19/11/2013

Villepin-Sarkozy, République solidaire?

 

Et court la nouvelle info selon laquelle Dominique de Villepin serait prêt à soutenir Nicolas Sarkozy.

L'interview accordée par l'Ancien Premier Ministre hier à la RTS a été reprise entre autre par L'Express.*

Si le propos est bien relayé sur le site du magazine qui cite les conditions émises par Dominique de Villepin au soutien qu'il accorderait à l'Ancien Président français, l'information n'en est pas moins considérée comme une surprise comme le titre L'Express.

Cependant, si l'on sait que l'Ancien Premier Ministre a toujours visé au rassemblement et qu'il le rappelle bien dans l'interview accordée à la RTS, il n'y a rien d'étonnant à cette prise de position.

Dominique de Villepin n'a cessé d'avoir à coeur de rassembler. Dans ce sens, il a fondé son parti République Solidaire dont il a très vite confié la présidence au député UMP Jean-Pierre Grand, pour lui-même se consacrer à la campagne menée en vue des présidentielles 2012. Après l'échec qui l'a soldée, sa directrice Brigitte Girardin, avait appelé à voter Hollande.

A cet égard et dans une interview au journal Libération, Dominique de Villepin avait considéré que le candidat socialiste avait l'étoffe pour être président de la République. Je crois que c'est un homme qui est capable de faire des synthèses...Nous avons besoin aujourd'hui d'équilibre dans notre pays. C'est la rude tâche qui est la sienne.

Certes!

http://www.liberation.fr/politiques/2012/05/14/pour-villepin-hollande-a-l-etoffe-pour-etre-president_818548

 

http://www.rts.ch/info/monde/5386053-dominique-de-villepin-nicolas-sarkozy-peut-se-poser-en-sauveur.html   

 

http://www.lexpress.fr/actualite/politique/surprise-dominique-de-villepin-pourrait-soutenir-nicolas-sarkozy_1300733.html


 

12:31 Publié dans Genève, Medias, Politique, Politique française, Pouvoirs | Tags : villepin, sarkozy, france, hollande, rts, rochebin | Lien permanent | Commentaires (17) | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

Commentaires

"Dominique de Villepin serait prêt à soutenir Nicolas Sarkozy"

Il doit être vraiment désespéré pour en arriver là, ce branquignole de Galouzeau. L'histoire de dit pas si Sarkozy acceptera un soutien pareil...

Écrit par : Plouf | 19/11/2013

L'Express, qui n'a jamais été tendre avec Villepin, revient sur ses propos avec quelques rappels.

Certes, tout se surmonte par l'oubli opportun ou l'intérêt général...

http://www.lexpress.fr/actualite/politique/villepin-detestait-sarkozy-mais-ca-c-etait-avant_1300832.html

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 19/11/2013

Réactions de l'ancienne directrice de campagne de Dominique de Villepin et de Daniel Garrigue, autre proche de l'Ancien Premier Ministre et fondateur de "République Solidaire"

http://www.lejdd.fr/Politique/Les-proches-de-Villepin-surpris-par-son-soutien-a-Sarkozy-639590

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 19/11/2013

En politique, l'un est devenu plâtrier en France, l'autre, spécialiste de l'enduit pour la France. A eux deux, ils devraient reprendre le travail, il y a tant à recoller et refaire la façade. Penser que l'on peut reconstruire un château de cartes avec les mêmes et leurs idées scabreuses, et mensongères, ne paraît pas sain.

C'est une surprise venant de chez OMO "la lessive qui lave plus blanc que blanc" certains y ont trouvé leur permis de conduire, c'est dire qu'ils vont nous mener loin, peut-être au paradis des pauvres.

De mon humble avis laissons la France faire faillite au travers des banques, ensuite tout repartira, la déconstruction aura eu lieu le nettoyage aussi......

Écrit par : Pierre NOËL | 20/11/2013

Quand la soif de pouvoir et de reconnaissance riment avec démagogie et maladie d'Alzheimer.Le sieur Galouezau de Villepin s'assoit sur le procès qui l'a opposé au Nabot sarkophage 1 er, grand fossoyeur de France.Remplacé par un présimou incapable de géré notre belle France, il se targue de pouvoir relancer l'économie et de réenchanter notre pays avec des recettes qui n'ont pas marchés.Le 1er ministre de Jacques CHIRAC, organisateur en chef de la dissolution, vient prêter main forte au président sortant.Comme disait un homme celèbre, je n'ai besoin d'aucun ennemis, mes amis s'occupent de moi.Le croc de boucher est passé, les désirs de pouvoir et de rayonnement démangent DDV, au point de vouloir s'assoir sur les paroles prononcées il y a 18 mois a peine.Cette politique me dégoute, c'est celle des magouilles et des arrangements.Cet homme n'a aucune fierté et ne peut suciter en moi que la désolation et la colère.Colère d'avoir cru en son Rassemblement solidaire, qui s'est soldé en Rassemblement solitaire.certains ont passé des heures a chercher des signatures, d'autres se rendant même a Paris porter ces sésame jusqu'au dernier jour, piochant dans leurs économies personnelles.Il ne mérite plus d'écoute du peuple français.Le discours de l'ONU en 1993 est loin, surtout quand on sait que ce n'est pas lui qui l'a écrit

Écrit par : guyomard | 20/11/2013

Dominique de Villepin parle en homme libre, très loin de toute vue sur une quelconque ambition ministérielle et c'est l'intérêt de ses paroles. A partir de là, la discussion est toujours possible, sauf si elle se réduit à quelques polémiques politiciennes.

Écrit par : nocent.mh | 20/11/2013

Nous n'avons plus le temps de polémiquer, en tout cas pas ici, ce comportement est réservé en général aux politiciens?

Nous, les gens du peuple de France, en général partisans de la Liberté d'entreprendre et du capitalisme vertueux, avons décidé pour quelques uns, de ne plus se la faire mettre par des tarés* et beaux parleurs, sortis droit comme des I des grandes écoles de la médiocrité, qu'ils soient du privé ou de la fonction publique.

Aux prochaines élections mes armes sont prêtes envers celles et ceux qui voudraient "jouir" ou jouer les "coqs en pâte" sur notre dos avec nos deniers:

"Questions sur l'économie, sur la multi-culture imposée avec ses croyances pourries, Les dépenses somptueuses des élus, des questions sur les dépenses publiques inutiles toujours avec nos deniers, leurs gros avantages en tant que élus, leurs mensonges au travers de leur -torche-cul désigné désormais en terme de "profession de mauvaise foi" questions sur cette Europe ou eurabie que nous refusons avec ses règles monarchiques et débiles notamment en matière fiscales et sociales etc, etc.

Ce n'est pas de la polémique politicienne, car nous n'avons aucune ambition politique pour des tas de bonnes raisons. Tout est dans mon saint ordinateur et photocopié pour les ânes qui devront répondre. J'emploie le mot âne, il convient aux incapables et les bottes qui ont créé plus de trois mille milliards de dette rien que pour la France.

Les belles paroles c'est terminé, on va le faire savoir très fort. Pour l'instant, on en parle partout dans les lieux publiques comme les bars, les restaurants, les grandes surfaces, les marchés de villages et de villes, internet etc; et comme pour l'islam, nous forçons à créer, à susciter le débat de fond.

Alors, un conseil aux beaux parleurs, aux adeptes du bien paraître devant les caméras et des photographes, soyez surs de ce que vous allez nous "sortir" comme arguments sinon, vous allez avoir le bordel dans les salles de réunion, pour ne pas dire plus. Nous sommes presque près.....

Un autre conseil, que les De Villepin, Sarko et leurs ouailles se fassent très petits, voire, qu'ils passent leur chemin, bien des gens ne vont pas leur faire de cadeaux et "croyez-moi" ils ne sont pas communistes ou socialistes, ou encore verts-pommes écolo-coco ou péquenauds subventionnés.

Il est possible que le peuple de croyants les remettent au pouvoir, c'est un grand danger pour l'avenir de la France devenue -région- d'Europe; l'histoire donne quelques éléments de réponses.

L'idée de bloquer des mairies, des conseils généraux et régionaux fait son petit bonhomme de chemin......

(précision) Le tout, dans la bonne humeur comme d'hab.

Écrit par : Pierre NOËL | 21/11/2013

Marie hélène, je me rappelle de votre soutien total et sans réserve a DDV sur Villepin com.C'est tout a votre honneur de le défendre a nouveau mais pour autant, rien ne vous oblige a porter des oeillères.Cet homme est un menteur, il a voulu nous faire croire qu'avec lui, une autre vision était possible.Il a fait croire en dès lendemain enchantés, or, les élections présidentielles se sont déroulées sans lui, sans nous.Son rassemblement solidaire n'était que feu de paille.Je ne peux plus porter de crédit a son discours, je ne retiendrai de lui que ses fonctions au plus haut niveau de l'état, son avenir ne m'interesse plus.A t'il encore un avenir en politique?
Bonne journée a vous.Laurent, ex doux rèveur de villepin.com

Écrit par : guyomard | 21/11/2013

Laurent, peut-être étais-je moins "douce rêveuse"que vous étiez "doux rêveur" lorsque nous militions pour Dominique de Villepin car je n'entendais pas alors des promesses de lendemains enchantés. Au contraire Villepin a toujours, vous savez, demandé des efforts pour qu'ensemble pour puissions faire avancer cette France que nous aimons puisqu'elle est notre pays."Faire son devoir", ce n'est pas toujours si facile.
La vision que Dominique de Villepin a pour la France, il l'a toujours mais malheureusement elle n'est pas comprise par tout le monde de la même façon. Devant les faits, force est de les prendre en compte. Et le fait est que notre pays a perdu réellement une partie (ou beaucoup)de sa souveraineté. Faut-il s'obstiner et continuer de croire que tout pourrait redevenir comme avant alors que tout change autour de nous ? Ou faut-il aller chercher plus loin ce qui lui a été retiré de ses pouvoirs pour continuer de compter dans le monde et ainsi être fidèle à la vocation (gaulliste)de rayonnement de "l'esprit français". Je sais bien que dans l'état actuel de notre pays, cela peut faire sourire. Et pourtant la fidélité à sa vocation essentielle permet de mieux vivre. En cela je crois être d'accord avec Dominique de Villepin, et il à l'énergie et l'appétit" pour faire savoir à son pays et au monde ce qu'il pense.
Vous voyez, je ne pense pas qu'il soit "un menteur", mais plutôt quelqu'un qui nous montre la voie, de la place où il se trouve, où il se trouvera demain. nous n'en savons pas plus. Ceci n'empêche pas le souci du bien être des Français, de tous les Français, comme le programme qui n'a pas pu malheureusement le mettre en place le montrait. D'autres s'en inspirent ou s'en inspireront. Merci de votre mot, et "Amitiés Villepinistes" malgré tout, puisque nous avons tout-de-même un parcours passé en commun.

Écrit par : nocent.mh | 21/11/2013

Une erreur de la com' ou la com' trop sophistiquée?

« À la TV Suisse Villepin esquisse sans tabous ce qu'il estime incontournable pour rassembler le Français sur un projet politique novateur » écrit Jean-Pierre Grand sur son compte Twitter le 18 novembre 2013.

Il fait référence à un extrait d'une interview de Dominique de Villepin et dont il est question dans ce blog. L'extrait qui, précisons-le, a passé dans le journal télévisé du 18 novembre et été publié ensuite sur le site de la RTS.

L'interview en question n'a pas été publiée dans son intégralité.

A première vue, on pourrait croire qu'il s'agissait d'une émission « Pardonnez-moi » parue sur le site de la RTS le 19 novembre, mais apparemment, lors de la publication, elle a été tronquée à la fin de sorte que la partie dont il est question dans le message de Jean-Pierre Grand y est absente: http://www.rts.ch/video/emissions/pardonnez-moi/5389517-dominique-de-villepin.html

La question de connaitre les raisons exactes de cet étrange découpage par la RTS de l'interview de Dominique de Villepin n'a pas tellement d'intérêt. Ce qui est plus intéressant par contre est de savoir pourquoi le site de la République solidaire a décidé de reproduire l'interview de son Ancien Président à la télévision suisse ( http://www.republiquesolidaire.fr/12043-villepin-radio-television-suisse-politique-francaise-et-dans-le-monde/ ) sans faire apparaître l'essentiel qui est selon Jean-Pierre Grand «Villepin esquisse sans tabous ce qu'il estime incontournable pour rassembler le Français sur un projet politique novateur ».

Peut-être parce que la tribune « La tâche de honte sur notre drapeau » est restée dans leur mémoire?

http://www.lemonde.fr/idees/article/2010/08/23/villepin-une-tache-de-honte-sur-notre-drapeau_1401652_3232.html

Écrit par : vlad | 23/11/2013

Vlad, merci du commentaire!

Selon la réponse de Darius Rochebin au tweet que je lui ai adressé pour lui signaler la coupure de l'émssion à la minute 18,43, il s'agirait d'un problème de son à corriger:

@DariusRochebin
@HeleneRichFavre @RadioTeleSuisse @RTSUnDeux @Bernard_Rappaz @JphSchaller ah merci problème de son à corriger !

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 23/11/2013

Dommage d'avoir eu "ces problèmes de son..." Nous sommes tous adultes et capables d'entendre jusqu'au bout! C'est beaucoup mieux que des non-dits et des suppositions qui laissent libre court à toutes fantaisies.

Écrit par : nocent.mh | 23/11/2013

"Et court la nouvelle info selon laquelle Dominique de Villepin serait prêt à soutenir Nicolas Sarkozy."
J'ai lu en diagonale, parce que bon, je ne suis pas gérontophobe mais bon, quoique, comme on dit sur vos télés, il y a quelques personnages chez vous qui me sortent par les trous de nez, n'est-ce pas, Moustapha Aïd el Kébir ?
Je disais donc, personne ne me semble l'avoir écrit, mais vous avez oublié "comme la corde soutient le pendu"...

Écrit par : Géo | 23/11/2013

Court aussi l'information cliché, des détails d'une histoire dont on n'évoque le contenu. Quelques mots sans support sont repris dans l'actualité et, grand branle-bas dans Landerneau, on soupçonne quelques épousailles, après des divorces douloureux. Que s'est-il passé ? Rien !
Les propos de Dominique de Villepin ne constituent pas un événement politique et l'homme ne le recherche pas. L'ancien premier ministre a répondu à une question de manière adroite et sincère. Qui pourrait soupçonner le premier ministre de Jacques Chirac, de vouloir surfer sur la vague ?! Et lorsqu'il parle de son ministre de l'intérieur, comment pourrait-il s'y opposer politiquement ? Si la dimension de Dominique de Villepin, en matière de diplomatie et de rassemblement, est tout autre que celle de Nicolas Sarkozy, rien ne permet pour autant de mesurer, dans un sens comme dans l'autre, une quelconque vassalité. Et rien ne dit non-plus que l'un ou l'autre fera un retour politique au plus haut niveau. Mais si les grondements du peuple allaient jusque là, nulle doute que de prompts renforts verraient bien des militants d'hier les conduire jusqu'au port !
Quant aux parrainages qu'aurait reçu Dominique de Villepin pour l'élection présidentielle, certains savent, ceux qui ont parrainé. Pour les autres, il est certains épisodes de l'histoire qu'il vaut mieux, sans les nier, ne plus évoquer.

Écrit par : Gérard BIENVENU | 26/11/2013

"C'est pas triste la vie à l'UMP"

http://www.midilibre.fr/2013/09/04/castelnau,752567.php

http://www.lejdd.fr/

Pour Baroin, l'UMP irait mieux sans Copé!
VIDEO - Invité du Grand Journal de Canal + mardi soir, François Baroin a livré une réponse franche à une question de Jean-Michel Apathie : "Oui", l'UMP irait mieux si elle changeait de patron. Une escalade de plus dans les tensions entre l'ex-ministre de l'Economie et Jean-François Copé.

.../...

De Villepin devrait penser à louer une "papamobile" mettre sa cape bleue nuit et sa calotte rose pompon style Richelieu, sillonner la France afin d'absoudre les péchés des proches et des zôôtres, ça ferait peut-être l'affaire pour repartir comme en 1914.

Enfin, ici ma proposition est honnête, et, judicieuse, c'est au cas ou il voudrait revenir emmener la France et les Français sur Mars...

Les très mauvais jours arrivent avant ou après les fêtes? Chypre, Grèce, Espagne, Portugal, France, Angleterre, Irlande, et sans oublier l'Italie qui pourrait sombrer en 2014. Voilà l'Europe ou une partie de l'Europe des bras cassés installée par les valets de chambre de droite et de gauche. Elle va sauter.

->-

"Voilà ce que j’en disais en quelques mots. « C’est un excellent article de La Tribune que vous devez lire pour bien comprendre les risques qui pèsent sur votre situation personnelle. En Espagne, les salaires des gens baissent y compris pour ceux qui sont en poste !

Entre 2008 et 2012, la baisse des salaires est d’environ 9,5 % ! On peut donc arrondir à 10 %. Le principe qui permet cela c’est évidemment le chantage à l’emploi. Soit on vous vire et vous ne retrouverez rien, soit vous acceptez des baisses de salaires substantielles… mais votre job est préservé… au moins pendant un temps !

Les mêmes mécanismes sont à l’œuvre en France et c’est évidemment des attitudes déflationnistes pour une économie nationale. Jamais baisser les salaires n’a permis de retrouver une croissance économique."

À propos de l'auteur:

-Charles Sannat est diplômé de l'Ecole Supérieure du Commerce Extérieur et du Centre d'Etudes Diplomatiques et Stratégiques. Il commence sa carrière en 1997 dans le secteur des nouvelles technologies comme consultant puis Manager au sein du Groupe Altran - Pôle Technologies de l’Information-(secteur banque/assurance). Il rejoint en 2006 BNP Paribas comme chargé d'affaires. Il est actuellement le directeur des études économiques d'AuCOFFRE.com

.../...

PS: C'est une autre -pointure que nos médiocres de l'ENA et autres écolesde technocrates et scribouillards non?

Tiens, j'en ai un autre que vous n'avez pas en Suisse:

Olivier Delamarche:

http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=1FUKjiILGHA

http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=oGpwJhRT7eE

-Christian Saint-Etienne "La fin de l'euro":

http://www.youtube.com/watch?feature=player_detailpage&v=W1fI_tOHnfM

http://www.bfmtv.com/video/bfmbusiness/

Écrit par : Pierre NOËL | 27/11/2013

En Chine c'était encore plus clair et "sincère".
( http://french.cri.cn/621/2013/11/26/103s354962.htm )

Journaliste:
« Vous avez déclaré, la semaine dernière, de ne pas exclure de soutenir Monsieur Sarkozy s'il revenait dans le jeu politique. La hache de guerre est enterrée? »

Dominique de Villepin:
« Oui, on ne vit pas avec la rancune. Je crois que la politique exige que l'on s'efface, que l'on donne le meilleur de soi-même et surtout qu'on se retrouve sur un intérêt général, un intérêt commun, et quand on a une expérience politique quand on appartient à une famille de pensée politique c'est important qu'on essaie de défendre des valeurs communes.
Je crois plus que jamais compte tenu de la situation de la France aujourd'hui c'est à un esprit de rassemblement qu'il faut se consacrer et essayer de faire des propositions pour répondre aux soucis des Français qu'il s'agisse des questions d'emploi, qu'il s'agisse des questions de gouvernance économique, de désendettement, qu'il s'agisse des questions d'immigration, sur l'ensemble de ces sujets, c'est donc de rassemblement qu'il s'agit, faire avancer le service des Français plutôt que d'avancer en sens contraire, dans le sens de la division. »

En attendant, il paraît que le projet de Nicolas Sarkozy est le projet de son retour personnel avant d'être un projet de rassemblement (de qui? et quand – avant 2017 ou après?) qui ne serait réaliste qu'en cas d'effondrement de la France (ou juste de la gauche?).

Mais l'essentiel est que le fondateur de République Solidaire a été entendu.

«  «Si Nicolas revient, il faudra que personne ne manque à l'appel: ce n'est pas la peine de créer des ressentiments inutiles. Villepin, Fillon: tout le monde sera bienvenu», note un proche, à qui n'a pas échappé la déclaration de Villepin, à la mi-novembre. L'ancien Premier ministre a annoncé qu'il pourrait «peut-être» soutenir Nicolas Sarkozy s'il revenait, à condition qu'il propose un vrai «projet de rassemblement». «Même si Villepin ne représente plus une force politique, c'est intéressant», note par exemple le député européen Brice Hortefeux. »

http://www.lefigaro.fr/politique/2013/12/13/01002-20131213ARTFIG00361-sarkozy-les-coulisses-d-un-retour.php

Il y a de fortes chances que d'ici 2017 le mot « rassemblement », galvaudé par la gauche comme par la droite, fera partie de la langue de bois politicienne française.

C'est peut-être pour échapper à la banalisation d'une idée claire et sincère qu'on a gravé, depuis peu, dans le marbre du site de "République Solidaire" l'inscription « Le mouvement politique de Dominique de VILLEPIN ».

Comprenne qui pourra!

Écrit par : vlad | 19/12/2013

Excellente analyse de Thierry Desjardins:

http://www.thierry-desjardins.fr/2014/06/meme-villepin/comment-page-1/#comment-11350

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 05/06/2014

Les commentaires sont fermés.