13/07/2013

France, cadavres spoliés

 

Au choc des images de la catastrophe ferroviaire de Bretigny-sur-Orge dans l'Essonne, se sont ajoutées celles de pillards venus dépouiller des cadavres de leurs bien.

Alors que les pompiers couraient au secours de victimes, ils ont été accueillis à coups de jets de pierre par les voleurs.

Après avoir achevé leur sinistre besogne, les charognards ont pris la fuite.

Que le malheur des uns fasse le bonheur des autres, le proverbe l'énonce et on s'en rappelle parfois dans certaines circonstances.

Mais là?

Tous les responsables de ces vols ont disparu dans la nature. Un suspect a été arrêté, lit-on sur le site d'Europe 1*

Manuel Valls a de beaux jours devant lui.

Et ce ne sont pas les hommages rendus aux victimes qui apaiseront les familles lésées.

http://www.europe1.fr/Faits-divers/Catastrophe-ferroviair...



Commentaires

C'est terrible. Voyez ce que la France est devenue grâce au socialistes. On ne respecte même plus la mort. On s'en souviendra de François Hollande et de ses amis pilleurs de cadavres.

Écrit par : patatra | 13/07/2013

Attendez, attendez, ce n'est pas fini ... le pire est à venir !

Écrit par : Victor DUMITRESCU | 13/07/2013

Frédéric Dard, que je dois être un des seuls genevois à n'avoir pas lu, a déclaré dans une interview à la télévision sur je ne sais quel sujet, il y a plusieurs décennies de cela "Les gens sont des salauds".
Je ne sais pas pourquoi cette déclaration est restée imprégnée dans mon esprit. Elle me revient à certaines occasion, même si je prêt à la nuancer de toutes sortes de manières. C'est une bonne occasion.

Écrit par : Mère-Grand | 13/07/2013

Autant de tels fait m'horrifient, autant je trouve le commentaire précédent (de "patatra") complètement déplacé. Les cadavres n'auraient donc pas été pillés si le gouvernement n'avait pas été socialiste? Allons allons, un peu de décence et de retenue, s'il vous plait. On peu être opposé à un gouvernement, mais il faut éviter de faire systématiquement feu de tout bois. Sans doute les inondations des Pyrénées n'auraient-elles pas eu lieu si le gouvernement avait été d'une autre couleur politique. Tout ce qui est excessif est insignifiant.

Écrit par : Hervé Cheuzeville | 13/07/2013

Réaction du ministre des transports...Il ne savait pas.

http://www.lemonde.fr/societe/article/2013/07/13/bretigny-cuvillier-n-a-pas-connaissance-de-pillage-de-victimes_3447226_3224.html#xtor=EPR-32280229-[NL_Titresdujour]-20130713-[titres]

Possible...Un ministre est-il tenu de "tout" savoir
Si personne ne l'informe, bien sûr que non.

Qui a su quoi dans tout ce qu'il y avait chaque fois à savoir?

En voilà une question!

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 13/07/2013

Hervé,

Je ne sais si patatra a voulu ironiser, le fait est que les pillards ne seront pas poursuivis car ils se sont enfuis sans laisser de traces autres que celle de leurs sinistres actions.

Par ailleurs, à suivre les déclarations lénifiantes du gouvernement dont celle du ministre des transports que je publie ici, on comprend que comme toujours, "on ne savait pas, on n'avait rien vu"...

Combien d'affaires ont suivi le même traitement? Peut-être gauche et droite confondues.

Et puis, rappelez-vous http://voix.blog.tdg.ch/archive/2013/06/08/clement-francois-et-la-mort.html
les uns sont punis quand le autres pour le même crime sont en liberté car lâchement enfuis..

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 13/07/2013

On ne peut pas être d'accord avec "patatra" cette délinquance progresse depuis les années 1970 avec l'immigration musulmane qui se fout de la République, du droit Français et des Français.

Les immigrés chrétiens sont plus respectueux envers les pays d'accueil, sauf certaines communautés Roms.

Le Sinistre de l'intérieur est un nul; à part élaborer des lois qui interdisent ceci ou cela, il n'a aucune créativité, aucune vision de l'avenir il est à l'image de la grande majorité des politiciens.

Écrit par : Pierre NOËL | 13/07/2013

de toute façon arrêtés ou pas ça ne changera rien !! quand on voit la tournure des évènements après l'attaque du RER de Grigny (même coin donc sûrement même bande). Ils ont été jugés et.... relaxés. Il ne faut surtout pas les toucher ses pauvres petits défavorisés des banlieues !! et puis il faut vider les prisons !!! c'est une honte

Écrit par : prs | 13/07/2013

La seule réflexion qui me vienne en lisant les actes de ces hyènes (le qualificatif d'animaux serait trop honorables pour eux), c'est qu'il y a du métal qui reste désespérément froid. Et des murs qui restent désespérément lisses.

Écrit par : Mikhail Ivanovic | 13/07/2013

Cela ne m'étonnerait pas que des rroms (tziganes) soit derrière.
Le vol des métaux ce n'est pas la première fois que cela arrive.

Il y a quelque temps, ils avaient déterrer des câbles de la SNCF, pour le cuivre qu'ils contenait.
Voila pour la partie du pourquoi est-ce arrivé.

Écrit par : Victor DUMITRESCU | 13/07/2013

Dans un autre ordre d'idées, j'aimerais que l'on discute sincèrement du sentiment des descendants d'esclaves d'hier ...

Comment as-t-on pu imaginer un seul instant que ces anciens colons, tenus pour esclaves, n'allaient pas avoir la HAINE et le désir de VENGEANCE pour les siècles pendant lesquelles leurs aïeuls ont été condamnés à vivre une telle VIE ?

La politique irresponsable des dirigeants de l'époque et des intérêts financiers pour le bien-être de l'économie (les trente glorieuses) doit enfin être condamnée.

Sans parler de ceux qui soit-disant tombent amoureux et font venir en masse des africains de toutes les nationalités.

Et qui, bien évidemment, une fois les papiers en poche abandonnent femme et enfants, pour se marier avec une femme "propre" (pour ne pas utiliser un autre qualificatif) de leur village.

L'Europe devra faire face à ses propres démons.

Écrit par : Victor DUMITRESCU | 13/07/2013

Plusieurs hypothèses sont émises, Victor Dumitrescu.
Il serait aussi question d'une pièce défaillante de l'aiguillage, l'éclisse.

Cela dit, la polémique ne va pas désenfler de savoir qui est en cause et comment ce drame aura été traité...

Voici déjà quelques réactions de personnalités politiques:

http://www.lepoint.fr/politique/drame-de-bretigny-les-reactions-politiques-13-07-2013-1704094_20.php

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 13/07/2013

Madame,

Il serait extrêmement intéressant de lire les commentaires de l'article que vous mettez en lien.

Écrit par : Victor DUMITRESCU | 13/07/2013

Merci!

En attendant, voici le point de vue de Rue89 avec photo d'une éclisse et de son rôle supposé dans l'accident:

http://www.rue89.com/2013/07/13/accident-bretigny-apres-les-bateaux-les-trains-poubelles-244211

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 13/07/2013

Imposer le voile aux fillettes et détrousser l'impie, tuer l'impie n'est qu'un commandement venant du coran, un de plus parmi tant d'autres !

Écrit par : Corto | 13/07/2013

INCROYABLE !!!

Voila que la télévision d'état vient de prononcer les mots "jeunes" , "caillassage" et d'énoncer la possibilité de "sabotage".

;Merci FRANCE 2 pour votre franchise.

Écrit par : Victor DUMITRESCU | 13/07/2013

La pièce soi-disant défectueuse a en fait été dévissée, allez savoir où a commencé ces spoliations de cadavres ??

Écrit par : Corto | 13/07/2013

Brétigny sur Orge, un peu à l'image de ce qu'il se passe en Egypte et dans le silence des médias eurabiens !!

Les pogroms anti-chrétiens depuis la chute de Morsi censurés par les médias français !!!


" Poursuivis par une meute d’extrémistes musulmans sur leurs talons, l’homme d’affaires chrétien et son neveu sont montés sur le toit et ont couru pour sauver leurs vies, sautant d’un bâtiment à l’autre, dans leur village du sud de l’Égypte. Finalement, ils en ont été réduits à descendre du sommet des toits. Forcés de revenir dans la rue, plusieurs dizaines d’hommes les ont rapidement submergés. Les agresseurs les ont lacérés de coups de hachoirs et battus à coups de barres de fer et de bâtons, tuant Emile Naseem, 41 ans. Son neveu a survécu à ses blessures aux épaules et à la tête et a raconté cette chasse à l’homme à Associated Press. Le déchaînement d’émeutes à travers tout le village de Nagaa Hassan, incendiant des dizaines de maisons chrétiennes, trois autres chrétiens étant poignardés à mort, est survenu deux jours après l’éviction du Président islamiste Mohamed Morsi par l’armée

Écrit par : Corto | 13/07/2013

Je viens de découvrir avec effroi, en lisant divers commentaires déposés sur votre blog, qu'il pouvait exister un lien entre les accidents de chemins de fer et l'islam...

C'est absolument navrant de bêtise, de méchanceté gratuite, d'intolérance et de xénophobie.

J'admire, Madame, votre faculté à laisser passer toutes les vociférations de ceux qui pensent que la haine des autres peut tenir lieu d'opinion.

Un dernier mot sur l'accident. Je suis effaré de constater avec quel célérité on cherche des coupables comme si la fatalité était un mot grossier. Il y a peut-être une cause mécanique ou humaine, mais de grâce que l'on cesse d'assimiler les Roms, les musulmans et d'une manière générale les étrangers (surtout les plus basanés) à des crapules adversaires de la SNCF. C'est tout simplement écœurant.

Cela dit, je ne suis pas de ceux qui croient que tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil.

Écrit par : Michel Sommer | 13/07/2013

Toujours que "pas n'importe qui" des chemins de fer français a déclaré que les "éclisses" (j'ai appris un nouveau mot) ont été dévissées volontairement !

Qu'il s'agit sans doute d'une action criminelle, ensuite que des individus soient venus en nombre pour piller les cadavres et les blessés, là c'est l'omerta, cependant des survivants ont tentés d'en témoignés, mais ils sont mis à l'écart des médias !!

Alors M. Sommer, quand on ne sait pas on se tait !

Écrit par : Corto | 13/07/2013

A qui le dites-vous !

Écrit par : Michel Sommer | 14/07/2013

Merci de votre commentaire, Michel Sommer.

La situation est telle que sa lecture s'opère selon les intérêts avoués ou non de chacun.

On lit ou en entend par exemple que la SNCF vise à prendre le contrôle de la situation par opposition à la région qui était semble-t-il et jusque là en charge des transports.

On lit aussi où et comment les investissements s'opèrent et pourquoi certaines lignes de chemins de fer sont laissées plus ou moins à l'abandon.

Bref, on constate par ailleurs que certains media taisent les agressions qui ont eu lieu alors que la présence de CRS sur les lieux ne saurait sinon s'expliquer.

Cela dit et comme Victor Dumitrescu y invite, je vous suggère à tous de lire les commentaires qui suivent l'article du Point.fr dont j'ai indiqué le lien plus haut.

Parmi eux, il s'en trouve un qui met en relation tous les accidents de train e d'avion qui se sont produits ces derniers temps ici et là.

Concours de circonstances ou non, loi des séries ou pas, le fait a été relevé.

Et pour info, cet article:

http://www.leparisien.fr/faits-divers/audio-bretigny-le-samu-caillasse-les-victimes-depouillees-13-07-2013-2978217.php

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 13/07/2013

N'oublions pas les privatisations opérées par Mitterrand, privatisation que même la droite n'aurait jamais oser envisager !

Écrit par : Corto | 13/07/2013

Le JDD -Journal du Dimanche- de ce 14 juillet titre: Le doute

http://inagist.com/all/356168540287537152/

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 14/07/2013

Le tweet qui fait le buzz ou comment on va désormais conjecturer sur la catastrophe ferroviaire...

http://www.lavenir.net/article/detail.aspx?articleid=DMF20130713_00335638

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 14/07/2013

Jean-Paul Huchon président socialiste de la région se demande (ENFIN !!!) comment est-ce possible qu'une éclisse perde ses 4, voire 6 boulons d'un coup d'un seul ?

Écrit par : Victor DUMITRESCU | 14/07/2013

@ Michel Sommer
Attendons le résultat définitif de l'enquête pour donner raison ou bien tort à mes interrogations, voire questionnements.
Toutes les hypothèses se valent.

Écrit par : Victor DUMITRESCU | 14/07/2013

Michel Sommer vous jouez le petit chaperon rouge, c'est très dangereux.

"Le roman, longtemps remis en question, est un genre qui peu parfois dénoncer. La Peste, de Camus, parut en 1947, raconte la vie de personnes touchées par la peste qui sont coupées du monde extérieur, enfermés dans leur propre ville. Ce roman dénonce la montée du nazisme. En effet, le nazisme était alors surnommé « La peste brune » et gagnait du terrain. Il condamne aussi les religieux qui tombent dans l’excès et une presse qui manipule les informations à sa guise."

La défense de la Liberté aujourd'hui, ressemble à celle des années 1930. Certain n'ont rien vu, rien entendu, rien dit ou écrit; ils ont subi.

Résultat des millions de victimes, alors merci de pas nous refaire la morale d'église.

Écrit par : Pierre NOËL | 14/07/2013

Victor, ne faites pas semblant d'ignorer comment fonctionne la censure de gauche, malheureusement même si nous avons à faire à des malades capables de dévisser des boulons pour ensuite piller des cadavres, il ne faut jamais en parler, peut être que les gouvernements successifs de cette France il y a peu, collabo, voudrait sortir de crise avec les mêmes moyens que le fait un certain assad, lui aussi, un grand progressiste devant l'éternel !

Écrit par : Corto | 14/07/2013

Il y a encore un détail qui surprend tout en restant couvert par le
silence, un de ces petit mensonge qui à nouveau laisse les médias dans
un état de glaciation devenu habituel.

C'est qu'il n'y aurait que 5'000 éclisses sur tout le réseau
ferroviaire français, alors que ces éclisses sont présentes à chaque
rapport de rail, il doit y en avoir des millions sur le réseau
ferroviaire et non 5'000 comme se plaisent à le répéter nos habituels
spécialistes des médias.

Ils recouvrent systématiquement leurs mensonges par d'autres
mensonges, histoire de noyer le poisson !

Cependant le témoignage d'un employer de la SNCF spécifiant que
l'éclisse en question avait bel et bien été déboulonnée et vérifiée
pas 8 jours avant le drame, ce témoignage a disparu du PAF comme par
magie, comme le témoignage d'un marchand de scooter dans l'affaire
mohamed merah !

Bravo Pierre ;

"La défense de la Liberté aujourd'hui, ressemble à celle des années
1930. Certain n'ont rien vu, rien entendu, rien dit ou écrit; ils ont
subi."

Écrit par : Corto | 14/07/2013

Hollande à déclaré qu'il faudrait beaucoup de temps pour identifier toutes les victimes de Brétigny, tient tient, pourquoi, auraient-ils été dépossédés de leurs affaires et cartes d'identités !

C'est pas du Corto, c'est du Hollande !!

Écrit par : Corto | 14/07/2013

Qui a suivi l'interview de "Flanby" du 14 Juillet 2013 ?
Il réponds à une question de Claire Chazal au sujet de Nicolas Sarkozy qu'il est Président et qu'à ce titre il ne se mêle plus de la Politique, ni de la gauche majoritaire, encore moins de l'opposition.

Cette même Claire Chazal le lance sur le Front National.

Le voila qu'il s'emporte comme un Diable, devient Rouge et il dément sa propre affirmation.

Il combattra tant en France qu'en Europe l'extrême droite.

Ah bon ... Flanby en combattant ... HA !

Écrit par : Victor DUMITRESCU | 14/07/2013

Brétigny: les sauveteurs n'ont vu ni pillage, ni caillassage

Des rumeurs d'agression et de vols sur les victimes sont formellement démenties par la Croix-Rouge et des sources policières.

Des jeunes ont-ils voulu profiter de la confusion provoquée par le déraillement du train Paris-Limoges vendredi pour tenter de piller voyageurs et secouristes à Brétigny-sur-Orge? Le syndicat policier Alliance l’affirme, mais les secouristes n’ont rien vu de tel et les autorités démentent.




Sur Europe 1, une déléguée du syndicat de police Alliance avait fait état vendredi soir de la présence un quart d’heure après la catastrophe d’un groupe de jeunes «qui semblent porter secours aux victimes» mais les policiers sur place «se rendent compte que ces individus sont présents pour dépouiller les victimes et notamment les premiers cadavres».

Ces accusations ont provoqué les réactions indignées de quelques responsables politiques à droite et à l’extrême droite. Le délégué général de l’UMP, Eric Ciotti a dénoncé «des agressions barbares» contre les victimes et les secouristes, tandis que le député UMP Lionnel Luca s’en prenait sur Twitter à «des attitudes scandaleuses de voyous charognards». Le FN a pointé des «comportements abjects et immoraux».

Sur place, les secouristes de la Croix-Rouge intervenus n’ont pas vu de pillage. «Nos équipiers n’ont rencontré aucun problème avec des badauds. Il n’y a pas eu d’agressions, nous avons travaillé de façon tout à fait normale», a déclaré à l’AFP Jean-François Riffaud, le directeur de la communication de la Croix-Rouge qui était à Brétigny vendredi. Quelques 90 «équipiers» de la Croix-Rouge, ont été mobilisés «à partir de 18h30», selon Jean-François Riffaud, soit 1 heure 15 après l’accident.

Même son de cloche du côté du Samu de Paris. Le chef de service Pierre Carli, a dit à la presse qu’il n’avait pas eu connaissance d’éventuels caillassage ou pillage, dont ses équipes auraient été victimes, tout en notant que la zone d’intervention était étendue.

Une source policière a évoqué auprès de l’AFP samedi une «situation tendue» en début de dispositif quand la Sûreté générale (Suge), le service de sécurité de la SNCF, est arrivée pour sécuriser la zone «comme c’est souvent le cas dans ces moments»: «Il y a eu quelques jets de projectiles, mais pas de caillassage. Dans un événement complètement déconnecté, plus tard, un jeune a tenté de voler. Il a été interpellé», poursuit cette source, qui «déplore cette instrumentalisation indécente».

Dans un communiqué, le Front National évoquait «les comportements abjects et immoraux de voyous qui, jusque dans l’horreur d’un tel drame, continuent leur sale besogne : voler, piller et faire mal. Ces voyous méritent des condamnations particulièrement fermes».

Sur i-Télé, le ministre des Transports Frédéric Cuvillier a déclaré n’avoir pas eu connaissance «de victimes dépouillées», faisant simplement état «d’actes isolés», de la personne interpellée pour le vol de portable et de «pompiers qui par petits groupes ont été accueillis de façon un peu rude».

Le sous-préfet d’Etampes, Ghyslain Chatel, a précisé qu’il n’y avait pas eu d’autres interpellations que le voleur de portable et démenti que les secours aient fait l’objet de jets de projectiles, à l’exception d’un camion de pompiers, qui n’aurait pas été touché.

Le président PS du conseil général de l’Essonne Jérôme Guedj, avait écrit sur Twitter vendredi soir que «de sombres crétins inhumains» avaient «profité de la cohue pour voler téléphone(s) portable(s) et bagages». Joint samedi, il précise: «J’ai passé cinq heures sur place. On m’a raconté différents moments de tension, au tout début quand des imbéciles ont filmé les victimes, plus tard au moment d’agrandir la périmètre de sécurité. On m’a aussi parlé du vol de portable dans un camion du SAMU et des pompiers ont dit que des gens avaient profité de la cohue pour voler des bagages devant la gare mais personne sur place à aucun moment ne m’a parlé de cadavre dépouillé».

Samedi soir, aucun des nombreux témoignages de voyageurs dans les médias ne permettait d’accréditer cette accusation.

Écrit par : gerard | 14/07/2013

Bravo Pierre ;

"La défense de la Liberté aujourd'hui, ressemble à celle des années
1930. Certain n'ont rien vu, rien entendu, rien dit ou écrit; ils ont
subi."

Merci de ton attention Corto ! Tu as raison de souligner qu'en France (et ailleurs) tout est fait pour camoufler la réalité musulmane "il ne faut pas stigmatiser" comme ils le disent...

Hollande nous raconte que la crise est finie, la reprise économique est là etc. Il a dû aller faire un tour au souk de Barbès!! Ensuite, au Bois de Boulogne juste pour voir des "femmes" mexicaines....sans voiles...sans rien de visible ou presque.

Écrit par : Pierre NOËL | 14/07/2013

Raison pour laquelle Hollande à déclaré qu'il sera très long pour connaitre l'identité de chacune des victimes !

Si ces victimes avaient leurs papiers ou leurs téléphones sur eux, ça prendrait 5 minutes !!

Mais pour des raisons "mystérieuses" il faudra beaucoup de temps, dixit Hollande pour identifier les victimes !!

Il me semble que tout est dit, même peut-être que certaines victimes ont été achevées sur place, qui sait ??

Écrit par : Corto | 14/07/2013

Mais là où personne de gauche ne répondra, c'est :

Lorsqu'il y a un accident ferroviaire, il faut faire venir des compagnies de CRS pour défendre les secouristes !!

Écrit par : Corto | 14/07/2013

Voici les déclarations de Nathalie Michel, du syndicat de police Alliance:

http://www.europe1.fr/Faits-divers/Bretigny-des-vols-sur-le-lieu-de-l-accident-1582707/

La vérité si elle ment...

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 14/07/2013

Oui, il y a un grand doute sur la présentation des faits dans cet accident. Hollande et sa bande ne pourront les cacher derrière leur incompétence, les contre-pouvoirs sont en place.

Il faut faire confiance à la Gendarmerie, aux enquêteurs.

Je te rejoins Corto; aujourd'hui, dans les banlieues (et ailleurs) il faut des CRS pour protéger les pompiers, les ambulances, bientôt près les mouroirs, des funérariums, des cimetières.....

Qu'elle éducation ces jeunes donneront à leurs enfants? Les musulmans de bonne volonté doivent réagir ou devenir complices.

Écrit par : Pierre NOËL | 15/07/2013

" même peut-être que certaines victimes ont été achevées sur place, qui sait ??"

Il paraît évident à cette heure que nous sommes face à un complot de grande envergure. Les mêmes qui nous dissimulent la vérité sur l'état de santé de Vladimir Poutine ont très bien pu fomenter intentionnellement un déraillement ferroviaire. Il faut s'attendre à tout de la part de ces socialistes contre-nature, prêts à tout pout détruire la France que nous aimons, et la civilisation fondée sur une conception humaine des rapports sociaux.

Écrit par : Hubert de Tartasse | 15/07/2013

http://www.liberation.fr/societe/2013/07/14/des-detrousseurs-de-cadavres-imaginaires_918265

DES «DÉTROUSSEURS DE CADAVRES» IMAGINAIRES

Par WILLY LE DEVIN
Vendredi soir, alors que les secouristes s’activaient pour apporter de l’aide aux victimes à Brétigny-sur-Orge, Nathalie Michel, déléguée du syndicat de police Alliance (proche de la droite), affirme sur Europe 1 qu’un quart d’heure après le déraillement du Paris-Limoges, «un groupe de jeunes a feint d’aider les blessés pour mieux les détrousser».

Elle prétend même que «certains cadavres ont été dépouillés». Dans les minutes qui suivent, le président (PS) du conseil général de l’Essonne, Jérôme Guedj, envoie ce tweet enflammé : «De sombres crétins inhumains ont manifestement profité de la cohue pour voler téléphone(s) portable(s) et bagages.» Samedi, le Front national renchérit : «Le FN déplore et condamne très fermement les comportements abjects et immoraux de voyous qui, jusque dans l’horreur d’un tel drame, continuent leur sale besogne : voler, piller et faire mal.»

En réalité, selon la préfecture de l’Essonne, rien de tout cela ne s’est produit : il y a eu un simple un vol de portable, qui a fait l’objet d’une plainte d’un urgentiste, déclenchant cinq gardes à vue (un mineur interpellé vendredi et quatre autres jeunes hier).

Écrit par : gerard | 15/07/2013

Hubert de Tartasse,

Vladimir Poutine se porte sans doute mieux que la France. Et je ne verrais pas là de quoi comparer son état de santé à celle des réseaux ferrés de France.
Bien à vous.

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 15/07/2013

France 5 , émission "C'est dans l'Air"

Le chef du syndicat FO Cheminots le reconnait :

"Des agents SNCF, présents sur les lieux de par leur travail, ont vu des jeunes voler"

Et ce, en première classe !

Écrit par : Victor DUMITRESCU | 16/07/2013

C'est l'anarchie en France et attendez que ça pète en Egypte, ça va se répandre comme une trace de poudre, c'est le cas de le dire !!

Dans les banlieues françaises, les flics ne rentrent même plus depuis des années, ils dealent, vendent des armes de guerre, vols des camions pleins, des voitures, usurpent les allocations sociales et autres, le gouvernement français a peur !

Ils vont faire les guignols au Mali et ne sont pas foutus de sauver les victimes d'accidents de train sur leur réseau ferroviaire !

Allez voir sur les lieux hautement touristiques à Paris, des bandes attaquent en plein centre de Paris les touristes avec violence devant les policiers qui ne sont pas loin de les aider !

L'anarchie et des prisons pleines comme des oeufs !

Écrit par : Corto | 16/07/2013

Depuis Genève, nul besoin, d'ici peut, d'avions pour se rendre en Egypte ou en Syrie, il suffira de prendre un vélo et de rouler 10 minutes !

ça va péter, je ne sais pas quand, mais ça va péter, c'est indéniable !

Est-ce une volonté politique prise par des "politiques" impuissant ou avons nous à faire à des aveugles, sourds et muets ??

La société française est totalement mithridatisée par les islams sanguinaires !

Écrit par : Corto | 16/07/2013

Au fait où sont les photos des boulons de l'éclisse déboulonnée ??

Écrit par : Corto | 16/07/2013

Voilà, 4 jours après mon précédent commentaire ça pète !

Et pourquoi ça pète ?

Simplement parce que le gouvernement socialiste a baissé les yeux sur les atrocités de Brétigny sur Orge, c'est comme ça avec les barbus, ils tiennent le regard fixe et si vous baissez les yeux, ils tapent !!

Ce qu'il se passe à Trappes est en directe relation avec Brétigny sur Orge, histoire de remettre une couche sur l'inacceptable !

Écrit par : Corto | 20/07/2013

ça va péter, nous affirme Corto.
Et cela a déjà commencé : combien de commentaires où visiblement les auteurs ont pété les plombs !

Je relève en outre qu'à aucun moment ni à aucun endroit, le mot rumeur n'a été prononcé à propos d'attaques de jeunes sur les blessés et les cadavres. Et ce n'est pas parce que "c'est dans le journal" qu'il faut absolument y apporter un crédit total.

Je me demande d'ailleurs comment "la bande jeunes" avait prévu qu'il y aurait précisément un grave accident de train à cet endroit. Et c’est bien le problème avec les rumeurs : personne n'est en mesure de préciser d’où elle vient, ni où elle va d'ailleurs. Mais le pire, c'est que la rumeur, qu'elle quelle soit, ne s'arrête pas, même devant l'évidence.

Quant aux liens établis entre le train et l'islam, je pourrais m'en étouffer de rire si les conséquences du déraillement n'étaient pas aussi tragiques.

Je vais probablement à contre-courant, mais après tout, il n'y a vraiment aucune raison que je me mette à hurler avec les loups.

Écrit par : Michel Sommer | 20/07/2013

@ Sommer,

Des jeunes des banlieues qui caillassent les secours ( pompiers, ambulanciers même policiers ) qui sèment la terreur dans des transports publiques en agressant et en pillant les usagers ne sont pas des rumeurs, mais des actes au quotidien.

" Je me demande d'ailleurs comment "la bande jeunes" avait prévu qu'il y aurait précisément un grave accident de train à cet endroit. "

Les transports publiques sont l'un des terrains de jeu favoris pour ces bandes de jeunes en quêtes d'agressions et de vols sur les usagers. La probabilité que des bandes se trouvaient au même endroit et au moment que l'accident est loin d'être négligeable.

D.J

Écrit par : D.J | 20/07/2013

Michel Sommer, manque de déduction, il écrit :

"Je me demande d'ailleurs comment "la bande jeunes" avait prévu qu'il y aurait précisément un grave accident de train à cet endroit. Et c’est bien le problème avec les rumeurs"

C'est bien le problème, la question qui se pose est de savoir si les dépouilleurs n'ont pas causés le déraillement dans le but de s'en prendre aux affaires des victimes ?

Écrit par : Corto | 20/07/2013

DJ, comme tu le dis et comme je l'ai aussi dit, il faut des CRS pour protéger les sauveteurs de vies !!!

Écrit par : Corto | 20/07/2013

Je persiste et je signe. Il y a, chez certains commentateurs, comme un vent de parano qui flotte sur la gare de Brétigny.

Il est assez grave que trop de personnes considèrent des hypothèses comme des certitudes et s'en servent ensuite pour tomber sur telle ou telle catégorie de "population à risque".

Essayer, comme le fait Corto, de nous faire avaler que des jeunes auraient organisé un déraillement pour ensuite dépouiller les victimes ne me paraît pas être garant d'un raisonnement pleinement sain.

Il montre, en revanche, à partir d'un fait divers aussi tragique soit-il, comment on peut construire et manipuler une réalité qui ne repose sur rien, sinon sur des rumeurs et des témoignages pour le moins contradictoires.

Encore curieux que le nom de Bachar El Assad n'ait pas été prononcé. Mais en attendant encore quelques jours, qui sait...

Écrit par : Michel Sommer | 20/07/2013

@Michel Sommer,en effet on peut ajouter qu'il faut peu pour transformer des humains en troupeaux de hyiènes .Il suffit d'un titre choc pour les faire accourir Peut-être s'agit -il d'une forme dérivée de nécrophilie, /rire

Écrit par : lovsmeralda | 21/07/2013

Les commentaires sont fermés.