27/10/2013

Harlem Désir, bientôt débarqué du pédalo?

 

Cela se susurre et se murmure sinon se dit, Harlem Désir ne serait plus qu'un premier secrétaire en sursis.

Sa prise de position dans l'affaire de la jeune Kosovare au prénom tant évoqué qu'il en devient inutile de le mentionner encore ici, a fortement déplu.

Déjà fort mal barré depuis des mois, le pédalo présidentiel en effet, plutôt que de se laisser couler par cette affaire, a pris les mesures qui lui convenaient.

Ce serait ainsi Harlem Désir qui serait débarqué mais rien n'est simple dès lors que sa nomination à la tête du PS ne peut être contestée avant la première échéance prévue en 2016, date du prochain congrès destiné à la préparation de l'élection présidentielle de 2017.

D'ici-là, les municipales et les européennes auront peut-être raison de la tourmente qui agite le PS, premier secrétaire ou autres maires et sénateurs compris.

http://voix.blog.tdg.ch/archive/2013/10/25/temp-45c4963af...


10:59 Publié dans Information, Politique, Politique française, Pouvoirs | Tags : harlem désir, ps, leonarda, esnol, derrouet | Lien permanent | Commentaires (13) | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

Commentaires

Avec ce type, le parti socialiste s'est positionné sur le scénario perdant dès le départ de son mandat. Ajouté à la politique "bric-broc" très coûteuse de Hollande, ils seront balayés aux prochaines élections.

Cela dit mettre le FN dans les mairies et les conseils généraux et régionaux, -oui mais- rien de plus. Leur politique économique prévue pour la France serait un désastre.

Il faut tenir en joue la droite et les milieux intégristes, éventuellement, ce qu'il restera de la gauche. La multi culture religieuse, avec cet islam devra être combattue au nom de la Liberté, jusqu'à dans les chiottes des mairies et les administrations.

Sans oublier certains industriels ne se gênant pas d'embaucher des immigrés musulmans et autres ennemis de nos valeurs, dans l'unique but de baisser les revenus et démolir le système sociale Français. Cette politique est négative pour ne pas dire idiote, irresponsable, Citroën et Peugeot (groupe PSA) en sont un bel exemple.

Les socialistes seront, avec -certains banquiers, -certains industriels, l'UMP et les centristes, également les syndicats gauchistes, les seuls responsables de la faillite de la France.

Écrit par : Pierre NOËL | 27/10/2013

Harlem Désir quittant le « perchoir » du Parti Socialiste, ce ne serait pas un non-sens en raison notamment des propos qu'il a tenu récemment sur le sujet évoqué. Il est d'ailleurs étonnant qu'il ait occupé ce poste, en raison de son itinéraire politique. Rappelons, s'il est nécessaire, qu'après son militantisme associatif, il s'est engagé électoralement avec Génération écologie dans les années 1990 et n'a rejoint le Parti socialiste que par la suite. On se souviendra qu'en 1993, aux élections législatives dans la onzième circonscription des Yvelines, après qu'il eût obtenu 6,84% des voix au premier tour, il refusa d'appeler à voter pour le candidat socialiste au second. Quiconque aurait du mal à comprendre comment il pourrait indiquer une direction à des militants déjà décontenancés.
Nul doute qu'il doit exister, dans des statuts désuets, quelque article « Stalinien » qui permettrait d'effacer son image. Mais pour l'heure, il vaudrait mieux attendre que la situation s'éclaircisse, pour peu qu'elle s'éclaircisse. A moins que, pour être en phase avec des idées qu'il aurait peut-être, il fasse comme un grand homme, en d'autres temps, et se retire. Mais les deux personnages ne sont pas de la même pointure.

Écrit par : Gérard BIENVENU | 27/10/2013

@Pierre NOËL
Qu'est-ce qui relève véritablement de l’uchronie dans (votre) « Leur politique économique prévue pour la France serait un désastre » ?
Tout en sachant qu'ils sont d'accord avec vous que « la faillite de la France » dont « Les socialistes seront, avec -certains banquiers, -certains industriels, l'UMP et les centristes, également les syndicats gauchistes, les seuls responsables », en sera un (autre?).

Écrit par : vlad | 28/10/2013

On ne sait plus si c'est le pédalo ou la médiasphère présidentielle qui inspire le cap. À voir comment Finkielkraut s'est fait promener chez Ruquier et chez Taddeï à propos de son dernier livre, le "droitdel'hommiste" Désir a encore quelques soutiens. Je m'inquiéterais davantage pour Taddeï, mais c'est un autre sujet. En attendant, c'est quand-même dans la médiasphère qu'on s'étripe, qu'on s'organise… Je ne vois pas très bien la "chute".

Écrit par : petard | 28/10/2013

Si Desir est encore en place au sein du PS c'est grace à Tonton qui l'a gracié des 18 mois de prison et d'une forte amende après avoir été reconnu coupable de détournement de fonds de l'association Touche pas à mon pote !

Écrit par : Lara Klette | 28/10/2013

@ vlad

Le mot "uchronie" n'est pas adapté et vous le savez. La sortie de la France de l'Europe serait une catastrophe, ce serait serait la faillite à cours terme. Cette Europe ne convient pas, elle doit être fédérale comme aux USA.

Nous avons encore un peu de temps, celle-ci concernerait cinq à six pays. Nous continuons de fabriquer des salariés en masse et 220 000 personnes arrivent chaque année en France, la majorité est analphabète ont des croyances et des mœurs pourries.

"Autres" responsables?

La chrétienté, les juifs (certains) tous les collabos du concept mortifère, au nom d'une ou plusieurs divinités inventées par les Pharaons.

Écrit par : Pierre NOËL | 28/10/2013

@ Pierre NOËL
 
« "Autres" responsables? ». Non, un autre « désastre » - celui de la faillite inévitable de la France dont les responsables sont maintenant « au grand complet ». Car, d'après vous, c'est « la sortie de la France de l'Europe» qui serait un désastre encore plus désastreux, une véritable catastrophe, la faillite à cours terme...
 
Le tableau ne pourrait pas alors être plus noir – l'avenir de la France se trouverait dans la taxonomie des désastres, ou plus précisément dans les termes des possibles faillites qui la guettent.
 
Et si, de ce marasme des considérations purement comptables, on dégageait la liberté et la souveraineté retrouvées?
Car, en réalité, cette « Europe » dont vous parlez n'est rien d'autre que l'empire bruxellois (et francfortien depuis peu) autoproclamé qui poursuit inlassablement son expansion, une drôle de guerre contre la Vieille Europe pourtant aspirant à la paix...

Je pense que l'idée des USE - même à six- est complètement utopique (et/ou uchronique :-) ) d'autant plus que le peu de temps que « nous avons » ne représente même pas une seconde à l'échelle de l'histoire.
Les considérations linguistiques suffisent, à elles toutes seules, à mettre fin à tout débat contradictoire...

Écrit par : vlad | 29/10/2013

La bretagne sera a feu et a sang samedi prochain à Quimper, le gouvernement, informés par les RG, s'attend a une manifestation monstrueuse.
Mes amis et connaissances bretonnes me disent toutes et tous qu'ils vont y aller a la manif, c'est dire si celà va chauffer.Quand les bretons se révoltent, c'est pas pour des réformettes.Demanderons nous la démission de hollande et de sa clique à la suite de celà ?Rien d'impossible car le ras-le-bol fiscal est un symbole parmi tant d'autres, les licenciements massifs de ces dernières semaines ne font que rajouter a la colère du peuple breton envers cette oligarchie européenne qui détruit tout sur son passage.Nous connaissons la recession du fait des directives européennes et du dumping pratiqué par les allemands qui ,soit dit au passage, ont perdu en 1945 mais son en passe de gagner le pouvoir en Europe, de différentes manières, mais de résultats semblables.Certe, nous ne connaissons pas le bruit des bottes et des canons, les sévices de la seconde guerre mondiale, mais nous en payons les frais au niveau économique avec une Allemagne dictant sa loi au peuple européen.
La guerre économique est aussi dévastatrice que la grosse berta en son temps.Suicide des agriculteurs dans leur ferme écrasés par le poids de la dette, immigration massive avec son flot de voleurs, violeurs, fainéants, profiteurs en tous genre.Destruction massive d'emplois dans tous les secteurs d'activitée du fait de directives européennes écrasantes pour les entreprises, ouverture des frontières aux peuples de l'est venant travailler en France pour un salaire horaire modique.La liste est longue des dégats provoqués depuis 1992 et le traité de Maastrich.(J'avais voté contre à l'époque, déjà )

Le système entier est a réformer et la révolte partira des bonnets rouges de Bretagne pour gagner peu à peu la France entière et les pays européens.
Sortons rapidement de cette europe ou du moins de ce modèle qui nous étrangle, nous taxe .
Nos dirigeants vont se retrouver en plein divorce avec le peuple qui les a élu (droite et gauche confondues ) et seront obligés de quitter le pouvoir pour le laisser à des gens compétents qui ne pensent pas a leur carrière mais a l'avenir et la grandeur de la FRANCE.
Je ne sais pas si le FN est le mieux placé pour diriger, j'en doute, ce que je sais, c'est que depuis 40 ans, nous sommes dirigés par une bandes d'incapables se refilant le pouvoir au gré des changements de vote.
Il est grand temps que l'on arrête dese laisser mener par le bout du nez et que nous reprenions notre destin entre nos mains.

Écrit par : guyomard | 30/10/2013

@ vlad

"On gagnerait en souveraineté, en Liberté" -j'en doute. Il y a des cas comme l'Argentine, la Russie où il faut payer le prix fort pour redresser une économie et une politique. Les Français sont-ils prêts à ce sacrifice? Avant, ils feront tout sauter.

Pour être crédible le franc devrait être "adossé" à l'or ou à l'argent afin d'attirer les investisseurs par la confiance et la véritable économie ce qui est bien différent de ce qui se fait aujourd'hui et certainement demain. La Chine va peut-être adosser le Yuan avec l'or ils en achètent des tonnes et des tonnes, ils commencent à évacuer le dollar devenu monnaie de singe pour acheter de l'Euro monnaie de Orangs-outans...

De toutes les façons, vu le nombre de salariés éduqués à attendre et à chercher du travail qui se raréfie, au prix du SMIC, le trou dans les finances grandira à vue d’œil.

Bon, on peut virer des étrangers aux croyances et aux comportements criminels. (j'approuve une initiative de ce genre)il y en a quelques millions, mais là, les réactions de l'étranger, comme le boycott de nos produits, la mise à l'écart dans tous les domaines auraient des conséquences catastrophiques.

Enfin, pour ne pas en faire un livre et faire de la conccurence à tante Hélène, la réforme des enseignements pour transformer les salariés en entrepreneurs ne figure dans aucun programme droite/gauche pas plus chez Marine le Pen.

Qu'en pensez-vous ?

@ guyomard

Plutôt d'accord avec vous. Il y a une dizaine d'années, dans une intervention chez des cadres j'avais indiqué que les Allemands auraient en temps de paix ce qu'ils n'avaient eu en temps de guerre.

En Allemagne, le SMIC n'existe pas, des millions de gens travaillent aux alentours de 5€ de l'heure. Ils nous emmerdent avec leur compétitivité sur le dos des pauvres. Cela dit, ils payent très cher la main d'oeuvre très qualifiée. En France les qualifiés ne savent pas se vendre. Bien des patrons sont des bolcheviques; payer un qualifié au SMIC, ça ne leur fait pas peur.

Écrit par : Pierre NOËL | 31/10/2013

@Pierre NOËL, enfin quelqu'un qui me comprend dans ce monde de brutes.Je vous remercie de partager mon opinion sur les allemands qui sont portés au nus par une bonne partie de la population et des gouvernants français.Or, comme cadeau de reconnaissance de leur liberté a nouveau retrouvée, après des années sous controle de l'otan, ils viennent a nouveau nous dicter leur façon de vivre et surtout, par le trichement d'écriture et d'interprétation des lois européennes, il nous mènent a une ruine certaine.LE rouleau KOMPRESSEUR allemand est en route et n'est pas près de s'arrêter, vu l'opposition de notre gros tout mou et de sa clique.Les anglais et les suisses ont eu mille fois raisons de ne pas adhèrer a ce simulacre de mise en commun des pays d'europe.Le peuple gronde un peu partout en Europe et le vent de la révolte viendra des samedi de l'ouest, par la Bretagne.Celà me rapelle un livre que j'avaislu il y a une 30 aine d'année et qui s'appelait : A l'ouest rien de nouveau ! Regarde bien et écoutez bien les infos sur twitter, la télé, la radio, l'ouest et les bretons vont sonner le glas de nos gouvernants !A dieu vat

Écrit par : guyomard | 31/10/2013

@ guyomard

Je ne sais si la révolte viendra de l'ouest Bretagne...

Le nationalisme est resté dans la mémoire collective Allemande, souvent prétentieux, comme d'autres. (il faut aller en Bavière vers l'Autriche pour se rendre compte du danger)

Ils ont des qualités que nous n'avons pas toujours comme la discipline, la qualité du travail bien fait, le respect des délais et des hommes en affaire, le prix, c'est une autre histoire,(cinq euros) liée à mon précédent commentaire.

Cette Europe de la HPP et de la HPC (ajoutons la HPM) ne tiens plus debout, il faut changer de modèle, ce n'est pas avec des cornichons comme Harlem Désir et les socialistes Français que nous irons vers le progrès.

Demain c'est la fête des fleuristes et de l'hypocrisie, je ne participe pas.

Écrit par : Pierre NOËL | 31/10/2013

@ Pierre NOËL

Pourquoi autant de catastrophisme?

Voici un très encourageant, à mon avis, entretien avec Jacques Sapir – (http://www.libertepolitique.com/Actualite/Decryptage/Jacques-Sapir-Euro-l-eruption-peut-reprendre-a-tout-moment )
- et l'étude consacrée aux scenarii de dissolution de l'euro ( http://www.fondation-res-publica.org/docs/etude_euro_respublica.pdf ) réalisée par (le même) Sapir et al.

Quant au boycott du vin etc. - en février 2003 déjà, la France toute entière tremblait de peur de ne pas être mangée par les USA, merci Villepin! - ce n'est pas la Chine ou la Russie qu'il faudra craindre dans la matière....
Pour le reste, je vois mal comment pourra-t-on boycotter raisonnablement l'Airbus, les services d'Ariane, d'Areva ou même les TGV.
Oui, il restera encore les Rafales, les Mistrales et beaucoup d'autres affaires - pas si banales - à caser.
Ca se gère toujours avec un peu d'intelligence et de bon sens...

Enfin, pour tout ce qui est de la crédibilité du vieux nouveau franc, je suis entièrement d'accord avec vous, il faut qu'il soit adossé à la France elle-même crédible. Et ses souveraineté et liberté (« retrouvées ») en sont une condition sine qua non. Pareil pour la Russie dorée et l'Argentine argentée...

PS: effectivement, en état actuel des choses, le FN ne descend pas jusqu'à ce niveau de détails qui est « transformation des salaries en entrepreneurs », mais il me semble qu'ils ont au moins un cadre pour ça « L’Etat stratège reprendra en main la politique de formation professionnelle et instaurera un véritable service public de la formation tout au long de l’existence (chèque formation) » (voir leur site). Maintenant, chacun est libre d'y contribuer ou non.

Écrit par : vlad | 02/11/2013

@ vlad

Jacques Sapir est connu pour son sérieux, je l'écoute et le lis lorsque l'occasion se présente.

Pour le reste, un pays n'est crédible que lorsque sa monnaie est issue d'une économie sérieuse: investissement production et bien être des gens. Adosser la monnaie à l'or ou l'argent démontre une politique sérieuse, des dirigeants sérieux, la confiance renaît. Dans les autres cas c'est (*0*)

Le dollar a été adossé à l'or les USA sont devenus un grand pays. Depuis qu'un idiot de petit président a préféré fabriquer de la fausse monnaie, la dette est devenue abyssale, les USA sont en faillite -mathématiquement parlant.

En formation et en insertion, il faut revoir tous les programmes et la qualité des formateurs et dirigeants mais là, il y a 50 % de déchet à prévoir.

Les deux pays que vous citez sont sur la bonne voie mais rien n'est joué.

http://www.dailymotion.com/video/xl0b1v_adrian-salbuchi-la-crise-puis-la-guerre_news

Cela dit, la France peut s'en sortir seule; nous avons des atouts, mais ce sera long et coûteux. Une Europe fédérale mieux gérée, en virant les scribouillards et les politiciens qui profitent du système, mais aussi en remettant les églises chrétiennes à leur place.

La Laïcité cinq étoiles doit être remise sur pied, consolidée en intensifiant la Liberté d'expression. Interdire l'islam sous toutes ses formes, le temps qu'il n'existe pas d'instance internationale pour redéfinir l'islam. (un dieu une religion c'est ma devise./)

Mon cousin Lucifer me dit que je rêve éveillé.....

Il y a bien d'autres réformes à faire mais c'est un autre débat...

Écrit par : Pierre NOËL | 03/11/2013

Les commentaires sont fermés.