pour les parkings en ville, ou vous avez 5000 véhicules permanents pour 1000 places de stationnement. Ca rapporte et ça fait travailler les fonctionnaires.

On a les mêmes incompétents en France et en Europe! Enfin pas en Belgique ils ont un roi pour l'éternité pas de président, pas de prisonniers....

Écrit par : Pierre NOËL | 16/04/2013

Les commentaires sont fermés.