12/06/2013

Enfances en question

 

Mémoire rendue aux enfances volées* ici, hommage à un jeune homosexuel noyé au XVIe siècle là*, articles et conférences sur les familles arc-en-ciel*, la sensibilisation à l'enfance est de mise à Genève.

On le sait, le combat se mène ici en Suisse comme récemment en France pour ouvrir le mariage aux couples de même sexe.

Au nom de l'amour et du droit à l'enfant.

Ce droit, pour se défendre, peut certes s'évaluer à la mesure d'autres qui ont brutalisé l'enfance.

Dans ce cas, poser les vraies questions que soulèvent la procréation médicalement assistée et la gestation par autrui auxquelles recourraient les couples homosexuels pour satisfaire leur droit à l'enfant, serait aussi bienvenu que le retour sur images de passés douloureux.

Un enfant porté par le ventre loué d'une mère vivra-t-il la parentalité comme un enfant arraché par l'Etat à ses parents? 

Et même, pourquoi comparer sinon parce que souvent les cas d'enfances malheureuses surgissent comme pour signifier qu'elles ne seraient pas le seul fait de familles dites arc-en-ciel.

Si les tragédies familiales du passé doivent être rappelées, il n’est pas inutile non plus de prévenir celles du futur.

 Car se targuer de défendre l’enfance ne se limite pas à évoquer les dégâts passés d’un Etat. Mais à anticiper les possibles dommages à venir qu’un Etat cautionnerait au nom du droit à l'enfant.

Texte paru dans l'édition papier de La Tribune de Genève du 18.06.2013 en p.13


http://www.saintgervais.ch/programme/detail/exposition-enfances-volees-regards-et-temoignages- d-enfants-places

http://webcache.googleusercontent.com/search?q=cache:1lR9...

http://www.tdg.ch/geneve/actu-genevoise/suisse-plusieurs-...

 

Commentaires

On a pu le constater, combien les orphelins étaient en mal d'affection; tous recherchent leurs véritables parents. Que penser d'un gamin qui aura été "fabriqué" dans un ventre en location il apprendra tôt ou tard, que sa mère n'est pas sa mère qu'elle est une pauvre misérable d'une autre famille, ou que son père c'est un autre ?

Grâce à vos explications, votre pédagogie et votre ténacité Hélène, vous nous avez éclairé les Suisses ne peuvent pas voter cette loi; ou alors, la Suisse perdra son identité plus vite que prévu et sa belle image.

C'est à la société civile de réagir en faveur des enfants. Ne pas laisser les religieux, les communautés et les extrémistes imposer leurs idées obscurantistes.

Par ailleurs, lorsque nous lisons dans le lien "actu-genevoise/suisse":

--Combien d’enfants vivent aujourd’hui dans des familles arc-en-ciel?

"Entre 6000 et 30 000. Nous ne pouvons pas avoir d’estimation plus précise car il n’y a pas de statistiques à ce sujet."

C'est comme l'immigration, en particulier l'islam, on est pas a 24 000 près, pourquoi pas un million, c'est très grave. Ca veut dire qu'il est possible, sournoisement, en toute illégalité, à la barbe des autorités et des administrations, créer un autre monde au sein d'un état avec toutes les conséquences désastreuses que l'on peut déjà constater? Il faut peu d'années pour réussir cet "exploit" contrairement aux idées reçues.

N'oublions jamais que les "palestiniens ont créé un état dans l'état au Liban avant 1975, ensuite ce fut la guerre civile et l'effondrement du pays en quelques années. Ca n'est peut-être pas le sujet Hélène j'en conviens; mais il serait temps que les peuples réagissent au nom du droit -de- l'enfant.

-La Suisse est sous les projecteurs du monde entier pour d'autres raisons, les droits de l'enfant doivent être sauvegardés, au même titre que tout l'or du monde-

Promis juré, mon prochain commentaire fera deux lignes.

Écrit par : Pierre NOËL | 12/06/2013

Pierre,

Là il faut faire attention :

--Combien d’enfants vivent aujourd’hui dans des familles arc-en-ciel?

"Entre 6000 et 30 000. Nous ne pouvons pas avoir d’estimation plus précise car il n’y a pas de statistiques à ce sujet."

Ce n'est pas pareil, il ne faut pas mélanger les cas, des couples ont fait leurs coming-out après avoir eu des enfants, donc rien d'artificiel, il y a ceux qui sont nés de couples homosexuels et qui ont un couple de mères et un couple de pères, jusque là, non, plus rien d'artificiel et aussi des couples homosexuels qui ont hérités des adoptions pour des motifs justifiés et au cas par cas, jusque là non plus, tout est honorable, car les enfants vivant dans ces cadres décris ci-dessus ont une explication et ou ont une filiation naturelle ou une filiation conjoncturelle !

Lorsque nous parlons des mariages pour tous avec possibilité "d'avoir" des enfants, là, nous tombons dans des explications structurelles, c'est à dire que l'enfant est seul face à une société pour trouver une raison à sa condition, ce n'est pas pareille !

C'est comme si le vol était institutionnalisé, (ce qui correspond à certaines pratiques de certains états), vous seriez volé et vous ne pourriez pas vous plaindre, car ce serait normal de volé !

Je ne sais pas si les lecteurs perçoivent l'abîme dans lequel ces enfants vont devoir se confronter ?

Écrit par : Corto | 13/06/2013

Salut Pierre. Je suis l'autre père pour une de mes filles, et je t'assure que rien au monde, pas même son vrai père qu'elle a recherché en début d'adolescence et dont elle a fait connaissance tout récemment par Facebook (!) ne peut briser le lien père-fille très fort entre nous deux. Elle n'est pas la pauvre misérable d'un autre père. Et je crois bien que nous sommes hyper heureux et fiers de notre relation père-fille. Bonne soirée à toi.

Écrit par : pachakmac | 13/06/2013

Salut mon ami Pachakmac, je ne fait état que des enfants nés sous location de mères porteuses demandée par des parents homosexuels ou non. Bonne journée...

Écrit par : Pierre NOËL | 13/06/2013

"Je ne fais état..." Excusez les fautes d'inattention merci.

Écrit par : Pierre NOËL | 13/06/2013

Corto j'ai mis en évidence la question et la réponse pas le reste.

Écrit par : Pierre NOËL | 13/06/2013

Pierre,

nous devons faire très attention, car aussitôt la moindre lacune laisse poindre, on est très vite accusés d'homophobe !

D'ailleurs à ce sujet, nous sommes très proches des méthodes de goebels dans sa campagne antisémite !

Dans les débats publiques, souvent le terme "homophobe" surgit de la bouche des crypto-staliniens de la cause, c'est leur spécialité, ça fait un siècle qu'ils nous arrosent généreusement avec cette méthode infaillible !

Écrit par : Corto | 13/06/2013

Corto n'ayons pas peur des fascistes de tous poils qui se servent de ces mots se terminant par "phobe" uniquement, pour restreindre la Liberté d'expression. Il est impossible de m'imposer cette restriction.

Actuellement, les communautés homosexuelles et islamistes en usent et en abusent, ils se trompent de combat. Des défenseurs des Libertés sont en pleine mobilisation et organisation, faisons leur confiance. La Liberté n'a pas de prix les monuments aux morts en attestent.

Écrit par : Pierre NOËL | 13/06/2013

Pierre, les 9/10 des échanges sur les blogs sont dus à des histoires du genre, ces canailles ne vont jamais dans le fond, mais se cantinent dans des débats de formes !

C'est le propres des escrocs ! Ils attirent tellement leurs victimes dans des détailles qu'ils en oublient l’essentiel et se font truander !

Écrit par : Corto | 13/06/2013

Corto pour refaire le monde, les blogs sont un peu court. Quoique, certains comme celui-ci participent à produire du sens, donner une cohérence à des informations et des idées. Aux lecteurs de faire le tri. "je prends ou je laisse" "je mets un commentaire pour participer aux échanges de discussions ou pas"

L'essentiel réside dans nos capacité à défendre la Liberté, l'expression et nos valeurs occidentales qui ont apporté plus de bonheur et de prospérité que tout autre système. Certains veulent remettre en cause notre société en greffant sur le tronc commun, les uns la charia et le bordel cosmique en récompense, les autres, des enfants venant de la location de ventres, d'autres encore veulent introduire des robots humanoïdes...

Que restera-t-il des blogs une fois que la "vieille garde " aura disparu?

Les blogs sont une mine d'or si quelqu'un sait s'en emparer, et ainsi, faire rejaillir toutes les bonnes idées, les bons liens, les bonnes informations. C'est de la véritable valeur ajoutée avec un potentiel d'énergie extraordinaire.

L'utopie à fait naître de grandes histoires, des grandes inventions. Les idées appartiennent à ceux qui s'en emparent pour une juste cause et les mettent en application. Elles génèrent souvent d'autres applications très inattendues comme internet par exemple. Est-ce bien est-ce mal?

Pour le reste, le tri des déchets se fait automatiquement ou presque.

Écrit par : Pierre NOËL | 13/06/2013

Bonjour,
Voici, ci-dessous, un homosexuel qui témoigne des persécutions dont il fait l'objet suite à on engagement contre le mariage gay. C'est à Paris, et c'est aujourd'hui :
http://leplus.nouvelobs.com/contribution/885475-homo-et-porte-parole-de-la-manif-pour-tous-je-ne-suis-ni-une-marionnette-ni-un-traitre.html

Écrit par : MM | 14/06/2013

"On va te cramer..." entre autres mots sympathiques des doux défenseurs de l'égalité que l'on peut lire dans le témoignage de cet homosexuel opposé au "mariage pour tous"...

Merci, MM, de ce lien qui indique comment s'évalue la violence des uns et des autres...

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 14/06/2013

Qu'est-ce que ne ferait pas Jean-Pier pour être escorté par des agents de la SDIG ??

Écrit par : Corto | 14/06/2013

Corto,

Le connaissez-vous aussi bien que cela pour parler de lui ainsi?

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 14/06/2013

Mais alors, on se dit tout ??

Écrit par : Corto | 14/06/2013

Les commentaires sont fermés.