09/08/2013

France, terre des hommes


La France est une grande démocratie, qui le nierait?

La France est la patrie des droits de l'homme, qui  le contesterait?

La France protège tous ses citoyens, qui en douterait?

La France est un Etat de droit, qu'on se le dise!

La preuve, les valeurs de la République, ça se connaît!

 

http://www.youtube.com/watch?v=bg_lC7KzZr4&desktop_ur...

 

01:12 Publié dans Politique, Politique française, Pouvoirs, Pratiques, Sécurité, société | Lien permanent | Commentaires (15) | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

Commentaires

Et un point de vue qui évoque ce que pourrait être la France:

http://link.brightcove.com/services/player/bcpid1330248265001?bckey=AQ~~,AAAAjgltpmk~,3G6d8W41NOQ19IiTezZ7ZLKgEaJIflU4&bctid=2513243849001

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 09/08/2013

Et pendant ce temps, en Russie, la vie est belle. Pas vrai?

Écrit par : JK | 09/08/2013

Bonjour Hélène, ailés autres,

le système représentatif à la française est le contraire de la démocratie.
Si je m'offre les services d'un chauffeur et si ce serviteur se met à décider de la destination et de l'itinéraire, je perds ma souveraineté, et la maîtrise de mon véhicule : étant enfermée volontaire dans cette boite, je deviens l'esclave de ce chauffeur, que pourtant je paye.

Le fait qu'en France il y ait des élections ne fait pas de ce pays une démocratie, car choisir ses maîtres ne confère en aucun cas sa liberté au peuple. D'autant plus qu'il est techniquement astreint à les choisir dans un réservoir présenté par un petit nombre de décideurs, qui eux ne sont même pas élus.



L'usage du mot démocratie a été perverti, dont l'étymologie est pourtant claire et sans appel : il a été assigné par ruse à un système qui est le contraire de la démocratie. Mettre ainsi les mots à cupesse est l'un des outils majeurs parmi ceux qu'utilise le petit nombre pour dominer subrepticement le grand nombre : priver ce dernier du vocabulaire qui lui permettrait de rêver, ou d'exiger ( est ce synonyme ? ) est particulièrement habile.

Et c'est bien pour cela que les récentes révolutions arabes échouent, car lorsque le peuple réclame la démocratie, il est induit par cette ruse sémantique à nommer de nouveaux maîtres.

Je recommande la lecture de Condorcet concernant la topologie de la codécision universelle.

Et d'autres, dont Manin ou Sintomer.

Bonne journée quand même :)


Ana Sailland (depuis la France)

Écrit par : Ana Sailland | 09/08/2013

Certains musulmans comme Hani Ramadan comparent leur situation, sur un blog socialiste TDG, à celle des juifs dans les années 1930. -Mensonge, et -manipulation. Cela prouve également une méconnaissance de l'histoire.

"Syrie : les habitants d’un village chrétien massacrés par les islamistes ?
POSTED ON 4 JUIN 2013 BY RIPOSTE IN OBS DE LA CHRISTIANOPHOBIE AVEC 0 COMMENTAIRE
Une information parue sur le blogue Alyaexpress.news "

"Ce lundi, les membres de l’Armée Syrienne Libre auraient attaqué le village d’al-Duvair à prédominance chrétienne dans la ville de Reef à la périphérie de Homs. Ils auraient massacré des civils, y compris des femmes et des enfants, avant que l’armée syrienne de Bachar al Assad intervienne en faveur des chrétiens selon les sources plus bas dans l’article.… Lire la suite…"

Hélène, permettez-moi d'ajouter que c'est tout l'occident qui est concerné, pas seulement la France.

http://fr.rian.ru/presse_russe/20130527/198400375.html

D'ici dix ans, en Belgique, en Angleterre, et ailleurs, les chrétiens seront minoritaires et là, la charia devra s'appliquer, ce sera le conflit en plusieurs endroits d'Europe.

http://www.l-union-fait-la-force.info/modules/newbb/viewtopic.php?topic_id=1882

Erdogan le Turc, déclarait ceci: "Recep Tayyip Erdogan, actuel Premier ministre turc, avait annoncé la couleur de son islam conquérant en 1997 alors qu’il était maire d’Istambul : « Les mosquées sont nos casernes, les minarets nos baïonnettes, les dômes nos casques et les croyants nos soldats. » Apparemment Jean-Marc Ayrault, le maire socialiste de Nantes, ne connaît pas cette proclamation. Ou ne veut pas la connaître."

-Hani Ramadan vous pouvez gesticuler tant et plus, faire le mariole devant vos lèches bottes et mentir, votre concept ne passera pas. L'histoire de la France est liée à sa Liberté. Avec l'aide d'autres pays, et même des musulmans -évolués, nos ancêtres et proches parents, on mis fin au nazisme. Des millions de martyrs en terre chrétienne faudra vous en souvenir.

"78% des français rejettent* le foulard et l'islam, les temps vont être de plus en plus dur. Honneur aux Français qui se réveillent et refusent avec raison, ce concept." -La Suisse ne peut rester à la traîne.

* "RELIGION - Selon un sondage paru jeudi dans "Le Figaro"

Écrit par : Pierre NOËL | 09/08/2013

"Certains musulmans comme Hani Ramadan comparent leur situation, sur un blog socialiste TDG, à celle des juifs dans les années 1930.."

Vous êtes un fieffé menteur. Il ne compare pas leur situation, il compare la propagande.

Écrit par : JK | 09/08/2013

JK savoir lire entre les lignes et connaître les typologies humaines, n'est pas dû ressort des perroquets qui ne font que répéter, ce que leur maître leur siffle.

Écrit par : Pierre NOËL | 09/08/2013

Sacripants, pique-Bou, Ana Sailland confond la nature humaine et les dieux d'olympe !

Gardez-en pour vos vieux jours que diantre, si il y a le feu, il n'est pas loin !!

Écrit par : Corto | 09/08/2013

Plutôt d'accord avec Ana Sailland. La minorité gouverne la majorité en étant élue sur des bases qui ne sont en fait que des promesses mêlés de mensonges. Nous en avons la preuve depuis des décennies avec les Maires des communes venant avant chaque élections, dans leurs petits souliers bien cirés, costume-cravate de croque-morts, montrer aux moutons de bases un document nommé pompeusement: "Profession de foi"

Tout cela dissimule les petits arrangements, les passes-droits, il suffit de regarder en premier lieu celles et ceux qui sont élus avec des scores dépassant les 60% surtout en cambrousse.

La foi, il faut y croire, pour donner sa voix et sa confiance et ainsi, perdre la parole.

La démocratie, telle que nous la pensons, est bafouée par un système de clans ayant les mêmes intérêts liés au vatican. En France nous sommes en république catholique depuis des lustres. Cela dit il y a la HPC, mais aussi la HPP....

On en revient au mensonge en politique qui avait été discuté abondamment ici.

Écrit par : Pierre NOËL | 09/08/2013

Il n'y a pas qu'en France ou les tares se présentent aux élections:

>

Comme il est souhaitable, celles et ceux qui veulent défendre la Liberté en contrant l'obscurantisme, doivent se présenter sous des étiquettes -indépendantes- des partis droite/gauche.

Charlatans du même acabit, que cette greluche, s'abstenir.

Écrit par : Pierre NOËL | 10/08/2013

Hélène,

Et si on faisait de la politique plutôt que de commenter des faits divers choisis qui se présentent quotidiennement? Certes des opinons sont souvent affirmées de façon parfois définitives, parfois allusives, mais cela ne conduit pas à proposer des actions.

Écrit par : Casper christian | 10/08/2013

La France une grande démocratie ?
Si cela était vraiment le cas, le Front National aurait été associé a bon nombre de gouvernements de droite.

Quand les français votent, on n'en tient même pas compte et on leur impose la signature du traité européen sur la Constitution.

La France est incapable de défendre ses citoyens, qu'on se le dise.
Nombreux sont ceux qui partent vivre à l'étranger, poussés par le manque de travail chez eux.

Écrit par : Victor DUMITRESCU | 10/08/2013

Il manque le principal dans mon commentaire ci-dessus, c'est les vacances!

"La notoriété est arrivée brusquement, pour Stéphanie Banister, 27 ans. Mais peut-être pas comme elle l’aurait souhaité.

Membre du parti ultra-nationaliste One nation, aspirant à se présenter aux prochaines législatives qui auront lieu le 7 septembre, elle a touché le fond lors d’une interview avec la chaîne 7news, s’attirant des moqueries en cascade dans les médias australiens et sur les réseaux sociaux. Son surnom ? La nouvelle Sarah Palin.

"Je ne suis pas contre l’islam en tant que pays", a-t-elle commencé, laissant présager du moment d’anthologie qu'allait être cette interview, "mais je pense que leurs lois ne doivent pas être les bienvenues en Australie", a-t-elle poursuivi, sur un ton très naturel."

http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=6_1SFf8t-ko

Écrit par : Pierre NOËL | 10/08/2013

Christian,

Voudriez-vous dire par "faire de la politique" que pointer ici celle qui s'applique à ces bandes organisées n'en serait pas?

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 10/08/2013

Hélène,

"Pointer" des vidéos et des articles de presse etc., c'est, en effet, faire de la politique dans la mesure où une sélection est, à l'évidence, opérée.
La politique est du domaine de l'action. Elle implique de définir un corps de doctrine tiré d'une réflexion sur "tout ce qui fait société". On peut se limiter à quelques domaines, comme l'immigration par exemple, mais en tout état de cause c'est l'action qui doit être mise en perspective. A défaut, le propos reste du domaine du constat, de la plainte ou plutôt de la complainte ( je lis sur votre blog beaucoup de critiques sur l'islam sans que celles-ci soient complétées par des propositions).

Écrit par : Casper christian | 10/08/2013

Casper christian, bien des commentaires vous échappent, dont les miens, il y a une proposition parmi des centaines ces deux là par exemple: appliquer le loi sur l'égalité des femmes et punir l'esclavage religieux ou non.

Les vôtres, quelles sont-elles? Si vous le souhaitez, je me fais un plaisir de vous les énumérer dans un autre commentaire.

J'en ai une autre: Faire comparaître immédiatement au TPI (tribunal pénal international) tous les chefs religieux qui veulent tuer les Athées, les mécréants et le reste. Ca vous va? Ceux qui sont pour la lapidation comme Ramadan, là aussi ça vous va?

Dans les années 1930 il ne fallait pas critiquer les "boches" ensuite les nazis comme les appelaient les poilus. Il y avait toujours des intellectuels, des savants, des ignorants, des mécaniciens de roues de brouettes, des cireurs de pompes, des lèches bottes, des ministres, des maires, des paysans, des commerçants, des socialistes, des pétainistes, des alpinistes, des écrivains, des journalistes, et même des croyants inféodés pour "conseiller" qu'il ne fallait rien dire. Surtout au vatican et leurs filiales les cathédrales, les églises, les monastères, les couvents.

J'en conviens, bien de ces gens n'ont pas collaboré ou se sont battus contre le concept mortifère nazi.

J'ai tous les doubles des affiches de cette belle époque, vue par les communistes et par De Gaule mémoires et autres. On est dans le même discours: Fôôt-pâ-stiiiiiigmmmatiserrrrr-Grrrr c'est tout ce qu'ils savent dire!

Écrit par : Pierre NOËL | 10/08/2013

Les commentaires sont fermés.