15/08/2013

Jacques Vergès est mort


Le décès de ce célèbre avocat touche diversement. Il est logique qu'une telle personnalité ne fasse pas l'unanimité quand on sait les causes que Jacques Vergès a défendues.

On peut gloser à l'infini sur le statut d'un avocat et de celui-ci en particulier. Tel ne sera pas mon propos.

J'aimerais ici évoquer Jacques Vergès par cette citation qui figure en quatrième de couverture du Dictionnaire amoureux de la justice, qu'il a fait paraître chez Plon en octobre 2002.

Où est la vérité d'un homme qui tue la femme qu'il aime? Qui peut connaître la vérité d'une femme qui, après une vie vertueuse, s'en va tout d'un coup avec un gigolo qu'elle méprise? Quelle est la vérité d'un caissier honnête, modèle et modeste qui,après vingt-cinq ans de bons et loyaux services, un soir, ouvre la caisse, prend l'argent et va tout perdre au casino? Qui peut connaître leur vérité? Rarement le juge qui porte les verres teintés de l'ordre public. Plus souvent l'avocat, s'il a - et il devrait l'avoir- une âme de romancier, curieuse des gouffre, capable de se regarder dans le criminel comme dans un miroir.

article-2084639-00C492F71000044C-717_468x547.jpg

 

 


23:52 Publié dans Destins, Etre, Justice, Littérature, Politique, Pouvoirs, société | Tags : vergès, france, justice | Lien permanent | Commentaires (10) | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

Commentaires

Article sur Vergès avec divers documents qui ne manquent pas d'intérêt.

Le titre de l'article annonce "10 choses que vous ignoriez peut-être sur Jacques Vergès".

Une onzième à citer serait son ouvrage, "J'ai plus de souvenirs que si j'avais mille ans". Publié aux éditions de "La Table Ronde" en 1998 et en 1999 dans la collection de poche "J'ai lu".

http://www.rue89.com/2013/08/16/dix-choses-ignoriez-peut-etre-jacques-verges-244969

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 16/08/2013

Certains pensent qu'il défendait toujours les mauvaises causes, mais il n'y a pas de mauvaise cause en matière de Justice. Il n'y a que des bons ou des mauvais avocats. Jacques Vergès était de ces bons avocats-là qui sut toujours valoriser l'Homme, fusse-t-il le plus détesté, pour le mettre en lumière, divin, à l'égal de tous les hommes, et remettre les Systèmes à leur place, dans leur propre obscurité, celle qu'ils projettent sur le monde pour y broyer les hommes, et y faire de leurs semblables des victimes, des bourreaux, et même des juges.

Écrit par : Christian Bitard | 16/08/2013

"Les poseurs de bombes sont des poseurs de questions."

L'Art de la provocation afin de créer l’événement, ce n'est pas dû à tout le monde, ce n'est pas bien compris par les non initiés. L'essentiel était de défendre l'individu, c'était son engagement d'avocat. Simple comme bonjour, enfin presque.

Écrit par : Pierre NOËL | 16/08/2013

j'ai fait une erreur de manipulation.

Je reste très attaché à la Newsletter du Blog voix.

Avec toutes mes excuses

Amicalement pierre Bernardin

Écrit par : pierre.bernardin | 17/08/2013

Le très controversé Jacques, VERGES,avocat de l'indéfendable et des causes perdues est décédé jeudi à l'âge de 88 ans.La profession,très divisée sur l'avocat qu'il fut, évoque sa mémoire et salue son courage.
Le monde de la justice française a rendu hommages à la mémoire de Jacques Vergés.
Ses pairs ont salué son courage et son professionnalisme.
Très brillant avocat "courageux"et"indépendant.Un avocat, ce n'est pas un mercenaire,c'est un chevalier, et Jacques Vergés était un chevalier"
L'homme : de l'homme je retiendrai :intelligent,convaincu,patriote,aguerri, passionné, mystérieux...Qu'il repose en PAIX!!!

Écrit par : pierre.bernardin | 17/08/2013

Les louanges portent sur l'avocat mais jamais sur l'homme qu'il fut dans la première partie de sa vie. S'il n'avait fait qu'exercer son métier d'avocat dans des cas extrêmes, on ne pourrait qu'admirer. Mais il ne s'agit pas que de cela. Il ne faut pas oublier que Vergès a épousé certaines des causes dont il a défendu plus tard les criminels.

Concernant l'Algérie, ce n'est pas de l'anti-colonialisme que d'adhérer à la cause des tueurs du FLN. Rappelons les résultats du référendum de 1958 qui, pour les départements d'Algérie, avait la signification suivante (dixit de Gaulle lors de son discours du 19/8/1958 à la radio d'Alger) : voter OUI signifiait l'adhésion à la poursuite de la présence française. Malgré les menaces de tortures du FLN pour ceux qui iraient voter, pour un électorat formé des Européens et des Musulmans hommes et femmes (8 fois plus nombreux que les Européens), il y a eu 75% de participation et le OUI a obtenu un score de ... 96 % ! Difficile de défendre l'adhésion d'un peuple algérien à l'indépendance ! Mais Vergès était communiste et à ce titre obéissait au "parti de l'étranger". Et non à de hauts principes moraux comme certains veulent nous le faire croire.

Vergès a aussi participé à Paris à la formation idéologique des monstres comme Pol Pot ou Khieu Samphan. Vergès était pourtant assez intelligent pour savoir ce qu'il faisait. Est-ce si admirable que cela mérite le concert de louanges de certains ? J'en doute fortement.

Écrit par : pluton92 | 17/08/2013

Aucune louange pour Vergès que ce soit pour ses idées rouges sang, ou ses actions politiciennes. Cela dit, il a su faire son business, là ou personne ne voulait aller.

.../...

"Lors de son interview Point, en mars dernier, il avait à moitié levé le voile :

Un soir de mars, ma porte s’est ouverte et le vent m’a soufflé : Pars ! , et je suis parti pour des aventures qui ont duré neuf ans. [...] J’étais un peu partout. Parti vivre de grandes aventures qui se sont soldées en désastre. Nombre de mes amis sont morts, et, pour les survivants, un pacte de silence me lie à eux. »

-Ces déclarations plutôt ambiguës font penser à un roman d'aventures n'ayant rien à voire avec une réalité vécue. Certains ont bu ses paroles, ils ont eu des hallucinations; le phénomène est bien connu, il est toujours d'actualité.

Écrit par : Pierre NOËL | 17/08/2013

Et vive pol pot et vive la république française !!!

Écrit par : Corto | 21/08/2013

Article de la Tribune de Genève

http://www.tdg.ch/monde/europe/Obseques-de-Jacques-Verges-l-avocat-du-diable/story/14362459

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 21/08/2013

"Le prêtre lui-même a dit qu’il l’appelait «affectueusement l’avocat du diable», mais Jacques Vergès, décédé le 15 août à 88 ans, a néanmoins eu mardi des obsèques très religieuses en l’église Saint-Thomas d’Aquin à Paris (VIIe).

«Il nous a quittés le soir de l’Assomption, alors qu’il était auprès d’une autre Marie», son amie Marie-Christine, marquise de Solage, a rappelé le père Alain Maillard de La Morandais, un ami de longue date de Jacques Vergès."

-Est-ce un avocat, ou un marquis dont il est question? L'auteur de l'article indique qu'il a eu droit à des obsèques religieuses" c'est un droit disons bizarre, comme tous ces rituels publicitaires..

Écrit par : Pierre NOËL | 23/08/2013

Les commentaires sont fermés.