04/10/2013

Arme chimique et impunité.


Il faut vraiment que les Etats-Unis soient décomplexés ou amnésiques pour avoir osé dénoncer le recours à l'arme chimique en Syrie et justifier ainsi une intervention militaire.

Qui a oublié sinon eux, les dégâts encore actifs qu'ont causés le fameux agent orange qu'ils ont utilisé au Vietnam?

Si le recours à l'arme chimique a été rejeté par le président Roosevelt durant la seconde guerre mondiale, ses successeurs ont eu moins de scrupules que lui à y recourir. 

De nombreux articles rappellent les ravages qu'ont causé l'utilisation de l'arme chimique par les Américains en Asie du Sud-Est.

L'usage avéré d'agents chimiques lors de la première guerre mondiale avait incité les gouvernements à adopter ce qui est devenu Le Protocole de Genève de 1925.

C'est en violation délibérée de ce Protocole de 1925 et du droit international en vigueur que les Etats-Unis ont recouru à l'agent orange.

Outre le gouvernement américain,  sept firmes américaines dont Monsanto* sont responsables d'un drame humain dont les conséquences affecteront des générations encore.

Si les projets humanitaires existent et rencontrent un certain succès, il n'en demeure pas moins vrai que les Etats-Unis sont responsables de crimes de guerre restés impunis.

Serait-ce leur empressement à voler au secours de victimes dont ils n'ont cure ailleurs qui devrait rendre leur position crédible?

Aux bonnes volontés d'y croire!

http://www.lemonde.fr/asie-pacifique/article/2013/07/12/a...

 

A Paris, sortie d'un film sur le sujet en avant-première le 26 septembre dernier:

http://www.mondialisation.ca/sortie-du-film-agent-orange-...

 

 

17:22 Publié dans Avaries, Destins, Justice, Politique, Pouvoirs, Pratiques | Tags : agent orange, etats-unis, syrie, arme chimique | Lien permanent | Commentaires (6) | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

Commentaires

Bravo pour cette prise de position!

Écrit par : Johann | 04/10/2013

L'hypocrisie de l'occident est connue, mais dans le même pot on peut y mettre tous les pays du monde, les banquiers, les fabricants d'armes, les tueurs à gage, les espions, les femmes de ménage, les mécaniciens, les faux curés, les vrais chrétiens, les juifs, les Bouddhistes, les soeurs, les frères, les constructeurs d'automobiles, d'avions, de bateaux et bâtiments de guerre, la royauté, les scientifiques, dieu, les prophètes de misère, les philosophes, les enfants, moi, et le reste.

Les USA n'ont pas à donner de leçons, encore moins Obama, dont la politique extérieure est catastrophique, au point de nous mettre tous en danger, face aux obscurantistes et autres fous de divinités aux convictions personnelles et collectives destructrices.

Pour beaucoup, l'enfer est ici sur terre....

Écrit par : Pierre NOËL | 05/10/2013

" il n'en demeure pas moins vrai que les Etats-Unis sont responsables de crimes de guerre restés impunis. "

Tout comme pour l'impunité des crimes communistes au Vietnam et ailleurs. On a toujours tendance à oublier contre qui les américains combattaient au Vietnam. Ho Chi Minh était une ordure de la pire espèce qui a fait des actes criminels bien pire contre sa population. Un pote à Jean Ziegler dont ce dernier vient d'être accepter à la commission des droits de l'homme.

D.J

Écrit par : D.J | 05/10/2013

DJ on peut admettre qu'à l'époque les grandes puissances cherchaient à se doter d'armes les plus sophistiquées, les plus mortelles, la guerre 1914-1918 était bien encrée dans la mémoire collective, avec toutes ces horreurs et ces millions de victimes, directes et indirectes.

La deuxième guerre mondiale a battu tous les records d'atrocités avec la SHOAH le communisme avait déjà pris le même chemin que les nazis, alors il fallait des armes de destructions massives.

L'utilisation du nucléaire et ses conséquences à long terme n'étaient pas bien connues, il n'y avait pas assez de recul, même si les scientifiques avaient à peu près cerné l'aspect dévastateur de ces armes. L'ère industrielle dont la chimie fait partie à vu naître des armes chimiques, bactériologiques toutes plus dangereuses les unes que les autres, elles avaient pour objectif de tuer le maximum d'individus dans un délai de temps réduit. Hélène en fait mention dans le sujet.

Les conséquences désastreuses de moyen et long terme furent connues pour certaines bien des années après. La réaction des grandes nations de stopper leur utilisation ne s'est pas faite autour d'un repas champêtre et des bonnes bouteilles.

La menace communiste "fascisme rouge" était importante, rapide elle avait tué des millions de personnes, il fallait éradiquer le processus.

Durant cette période il y avait plusieurs fronts, les menaces contre l'occident étaient au maximum.

Il ne s'agit pas de dédouaner les USA, mais de considérer qu'à l'époque, face à ces dangers, il fallait agir vite et fort, ça peut se comprendre. L'occident a failli vivre ses dernières heures.

Les informations ne circulaient pas comme aujourd'hui, la haine des uns et des autres était chauffée à blanc, on peut aujourd'hui, tenter de comprendre un peu mieux l'histoire.

Écrit par : NOËL | 06/10/2013

Et dans ce cas, les amis, qu'en dites-vous?

Et quelles explications donnerez-vous à cet usage d'armes chimiques et de nouvelle violation du Protocole de Genève de 1925?

"Au cours de la « Guerre du Golfe » de 1991, huit-cents tonnes d’uranium appauvri (UA), un déchet nucléaire hautement toxique, avaient été utilisées lors des bombardements, provoquant des épidémies de cancers, de mutations génétiques et l’atteinte du génome (2). Depuis mars 2003, ce sont des milliers de tonnes de ce poison chimique et radioactif (3) qui ont été répandues sur l’Irak, principalement sur les villes."

http://www.legrandsoir.info/a-fallujah-en-iraq-l-uranium-appauvri-et-le-phosphore-blanc-continuent-de-tuer-les-enfants.html

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 06/10/2013

Les occidentaux, les USA en tête freinent des quatre fers étant donné la situation dangereuse ou se trouve le monde. On ne sait pas tout, on ne nous dit pas tout....

Les religieux (les sournois) et nos parents (les ignorants) nous ont greffé des croyances peu après la naissance pour une raison simple: appartenir à une communauté et s'en servir au sens propre comme au figuré. "Il fôôt y croire" comme ils disent! Tout est question de volonté et de capacités, mais bon....Rendez-vous compte, un monde sans mensonges donc sans religions, le 3/4 des humains en particulier les créationnistes religieux philosophes etc, -et, les gouvernants de cette planète, finiraient en prison; --impossible--

Tous mentent plus ou moins, les peuples y croient. Bien des années après l'histoire rétablit la vérité, puis un nouveau cycle revient avec ses nouvelles armes et ses mensonges, puis tout recommence, ainsi soit-il.....

Écrit par : NOËL | 07/10/2013

Les commentaires sont fermés.