29/09/2013

Nadejda, la vie en jeu

 

L’ensemble des medias toutes tendances confondues évoque le sort réservé à l'une des membres du groupe punk russe, Nadjeda Tolokhonnikova.

La jeune femme dénonce des conditions de détention aussi évoquées par d'autres prisonnières dont Evgenia Khassis qui répond aux questions d’Osobaya Boukva 

O.B Peux-tu nous raconter ce qui se passe dans cette colonie, relativement à ce qu’évoque Nadejda dans sa lettre?

E. K.: Je peux. Mais je ne suis pas certaine que ça plaira à la communauté libérale et aux gens qui soutiennent Nadejda. (…)

Nadejda se comporte (…) en représentante de cet art contemporain auquel personne, excepté ses créateurs, ne comprend rien. * 

Le  28 février 2008, soit quatre ans avant la performance de la Cathédrale Saint Sauveur de Moscou qui a valu l'emprisonnement à Nadjeda Tolokhonikova, celle-ci participait avec ses amis à une scène sexuelle filmée au Musée National de biologie.

http://plucer.livejournal.com/55710.html

Le ventre de Nadejda est très bombé. Cinq jours plus tard, elle mettait au monde sa fille Hera dont tous les medias rappellent qu'elle est désormais séparée de sa mère.

La performance du Musée aurait été de l'art.

De la perception de la maternité, de l'art et de la prison, on peut discuter.

Et aussi rappeler que les jeunes femmes revendiquaient vouloir assumer leur peine.

http://voix.blog.tdg.ch/archive/2012/08/23/la-guerre.html
 
 
 * http://www.lecourrierderussie.com/2013/09/27/evguenia-khassis-nadejda-tolokonnikova/?goback=%2Egde_4115378_member_276955766#%21


18:09 Publié dans Culture, Information, Medias, Politique, Pouvoirs, société | Tags : tokhonnikova, pussy riot, media | Lien permanent | Commentaires (16) | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

Commentaires

Merci pour ces informations, chère Hélène.
J'ai noté ce matin , en écoutant France info, qu'après l'acharnement de nos médias contre la Syrie et l'Iran, une nouvelle cible et une nouvelle campagne leur ait été suggérée: Poutine, celui qui a évité la 3è guerre mondiale et fait échouer leurs plans de conquête du Moyen Orient...Juste après la "mise en bouche": l'épisode récent de la lettre de la Pussy Riot emprisonnée qui se fait passer pour une martyre.

Écrit par : jocelyne | 30/09/2013

Accessoirement, Evgenia Khassis, est membre de l'organisation ultra-nationaliste « Russkii obraz », et fut condamnée em 2011 à 18 ans de prison pour l'assassinat de Stanislav Markelov, avocat, spécialiste des droits de l'homme, et de la journaliste Anastasiya Baburova.

http://www.lecourrierderussie.com/2011/05/26/tikhonov-khassis/

Ses "témoignages" objectifs devraient effectivement lui permettre de prouver sa bonne conduite en vue d'un libération anticipée et d'une retraite comfortable à 28 ans pour services rendus à la nation, à défaut de s'appeller "services rendus à Poutine."

Écrit par : Chuck Jones | 01/10/2013

Si quelq'un est intéressé par les conditions de détention de Nadejda Tolokonnikova, voici toute une émission (en russe) qui est consacré a elle, avec un entretien avec elle et avec les membres de l'administration pénitenciaire, les défenseurs des droits des détenus et les journalistes. Mais aussi les "écoutes" téléphoniques du "chantage", organisé par son mari Pavel Versilov, dans le but de faire "le buzz" autour de sa PÖVRE femme.... Il y a aussi des ex-détenues, qui sont venu temoigner également, des mensonges du couple "artistiques" Tolokonnikova-Versilov.
Si vous ne parlez pas russe, vous pouvez regarder les images.

http://russia.tv/video/show/brand_id/5169/video_id/646915

Écrit par : ANNA | 02/10/2013

Ce qui est drôle, c'est que l'émission télé se termine par une phrase, que dit Nadejda Tolokonnikova devant les caméras :

"Je suis une oppositionnaire, et si je vivais dans un pays européen, je serais surement en opposition du régime en place" !

Hahahahahaha

Écrit par : ANNA | 02/10/2013

Cette pathétique mise en scène produite par Soros me fait vomir. Profaner des églises, secouer ces miches et agresser des familles avec enfants en étant à moitié à poil c'est de l'art ? Ces idiotes payées pour leurs "exploits" minables ne s'aventureraient jamais d'une mosquée sans protection policière. Pour rire qu'elles aillent faire ça en Arabie Saoudite. Ensuite plus personne ne parlera de ces morceaux de bidoche. Les pseudos journalistes occidentaux sont encore plus stupides : rapporter ce type de fait divers nauséabonds n'a aucune valeur informative Des artistes ? Non mais des putes oui !
Cette mise en scène dégueulasse méritait plus de deux ans de prison.

Écrit par : Lucky | 02/10/2013

- « ... agresser des familles avec enfants en étant à moitié à poil ... »

"agresser", c'est encore moins que de la demi-mesure, très léger.
"massacrer", ca devrait mieux le faire, surtout avec les enfants ...

- « Cette mise en scène dégueulasse méritait plus de deux ans de prison. »

Au moins la mort pour avoir osé porter la tenue originale d'Adam et de Eve.

Écrit par : Chuck Jones | 02/10/2013

Hélène, regardez ça :

https://pbs.twimg.com/media/BVf1LkCCAAA6yvA.jpg

Écrit par : ANNA | 02/10/2013

Pussy Riot font appel l'ONU

http://larussiedaujourdhui.fr/en_bref/2013/10/01/pussy_riot_font_appel_a_lonu_25953.html

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 02/10/2013

Cette émission de télévision dont Anna a envoyé le lien, sera-t-elle aussi envoyée à l'ONU?

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 02/10/2013

Dans cette émission (dont j'ai donné le lien) il y a les images, tournées en caméra cachée de Tolokonnikova devant la commission des avocats, ou les membres de la commission lui posent des questions sur ses conditions de détention.
À la question :
- "Combien d'heures travaillez vous par jour ?"
Elle répond :
- "8 heures"
A la question :
- "Combien d'heures avez vous pour dormir ?"
Elle répond :
- "8 heures"
Alors que dans sa lettre, adressée a la "communauté internationale" elle dit de travailler 16 heures par jour et ne pas pouvoir dormir.
Donc, elle ment résolument. En plus elle dit, que les filles sont nourries aux pains rassis et aux pommes de terre "pourris", (et pourtant elle n'a pas l'air d'être affamée), alors que une autre Pussy Riot, Maria Alechina, dit dans son entretien, que chacun d'elle est libre de manger ce qu'il veut, d'accepter la cantine ou pas, et que elle, Maria Alechina, préfère manger sa propre nourriture, la nourriture que lui apportent les membres de sa famille.
Donc, il y a une des Pussy Riot qui contredit l'autre, Tolokonnikova donc ment délibéremment...

Écrit par : ANNA | 02/10/2013

Anna,

Merci encore d'avoir posté cette mission de la télévision russe.

Merci aussi d'avoir traduit l'essentiel, j'allais en effet indiquer la durée de travail de 8 heures!

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 02/10/2013

La commission du Conseil Présidentiel Russe des Droits de l'Homme *** confirme *** la véracité des fondements de plainte de Nadejda Tolokonnikova.

"Nadejda avait entamé une grève de la faim le 23 septembre pour dénoncer ses conditions inhumaines de détention. L'activiste membre du groupe punk-rock féministe russe Pussy Riot avait alors écrit une lettre ouverte dans laquelle elle décrivait son quotidien dans la colonie pénitentiaire IK-14. Des conditions qui n'avaient rien à envier aux vieux goulags. "

...

" Après des nuits courtes, des journées de travail de 16 à 17 heures par jour, l'absence de journées de repos, les humiliations quotidiennes et la pression sur le rendement dans les usines textiles, Nadejda Tolokonnikova n'a pas trouvé d'autre moyen que de se déclarer en grève de la faim pour tenter de faire respecter le droit du travail au sein du centre pénitencier. "

...

"Et sur ce terrain la punkette a emporté une mini victoire. En effet, quatre membres du Conseil présidentiel russe des Droits de l'homme ont publié un rapport donnant raison à Nadejda et ont réuni suffisamment de preuves pour demander une enquête approfondie sur les comportements des employés au sein du centre de détention. "

http://expresse.excite.fr/trop-faible-nadejda-des-pussy-riot-renonce-a-sa-greve-de-la-faim-N31974.html

Écrit par : Chuck Jones | 03/10/2013

""Les Femen n'ont rien inventé du tout"

'Manifester les seins nus est une méthode déjà maintes fois utilisée par les Africaines."

http://www.slateafrique.com/sites/default/files/imagecache/article_v2/2013-03-29_1617/photo_2_femmes_africaines.jpg

http://www.slateafrique.com/ 03/10/2013 à 17:48

-Vladimir Poutine devrait faire un geste pour leur libération, elles ont peut-être compris que le comportement est jugé plus sévèrement que les paroles.

Écrit par : NOËL | 07/10/2013

Pierre,

Merci des liens.

Là, en l'occurrence, et quand le groupe punk russe des Pussy Riot a organisé la partie fine dans le musée de biologie de Moscou, il n'a subi aucune condamnation.

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 07/10/2013

Pour qui s'intéresserait encore à l'action politique de ces punks russes, voici comment elle s'organise...

http://medias-presse.info/nadya-tolokonnikova-egerie-des-pussy-riot-devient-mannequin-pour-la-mode-feminine/4568

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 02/01/2014

Juste une petite précision concernant les mots "Art" et "Art contemporain".L'"Art" : au sens courant du terme, est représenté par des artistes tels que: au hasard: Van Gogh, Raphaël, Le Bernin, etc....L'"Art contemporain" ne signifie pas l'art d'aujourd'hui. C'est un label qui estampille une production particulière parmi d'autres : l'art conceptuel promu et financé par le réseau international des grandes institutions financières et culturelles. Reconnaissable par des "installations " énormes, des mises en scènes choquantes et même parfois inadmissibles. Seuls les gogos mordent à ces hameçons. Les Gamines en question ci-dessus se sont inspirées de l"Art contemporain"....Les soutenir, c'est un peu soutenir l'art contemporain et ce qu'il implique.....

Écrit par : Françoise Collaud | 02/01/2014

Les commentaires sont fermés.