30/04/2013

Le genre et l'enfant

Que penser d'une théorie des genres de laquelle on ne semble pas mesurer les enjeux tandis qu'une loi vient  d'accorder aux couples homosexuels les mêmes droits qu'aux couples hétérosexuels?

On évoque un changement de civilisation. Soit.  

Mais doit-on, sans être forcément ringard, croyant, conservateur ou que sais-je encore, se réjouir d'un tel changement de civilisation?

Doit-on obligatoirement être taxé d'homophobe si l'on demeure réservé par rapport à ce qu'ouvre comme droits aux couples homosexuels cette loi sur le bien mal nommé mariage pour tous?

Où est l'intérêt supérieur de l'enfant dont il est question dans le cadre de l'adoption?

Où est le bien de l'enfant tant revendiqué ici ou là?  

On peut s'interroger et il le faut sur cette ouverture de droits aux couples homosexuels.

Car il met en jeu l'adoption en général et l'adoption internationale qui implique des pays et des citoyens qui ne visent qu'à se lancer dans ce parcours courageux.

Pour accéder au droit à l'enfant revendiqué par les couples homosexuels de facto stériles puisque jusqu'à nouvel ordre, la conception d'un enfant exige la participation d'un homme et d'une femme et non celle de deux femmes ou de deux hommes, pour accéder donc à ce droit à l'enfant, c'est toute la société sinon la civilisation qui doit se remettre en cause.

 A chacune et à chacun de se demander si un tel droit à l'enfant relève du bien de l'enfant et de son intérêt supérieur!

 

Paru dans Le Temps du 2 mai 2013 en page 11

27/04/2013

Filiation pour tous

Comment un débat sur le droit à la filiation est-il devenu celui sur l'homosexualité?

Cette question doit être posée tant on observe de dérives et d'amalgames intolérables.

Ainsi, marquer une réserve vis-à-vis du désir qu'ont manifesté les couples homosexuels de se marier est-il le plus souvent taxé d' attitude homophobe.

A l'heure où le nombre de mariages ne cesse de décliner, évoquer l'amour pour contracter un mariage entre homosexuels relève de l'angélisme tant on sait combien l'institution du mariage ne l'exige pas et combien de mariages contractés par amour se sont soldés par autant de divorces.

Non, accorder le droit de se marier aux homosexuels en France est le passage obligé pour que ceux-ci bénéficient du droit à la filiation qui en découle directement.

En 2011 et 2012,toujours en France, 241 000 mariages ont été célébrés. On est loin du record de 416 500 mariages. C'est que les couples optent de plus en plus pour le pacs : 2 pacs ont été conclus pour 3 mariages en 2009, soit 203 000 Pacs en 2010.

Alors? 

Le problème est que  dans l'hypothèse d'un couple homosexuel pacsé, la filiation ne peut être établie qu'à l'égard d'un des partenaires: le géniteur (la mère biologique ou le père biologique).

Ainsi, le partenaire homosexuel à l'égard duquel la filiation n'est pas établie ne dispose ni de l'autorité parentale ni des avantages fiscaux à l'égard de l'enfant.

Telles sont les vraies motivations des couples homosexuels. Dans ce cas, demander la filiation  pour tous aurait eu au moins le mérite de la clarté sinon de l'honnêteté.

Mais alors, le risque eût été que tous revendiquent ce droit, jusqu'aux personnes les plus débilitées, ce qui n'aurait sans doute pas eu l'heur de plaire... à tous.

http://www.planetoscope.com/lamour/699-nombre-de-mariages...

http://pacs.comprendrechoisir.com/comprendre/pacs-et-fili...

 

24/04/2013

Adoption internationale menacée

 

Ce 23 avril 2013, la France est devenue le 14e pays à avoir adopté la loi qui ouvre le mariage aux couples de même sexe.

Des juristes internationaux ont toutefois prévenu des conséquences qu'aurait l'adoption du projet de loi  sur le mariage pour tous.

Selon la Convention de La Haye de 1993 sur la coopération en matière d'adoption internationale, l'intérêt supérieur de l'enfant passe avant tout autre.

Dans ce cas, la France et les 13 autres pays qui ont légalisé le mariage pour les couples de même sexe auront beau avoir décidé de leur aptitude à adopter, si les pays d'origine des enfants adoptés ne reconnaissent pas les couples homosexuels aptes à l'adoption, aucun n'entrera en matière sur les demandes de tels couples.

Se réjouir d'égalités de droits accordés sans se rappeler que tous les pays n'ont pas la même éthique que celle des 14 pays qui ont légalisé le mariage homosexuel, est regrettable pour tous.

Car prétendre au droit à l'enfant vaut pour l'Etat qui le justifie. Mais tous les Etats ne sont pas dans cette logique.

Dans ce cas, lorsque des couples de même sexe se trouveront face à un refus, qu'invoqueront-ils pour le faire tomber?

Leurs revendications ont été entendues par l'autorité de leur Etat mais le monde a ses raisons que celles de 14 pays qui les ont rejetées n'empêchera pas d'imposer.


Paru dans La Tribune de Genève des 11-12 mai 2013 en page 17


22/04/2013

La France pour qui?

 

Monsieur le Président, changez, changez de politique, tout s'effondre, changez de comportement, changez d'attitude ou bien partez avant qu'il ne soit trop tard.

Henri Guaino exhorte, Henri Guaino accuse.

Dans un discours ce dimanche après-midi, il a appelé les Français à descendre dans la rue jusqu'à ce que le président cède. 

Au journaliste de BFMTV qui lui demande s'il s'agit là d'une menace, l'ancien conseiller spécial de Nicolas Sarkozy répond que non, qu'il est question d'un diagnostic.

Le problème pour lui c'est pas le président socialiste, n'est pas le président incompétent,c'est pas qu'on a un président qui est pas courageux, c'est juste qu'on n'a pas de président du tout.

Quoiqu'on pense d'Henri Guaino, il n'en demeure pas moins vrai que le malaise en France est patent.

La cote du Président normal est en chute libre et le fait n'échappe pas à la presse internationale.

Certains, en France, admirent peut-être la ténacité de François Hollande face aux opposants à la loi sur le mariage pour tous.

Mais d'autres mesurent aussi le risque de voir leur pays livré aux groupuscules qui n'ont de but que de radicaliser une situation déjà passablement tendue.

http://www.bfmtv.com/video/bfmtv/bfmtv-2012/bfm-politique...

 

17/04/2013

Dernières volontés de personnalités publiques

 

Jusqu'où peut-on émettre des volontés à titre privé lorsque l'on est une personnalité publique alors qu’un gouvernement au pouvoir tient aussi à exercer les siennes?

Telle était la question que posait un de mes précédents sujets de manière générale, prenant exemple sur les funérailles controversées de Margaret Thatcher.

http://voix.blog.tdg.ch/archive/2013/04/11/uk-la-presse-s... *

Seul un commentaire a tenté d’apporter une réponse à ce rapport toujours complexe entre privé et public tandis que dans la trentaine d'autres se développe une polémique relative à une thématique annexe.

Il serait pourtant intéressant de s'interroger sur la réelle marge de manoeuvre d'un pouvoir en place pour honorer des volontés émises à titre privé par une personnalité à l'image controversée.

Car s'il apparait raisonnable d'assurer la sécurité d'un convoi funèbre dont on suppose qu'il serait menacé, il semble tout aussi légitime de veiller au respect de volontés émises par un défunt.

En l'occurrence et comme indiqué par son porte-parole, Margaret Thatcher ne tenait en aucun cas à ce que l’argent public ne finance ses obsèques.

Cohérente avec elle-même et sans doute aussi lucide, tant elle ne devait pas ignorer que sa mort ne tirerait pas les larmes de tout un pays. 

* Courrier paru dans l'édition papier de La Tribune de Genève du 16 avril 2013 et titré par la rédaction, Les dernières volontés de Mme Thatcher 


15:39 Publié dans Destins, Politique, Pouvoirs, Sécurité, société | Tags : thatcher, funérailles, dernières volontés | Lien permanent | Commentaires (4) | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

14/04/2013

Prison, controverses et quelle vision du citoyen?

 

La Tribune de Genève, partage un lien sur Facebook et demande l'avis de ses internautes-lecteurs.

Le titre de l'article auquel le lien renvoie attire par son aspect insolite sinon incongru.

Champ-Dollon: demandes de mises en liberté pour traitements dégradants.

Or à la lecture de l'article, on apprend une des raison qui expliquerait la surpopulation carcérale.

Pour l'avocate qui dénonce les traitements dégradants, ceux-ci seraient dûs au  fait que des prisonniers resteraient en détention préventive alors qu'ils ont déjà effectué leur peine de première instance contre laquelle, toutefois, le Ministère public ferait systématiquement recours.  

Alors, guerre de stratégies juridiques alliée à une guerre d'opinions politiques ou réelle vision de la société?

Pris entre feux opposés, les prisonniers autant que les citoyens en font les frais.

Quant au titre de cet article, il est loin d'être neutre alors que le sujet dont il rend compte apparaît de manière plus contrastée.


http://www.tdg.ch/geneve/actu-genevoise/champdollon-deman...



11/04/2013

UK, la presse s'enflamme

La polémique fait rage au Royaume-Uni.

En cause, le coût des funérailles de Margaret Thatcher.

Si ces funérailles ne seront pas nationales conformément à la demande de la famille, écrit Le Monde, l'hommage exceptionnel rendu à Margaret Thatcher impliquera pourtant bien les services de l'Etat pour un montant évalué entre 9 et 12 millions d'euros par la presse.

Le gouvernement conservateur a immédiatement réagi et a rejeté cette estimation.

Quoiqu'il en soit, la question se pose du respect possible ou non des dernières volontés émises par l'ancienne Première Ministre britannique.

Elle avait en effet bien stipulé qu'elle ne souhaitait en aucun cas être prise en charge par l'Etat, jugeant cela inapproprié, selon les propos de son porte-parole et ami, rapporté par le journal Le Monde.

Le gouvernement conservateur ne le voit pas de cet oeil car il tient à protéger les obsèques de Margaret Thatcher et investir dans la sécurité.

Soit.

Mais cela interroge tout de même sur le détournement ou non de la volonté de Margaret Thatcher de ne pas être enterrée aux frais du contribuable.

Et de manière plus générale, on peut se demander jusqu'où une personnalité publique peut émettre des volontés personnelles alors que le parti qu'elle a représenté est au pouvoir et tient à la défendre.

Telle est là et encore une fois posée, l'éternelle question de la gestion, par un gouvernement, du rapport entre privé et public.

http://www.lemonde.fr/europe/article/2013/04/11/margaret-...

 

13:07 Publié dans Medias, Politique, Pouvoirs, Pratiques, société | Tags : tory, thatcher, funérailles, uk | Lien permanent | Commentaires (37) | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

08/04/2013

La Dame de Fer et L'Etoile rouge

 

Parmi les hommages rendus à  Margaret Thatcher, certains rappellent l'origine du surnom qui a contribué à façonner sa réputation.

La Dame de Fer  doit son origine  à  L'Etoile rougejournal soviétique, qui le lui attribue en janvier 1976.

Le journal ne manque pas de le rappeler dans un de ses articles, mentionnant le fait que le surnom na pas vexé Margaret Thatcher mais qu'elle l'a pris avec le sourire.

 

http://www.redstar.ru/index.php/component/k2/item/8482-br...

 

21:13 Publié dans Medias, Politique | Tags : thatcher, dame de fer, krasnaja zvezda, urss | Lien permanent | Commentaires (64) | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

07/04/2013

Copé-Cahuzac, le divorce en question

 

Edwy Plenel n'a pas  mentionné ce fait, c'est son droit. Il ne manque pourtant ni de piquant ni d'intérêt.

Un article évoque, en effet, le divorce entre les époux Cahuzac comme source possible des révélations qui accablent Jérôme Cahuzac.

Cette approche est loin d'être inintéressante pour comprendre ce qui a amené à la découverte des comptes bancaires ouverts en Suisse,

On y trouvera aussi bien d'autres aspects indiquant la nature des liens tissés entre certains membres des trois premiers partis de France, le PS, l'UMP et le FN.

C'est ici et c'est à lire:

http://www.linternaute.com/actualite/politique/isabelle-c...

 

22:48 Publié dans Medias, Politique, Politique française, Pouvoirs, Pratiques | Tags : copé, cahuzac, comptes bancaires | Lien permanent | Commentaires (4) | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

06/04/2013

Edwy Plenel: "excusez mon émotion"...

 

Dans une video postée sur le site Atlas Info.fr, Edwy Plenel s'explique et se dit avoir des émotions.

Le citoyen que je suis est par moment désolé.

On le comprend, qui ne le serait pas?

Et que propose-t-il pour tenter de surmonter émotions et désolation?

Aucune programme politique car il estime qu'un journal n'a pas à élaborer de programme politique.

Soit.

Quant à savoir qui est responsable de la situation qu'il dénonce, il considère François Hollande seul concerné.

Et de préciser que les attaques contre Jean-Marc Ayrault ne sont pas justes.

Edwy Plenel le sait.

N'a-t-il pas su pour Jérôme Cahuzac? 

 

http://www.atlasinfo.fr/Edwy-Plenel-annonce-de-nouvelles-...

 

 

04/04/2013

Edwy Plenel, brute humaine?

 

L'indéniable brutalité humaine dont fait preuve Edwy Plenel, sa difficulté à fixer lui-même des bornes à son pouvoir sont d'autant plus déroutantes qu'elles s'entremêlent étroitement à une sincère autoreprésentation en victime...

Ces lignes sont de Daniel Schneidermann et sont extraites de son ouvrage paru en 2003 chez Denoël, alors que Pierre Péan et Philippe Cohen venaient de publier La face cachée du Monde et y dénonçaient sa gestion alors aux mains du trio Plenel-Colombani-Minc.

Pour en savoir plus sur Edwy Plenel, le portrait dressé dans cet article est à lire absolument:

http://www.ojim.fr/portraits/edwy-plenel/ou



03/04/2013

Normal, minable, du bon usage

 

La curée a commencé pour Jérôme Cahuzac.

Pas de quoi s'en réjouir.

Mais peut-être pour certains, de réviser le sens de leur vocabulaire.

"Minable", "normal", autant de manière de qualifier autrui ou soi-même que l'usage socialiste aura à revoir.

 

16:14 Publié dans Justice, Politique, Politique française, Pouvoirs, Pratiques | Lien permanent | Commentaires (16) | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg