28/07/2013

PMA pour tous, plus belle la vie.

 

Après le mariage pour tous, voici venu le temps de la PMA pour tous.

Inutile de rappeler qu'il était bien sûr hors de question, lors du vote à l'Assemblée Nationale de la loi Taubira, de lier PMA  -procréation médicalement assistée- au mariage pour tous.

Non, il n'était question que d'amour.

Pour tous.

Et d'adoption. Pour tous aussi.

Or voici que quatre sénateurs socialistes viennent de déposer une proposition de loi au Sénat visant à modifier un article de loi.*

Le but de leur démarche est d'ouvrir la procréation médicalement assistée à tous.

Le 28 janvier dernier, Najat Vallaud Belkacem appelait déjà à modifier l'appellation de l'acte:

Se pose même la question de la dénomination de l’acte. On parle d’une assistance médicale  à la procréation et donc certains vous disent que cela doit répondre à des situations de stérilité médicales quand le fait d’être en couple homosexuel est une situation de stérilité sociale.**

Pour le reste et en matière de subtilités ou autres acrobaties du genre, Le Figaro révèle qu'un questionnaire bien particulier a été envoyé en toute discrétion par l'Académie de médecine aux gynécologues ...

Pas belle la vie?

http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2013/07/23/01016-...

http://www.senat.fr/leg/ppl12-786.html

** http://lelab.europe1.fr/t/pour-najat-vallaud-belkacem-le-...



20:43 Publié dans Air du temps, Amour, Politique, Politique française, Pouvoirs, Pratiques, société | Tags : pma, sénat, loi, nvb | Lien permanent | Commentaires (27) | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

Commentaires

Oui, les socialistes ont deux alliés de taille, d'un coté les islamistes et de l'autre les restes des mouvements féministes reconvertis dans les mariages arrangés par le gouvernement !

Quel beau mélange, les islamistes plutôt féconds, eux, avec le mariage multiple n'aurons pas à mettre de l'eau dans leur jus de pomme en cédant quelques-uns de leurs rejetons aux couples homos et ceci grâce à la médecine et à la biologie !!

Comme quoi, si on force un peu, tout se rejoint !!

Écrit par : Corto | 28/07/2013

"Stérilité sociale", qu'est-ce qu'il faut pas lire... Autrement dit, "c'est la faute à la société si les(... ) peuvent pas avoir d'enfants". Donc la société se doit de réparer cette insupportable discrimination, dont elle est entièrement responsable, bien entendu! La jolie Najat doit avoir séché quelques cours de biologie...

Écrit par : Mikhail Ivanovic | 29/07/2013

Toutes ces étapes immondes ne sont fabriquées que dans le but d'accorder le mariage multiple aux muzs !!

Écrit par : Corto | 29/07/2013

La théorie du Gender - dont découle la justification à toutes ces demandes - est la théorie la plus dangereuse depuis la théorie de la Race supérieure.
Qu'on se le dise, qu'on se le répète.
En France, le gouvernement a crée une police politique pour faire taire les "contrevenants". Et soyons attentifs, car on sent du côté des socialistes genevois ( voire le carpediemiste blogueur de la TdGe) l'envie de suivre l'exemple français.

Écrit par : MM | 29/07/2013

Il n'y a pas de lien entre la PMA et le mariage. Il suffit de justifier d'être en couple depuis 2 ans. Dès lors, pourquoi vouloir lier mariage gay et PMA pour lesbiennes? C'est complètement illogique.
Par contre, il était évident que les assos gay/lesbiennes allaient pousser pour avoir la PMA, c'est même leur rôle!

Écrit par : moudubou | 29/07/2013

A une époque on comptait les enfants de divorcés sur les doigts de la main, dans une classe. A présent, c'est le contraire. Que cela va-t-il donner avec la PMA? On pourra choisir la couleur des cheveux, de la peau, des yeux? En fait cela sera comme pour acheter une bagnole sur catalogue? Et puis on aura des générations plus ou moins fiables selon les avancées ou ratages technologiques? Les enfants issus de gestations naturelles seront-il considérés comme plus exposé à des maladies ou problèmes héréditaires, donc coutant plus cher à la société.... la PMA deviendra-t-elle la norme? OU la PMA par autrui? Afin que les femmes puisse garder leur silhouettes fines jusqu'à 70 ans et ne soient pas obligées de s'arrêter de travailler?

Écrit par : Riro | 29/07/2013

MM,

Vous avez bien raison de rappeler la théorie du genre et les risques sinon les dangers qu'elle comporte à être suivie.

Le problème est que la gauche française n'a fait que de suivre la droite qui a permis que cette théorie soit introduite en France...

La première étape fut la signature de la Convention d'Istanbul. A lire très attentivement pour tout ce qu'elle implique comme conséquences.

Sur ce lien est indiqué que la Suisse s'apprête à signer cette Convention d'Istanbul.

http://www.coe.int/t/dghl/standardsetting/convention-violence/default_fr.asp

Pour savoir ce qu'elle réserve comme effets collatéraux, voici un article éloquent:

http://blog.turgot.org/index.php?post/Drieu-Genre

Et sur Judith Butler,à qui l'on doit la théorie du genre, voici qui renseigne et qui peut permettre de saisir comment on peut partir de postulats et les faire parler au nom de la cause à défendre...

Sur Judith Butler: http://fr.wikipedia.org/wiki/Judith_Butler

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 29/07/2013

Sur la Convention d'Istanbul, petit échantillon:

..."le terme « genre » désigne les rôles, les comportements, les activités et les attributions socialement construits, qu’une société donnée considère comme appropriés pour les femmes et les hommes;"...


http://www.conventions.coe.int/Treaty/FR/Treaties/Html/210.htm

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 29/07/2013

Le seul but des gouvernements c'est de déstabiliser les institutions comme la famille, c'est très rentable, ce sont de très gros consommateurs dans tous les secteurs, mais ce que vous allez voir poindre très vite, c'est le droit aux musulmans de marier plusieurs femmes, garanti !

Il voulaient tester les foules avec le mariage homo, ils ont vu que ça ne bouge pas, alors il vont passer la deuxième et ensuite annuler le mariage pour tous !!

Écrit par : Corto | 29/07/2013

Entrer dans l'histoire par cette petite porte ne grandit pas l'homme qui veut changer la société, en comptant des voix électroniques. Mais qu'il reste prudent que la nature ne se venge, comme elle sait si bien le faire parfois. Quant à certains philosophes ou à peu près, ils seraient bien inspirés d'analyser la situation telle qu'elle est et non comme ils voudraient qu'elle fût !

Écrit par : Gérard BIENVENU | 29/07/2013

Gérard, on le voit, votre gauche vous démange !

Que c'est passé avec coton-tige, il a été saqué au premier tour et le rêve de toute la gauche c'est de recommencer avec ce sport dont les règles sont pipées.

L'espoir d'Hollande et son unique espoir, c'est de passé devant la droite en 2017 et pour cela, qu'un seul moyen, refaire balancer le FN cette fois en sa faveur !!

Il compte provoquer les extrêmes et surtout un rebond de l'extrême droite pour faire sortir l'UMP au premier tours, c'est pas plus compliqué.

Le problème, c'est qu'il est prêt à tout pour atteindre son objectif et je vais vous dire pourquoi il va se planter !

Il s'y prit bien trop tôt, il ne se contient plus et cela dans une confusion de plus en plus troublante. C'est pour cette raison que Marine ne pipe mot, elle attend et se fait toute petite, car tomber dans le petit jeu mesquin et prévisible de Hollande serait un suicide pour le FN, non, ils ne vont pas sur-réagir ni faire monter la mayonnaise des socialos, elle sait qu'elle ne remportera pas le deuxième tours contre les socialos, mais peut être contre l'UMP !!

Elle a un sérieux avantage sur Hollande, elle sait se retenir et travail sur le terrain, sur le terrain avec des discours presque léninistes, elle ne va que ramasser ses voies sur le territoire de Hollande, finit les hallalis et les phrases tranchantes, tout en douceur la Marine, pas folle la guêpe, un petit dépassement de la gauche par la gauche et ce sera peut être dans le sac !

Écrit par : Corto | 29/07/2013

Entendre parler de combat contre les nazis et les collabos sur un blog Suisse, c'est la meilleure de l'année!
Quant au changement de civilisation, faudrait peut-être se réveiller. Les parents qui éduquent leurs propres enfants sont un modèle familial très récent. Pas besoin de remonter loin dans l'histoire pour retrouver les pensions et les nounous, qui souvent donnaient leur sein à des enfants qui n'étaient pas les leurs. Pire, peut-être le découvrirez-vous un jour, les enfants travaillaient dès leur plus jeune âge (comme aujourd'hui dans d'autres pays). C'est, je dois dire, votre deuxième meilleure blague en une seule réponse, vous avez fait fort!
Mais bon, la pente glissante qui consiste à dire que le mariage gay va causer l'apocalypse est symptômatique d'une frange qui fait tout pour occulter les vrais problèmes de société, sociaux, pauvreté. Plus on parle du mariage gay, moins on parle du reste, et ça les arrange bien!

Écrit par : moudubou | 30/07/2013

Hélène, sur ce sujet on peut vous faire confiance votre expertise est constatée.

Il est inacceptable d'autoriser qui que ce soit, de modifier ce qui est le fruit de notre évolution, la famille. Les enfants d'aujourd'hui et demain n'ont pas à subir la folie de certains politiciens au service des clans et des communautés.

Changer de civilisation par ce biais, ou, par un concept soi-disant religieux, doit être combattu, au même titre que le nazisme et ses collabos.

Bon courage à la Suisse!

Écrit par : Pierre NOËL | 29/07/2013

L'objet (et le titre) de la Convention d'Istanbul est la violence faite aux femmes et, plus généralement, à la violence.
Le texte est un peu confus et fait quelques références au genre,et non pas à la théorie du genre, ce que l'on peut cependant regretter.
Citer seulement un alinéa de son article 3 peut prêter à une interprétation erronée. Citer l'article 12 en le tronquant, comme l'a fait, Drieu Godefri est, pour le moins, contestable.
Cette Convention n'a pas encore été ratifiée par des Etats signataires.

Le concept " de stérilité sociale" est une aberration...L'exposé des motifs de la proposition de loi (merci, Hélène) de quelques sénateurs mériterait d'être lu ne serait-ce que pour lui opposer des arguments.

Écrit par : Casper christian | 30/07/2013

@ moudubou

Il faut avoir un regard sur la famille dans son évolution contemporaine. L'histoire nous la connaissons; enfin pour les initiés. Il n'y a aucune différence entre un nazis qui tue un Breton, un Suisse ou un Italien. Le nazi n'est pas différent d'un religieux ou ses adeptes, qui veulent la peau des autres pour son prophète et son dieu.

« Sans la peine de mort pour apostasie, l’islam n’existerait pas aujourd’hui » - Al Qaradawi

Le mot collabo est dans ce cas, est à utiliser.

Berger est un mammifère qui, dans une tribu, aurait été éliminé en tant que tare. Il a de la chance.

Écrit par : Pierre NOËL | 30/07/2013

moudubou comment faites vous pour "entendre parler" les écrits sur un blog?

Vous avez l'oreille collée à l'écran? Est-ce dangereux pour les synapses? Merci infiniment de votre réponse, ça peu intéresser l'humanité, ce faisant nous faire progresser.

Écrit par : Pierre NOËL | 30/07/2013

Christian,

Ce concept de "stérilité sociale" est certes une "aberration"mais il va devenir la référence en matière de stérilité de ces couples homosexuels.

Quant au reste des "aberrations", les parents et les enfants en âge de scolarisation découvriront ce qui les attend dans les manuels refaits pour y introduire la notion de "genre" et y supprimer toutes les références aux sexes, au père et à la mère!

Bon courage à eux!

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 30/07/2013

Hélène,

Je suis moins pessimiste que vous. Apprécier l'évolution de notre société à l'aune du passé et de la défiance face à l'avenir (ainsi que des péripéties quotidiennes comme celle qui aurait permis à F.Bayrou de glaner quelques points en 2002 après avoir giflé un gamin qui lui faisait les poches) est une approche que je m'efforce de rejeter.
On peut quand même lire la Convention d'Istanbul de façon positive ("globalement") quand on sait quel a été le statut civil et citoyen très dégradé des femmes en Europe jusqu'à une date récente. Le fait que ce texte ait été signé à Istanbul est également un signe positif.
La théorie du "genre" est une aberration car elle est excessive. J'ose penser que la plupart des enfants devenus adolescents continueront à s'identifier psychologiquement en fonction de leur sexe.

Écrit par : Casper Christian | 31/07/2013

Christian,

Il ne s'agit pas du tout d'apprécier l'évolution de la société à l'aune de quelque passé que ce soit.

Il s'agit de sensibiliser à ce que vous qualifiez vous-même d'"aberration".

Et de cette "aberration" en découleront bien d'autres encore dont celle de "stérilité sociale" que vous dénoncez aussi.

Il n'est donc pas question de passéisme ici. Mais sans doute et plutôt de réalisme.

Cependant, à chacun de choisir la société qu'il souhaite.

La théorie du genre va bouleverser des conceptions qui ne relèvent pas du passé mais de la biologie.

Si les aventuriers de l'avenir pensent qu'il sera unisexe, il le sera. Et chacun appréciera.

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 31/07/2013

Hélène, peut-être faudrait-il évoquer "les théories du genre" plutôt que "La"

Je me suis / (penché) dans mes documents de formations sur les typologies et réfléchit dans la position du penseur de Rodin) cela m'a interpellé.

En typologie il y en a plusieurs, ce qui permet de mieux comprendre? Cela ne change pas le fond du problème ni la forme. En apparence un homme et une femme se distinguent à vue d'oeil, (quoique) pas dans leurs différences de typologies.

Écrit par : Pierre NOËL | 31/07/2013

Hélène,

La théorie du genre est inconnue du public. Il suffit d'aller sur les marchés, de questionner, de parler, pour se rendre compte de l'étendue de cette ignorance finalement assez saine. Certains rient tout en vissant leur doigt sur leur tympan. Dans les pays du nord de l'Europe, le mariage pour tous ne suscite plus de débat. Aux Pays-Bas, après 12 ans, le mariage homosexuel représente 2% du total des mariages.
Il est curieux de constater que, parallèlement à cette évolution, le mariage ne fait plus recettes. L'union libre, le pacs ou son succédané, sont courants. En France, un mariage sur deux se dénoue, parfois peu de temps après avoir été conclu, par un divorce. Les familles recomposées ne se comptent plus.Les enfants suivent...Voilà pour le réalisme.
Il est imprudent de solliciter la biologie alors que celle-ci connaît des évolutions considérables (recherche sur l'embryon etc.)

Écrit par : Casper christian | 01/08/2013

Christian,

C'est bien l'"étendue de cette ignorance" à laquelle vous faites allusion qui a permis au "mariage pour tous" de passer.

Dire de cette "ignorance" qu'elle est saine, comme vous l'écrivez, est un point de vue bien étrange quand on sait ce qui attend les parents et leurs enfants avec la réforme des manuels scolaires.

Quand tous seront face à la réalité, espérons que la santé qui préside à cette "ignorance" se maintienne!

Pour le reste, par biologie,j'entendais plus précisément que jusqu'à nouvel ordre, un homme se distingue encore d'une femme alors que la théorie du genre a précisément pour but de nier cette évidence.

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 01/08/2013

Vous ne semblez pas réaliser que ces familles existent depuis des dizaines d'années. Il serait peut-être temps d'enlever ses œillères et de faire quelque chose pour elles. Quand à la théorie du genre, c'est de la foutaise, il n'y a que dans votre tête qu'un tel concept existe. Vous amalgamez genre et orientation sexuelle, je ne saurais que trop vous conseiller la lecture de cet article: http://www.rue89.com/2013/06/29/risque-radoter-theorie-genre-nexiste-243298

Écrit par : moudubou | 02/08/2013

Christian,

Vous ne semblez pas réaliser que ce dont il est question ne se limite pas au seul fait que des homosexuels se marient et aient accès à la filiation.

Cela concerne l'ensemble d'une société qui doit modifier ses concepts éducatifs et juridiques.

Des juristes doivent en effet suivre des cours de formation en relation avec la théorie du genre. Quant aux enseignants, eux aussi devront modifier leur manière d'apprendre à leurs élèves ce qu'est un couple parental.

C'est donc d'un véritable changement de société dont il est question et pas de quelques mariages ajoutés à une majorité de divorces...

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 02/08/2013

Hélène,

Je reste optimiste en dépit des dérives intellectuelles, de nature individualiste plus que communautaire, de notre société comme cette aberration qu'est la théorie du genre. Les filles et les garçons continueront à se fréquenter. Les réformes envisagées atténueront peut-être certaines pesanteurs sociales (en France, l'homosexualité a été dépénalisée en 1978).Comme vous le notez,on ne peut pas nier une évidence. Une théorie ne changera pas les comportements, dans le domaine sexuel notamment.
Ce qui me semble plus sérieux, c'est la dilution d'institutions comme le mariage qui se vide de son contenu affectif et matériel sous les coups d'un individualisme envahissant.

Écrit par : Casper christian | 02/08/2013

Hélène, vous écrivez :

"C'est donc d'un véritable changement de société dont il est question" !!!

Il n'y a pas 50 ans, le lait arrivait dans les villes dans des "boilles" et les consommateurs allait à la laiterie avec un bidon en aluminium.

Quelqu'un perdait son porte-monnaie dans la rue, il pouvait avec certitude allez au prochain poste de police et ce le faire remettre sans qu'un seul centime ne manque.

Je pourrais vous faire la liste de centaines d'exemples afin de mettre en contraste les changement opérés depuis à peine 50 ans, nous ne vivons plus dans la même société qui nous a vu naitre et nous mourons encore dans une autre société, c'est un fait indéniable !

Nous sommes entrés dans une logique sans cesse plus complexe, complexe parce que, maintenant pour acheter du lait, il ne suffit plus qu'un laitier se face livrer 3 boilles de lait cru chaque matin, maintenant le lait de centaines de milliers de vaches est centralisé dans un méga-usine qui filtre, pasteurise, homogénéise, transforme le lait en centaines de produits dans la même foulée, emballe, met en carton de 12, puis rassemble les 20 cartons de 12 pour faire des cartons de 240 et si votre distributeur ne prend pas au minimum 240 unités par jour, il peut fermer son commerce !

Hélène, vous parlez de changement de société, mais vous allez aussi acheter votre lait dans l'une des méga-chaine de distribution, le lait que vous buvez est exactement le même que tout le lait distribué 100 km à la ronde, il n'y a plus différence entre le lait de cette petite laiterie qui fait venir son lait depuis tel village et son concurrent 5 rue plus loin !

Tout s'homogénéise, s'uniformise, le lait, les sexes, les institutions, la politique, les tomates, les pensées et même, et surtout, les académies !

Tout le débat consiste à savoir, si, au delà des genres, cette société s'oriente vers l'unicité ou l'uniformité ?

Écrit par : Corto | 02/08/2013

Christian, je n'opterai pas pour le terme individualisme qui une fois de plus concentre l'ensemble d'un phénomène sociétale envers les individus, les données sont politiques, médiatiques et culturels.

Je vis en partie en Israël, ici les différences sont beaucoup plus qu'en Europe des moyens de pouvoir échanger, exemple allez visiter une caserne en Suisse, vous y verrez des tables avec des lieutenants, des tables avec des premiers lieutenants etc., par exemple, en Israël dans les casernes, pour ne citer que ce melting-pot, les grades sont mélangés, des généraux vont manger avec des soldats et il n'y a pas vraiment de clivages su sein de la population, sans parler des origines multiples "ethniques" concentrées dans ce pays, c'est comme dans les cantines des entreprises suisses, chaque table représente un grade professionnel, j'ai souvent mangé dans la cantine d'une grande entreprise genevoise, vous n'y verrez jamais un cadre manger avec un ouvrier, ou un ingénieur se mettre à table avec une personne appartenant à une classe salariale différente, donc il me semble qu'il ne s'agisse pas dans ce cas "d'individualité" mais de sectorisations des genres et des classes venant de modèles imposés par le sommet !!

Comme un malaise incrusté dans des moeurs qui n'ont pas lieu d'exister !

Écrit par : Corto | 02/08/2013

Les commentaires sont fermés.