14/10/2013

C'est pas la vie d'Adèle

 

Au Mexique, la photo d'une mère qui donne la vie sur une pelouse alors qu'aucun médecin n'était en mesure de prendre en charge son accouchement, fait scandale.

L'accès à l'hôpital lui a été refusé et tandis que le père de son enfant tentait de discuter avec le personnel médical, la jeune femme a accouché seule sur la pelouse d'en face.

La polémique enfle dès lors au Mexique sur l'accès au soins pour les minorités ethniques.

Pendant ce temps-là, en Inde, c'est précisément l'accès aux soins de qualité et à bas prix qui attire les malades.

Problème, les malades ne peuvent pas tous se loger à l'hôtel avant d'être pris en charge par l'hôpital.

Ils campent dès lors dans la rue et les riverains se plaignent. 

La vie comme elle va...

http://fr.news.yahoo.com/mexique-photo-choquante-laccouch...

 

http://www.leparisien.fr/flash-actualite-monde/inde-des-m...


12:52 | Lien permanent | Commentaires (29) | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

Commentaires

Chaque pays a ses tares: les politiciens, certains industriels, beaucoup de commerçants et artisans, les idiots-utiles, les instruits-idiots, les philosophes, les théologiens, les théologues et les astrologues et autres penseurs.

Ils sont incapables de comprendre que l'être humain a besoin du minimum, ils voient la vie au travers des cartes ou des listings ou d'autres écrits bidons.

Écrit par : Pierre NOËL | 14/10/2013

Il fallait le dire, vous l'avez fait !
Situation paradoxale, mélange brouillon de l'émerveillement de la naissance et de la tristesse de la solitude, s'en remettre à la seule nature en dehors de toutes les douceurs de la société. Une naissance plus pauvre que celle du Christ des croyants, c'est une situation choquante à prendre en compte dans ce pays qui sait parfois donner tant de joie. Comment, dans cette situation, oublier le rêve américain, comme tant d'autres peuples rêvent aussi de fuir pour survivre ?! Et c'est la mort, la mort toujours recommencée. Il y a tant d'yeux à ouvrir, pour peu qu'on veuille bien diriger son regard à l'horizon de l'humanité …

Écrit par : Gérard BIENVENU | 14/10/2013

Bonsoir,
Toute proportion gardée, et je pèse me mots, il faut commencer à s'intéresser au nouveau profil de la médecine à Genève, depuis que le moratoire a été levé. Combien de médecins non FMH se sont installés en free lance, dans les permanences de quartiers, ou au sein des HUG, arrivant de pays autres, où la médecine et la prise en charge ne sont pas les mêmes qu'ici, où les médicaments ne sont pas les mêmes qu'ici? Pour l'instant, ceux qui en pâtissent (faux diagnostiques, mauvaises prises en charges, etc, etc) ne sont pas les mêmes qui écrivent aux blogs de la Tdge. Mais bientôt, lorsque cela touchera la middle classe que nous sommes, alors, cette médecine du libéralisme sauvage sera décortiquée. Mais à ce moment, nous n'aurons plus que nos yeux pour pleurer.

Écrit par : MM | 14/10/2013

Vous pourrez toujours venir en France nous avons Lisieux pour pleurer?

Écrit par : Pierre NOËL | 14/10/2013

Il n y a rien à rajouter je constate c est tout .......nous aurons dans l avenir à commenter des faits de plus en plus époustouflants.....Que de miséres dans ce monde......

Écrit par : dany lemaitre | 14/10/2013

Excellent commentaire de Mr Gérard Bienvenu!Je pense comme lui!
malheureusement!

Écrit par : Marcadé | 14/10/2013

Oui il y aura de plus en plus de misères et de catastrophes avec le climat, l'islam, et nos inféodés à la médiocrité et aux monarchies.

L'Occident en faillite ou en hyper inflation = misère = révoltes sanglantes

http://www.lecontrarien.com/ ÉDITION DU LUNDI 14 OCTOBRE 2013


En France, le système social s'écroule, il faut nourrir tous ces étranger fuyant l'islam et les despotes musulmans dont le coran est la référence. Il faut financer le multiculturalisme et les arabo-palestiniens:

http://www.europe-israel.org/2013/10/aide-de-lunion-europeenne-aux-palestiniens-2-milliards-deuros-ont-disparus-et-ont-ete-detournes/

Il n'y a plus assez de lits et de personnel dans les hôpitaux, les étrangers affluent par centaines voire plus par jour, la coupe est pleine.

L'hiver risque d'être très chaud, très très chaud.

Nous risquons tous de venir en Suisse, je ferais la manche près des coffres, pas les lieux de cultes, car je m'appauvrirais encore plus avec les piécettes, à moins que je me reconvertisse à l'islam?

J'aurai quatre femmes voilées avec des chiffons de toutes les couleurs comme à la fête foraine, avec allocations et aides diverses, je louerais un grand trottoir et deux fourgonnettes avec confort. Je ferais des merguez et des brochettes de politiciens, d'évêques, de cardinaux et banquiers, Tiens, faut que j'y pense....Amen.

Écrit par : Pierre NOËL | 14/10/2013

Merci à tous de vos commentaires.

Là, en l'occurrence, ce que je tenais à montrer était le contraste entre deux situations où, dans l'une on rejette le patient démuni et dans l'autre on l'accueille et alors tous arrivent mais l'entourage se plaint...

C'était un peu une réflexion sur la misère et son traitement.
Si on se montre charitable,les limites s'imposent vite d'elles-mêmes.

Si on se montre dur, la vie s'impose et créée une situation inédite.

Il s'agit donc aussi d'une réflexion existentielle.

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 15/10/2013

Bonjour,
Excusez mon intrusion avec ce post qui n'a que peu à voir avec ce que vous exposez ci-dessus, quoique... Il s'agit d'un documentaire sur l'euthanasie légale en Belgique, réalisé entre 2011 et 2013, et qui a été refusé par les télévisions du service public. Ses auteurs ont alors décidé de le diffuser gratuitement sur you tube. Pourquoi ce documentaire a-t-il été refusé? Je vous laisse le découvrir :

http://www.youtube.com/watch?v=_RHybR4spvw

Écrit par : MM | 16/10/2013

MM,


Avant toute réflexion ou autre commentaire sur le documentaire que vous nous avez soumis, je tenais à vous signaler qu'il m'a été impossible de le découvrir sinon en image car la video s'affiche avec le son désactivé...Et ce n'est pas lié à une option personnelle que j'aurais prise mais c'est directement lié à la video en dessous de laquelle il est impossible de cliquer pour obtenir le son!

Merci et bien à vous

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 16/10/2013

http://www.leuthanasiejusquou.com/

Voici un lien qui devrait fonctionner
bien à vous
MM

Écrit par : MM | 16/10/2013

Oui, MM, ce lien fonctionne, merci beaucoup de ce document!

Tout ce qui a trait à la vie et à son traitement entre dans ce sujet.
Ainsi avez-vous bien fait de nous indiquer à tous ces témoignages qui touchent au au coeur de la vie.

Merci et bien à vous

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 16/10/2013

L'euthanasie, c'est le respect de la personne en fin de vie. C'est contraire aux aux théories religieuses, en effet, elles nous soutenaient mordicus, que les douleurs c'était la rémission de nos pêchés. Plus nous souffrions plus nous avions pêché, c'est pourquoi jésus à souffert sur la croix.....

Non, ce n'est pas risible car les bonnes soeurs étaient infirmières dans les hôpitaux tenus par le clergé et sa bande. (j'ai connu et subi cette époque malsaine)

Respecter l'être humain en fin de vie, c'est respecter la vie. Mettre une vidéo pour expliquer que l'euthanasie c'est tuer gratuitement des gens relève de la manipulation. Autant interdire les voitures certains s'en servent pour cambrioler.

Écrit par : Pierre NOËL | 17/10/2013

Je ne suis pas d'accord, Pierre.

Mettre cette video en ligne montre les abus comme ils existent partout.

Et pour avoir souvent été confrontée à des situations de fin de vie, qui plus est, de personnes qui n'avaient juré que par l'euthanasie ou ce qui peut lui ressembler, je puis vous dire que la fin de la vie modifie les comportements, autant celui de la personne qui va rejoindre la mort que celui de son entourage.

Il est donc juste et bien de montrer tous les aspects de ce passage délicat sans y ajouter obligatoirement de confession religieuse.

Dans ce ses, je remercie MM d'avoir partagé ici ce document.

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 17/10/2013

Cette vidéo n'explique rien, et surtout pas que "l'euthanasie, c'est tuer gratuitement des gens" et ajoute encore moins de "dimension religieuse".

Cette vidéo montre comment une logique marchande (je fais ce que vous voulez du moment que vous le demandez, c'est-à-dire offre et demande) peut mener à des dérives.

Ayant eu, autour de moi, de très proches menacés par de graves problèmes de santé, j'ai pu voir et entendre combien de discours de spécialistes médicaux se drapent finalement de la même "logique marchande". Attitude qui n'a pas plus à voir avec le respect de la fin de la vie, que les soldes ont à voir avec le respect des travailleurs du textile..

Écrit par : MM | 17/10/2013

http://www.dhnet.be/actu/faits/un-interne-veut-etre-euthanasie-525f6ba93570225c19f07a09

Le lien ci-dessus est un autre type de méditation sur le même thème.

Comme le dit le journaliste, c'est la "peine de mort pour des questions humanitaires".

Écrit par : MM | 17/10/2013

les Veufs et Veuves de Suisses peuvent être rassurés grâce à de nombreux blogs il se trouvera des citoyens prêts à leur remonter le moral en cette période ou respect et discrétion sont demandés pour les familles et leurs disparus. D'avance un grand Merci pour ceux qui ont besoin surtout qu'on leur remonte le moral. On ne peut traiter le sujet de l'euthanasie comme une simple baguette de pain a acheter dans n'importe quel point de vente!

Écrit par : lovsmeralda | 17/10/2013

Hélène, disons que votre point de vue est différent du mien. Traiter l'euthanasie en mettant -insidieusement une vidéo comme l'a fait MM, montre qu'elle est contre, voire qu'il faut être contre c'est -son message. Effectivement, ce sujet ne peut être traité de cette façon, tant il y a de gens pour.

Sa démarche n'est pas objective pour un sujet aussi important.

Bien évidemment, il faudrait être "bête" (ce mot afin d'être sympa) pour ne pas s'offusquer de certaines dérives dont celles montées sur la vidéo.

Enfin, mon message reste:"Respecter l'être humain en fin de vie, c'est respecter la vie."

Écrit par : Pierre NOËL | 17/10/2013

@Pierre Noël: vous pensez que ma démarche n'est pas objective, et je suppose que vous pensez également que la votre l'est.
Soit, si vous voulez, ce sera donc le mot de la fin de ce non-débat.
Bonne soirée néanmoins.

Écrit par : MM | 17/10/2013

MM votre façon de faire est singulière, surprenante? Vous avancez des mots et des suppositions qui ne sont pas les miens, et hop, vous filez, c'est bizarre non? Vous ne fuyez pas le débats?????

Vous n'avancez aucun argument en pensant que l'on va vous donner raison. Chez vous on ne discute pas, c'est dommage.

J'indique en toute modestie que votre premier commentaire laisse apparaître que vous êtes contre l'euthanasie et qu'il faut que nous allions dans ce sens. J'ai le droit de penser cela? Non?

Si vous manquez d'arguments très bien, on peut comprendre. Entamer un débat sur ce sujet c'est laisser la porte ouverte aux contradicteurs, à ceux qui sont pour ou contre cela veut dire échanger, argumenter etc.

Mon premier commentaire ne s'adressait pas à vous pour créer un malentendu; bien que je reconnais que le mot manipulation n'est pas approprié. Donc toutes mes excuses.

Cela dit, reprenons ce débat non prévu dans le sujet de Hélène si vous le souhaitez, (je ne m'y était pas préparé) je prendrais le temps d'aller chercher les informations indiquant qu'une majorité de gens, -souhaite qu'il n'y ai pas d'acharnement thérapeutique, voulant mourir dans le calme et sans douleurs atroces comme c'était le cas, il n'y a pas si longtemps.

Je rappelle que la chrétienté avait indiqué depuis toujours que seul dieu décidait de la mort. (dieu ou ses représentants les rois, les princes et autres seigneurs et monseigneurs de tous poils Présidents et militaires compris)

Vous aurez remarqué que mon commentaire visait les religions et leurs croyances plutôt obsolètes.....

Écrit par : Pierre NOËL | 17/10/2013

Hélène, comment ne pas faire allusion aux religions, elles sont à l'origine du problème. Elles sont contre l'avortement alors qu'elles n'ont rien à faire dans le débat; elles ont assez à s'occuper des morts du paradis et de l'enfer.

Pourquoi les mettre à l'abri, les protéger, ôter leur responsabilités?

Écrit par : Pierre NOËL | 17/10/2013

MM j'ai oublié de vous poser la principale question: " êtes vous pour ou contre l'euthanasie"

Merci de votre réponse.

Écrit par : Pierre NOËL | 17/10/2013

Bonjour Pierre,
Je suis content que vous en voyez pas ds mon post une tentative de manipulation.

en effet, le débat est infiniment compliqué, et ne se résoud pas à un seul mot "oui ou non".

En ce qui concerne ce sujet, ce qui me glace, c'est que les formulations ramènent justement tout à une seule posture: l'euthanasie. voilà c'est dit. Le contrat est passé: vous le demandez, on vous suicide.

De fait, et on le sait tous, chaque situation peut recéler des différences. C'est une Lapalissade, mais elle est de plus en plus gommée, et on lui préfère des attitudes tranchées, que l'on assorti d'une considération idéologique et morale:
je suis pour et donc, alternativement, et selon le bord d'où je parle et/ou selon celui d'oû on me regarde : je suis "un grand défenseur des libertés individuelles", progressiste, démocrate, ou au contraire un tueur sans âme;
et si je suis contre, je passe pour un rétrograde fascisant (et l'adjectif nauséabond n'est jamais très loin, en ce moment), ou pour une belle âme....

C'est toujours longuet à exposer par écrit: mon souci, c'est qu'on ne prend jamais le temps de parler des alternatives. Que dans certains lieux, si on évoque des alternatives, on est déjà soupçonnés d'être du mauvais bord.
Il y a un autre sujet où les situations sont à peu près les mêmes, c'est l'avortement. Est-on pour ou contre? faites le test, vous verrez que les camps sont tranchés et même retranchés :-)

Le film que j'ai mis en ligne pose la question de l'alternative du débat. Pourquoi refuse-t-on ce film sur la grille des TV d'état?
Si c'est - comme vous le soulignez plus haut - parce que il faut être bête pour ne pas s'offusquer de ce qu'on y découvre, cad que c'est cousu de fil blanc, alors vous serez d'accord avec moi que 90% des programmes habituels tomberaient sous ce même jugement.
Je crains, moi, que l'omerta qui s'est faite autour de ce film ( qui n'est pas un film d'auteurs, mais un format tv standard pas trop mal fait), ne fait que révéler la violence de la posture que je décris plus haut.

J'aimerais que jusqu'au bout ( de la vie, et aussi de la mienne), je puisse encore changer d'avis sur ma volonté de la finir ( et peut-être me tromper). je veux pouvoir demander jusqu'à la dernière seconde une alternative!

Je crains que, fasse au monde médical, administratif, face au courant actuel, face au manque de personnel dans les hôpitaux et les institutions, face à la place que le personnes âgées , face à la difficulté, pour les familles, de se faire entendre en certains circonstances, , je n'en aie déjà plus la possibilité.....

Écrit par : MM | 18/10/2013

MM je suis très satisfait de votre saine réaction, merci.
Nous sommes d'accord, les uns et les autres pour privilégier la vie sur la mort.

Votre commentaire mets en avant l'humain et la vie. D'un côté nous avons une jeune femme mettant au monde un enfant, dans les mêmes conditions que ce qui se faisait il y a vingt mille ans. Elle transmet la vie, et vaille que vaille, elle met au monde un bébé, la vie s'exprime malgré la bêtise des autorités et du système.

De l'autre côté, il y a la fin de vie avec les inconvénients de la souffrance physique et psychologique pour la personne concernée, et l'entourage. N'oublions pas le personnel médical; en majorité des gens, dont les plus hautes valeurs morales personnelles et professionnelles sont reconnues. (normalement)

Vos craintes sont justifiées, la crise économique, que je n'hésite pas à nommer "crise des cerveaux" peut mettre à mal l'accompagnement de fin de vie et la naissance. La vidéo montre les dérives possibles dont il faut se protéger par la loi, et l'organisation, dans la mesure ou une telle décision doit être étudiée de manière collective si possible avec la personne concernée, mais dans bien des cas ce n'est pas évident.

Je n'ai pas eu le temps de regarder le film dont vous avez mis en lien. Promis juré, je crache par terre, je vais prendre le temps de le regarder, c'est le weekend, le sujet en vaut la peine.

Juste un mot sur les alternatives; cette possibilité étant récente, la majorité de la population n'a pas étudié ou réfléchit à sa fin de vie. Il n'y a pas d'informations objectives. La mort reste un sujet tabou en occident, normal ils nous ont éduqués très jeunes pour éviter les discussions, ce qui est une erreur ou une manipulation.

Etant passé près de la catastrophe trois fois, j'ai la chance d'avoir pu exprimer mes souhaits. Mais il faut imaginer le bien portant qui demain fait un infarctus et se retrouve handicapé, ne pouvant exprimer ses volontés? Comment faire? D’où l'intérêt d'anticiper plutôt que faire subir à l'entourage ou subir celui-ci.

Faisons confiance aux états de droit, à la justice en priorité et à la médecine. Cela ne veut pas dire qu'il faille garder sous silence les abus, les cas de conscience, éventuellement les décisions personnelles d'un médecin se prenant pour dieu le maître faisant n'importe quoi.

Cependant, au Mexique privilégier la vie, la médecine ne sont pas une priorité, en apparence. Sommes nous meilleurs en France, en Europe, en Suisse, ce n'est pas certain. J'ai des preuves que nous sommes aussi "bêtes" !

Comme vous l'indiquez, un commentaire sur le sujet n'est pas évident. Je suis partisan d'y revenir si vous êtes d'accord, ça me paraît très utile. Car fond de moi-même, si je peux gagner une journée de vie, je suis preneur....

Bien à vous.

Écrit par : Pierre NOËL | 18/10/2013

je suis pour l euthanasie mais je ne crois pas que cette question rentre dans ce débat .....
je suis pour l avortement .....
autant avoir une certaine liberté de notre corps .......
la dame de HTE SAVOIE

Écrit par : dany lemaitre | 19/10/2013

dany lemaitre, elle ne rentrait pas dans ce débat, certes, mais elle est entrée par la lucarne du grenier restée ouverte, elle s'est imposée! C'est plutôtb positif.

Finalement, allons-y avec précaution, en tant que -éclaireurs, ce faisant je vous nomme "chef des éclaireurs" si vous êtes d'accord? Je vous éclaire avec ma Led et mon Saint-ordinateur.

Cousin du diable j'attire les guêpes et les frelons, alors.....

En plus je n'ai pas trop de temps faut que je regarde le film avant le prêche et mes "déglutitions" dominicales....

Écrit par : Pierre NOËL | 19/10/2013

@ MM

J'ai pris le temps de regarder ce film documentaire, ça fait froid dans le dos. Il a le mérite de mettre en évidence l'aspect juridique en total contradiction avec les intentions et la personne concernée.

En résumé, la loi sur l'euthanasie a été mal conçue, ajouté au fait qu'elle est appliquée de manière empirique, (en Belgique) on est plus dans un système criminel pour certains cas, que dans un système de fin de vie en douceur et en toute dignité.

Comme pour l'avortement, la question est de savoir quels sont les moyens à mettre en oeuvre pour éviter les dérives, tout en signalant qu'il n'y a aucun lien ou amalgame à faire entre ces deux sujets totalement différents.

MM votre intrusion a été très positive, je ne sais si nous avons les mêmes problèmes en France, en Suisse et ailleurs. Je vous promet plus d'attention, moins d'impulsivité = plus de réflexion.

Bien à vous, merci Hélène.

Écrit par : Pierre NOËL | 20/10/2013

@Pierre Noël.
Je découvre votre message au retour de vacances et je vous en remercie. Je trouve notre époque étonnante sur certains plans, particulièrement ceux liés à la recherche dite "quantique", et désespérante sur d'autres plans. La pensée unique (distillée quotidiennement par médias interposés) est l'un des aspects de notre époque les plus pernicieux, et je l'avoue, il m'effraie. C'est rassurant et agréable de pouvoir trouver des blogs où le doute peut être exposé. Vous avez raison de dire que, trop souvent, je propose des pistes, puis me retire. C'est par manque de temps, et pour aucune autre raison. Je veillerai, à l'avenir, à développer mes positions d'entrée de jeu. Bien à vous.

Écrit par : MM | 26/10/2013

MM, reçut 5/5 bon dimanche...

Merci à vous.

Écrit par : Pierre NOËL | 26/10/2013

Les commentaires sont fermés.