07/08/2013

Russophobie, fond de commerce?

 

La média bien pensance occidentale n'en a pas bientôt assez de publier tous les scoops 
qui l'arrangent pour alimenter sa russophobie?

Dernière info en date relayée par l'ensemble des medias francophones, l'assassinat d'un religieux russe par un déséquilibré.

Parce qu'il soutenait les punks russes, on l'indique en titre pour faire croire au lien de cause à effet.

Aussi simple qu'habile pour orienter d'emblée le lecteur.

Combien de personnes ne sont-elles pas victimes de déséquilibrés?

Et combien sont-elles à être le souci de la média-sphère sinon dans le cadre de campagnes électorales ou de votations aux enjeux bien ciblés?

De combien de Chrétiens assassinés de par le monde, s'est-on ému dans les medias si prompts à s'offusquer du triste sort réservé à un prêtre orthodoxe dont l'accueil réservé à ce déséquilibré lui a été fatal?

Il ne s'agit pas ici de hiérarchiser des morts chrétiennes, loin s'en faut et bien au contraire.

Il s'agit de dénoncer un opportunisme cynique de médias avides de vendre de quoi entretenir leur russophobie.

Il est vrai que stigmatiser la Russie est plus aisé que de traiter la misère occidentale qui se cache pour ne pas mourir quand elle ne se suicide pas.

Plus aisé aussi que de s'en prendre à ceux qui expriment leur respect d'autrui par des actes de vandalisme quand ils ne poignardent pas tout ce qui leur résiste ou mieux, pillent des cadavres comme ce fut le cas à Brétigny-sur-Orge.*

http://voix.blog.tdg.ch/archive/2013/07/13/temp-0b4bbf668...


Ce sujet a été publié dans La Tribune de Genève du 19.08.2013 et relayé ici: 

http://exprimeo.fr/article/9287/helene-richard-favre-deno...

Commentaires

Et s'il est encore besoin de prouver comment fonctionnent les relais médiatiques occidentaux, voici:

http://french.ruvr.ru/2013_06_28/Payes-pour-denigrer-la-Russie-a-la-television-allemande-6141/

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 07/08/2013

100% d'accord avec vous Hélène. Plus on décrypte les médias et plus on voit que la presse n'est pas du tout cet espace de liberté décrit mais bien l'axe d'un camp politique. Toujours le même avec ses façons d'aborder certains thèmes, ses omissions, ses exagérations: celui du camp occidental et de ses intérêts.
Souvent on se sent au temps de la guerre froide!!!! On est encore dans la guerre froide de toutes façons.
A savoir signaler les faits va vous valoir d'être classée de ...conspirationniste !(dernière lubie à la mode dans le bagage idéologique pré-conçu) D'où la superbe opportunité des BLOGS d'exprimer ces réalités différentes, des angles différents. Les blogs sont essentiels à la démocratie.
Sylvie Neidinger

Écrit par : sylvie neidinger | 07/08/2013

Sylvie,

Par mes prises de position sur l’hyper médiatisation des punks russes, mon classement a été fait d'office :-)

http://french.ruvr.ru/2012_08_27/ecrivaine-Helene-Richard-Favre-interview/

Bien à vous

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 07/08/2013

Je suis d'accord avec le traitement double standard des médias occidentaux sur certain sujets. Mais vous avec vos billets vous péchez aussi du même travers.

Quel est le but que vous anime?

Écrit par : JK | 07/08/2013

Tout va bien en eurabie et aux USA d'Obama, on peut donner des leçons à Poutine.

http://testblock.ruvr.ru/click?url=http://french.ruvr.ru/2013_05_14/L-IMMIGRATION-DE-REMPLACEMENT-quand-l-ONU-et-l-UE-organisent-la-disparition-des-peuples/&i=30056

http://affaires.lapresse.ca/economie/international/201307/17/01-4671468-litalie-compte-plus-de-neuf-millions-de-pauvres.php

http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=KA-FJsOSwRc


"Les Etats-Unis se transforment lentement en une nation de cuisiniers de fast-food et manutentionnaires -- pour la plupart des seniors en "retraite active". Les implications pour l'économie sont graves."

http://affaires.lapresse.ca/economie/international/201306/13/01-4660837-forte-emigration-deuropeens-touches-par-la-crise.php

L'islam est un concept pour détruire les juifs, les Athées, les autres et la chrétienté. Ils avancent masqués en se fondant dans la foule et en engraissant une partie de nos zélites par des moyens détournés.

Des milliers de chrétiens ont été assassinés, des centaines de milliers ont dû quitter les pays islamiks. Mais tout va bien!!!

http://postedeveille.typepad.com/.a/6a01156fb0b420970c016760b7d6b4970b-pi

"Les blogs sont essentiels à la démocratie"

Vous avez raison Sylvie, les commentaires y contribuent "un tout petit peu"

Écrit par : Pierre NOËL | 07/08/2013

Et l'Obama d'amour de la bien-pensance universelle:

1er acte:
«je dis à Poutine que la guerre froide c'est du passé».

2e acte:
«Après un examen approfondi (...) nous sommes parvenus à la conclusion que les relations bilatérales avec la Russie n'ont pas enregistré assez de progrès récents pour qu'un sommet américano-russe se déroule début septembre».

Obama Nobel qui a la piquouze létale aussi facile que son compère Georges Le Menteur n'a surtout pas de leçons de morale à donner, ni aux Russes ni au reste du monde.

Et puis ces derniers jours, ce cirque "Al-Qaïdaesque" probablement monté de toutes pièces, pour justifier le reniflage planétaire et montrer au monde combien Snowdon est le pire traître à la patrie... Décidément les States n'ont pas peur des ficelles trop grosses, le monde est tellement con...

C'est sûr que pour s'être fait avoir avec un i-téléphone qui vous tire votre portrait tout en prenant vos empreintes digitales, faut être des blaireaux !

Écrit par : petard | 07/08/2013

Il doit être possible de critiquer Poutine et sa façon de faire de la politique intérieure et extérieure sans pour autant être taxé de russophobie. La Voix de la Russie n'est pas une lecture qui m'est familière mais quand y on entend que la Douma serait une institution plus démocratique que ne l'est notre Assemblée Nationale, il est difficile de ne pas penser que cet organe est la voix de son maître.
Des organes de presse comme Présent et Nouvelles de France (je cite de mémoire) sont très, très orientés.
"A chacun sa vérité" me dira-t-on!

Écrit par : Casper Christian | 07/08/2013

Christian,

Il est question ici de traitements médiatiques.

Merci de bien relire ce sujet qui passionne et préoccupe tant les journalistes occidentaux.

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 07/08/2013

Nous n'avons pas de leçons à donner à Poutine, l'Amérique d'Obama encore moins; quant à l'eurabie, on est dans le pénal.

A la maison blanche, ce crétin a comme conseillers, six "frères musulmans" plus des secrétaires etc. Il n'est pas étonnant qu'il demande la libération du frère et ami : l'islamiste Morsi.

En France et dans d'autres pays, les politiciens s'attendent au pire pour leur avenir, alors ils anticipent et là pour sauver leur peau, ils savent faire:

http://www.blog.sami-aldeeb.com/2013/08/07/le-crime-de-haute-trahison-supprime-de-la-constitution/

Hollande, Sarkozy (pas Chirac il est au bord du vide) et d'autres, devront passer par la case: Tribunal/ Prison encore faut-il changer d'équipe au pouvoir et avoir la volonté.

Une majorité de journalistes sont à la botte des partis et des industriels. Ils doivent dénoncer ceci:

L’immigration de remplacement : quand l’ONU et l’UE organisent la disparition des peuples.

http://www.un.org/esa/population/unpop.htm

http://m.ruvr.ru/2013/05/20/1331043039/3highres_00000402133521.jpg

-Le remplacement de notre civilisation par une autre, doit faire l'objet de débats dans les moindre recoins de l'Europe. Il faut s'y opposer par tous les moyens.

@ Sylvie neidinger,

Vous écrivez: "Les blogs sont essentiels à la démocratie."

Complètement d'accord avec vous, en ajoutant que les commentateurs y contribuent "un tout petit peu" -non, un peu plus...-beaucoup.

.../...

Les journalistes et les écrivains ont beaucoup donné à l'époque ou la radio n'existait pas. Aujourd'hui, la communication est plus aisée, il faut se poser la question: "pourquoi des rédacteurs, des journalistes ont un comportement comme le gouvernement de Vichy, collaborateur du nazisme?

Enfin, faut-il rappeler que la Russie de Poutine n'est plus communiste! Celui-ci a même déclaré que: "l'évolution de la Russie n'était pas que la religion" c'est un capitaliste éclairé en avance sur les occidentalopithèques.

Christian et moi sommes sortis du sujet, normal nous sommes convaincus, mais lui se trompe, alors il lui faut la lumière!

Écrit par : Pierre NOËL | 07/08/2013

Le gaz consommé en Allemagne vient de la Russie.
Il suffirait pour les Russes de couper le gaz pour que les Allemands leur fassent des excuses.

Écrit par : Victor DUMITRESCU | 08/08/2013

Attention Hélène, vous allez vous attirer les sympathies de l'UDC !

N'en faites pas trop !!!

Victor, ne vous en faites pas pour le gaz, avec la dernière découverte d'une nouvelle poche de gaz, les réserves de gaz israélien dépassent celles de la Russie !

Hélène, lorsque l'on parle de la Russie, nous parlons des habitudes tsaristes de ses dirigeants, qu'ils soient communistes ou post ou néo-communistes-orthodoxes !

Écrit par : Corto | 08/08/2013

Tout à fait juste dans l'analyse Hélène.
Après le débat déborde un peu comme d'habitude.

Au plaisir de vous lire

Écrit par : plume noire | 08/08/2013

"Il doit être possible de critiquer Poutine et sa façon de faire de la politique intérieure et extérieure sans pour autant être taxé de russophobie."
L'utilisation du terme "phobie" est malheureuse, en effet. Ne serait-ce que c'est par son usage que les Musulmans que l'on appelle "islamistes" (autre subtilité qui dévie souvent le débat) essaient de faire taire toute critique envers leur religion.
La phobie est un état psychique que l'on peut qualifier de pathologique et qui ne peut guère céder devant un exposé de faits et une argumentation rationnelle, mais demande une guérison.
L'accusation de phobie dénigre donc par avance toute pertinence à d'éventuelles critiques. C'est ainsi que nos défenseurs locaux de l'Islam traditionnel évitent d'entrer dans un débat de fond sur n'importe quel sujet touchant à leur religion, laissant entendre que tout ceux qui veulent la soumettre à critique, comme n'importe quelle autre religion ou idéologie, sont malades. Comme les "fous" d'autre fois ils sont ainsi éliminés d'entrée de jeu du débat.
Plume noire dirait certainement que mon intervention "déborde" du sujet et il aurait raison dans la mesure ou je ne soupçonne pas Madame Favre d'utiliser une stratégie d'évitement, contrairement à d'autres. Je tiens simplement à attirer l'attention sur l'usage d'un terme qui me semble dangereux en soi dans le contexte des discussion que nous aimerions avoir sur les blogs.
P.S. Hani Ramadan a utilisé l'argumentation de la phobie dans une récente intervention que j'ai lue je ne sais où, demandant pourquoi les islamophobes se donnaient la peine d'essayer de dissimuler leur phobie sous des argumentations prétextes.
La stratégie est claire, la tentative de dissimuler sous un semblant d'usage de la logique ce qui est une simple accusé de non réception aussi: puisque vous êtes phobiques, c'est à dire malades, vos arguments n'ont pas à être pris en compte. Vous ne pouvez pas entrer dans le champ de ceux avec qui cela ferait sens de discuter et méritez de rester enfermés dans votre société corrompue dont moi, comme les miens, dénonçons les diverses maladies à partir de notre position de vérité inspirée par mon prophète.

Écrit par : Mère-Grand | 08/08/2013

"Pourquoi autant de circonvolutions et de détours pour exprimer votre islamophobie ?"
Voilà la phrase de Hani Ramadan, dont je ne trouvais pas l'origine, mais qui est simplement le titre de son dernier blog.
Les "circonvolutions et détours" sont ce que nous autres, malades occidentaux, appelons "faits et arguments".

Écrit par : Mère-Grand | 08/08/2013

P.S.
Nous pourrions évidemment répondre à cette stratégie en accompagnant systématiquement du terme phobie toute attitude critique provenant des "islamistes". Il y aurait ainsi "phobie de la démocratie", "phobie de l'Occident", "phobie de la modernité" et bien d'autres phobies. Mais les habitudes prises sont difficiles à changer et l'Occident a tellement pris l'habitude de se laisser flageller, que je crains bien que sur le plan les jeux sont faits.

Écrit par : Mère-Grand | 08/08/2013

"..Mais les habitudes prises sont difficiles à changer et l'Occident a tellement pris l'habitude de se laisser flageller..."

Vous devriez faire soigner votre paranoïa. Jusqu'à maintenant, ce sont les occidentaux qui bombardent plusieurs pays islamiques et non le contraire.

Écrit par : Abd-al-Muhsin Tahmid | 08/08/2013

Mère-Grand,

Merci de votre rappel sur le sens de "phobie".

Comme on le sait,ce terme est issu de la famille du mot grec ancien "φοβοσ"
-retranscrit "phobos"dans notre alphabet- et qui signifie le fait d'être effarouché et mis en fuite.

Les phobies sont multiples et objets de divers traitements quand elles virent à la pathologie.

Pour le reste, mon propos vise ici des choix médiatiques occidentaux, plus prompts à exercer une influence et à orienter l'opinion publique qu'à informer.

Merci de votre attention et bien à vous.

Bien à vous

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 08/08/2013

Pour vos lecteurs nés après 1990, Madame Richard-Favre, il faut souligner le fait que l'Allemagne fût coupée en deux pendant plus de 50 ans.

L'URSS en disposait d'une moitié.

Il est donc normal que les Allemands, en aient gardé une certaine haine des Russes.

Écrit par : Victor DUMITRESCU | 08/08/2013

Le sujet tel qu'il a été élaboré permet de discuter de la Russie, de Poutine, des chrétiens, des médias, des blogs etc. Il suffit de reprendre les mots et les phrases. Rien de grave me semble-t-il à déborder.

Les informations doivent être filtrées, comprises, cohérentes, en accord avec les faits. Ce n'est pas toujours le cas.

Ce qui fait l'actualité se mélange souvent aux sujets, c'est aussi normal que respirer. Commenter les sujets en fonction de ses pensées, de ses valeurs, en essayant de faire passer des messages clairs, et susciter le débat. L'objectif est d'éclairer les lecteurs. C'est à eux qu'il faut penser, et non se faire plaisir comme certains s'écoutent parler.

Nous sommes envahis par des images de guerres, de sang, de tortures, de femmes réduites à l'esclavage se baignant avec des chiffons pendant que les hommes font les coqs en pâte sur la plage, de gamins crevant de faim, mais ou est-on?

Oui,c'est l'islam et ses adeptes qui sont au centre de ces horreurs. Ce n'est pas de la paranoïa, c'est la réalité.

Dites à un fou qu'il est fou, vous risquez votre vie.

Les USA d'Obama* voudraient contrôler la Russie comme ils contrôlent l'eurabie et d'autres, Poutine est un chef d'état indépendant, qui a des ressources. Il agit en tant que tel en commerçant avec tous les pays. C'est son droit. Il lutte contre les islamistes "jusqu'à dans les chiottes", c'est un devoir.

Que fait l'Occident en bizouillant avec les théocraties islamiques? Pourquoi donne-t-on de l'argent par millions à des arabos-palestiniens? Pourquoi donner des armes aux ennemis de la Liberté en Lybie, en Syrie et ailleurs, qui plus est, à des gens qui veulent notre destruction au travers d'un concept religieux ?

Informer les gens, c'est peut-être éviter un conflit régional ou mondial on ne peut plus laisser faire les politiciens. Les blogs sont un enjeu majeur afin de diffuser des informations, des idées au travers des liens, la majorité des journalistes et leurs médias ne le font pas. La Liberté, notre Liberté est en danger en Europe mais aussi en Suisse à moyen terme, c'est un constat. Qui en est la cause? Certainement pas les Athées.

Bravo, merci à Hélène et à l'hébergeur la TDG.

* Les USA d'Obama ne sont plus le pays modèle en particulier dans leur politique extérieur.

Écrit par : Pierre NOËL | 08/08/2013

@Abd-al-Muhsin Tahmid
Je ne parlais pas de bombardment, que les pays arabo-musulmans ont aussi pratiqués à l'occasion entre eux-mêmes, mais de flagellation, qui est une spécialité de vos pays. J'utilisais évidemment l'expression à titre métaphorique pour ce qui est à vrai dire plutôt de l'auto-flagellation.
Il est vrai que le "caning" (coups de canne), qui était fort pratiqué en Grande-Bretagne et dans des pays alliés, aussi bien comme punition dans le cadre de la loi (c'est toujours le cas à Singapour, par exemple) que dans les écoles privées (voir à ce sujet le film IF) à l'égard d'élèves récalcitrants (mais de sexe masculin uniquement) a aussi sévi chez nous, avec notamment la différence que j'ai évoquée.
Par contre, il y a bien longtemps que l'ablation des mains et la lapidation n'ont plus cours chez nous.
Vous voyez que tout constat ne relève pas nécessairement de la paranoïa.
P.S.
En ce qui concerne les bombes, qu'elles soient larguées par des avions ou transportées par d'autres moyens (y compris par ceux qui sont désignés comme martyrs de leur cause), elles sont toutes regrettables et même criminelles puisqu'elles s'en prennent en premier lieu aux femmes, aux enfants et souvent à des non combattants tout à fait innocents.
Vous savez cependant que l'usage de la guerre est un phénomène récurrent dans l'histoire humaine, qu'il est toujours défendu comme justifié ou même nécessaire par ceux qui l'initient. Cela n'enlève rien à son horreur bien sûr et au fait que nous aimerions tous qu'elles cèdent à ce qu'il y a de meilleur en l'homme.
Dans la même perspective vous savez aussi très bien que les pays de l'Islam n'ont pas attendu l'arrivée des Occidentaux, et encore moins celle des Américains, pour se livrer des guerres sans pitié et cela même parfois au nom de la religion ou de ses divers courants.
Je regrette qu'en Occident nous en soyons venu trop souvent à n'oser parler que des horreurs que nous avons commises et commettons encore et que nous n'osions souvent même plus les mettre en parallèle avec ceux qu'ont commis ou commettent encore les pays arabo-musulmans. J'ai fait référence à certaines coutumes qui entrent dans cette catégorie pour nous. Plus scandaleux est le silence qui plane sur d'autres méfaits propres à vos pays, comme celui de l'esclavage, que vous faites tout pour passer sous silence.
Bien qu'il soit avéré, tout est fait pour que ce silence ne soit pas troublé, cela au nom de la recherche de la paix et plus probablement pour ne pas gêner les fructueux échanges commerciaux (dont celui des matières premières) entre partenaires de longue date.
Il n'y a guère de bons et de mauvais dans tout cela, du moins dans un sens général, ni de nations ou de religions coupables ou innocentes à tout égard. Cela doit pouvoir être dit, sans que le dire entraîne ni punition d'aucune sorte ni d'accusation de paranoïa.

Écrit par : Mère-Grand | 08/08/2013

À Monsieur Mère-Grand,

Merci pour vos explications.

Écrit par : Abd-al-Muhsin Tahmid | 08/08/2013

Il fallait lire: "L'actualité se mélange souvent aux sujets, la commenter est aussi normal que respirer"

Milles excuses...

Écrit par : Pierre NOËL | 08/08/2013

Hélène,

Ne vous inquiétez pas! Certains media se chargent de faire de la "ré-information". Et des sites assurent sa diffusion. C'est le charme de notre démocratie qui s'accommode d'une éthique du dévouement à un cause.

Écrit par : Casper Christian | 08/08/2013

Hélène et Mère-Grand, tous les deux, faudra revoir vos notions de grec !!!

Écrit par : Corto | 08/08/2013

Abd-al-Muhsin Tahmid, dites moi, depuis quand les musulmans et les chrétiens se taillent-ils des short ?

Vous semblez négliger le fait que les chrétiens s'en prenaient aux autochtones des lieux, avant qu'apparaissent l'islam et que vraisemblablement l'islam naquit en réaction aux invasions romaines catholiques !

Cette histoire, c'est un peu comme la poule et l'œuf !

Mais vous sembler tellement avoir la prédisposition dans votre rôle de victime, que je ne vais gâcher votre weekend !

Bien à vous

Écrit par : Corto | 08/08/2013

Un rappel de l'histoire du mot:"islamophobie"

"Le terme "islamophobie" inventé par Khomeiny que la France a hébergé. Voir notamment l’article de Pascal Bruckner et de Wikipedia. Je me limiterai au sens étymologique et à ma propre conception de ce terme. Le terme est composé de deux éléments : islam et phobie, ce dernier provenant du grec ancien signifie la peur. Ainsi on parle de claustrophobie (peur des espaces confinés, des petites pièces, de l’enfermement) et d’arachnophobie (peur des araignées).

En ce qui me concerne, l’islamophobie désigne une peur de l’islam en raison de certaines normes et pratiques attribuées à tort ou à raison à l’islam par des musulmans ou par leurs adversaires. Je citerai parmi ces normes :

- Les châtiments cruels : amputation de la main pour vol, lapidation pour adultère, loi du talion : œil pour œil, dent pour dent, etc.

- La circoncision masculine et la circoncision féminine qui constituent à mes yeux un crime contre l’humanité lorsqu’elles sont pratiquées sur des enfants sans raison médicale.

- L’inégalité entre l’homme et la femme qui a pour conséquence la polygamie, la répudiation, la privation partielle de la succession, l’imposition de normes vestimentaires contraignantes aux femmes, la violence contre les femmes, etc.

- L’inégalité entre un musulman et un non musulman sur le plan du droit de la famille : un musulman peut épouser une non-musulmane, mais un non-musulman ne peut épouser une musulmane. Cette inégalité se reflète même dans le cimetière : interdiction d’enterrer un musulman près d’un mécréant, d’où la demande de cimetières et de carrés séparés.

- L’intolérance religieuse : interdiction de l’apostasie punie de mort, interdiction de lieux de culte et attaque contre ces derniers, interdiction de manger pendant le mois de Ramadan en public.

- L’imposition de la pratique du jeûne de Ramadan que je considère comme une pratique contraire à la nature menant à des aberrations : on se prive le jour et on se gave la nuit jusqu’à en tomber malade, on devient plus irritable, on provoque plus d’accidents de voiture, on sape l’économie du pays. Et le pire est qu’on l’impose à ceux qui ne veulent pas jeûner par des sanctions dans les pays musulmans, voire en Occident par certains extrémistes.

- La violence et le terrorisme contre les adversaires et le concept de la guerre sainte visant à conquérir les autres pays et à les soumettre à l’islam.

- La cruauté contre les animaux qui se manifeste notamment dans l’abattage rituel."

(Texte de Sami Aldeeb disponible sur son site.)

-l'Occident accepte de collaborer avec ce concept, Poutine n'est pas d'accord, moi non plus!

Écrit par : Pierre NOËL | 09/08/2013

Hélène, que tentez-vous encore de faire, de nous avaler que bashar el assad ne bombarde pas avec ses avions russes les quartiers chrétiens de Damas ?

C'est lui qui expressément a le plus et de loin, tuer de chrétiens en Syrie et cela avec des bombes fabriquées dans un pays chrétien et pourquoi fait-il cela ?

Encore et toujours le même chantage aux massacres de populations civiles, comme il l'a toujours fait depuis et avant le début de cette guerre civile, certes il n'est pas impossible que des salafistes mettent la main à la pâte, mais il faut comparer ce qui est comparable et 99% des massacres de populations civiles sont l'œuvre de l'allier de Moscou !!!!!!

Écrit par : Corto | 09/08/2013

Ceci dit, Poutine vient de marquer un sacré goal dans l'affaire Snowden, cet imbécile d'Obama vient de tomber dans le piège en refusant de venir au G20 en Russie, ah quand deux grandes puissances se battent pour les mêmes valeurs, ça fait des étincelles !!!

Vous voyez, Corto sait reconnaitre lorsque la Russie marque des points et ce n'est pas la première fois !

Écrit par : Corto | 09/08/2013

"En ce qui me concerne, l’islamophobie désigne une peur de l’islam en raison de certaines normes et pratiques attribuées à tort ou à raison à l’islam par des musulmans ou par leurs adversaires"
Je suis, bien sûr, d'accord avec la liste que vous faites de tous les aspects des pratiques islamiques qui, en effet, font peur.
Il s'agit cependant là d'une peur fondé sur des éléments de réalité, des éléments qui représentent un danger réel. La différence entre peur et angoisse est un peu du même genre.
Le but de mon intervention n'était pas de nier que les aspects que vous énumérez soient à l'origine d'une peu légitime, mais de tenter de démontrer que l'usage du terme phobie en français moderne fait allusion à une émotion qui est totalement subjectif et n'a pas lieu d'être pour des raisons objectives.
Ainsi l'arachnophobie peut toucher des gens qui n'ont jamais été ni menacés ni attaqués par une des rares espèces d'araignées susceptibles de représenter une danger pour l'homme. Il existe des traitements contre ce genre de phobies d'ailleurs.
En utilisant le terme d'islamophobie on peut laisser entendre qu'il s'agit de la même façon d'une peur irrationnelle, qui pourrait se dissoudre par la connaissance de l'Islam.
Or la liste des pratiques que vous cités est le fruit d'une observation et d'une évaluation qui ne doit rien à une peur irrationnelle ou une angoisse d'origine psychique purement subjective. Seule la certitude que les Musulmans n'auront jamais en aucun cas pour but leur application (même incomplète) chez nous serait à même de rendre cette peur sans objet. Nous sommes loin d'avoir cette certitude.
Si nous l'avions, d'ailleurs, il persisterait probablement chez la plupart des occidentaux ou des non musulmans non pas une peur mais une répulsion scandalisée devant le sort réservé par cette religion à certains de ceux qui lui sont soumis, dans certaines régions du moins et avec l'accord de certains de ses autorités les plus respectées.

Écrit par : Mère-Grand | 09/08/2013

A nouveau, personne ne comprend le sens de "phobie" lorsqu'il est inclus dans un terme scientifique !

Hélène comme une grande habituée de wiki nous a servi du prémâché sans saveur, comme si le grec ou latin n'avaient pas de racines encore plus antérieures, c'est exactement ce qui conditionne le supermarché de la conscience auquel nous sommes astreint, de la part d'une linguiste cela ne m'étonne pas et elle me répondra que la linguistique n'est pas lié à l'origine des vocables, mais s'apparente à la psychanalyse !

Le problème est que le langage est à l'origine des névroses relationnelles, la pire des névroses est justement induite par l'incompréhension entre des êtres malgré le fait qu'ils utilisent des outils linguistiques évolués.

Des outils évolués avec une connaissance médiocre des idiomes revient à se limiter dans l'absurde !!

Le terme "phobie" tel que nous l'utilisons associé à des suffixes ou des affixes comme c'est le cas, prennent une tournure induite et non littérale !

De plus personne ne connait la vraie origine de terme "phobie", moi oui !

Écrit par : Corto | 09/08/2013

Corto,

Merci de vos éclairages.
Aussi brillants que passionnants et toujours bien référencés, comme il se doit.

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 09/08/2013

Hélène,

Mais tout autant que les vôtres, s'en va sans dire.

Écrit par : Corto | 09/08/2013

Les commentaires sont fermés.