09/09/2013

Syrie, une troisième voie

 

Dominique de Villepin, invité d'Yves Thréard, s'est exprimé ce jour sur la Syrie.

Dans un tel contexte, il n'est pas inutile de rappeler le discours prononcé à l'ONU  le 14 février 2003 par l'Ancien Premier Ministre de Jacques Chirac.*

Il n'est pas inutile non plus de rappeler la qualité des preuves avancées par le gouvernement américain de l'époque pour justifier l'action militaire qu'il prônait en vue de résoudre la crise irakienne.

De fait, n'est-il pas inutile de méditer les propositions émises par Dominique de Villepin. 

Aux questions que lui pose Yves Thréard, l'Ancien Premier Ministre apporte des réponses qui méritent non seulement réflexion mais la plus grande attention.

Cependant, le Président français actuel saura-t-il écouter une autre voix que celle de son partenaire américain? 

On le lui souhaite avant qu'il ne soit trop tard.

http://actu.orange.fr/le-talk/le-talk-orange-le-figaro-du...

http://www.dailymotion.com/video/xcrizh_dominique-de-vill...

 

15:32 Publié dans Discours, Politique, Politique française, Sécurité, société | Tags : syrie, villepin, onu, hollande | Lien permanent | Commentaires (25) | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

Commentaires

Et pour rappel, cette émission de Frédéric Taddeï où Villepin a aussi été invité à s'exprimer:

http://news360x.fr/ce-soir-jamais-06092013/

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 09/09/2013

@Hélène. Cette fois, pas du tout d'accord avec vous. 1er: le discours de DDV à l'ONU était la position de Chirac en fait. 2. Villepin est actuellement avocat et son gros client est le Qatar.Sa capacité à être objectif est donc entachée 3 Il prône une partition du pays avec des transferts de population. C'est ignoble.l'idée se nomme "fédéralisme" Les gens vivent depuis des centaines d'années dans certaines régions et les européens comme DDV viennent leur dire de dégager . C'est du néo colonialisme pur et Villepin a tout faux.
Côté personnel, n'oubliez pas qu'il a créé un parti et qu'il a laissé tout le monde en rase campagne en quittant ce parti qu'il venait de fonder.
Sa parole est largement dévoyée. Hélène : si cela ne vous dérange pas, il serait souhaitable pour discuter de l'avenir de la Syrie d'écouter les Syriens, non ????? Ce n'est pas la troisième voie mais la véritable voie et voix. Sylvie Neidinger

Écrit par : sylvie neidinger | 09/09/2013

... juste que ce n'est pas Yvan Rioufol qui anime le talk, mais Yves Thréard.

Écrit par : petard | 09/09/2013

Mais pourquoi bon sang, Les Américains ne veulent-ils pas négocier leur contentieux avec les Russes. Il semble quand-même évident que si Poutine met les pieds au mur aujourd'hui, c'est qu'il y a de sacrées couleuvres entre-eux.
Tout azimut, il semble néanmoins évident que les Américains ont poussé le bouchon eu peu trop loin. L'intention des Américains en Syrie en est la quadrature du cercle. On peut comprendre le raz-le-bol des Russes. Il est pratiquement inévitable que ça pète !

Écrit par : petard | 09/09/2013

... de toute façon selon les derniers sondages près de 60% des Américains et 56% des Français sont contre une intervention. Donc si Obama et Hollande bougent le petit doigt on pourra les considérer du moins "moralement" comme criminels de guerre.

Écrit par : petard | 09/09/2013

C'est quand-même cocasse ces "socialistes" (Obama et Hollande), Prix Nobel de la Paix pour l'un, grand chantre du grand pique-nique amical mondial pour l'autre... sont en train de nous préparer le plus grand feu d'artifice mondial de l'après deuxième guerre mondiale... et après c'est nous les fascistes... ben, merde alors !

Bon, ben maintenant j'arrête de vous enquiquiner, parce que ça me "chauffe".

Écrit par : petard | 09/09/2013

Sylvie,

Merci de bien lire mon propos: "discours prononcé à l'ONU le 14 février 2003 par l'Ancien Premier Ministre de Jacques Chirac."

Si la position est celle du Président Chirac, les mots pour en convaincre sont ceux de son ancien premier ministre et de l'ensemble des personnes qui ont collaboré à l'élaboration du discours qu'il a prononcé.

S'agissant de Dominique de Villepin, au cas ou cela vous aurait échappé, je me suis exprimée à de nombreuses reprises.

Vous le savez peut-être, j'ai suivi l'Ancien Premier Ministre avant, pendant et après la création de son parti, République Solidaire.

Sur le fonds qatari que gère Dominique de Villepin, il s'en explique dans l'émission de Frédéric Taddeï de laquelle j'ai indiqué le lien ci-dessus et sur un de mes précédents sujets: http://voix.blog.tdg.ch/archive/2013/09/07/temp-9f02edc3368651515bf1806dfa48f551-246670.html

Quant à savoir ce que souhaitent les Syriens, bien sur! Et nombreux sont-ils a s'être exprimés et a le solliciter encore!

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 09/09/2013

Petard,

Merci,j'ai rectifié!

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 09/09/2013

@Hélène: j'ai aussi suivi de près RS. J'en parle en stricte connaissance de cause justement !

Écrit par : sylvie | 09/09/2013

Sylvie,

Intéressant!

Dommage que nous ne nous soyons jamais rencontrées dans le cadre de République Solidaire ou sur le réseau social de Villepin!

Nous aurions pu échanger nos expériences!

Mais le sujet n'est pas Villepin,ici.

Il s'agit de la Syrie et d'une information que j'ai voulu partager.

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 09/09/2013

Dominique de Villepein a bien compris la diplomatie, comment il est possible avec des idées nouvelles et de la volonté, il était possible de changer le court des événements. Il a raison sur toute la ligne, la partition provisoire de la Syrie, est -la solution ajoutée à des propositions intelligentes pour sauvegarder les intérêts de la Russie.

D'autre part l'idée permettrait de combler le manque de diplomatie envers cette Russie chrétienne, libérale, en renouant les discussions sur des bases simples mais efficaces en sauvegardant les intérêts des uns et des autres.

Enfin, cela permettrait de redonner une possibilité à l'Iran d'évoluer vers ce que l'occident appel de ses voeux: l'arrêt de la production de produits menant à l'arme nucléaire. Mais ce pays reste une théocratie dangereuse pour la région et le monde.

La difficulté reste les royautés musulmanes. Aller dans le sens de la paix, ce faisant, à renoncer définitivement aux constitutions théocratiques, ce n'est pas pour demain. Deux courants vont s'affronter les sunnites et les chiites, rien est joué.

De Villepin montre toutes ses capacités de réflexion, de raisonnement et de connaissances sur le sujet, on aurait tord de s'en priver. Il doit aller jusqu'au bout en étant en première ligne.

Le De Villepin nouveau est arrivé?

Écrit par : Pierre NOËL | 09/09/2013

sylvie neidinger j'chuis abasourdi par vos propos qui n'expriment qu'une colère, en aucun cas une discussion sur des idées émises par Dominique de Villepin

Si vous prenez en compte la réalité des communautés en Syrie, il n'y a pas d'autre solution qu'une répartition -provisoire- afin d'éviter un bain de sang qui aura lieu, faisant tache d'huile sur l'ensemble de la région. Cette idée paraît la plus intéressante, d'autant qu'elle se lie avec les enjeux des uns et des autres? Faire jouer la diplomatie plutôt que jouer avec des armes, n'est-ce pas plus astucieux ou intelligent?

Ne parlez plus de colonialisme, vous faites plaisir au fréros musulmans et Al Qeaida qui sont parmi les plus grands criminels de l'islam, contre la chrétienté et notre monde encore Libre.

Écrit par : Pierre NOËL | 09/09/2013

La Syrie! nous avons un ministre des affaires étrangères de pacotille et un Président tout à fait
irresponsable qui cherche à se faire mousser comme au Mali!
il faut également changer la constitution,pour que les Français puissent s'exprimer!
Plus de sénat,il ne sert qu'à enrichir des bons à rien et cela nous coûte cher!
La dette de la France vient de tous ces privilèges inutiles!
Bien amicalement Hélène.

Écrit par : Marcadé | 10/09/2013

Si Poutine avait lu le commentaire de "Corto" il y a une bonne semaine, du temps n'aurait pas été perdu pour pas un rond !

Écrit par : Corto | 10/09/2013

Je suis d'accord avec Sylvie, le féderalisme c'est un piège, et il faut l'éviter à tout prix. Les syriens peuvent très bien vivrent ensemble, il suffit que le Qatar, A.S. et Fabius arrêtent de financer les "rebelles" !

Écrit par : ANNA | 10/09/2013

Ne pas confondre "partition provisoire" et "fédération" la proposition de Dominique de Villepin n'est pas de créer une fédération, dans un système colonialiste.

Il n'y a pas que le Quatar et Fabius qui arment les rebelles islamistes, Anna, vous devriez vous informer sur le marché de l'armement dans le monde, au proche orient en particulier.

Faire une fixation sur la France empêche tout raisonnement objectif.

Écrit par : Pierre NOËL | 10/09/2013

Dernières rebondissements :

Les experts de l'ONU viennent de déclarer à Genève que les images du massacre à l'arme chimique seraient des faux

http://rt.com/news/experts-un-syria-chemical-649/

Syrie/attaque : les photos et les vidéos sont montées de toutes pièces

http://fr.rian.ru/world/20130910/199265475.html

Le rebelle syrien, apres être "gazé, puis mort, puis photografié-tourné en vidéo"....se reveille est rigole :

http://joelecorbeau.com/wp-content/uploads/2013/09/Sans-titre-5-235x225.png

Écrit par : ANNA | 10/09/2013

Selon cette nouvelle de France TV Info, Damas accepterait de placer son arsenal chimique sous contrôle international:

http://www.francetvinfo.fr/monde/revolte-en-syrie/syrie-damas-accepte-de-placer-son-arsenal-chimique-sous-controle-international_408123.html#xtor=EPR-51-[alerteinfo]-20130910-[bouton]-[]

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 10/09/2013

Michel Garroté, réd en chef –- Les experts, auteurs du nouveau rapport d’enquête de l’ONU, estiment, aujourd’hui, mercredi 11 septembre, que des armes chimiques auraient « probablement » été utilisées en Syrie ; mais qu’il est « impossible » de conclure qui en aurait « fait usage ».

En clair, l’usage d’armes chimique est uniquement probable et si oui, alors il est impossible de savoir qui en aurait fait usage. Concrètement, le battage politico-médiatique d’Obama est donc contredit par les experts du nouveau rapport d’enquête de l’ONU.

http://www.dreuz.info/2013/09/alerte-armes-chimiques-syriennes-rapport-de-lonu/
Le rapport d’enquête de l’ONU indique que des crimes de guerre ont été commis par des forces soutenant le régime de Bachar al-Assad et par des groupes rebelles. Ces rebelles et combattants islamistes étrangers ont commis des crimes de guerre tels que des exécutions sommaires, des prises d’otages et des bombardements de zones civiles, selon le rapport d’enquête de l’ONU.

Les experts du nouveau rapport ajoutent avoir recueilli des « témoignages » qu’ils n’ont « pas pu vérifier » sur l’usage d’armes chimiques. En clair, les témoins ne sont pas fiables et leurs allégations sont invérifiables.

Le rapport d’enquête précise qu’il n’est pas possible d’établir de conclusion sur les agents chimiques utilisés, sur leurs systèmes de propagation et sur ceux qui les ont employés. Autrement dit, il n’y a de preuves sur rien, pas même sur les agents chimiques éventuellement utilisés.

Le rapport d’enquête a été réalisé par une vingtaine d’experts qui ont mené 258 entretiens, notamment par téléphone (Skype), avec des réfugiés, des déserteurs et « d’autres personnes au Proche-Orient ». On le voit, l’enquête est légère, notamment lorsqu’elle prétend recueillir des « témoignages » par téléphone…

Le rapport prône de ce fait une solution politique à la guerre en Syrie et appelle les Etats à cesser les envois d’armes afin de dissiper le risque qu’elles soient utilisées pour commettre des infractions graves au droit international. Le problème, c’est que certains pays, y compris occidentaux, livrent encore et toujours des armes aux rebelles djihadistes en Syrie…

Reproduction autorisée avec mention :

© M. Garroté réd chef www.dreuz.info
- See more at: http://www.dreuz.info/2013/09/alerte-armes-chimiques-syriennes-rapport-de-lonu/#sthash.xS0BpeLj.dpuf

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 11/09/2013

Voici une analyse qui date du 5 septembre dernier. Depuis, bien des données nouvelles sont intervenues dans la crise syrienne. Il n'en demeure pas moins que le point de vue a son intérêt parmi d'autres:

http://www.telos-eu.com/fr/globalisation/politique-internationale/syrie-pourquoi-obama-hesite.html

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 11/09/2013

Comprend pas, vous parlez de créer une fédération dans une culture où même les dictatures se cassent la gueule ??

Écrit par : Corto | 11/09/2013

"il serait souhaitable pour discuter de l'avenir de la Syrie d'écouter les Syriens, non ????? Ce n'est pas la troisième voie mais la véritable voie et voix. Sylvie Neidinger"

Mais on les entends, Sylvie Neideger, on ne fait que ça, par contre vous, vous semblez un peu dure de la feuille !!

Écrit par : Corto | 11/09/2013

Quel sont les motivations réelle des occidentaux?

http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=TLV3_YF_mzs

Écrit par : Pierre NOËL | 13/09/2013

Peut-être faut-il proposer une quatrième voie:

"""L’opinion publique mondiale, les chômeurs en Grèce, au Portugal, en Espagne, en France et ailleurs, apprécieraient vraisemblablement des frappes chirurgicales sur le FMI, la Banque Centrale européenne, la City de Londres, quelques paradis fiscaux « non-coopératifs » ou d’improbables agences de notation qui font plier les gouvernements. Une telle cohérence dans l’application de « l’obligation de protéger » honorera la France et son Président. En continuant sans relâche sur cette voie et en défendant comme vous le faites le Droit international et les normes fixées par les Nations Unies, il ne fait aucun doute qu’avant la fin de votre mandat vous rejoindrez votre collègue et ami Barack Obama dans le club très sélect des Prix Nobel de la Paix. Vous l’aurez bien mérité"""

.../...

Mexico, le 2 septembre 2013, lettre de Pierre Charasse ancien ambassadeur il vient d’adresser une lettre aussi ironique que cinglante à François Hollande sur la crise syrienne.

"Monsieur le Président de la République"

Source: http://www.altermonde-sans-frontiere.com/

Écrit par : Pierre NOËL | 14/09/2013

Les commentaires sont fermés.