29/05/2011

Tron, effet DSK?

 

Georges Tron quitte ses fonctions au gouvernement français, à l'UMP on évoque le "principe de précaution" pour justifier cette décision.

En clair ou à peu près, tant que sa responsabilité ou son innocence ne sont pas prouvées, on estime préférable pour Georges Tron d'assurer sa défense et ainsi d'éviter de gêner, de faire tache ou de nuire à son parti.

L'affaire DSK, révélateur ou accélérateur de particulières à particuliers?

11:54 Publié dans Politique, Politique française, Pouvoirs, Pratiques | Tags : tron, draveil, harcèlement sexuel | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

Commentaires

D'abord on le tue, puis on s'habitue (GB). Les rumeurs, les feux qui n'existent sans fumée, les faits connus, soupçonnés ou avérés, puis la justice des hommes pour peu qu'elle s'exerce dans les méandres du droit pénal où puissants et misérables sont traités selon qu'hier ou aujourd'hui ...

Écrit par : Gérard BIENVENU | 14/12/2013

Oui, Gérard, vous avez donc lu l'info selon laquelle un non-lieu avait été prononcé dans le cadre de l'affaire qui l'accusait de viol...

http://www.franceinfo.fr/justice/accusations-de-viols-non-lieu-pour-georges-tron-1243957-2013-12-10

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 14/12/2013

Les commentaires sont fermés.