17/12/2013

Ukraine, enjeux et information


605433-le-president-russe-vladimir-poutine-g-et-le-president-ukrainien-viktor-ianoukovitch-a-moscou-le-17-d.jpg?modified_at=1387286103&width=750

http://www.liberation.fr/monde/2013/12/17/ukraine-contest...


Ce 17 décembre, les présidents russe et ukrainien se sont rencontrés à Moscou.

Que d'informations sur la situation en Ukraine et que de spécialistes ou autres analystes convoqués par les medias occidentaux pour expliquer ce qu'il en est et surtout, bien sûr, pourquoi et comment la Russie fait pression sur l'Ukraine.

Inutile de dire combien certains propos tenus par les uns ou les autres des ces grands connaisseurs sont à remettre en perspective sinon en cause.

Mais force est de constater que bien des commentateurs d'articles publiés sur les sites des grands magazines ou quotidiens français - pour ne citer qu'eux- réagissent le plus souvent de manière très critique à l'égard de ce qu'on leur sert en guise d'information.

Il semble bien que le rêve européen ait pris du plomb dans l'aile et que l'image négative qu'on cherche sans cesse à donner de la Russie ne fasse plus vraiment recette.

Pour un aperçu global de ce qui se passe en Ukraine, voici l'article très référencé d'Alexandre Latsa, journaliste français indépendant:

http://fr.ria.ru/blogs/20131211/199990522.html
  
 

 

19:50 Publié dans Information, Medias, Politique, Pouvoirs, Pratiques, société | Tags : ukraine, russie, ue, manifestations | Lien permanent | Commentaires (45) | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

Commentaires

C'est sûr que présenter Latsa comme un journaliste indépendant, ça sent l'experte...

Écrit par : Plouf | 17/12/2013

Et pourtant c'est le cas puisque je ne suis le correspondant salarié d'aucun support... Mais ne le fait que bénévolement :)

Et que de 2007 a 2010 je n'ai été salarié par aucun support pour écrire les mêmes choses que j’écris actuellement.

Écrit par : Alexandre Latsa | 17/12/2013

"Et plaf prend ça sur le nez!"

Quoiqu'il en soit, avec cette Europe aux dizaines de régimes fiscaux et sociaux, je ne vois pas ce que nous avons comme vitrine, encore moins au fond du magasin? L'eurabie peut-être?

Encore une fois, Poutine est un Président normal face à des handicapés-instruits-idiots, -Européens, à la botte de Obama et des monarchies pétrolières. L'insuffisance de l'Europe en matière diplomatique est constatée.

Nos relations avec Poutine et la Russie devraient être en harmonie avec notre grande histoire commune, nous sommes de la même famille, enfin presque. Notre avenir est commun face a des enjeux économiques et sociaux de taille.

Que l'Ukraine attende que la faillite de l'Europe du sud soit prononcée, ensuite, ils verront ou sont leurs intérêts.

Nous sommes en défaut de paiement envers certaines régions Suisses, pour environs cinq millions d'euros, en effet elle est très attractive cette eurabie.....

Écrit par : Pierre NOËL | 17/12/2013

L'ukraine n'a aucun intérêt a rentrer dans l'europe, sinon a faire des cadeaux sur le gaz.Il parait évident que des europeistes cherchent a déstabiliser le pays comme ils l'ont fait avec les pays arabes dernièrement.Quels résultats y ont obtenus les habitants tunisiens, égyptiens? J'ai le sentiment que l'atmosphère y est devenue irrespirable. Soutenir l'opposition n'est pas la preuve d'une grande volonté d'améliorer les conditions de vie des ukrainiens.Savent ils seulement vers quel avenir ils se dirigent en demandant l'intégration dans l'Europe ?Une Europe coupée des réalités de son peuple et qui impose par ses technocrates la faillite du monde occidental.Le bloc de l'ouest se fissure de toutes parts, souhaitons aux ukrainiens de ne pas prendre le chemin de la décadence.

Écrit par : guyomard | 18/12/2013

1. La Bérézina pour les braves eurodéputés atlantistes
2. Le débâcle personnel pour McCain, Nuland, Ashton
3. Mention spéciale de "le ridicule ne tue pas" pour tous les journaleux dégoulinants de compassion avec les révolutionnaires du Maïdan
4. "L'Histoire se répète deux fois, d’abord comme une tragédie, après comme une farce" - le prix de Friedrich Hegel à la révolution "Orange-2"
5. Encore une victoire de Poutine (encore une !)

Écrit par : ANNA | 18/12/2013

"Alexandre Latsa est un blogueur français qui vit en Russie. Chroniqueur pour l'agence de presse Ria Novosti"
(http://www.atlantico.fr/users/alexandre-latsa)

Ben oui, évidemment RIA novosti, c'est indépendant de tout, y compris du Kremlin.

Écrit par : Plouf | 18/12/2013

Oui je ne suis pas "journaliste" pour RI j'ecris pour eux, mais peut etre que pour vous toute personne ecrivant pour RIA n'est pas independante: Ni Arnaud Dubien, ni Jacques Sapir, ni Philippe Migault etc etc?

Écrit par : Alexandre Latsa | 18/12/2013

Les journalistes russes me semblent plus libres que ceux de l'occident qui continuent de proférer des mensonges éhontés sur l'assassinat de Kennedy et les attentats du 11 septembre, par exemple.

Les usa installent un réseau illégal de pêche aux informations bien plus intrusif et performant que la stasi ou la gestapo, mais que font les journalistes? Pas grand chose. Pas de matraquage, pas de unes jusqu'à obtenir le rétablissement du droit. Toujours aux ordres. Comme pour l'Ukraine. Jamais on ne donne le nombre de manifestants comptés par la police, par exemple. Ce n'est que l'inflation des chiffres non vérifiés. De la pure propagande.

Lire "le monde", c'est faire en voyage en "1984". On pense pour vous. Anti-russes comme avant anti-soviétiques. L'ue s'est découverte une nouvelle politique impériale. On voit actuellement en Ukraine qui est respectueux de la constitution et du résultat des élections et qui est prêt à un coup de force si ce n'est un coup d'Etat. Les fascistes sont dans la rue.

Écrit par : Johann | 18/12/2013

Intéressant le sujet d'Hélène Richard-Favre, sur les relations qu'entretiennent la Russie et l'Ukraine et de l'idée que l'on peut s'en faire à l'ouest, au regard d'articles publiés par des grands magazines ou quotidiens français.
Pour autant, la crédulité n'atteint pas tout le monde. Valeurs Actuelles, magazine hebdomadaire qu'on ne pourrait soupçonner de Poutinmania, traite du sujet dans un article du 12 décembre et le dit : « l'Europe s'est trompée en Ukraine ». A cette lecture, et même si cet article ne reprend pas l'ensemble du sujet développé sur ce blog, il apparaît que, si le traité d'association de l'Union Européenne avec l'Ukraine n'a pas été signé, ce n'est pas du fait de Vladimir Poutine, mais de l'arrogance européenne. Monde occidental ou slave, à prendre ou à laisser, c'était beaucoup demander à un peuple. Et le journaliste de qualifier de simpliste l'approche de l'Europe. Bruxelles manifestement n'est pas à la hauteur et sur le coup laquais des États-Unis, pour tenter de dresser un rempart contre la Russie.
En d'autres temps, un grand homme Français avait tracé l'esquisse d'un continent, de l'Atlantique à l'Oural. Rendez-vous manqué, où désormais tout le monde a perdu. Involontairement, de par la pertinence de son analyse de la situation, Vladimir Poutine en serait bien le seul gagnant, n'en déplaise aux partageurs de monde ...

Écrit par : Gérard BIENVENU | 18/12/2013

L'Union européenne a envoyé son équipe de division 2 aux négociations ukrainiennes alors que la Sainte Russie manoeuvrait à la main du Csar.

A leur décharge - usons notre charité chrétienne - l'équipe de coiffeurs Barroso-Ashton-Rompuy ne pouvait pas faire l'assimilation indispensable entre l'Ukraine polonaise et l'Ukraine russe. Ce pays n'en est pas encore un. Dur, dur de négocier.
Et puis... où était notre intérêt bien compris ?

Écrit par : Catoneo | 19/12/2013

Je voudrais souligner "un détail" d'actualité...

Angela Merkel vient d'entamé son troisième mandat.

Poutine, dont la popularité dans son pays n'est plus a démontrer, dont la constitution russe lui permet, et qui a installé les cameras vidéo sur la TOTALITÉ des bureaux de votes pour éviter les fraudes (du jamais vu dans aucun pays), s'est fait traité de "dictateur" pour son troisième mandat par les journaleux occidentaux.
Là, pour Merkel, tous ferment leur gueules

Écrit par : ANNA | 19/12/2013

Je viens de lire une ânerie monumentale: "les européistes ont déstabilisé le monde arabe et..." si je raconte cela à mon bourricot il va me donner des coups de sabots et se crotter dessus.Donc, je vais m'abstenir.

Les frères musulmans ni sont pour rien? Ces créatures immondes se foutent de vous les musulmans, ils collaborent avec le Hamas, le Hezbollah et les autres compagnies terroristes, les monarchies du Golfe aux noms sanguinaires. Non, les occidentaux font une erreur historique. Car tels des anacondas, les adeptes des croyances pouraves avancent dans le marigaux occidental, ouvert aux quatre vents par nos idiots-instruits et nos collabos..

Ils bizouillent avec les pires crapules que l'histoire occidentale a connu depuis 1933. La bataille sera rude, mais il faudra la faire afin de préserver ce que nos ancêtres nous ont donné: La Liberté des femmes et des hommes. Nous devons la transmettre intacte à nos enfants.

Poutine a reprit la main sur la diplomatie internationale, que font nos arsouilles de politiciens à la belle cravate et au beau costume? Ils mentent pour se placer dans les futures élections. Nous devons discuter avec les Russes au lieu de vouloir les éviter .

L'Europe va exploser face aux monarchies, les prochaines élections eurabiennes y seront pour quelque chose. Barrer la route aux candidats de droite, du centre et des extrêmes qui veulent garder cette Europe multi-ethnique de bras cassés, beaucoup vont s'y employer.

La France a toujours été aux premières loges pour les bonnes révoltes, elle gardera sa place pour monter au monde que la Liberté suppose des sacrifices.

Plus rien ne va, il suffit de refaire les trois glorieuses....

J'ai tendance à me répéter, c'est normal pour mieux se faire comprendre.

Écrit par : Pierre NOËL | 20/12/2013

Quand les gentils européistes frappent et tuent, le(s)quel(s) de nos medias occidentaux en parlent?

http://www.gazeta.ru/politics/video/stolknoveniya_v_kieve_.shtml

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 19/02/2014

Étrangement, mais ça me fait penser à la Syrie mise à feu et à sang...

Il s'agit du même archétype des scenarii du déclenchement de la guerre civile.

Sauf que cette fois, tout le monde pourra témoigner.
Tout le monde pourra assister et se transformer en Tribunal de Nuremberg.

Car tout ceci se passe sous nos yeux, dans la capitale d'un grand Etat européen, un lugubre spectacle aux accents surréalistes de la guerre froide sortie soudainement par la main diabolique d'un réfrigérateur et mis dans un four à micro ondes à plein régime! Les ondes du monde prétendument libre et démocratique.

Aujourd'hui, on accuse Bachard El Assad de crimes de guerre, de crimes contre l'humanité, de responsabilité des 130000 morts syriens. Il paraît qu'en mars 2011 les manifestations pacifiques contre le régime se seraient terminées en bain de sang, ce qui aurait donné lieu à une lutte armée et radicalisation des mouvements dits démocratique d'opposition.

Quel cynisme!!

Quand aujourd'hui CNN nous informe que « V.P BIDEN CALLS UKRAINE PRESIDENT AND URGES HIM TO « EXERCISE MAXIMUM RESTRAINT »  »
ça donne envie de gerber.
http://www.tdg.ch/monde/centre-kiev-feu/story/20382370

On se demande dans quel monde on vit.

Les bandes d'extrémistes armés, spécialement préparés, en usant d'une tactique bien rodée de harcèlement et de provocation, tuent les représentants des forces de l'ordre et des civiles, prennent d'assaut des bâtiments d'administration, brûlent les voitures et de vieux pneus pour se cacher derrière le rideau de fumée toxique...

Une ligne rouge est bel et bien franchie. Crescendo, on « pogrome », on tue, on assassine...

Il est bien gentil ce titre de la TdG: « Le centre de Kiev à feu et à sang ».

Mais les réponses restent toujours les mêmes: A qui la faute? Et que faire?

Avant d'essayer de spéculer (sur), d'instrumentaliser et profiter des séquelles du passé peu glorieux pour certains (pacte Ribentrop-Molotov et la décision débile et irresponsable de Khrouchtchev de transférer la Crimée, depuis la République socialiste fédérative soviétique de Russie (RSFSR) vers la République socialiste soviétique d'Ukraine (RSSU), transfert ayant eu lieu au sein de l'URSS en 1954
http://www.pravda.ru/world/formerussr/ukraine/19-02-2009/302213-ukraine-0/,

donc avant de spéculer et de profiter de ces événements, il faut que toutes ces géopoliticiens de mes deux sachent que:

Kiev (La Russie de Kiev) est le berceau spirituel de la Saint Russie

Historiquement, la Crimée est le « territoire » Russe légitime et même maintenant elle jouit ( de juré et, au minimum, de facto) d'une grande autonomie au sein de l'Ukraine postsoviétique.

Le taux des populations russophones, pro-russes ou tout simplement mixtes ethniquement parlant (russo-ukranien) est très élevé en Ukraine, y compris dans les élites du pays.

A bon entendeur, j'espère

Écrit par : vlad | 19/02/2014

Message de Sergeï Lavrov, ministre des affaires étrangères russes à l'adresse de l'Union Européenne:

http://larussiedaujourdhui.fr/international/2014/02/17/lavrov_a_appele_lue_a_ne_pas_jeter_de_pierres_dans_la_maison_de_27885.html

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 19/02/2014

Et voici encore qui montre qui est aux côtés des pacifistes européistes:

"Près de 200 personnes ont été blessées dans les affrontements. Sept civils et quatre policiers ont été tués. Les manifestants jettent des cocktails Molotov et des pierres sur les forces anti-émeutes. Les forces de l’ordre ripostent par des balles en caoutchouc et du gaz lacrymogène. Le groupe d'extrême-droite nationaliste « Secteur droit » encourage les propriétaires d'armes à feu à aller au Maïdan."

http://larussiedaujourdhui.fr/international/2014/02/18/kiev_en_feu_27919.html

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 19/02/2014

Quelque soit les idées et les points de vue, on ne peut accepter la façon de faire de ce président ukrainien, incapable de gérer cette crise. Qu'il parte.

Écrit par : Pierre NOËL | 19/02/2014

Pierre,

La situation est extrêmement complexe et je pense qu'il est un peu trop réducteur d'en faire peser le poids de la gestion sur le seul président ukrainien.

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 19/02/2014

Voici de quoi méditer encore:

http://french.ruvr.ru/radio_broadcast/217362642/263122638/

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 19/02/2014

Pierre NOËL, vous savez quoi au juste de cette "crise" et la façon de faire de ce président?

Vous savez quoi de l'histoire de l'Ukraine et de celle de la Russie d'ailleurs?

Toutes les deux s'étant retrouvées, sur l'échelle - échiquier de l'Histoire, liées comme deux sœurs jumelles siamoises.

De vrais enjeux, de vraies saloperies qui se préparent cyniquement dans les bureaux et les salons des trafiquants d'influence et de guerre, échappent-ils à des cervelles bien formatées par l'Occident décadent et décevant, redevable depuis belle lurette à sa propre civilisation qu'il a trahie et a fait mourir à petit feu ? Ne le croyez-vous pas, Pierre NOËL?

Pourquoi alors:"Il faut qu'il parte" ???

Vous vous prenez pour qui? Pour plus fort que BIDEN? Ou Ben Laden?
Il faut qu'il parte parce qu'il n'a pas de couilles ou parce qu'il est pire que Brejnev à Prague en 1968?

Il faut choisir son camp, Pierre NOËL. Même quand il s'agit du camps sémantique...

Écrit par : vlad | 19/02/2014

Merci, Hélène d'avoir indiqué cet excellent article de Françoise Compoint!
A rire absolument :-)

Écrit par : vlad | 19/02/2014

Hélène, que la situation soit complexe ne donne pas quittus à ce petit président pour agir comme un idiot.

Le mot réducteur n'est pas un argument.

Vlad je ne choisis pas entre le bien et le mal.

Écrit par : Pierre NOËL | 19/02/2014

Pierre,

Mais d'où jugez-vous?

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 19/02/2014

Madame Hélène Richard-Favre, merci pour votre lien "La voix de la Russie". Il y a beaucoup d'articles intéressants qui changent des médias suisses et français:

http://french.ruvr.ru/search/?text=suisse+immigration

Écrit par : Charles | 19/02/2014

Hélène, du haut des 25 morts et leurs familles, c'est réducteur?

Écrit par : Pierre NOËL | 19/02/2014

J'ai la désagréable impression que cette méthode moderne pour combattre les émeutes est pire que l'époque des tanks soviétiques. Ils faisaient peut-être aussi des morts mais probablement moins et le rapport de forces étant clair et net, les émeutes se calmaient vite. Alors qu'avec ce qu'on voit, on peut craindre que cela dure longtemps et fasse énormément de morts. Et de toute façon, la démocratie n'est pas au bout du tunnel.
Il est probable que si je pense cela ici, d'autres en Ukraine doivent se le dire aussi...

Écrit par : Géo | 19/02/2014

Pierre,

J'ai indiqué des liens à des articles, en avez-vous au moins pris connaissance?

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 19/02/2014

Aujourd'hui sur France Culture quelqu'un a dit qu'il avait été envisagé que l'Union Européenne envoie des forces anti-émeutes en Bosnie. Comme je n'arrivais pas à y croire, j'ai cherché une confirmation:

"Valentin Inzko, le Haut Représentant [autrichien] de Bosnie-Herzégovine, en est même venu à affirmer que si l’escalade de violence continuait, il n’excluait pas de demander une aide extérieure pour ramener le calme : « Nous évaluerons la situation mardi 11 février. L’Autriche va dès à présent augmenter le nombre de ses troupes présentes dans le pays. Si la situation du pays s’aggrave, l’Union européenne devrait envisager d’envoyer des troupes en Bosnie. »"

Il a aussi été dit que l'Union Européenne a été un facteur de paix dans l'ex-Yougoslavie, alors que c'est bien l'Union Européenne qui porte une responsabilité dans le déclenchement de la guerre aboutissant à l'éclatement de la fédération.

http://www.ideologie-europeenne.fr/L-emergence-d-un-imperialisme.html

Et maintenant, l'Union Européenne va-t-elle envoyer des forces anti-émeutes à Kiev?

Écrit par : Charles | 19/02/2014

Hélène, je les ai lus parmi d'autres heureusement.

L'influence de la Russie est légale sur l'Ukraine, ça, c'est mon point de vue. Celui que vous défendez est un criminel et un incompétent.

Écrit par : Pierre NOËL | 19/02/2014

Charles,

A l'instant, sur Arte, la question de comparer la Bosnie à l'Ukraine a été posée dans le cadre d'une émission qui réunissait diverses personnalités et points de vue

Voici le lien à l'émission:

http://www.coulisses-tv.fr/index.php?option=com_k2&view=item&id=3037:%E2%80%9C28-minutes%E2%80%9D-mercredi-19-f%C3%A9vrier-sommaire-et-invit%C3%A9s-re%C3%A7us-par-elisabeth-quin-sur-arte&Itemid=396

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 19/02/2014

Pierre,

Et qui vous a dit qui je soutenais et pas?

Décidément, vous vous aimez bien vous érigez en juge!

J'évoque une situation complexe, j'informe avec les moyens dont je dispose

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 19/02/2014

Hélène, n'en rajoutez pas svp, merci. La situation est devenue telle que le sang des deux côtés risque de couper le pays en deux. Le chevelu laqué le savait, il a été élu sur qu'elle base?

Il y avait besoin de carnage? L'image de Poutine se fait au travers de ce spectacle morbide. Les Ukainiens ont voté en majorité pour cet individu, il y a le discours et la réalité. Je ne suis pas juge du peuple de ce pays mal gouverné par un âne.

La guerre civile pouvait être évitée mais il y a bien des lustres. Celui qui tue son peuple à de toutes les façons tord sur toute la ligne.

Écrit par : Pierre NOËL | 19/02/2014

Pierre,

Je vous serais très reconnaissante de ne pas en rajouter vous-même.

Je n'ai cessé d'informer sur la situation de ce pays et d'apporter des points de vue autres que ceux des medias occidentaux.

En aucun cas je ne me permettrais comme vous vous y employez de juger quiconque.

Ce qui se passe en Ukraine est dramatique, qui l'ignore, ici?

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 19/02/2014

Hélène, des chrétiens font partie des victimes tout le monde a vu les images.

Les USA d'Obama veulent imposer leur domination, et le multiculturalisme en Europe qui suit bêtement. Le tout contre la Russie, tout le monde le sait.

Vous confondez juger et critiquer, puis condamner. Je ne juge rien, je critique et condamne du haut de mes plus hautes valeurs morales de père de famille. Ce type est une tache en politique, il a trompé son peuple sur les objectifs et la méthode. Lui ne gère pas son peuple en bon père de famille, car un peuple c'est une famille, même recomposée.

Ni dieu ni maître, mais aussi ni élève ni troufion face à notre monde.

Écrit par : Pierre NOËL | 19/02/2014

Guerre civile en Ukraine:

http://civilwarineurope.com/2014/02/19/guerre-civile-en-ukraine/

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 19/02/2014

Pierre NOËL,

La modératrice de ce blog a toujours été très gentille à votre égard, dans ses propos.

Je pense qu'à ce stade de discussion et compte tenu de la gravité du sujet, il ne me reste qu'à vous répondre par des images.

Regardez donc bien cette vidéo. Je ne sais pas si c'est vous faire trop d'honneur mais je n'arrive pas à ne pas vous y identifier avec un certain monsieur Hollande

http://www.dailymotion.com/video/x5xsl_villepin-lachete_news

POINT BARRE

Écrit par : vlad | 19/02/2014

Vlad, j'ai beaucoup de respect et de sympathie pour Hélène, et ça vous le savez. Cela n'empêche pas de débattre quitte à faire chauffer le blog. Ne mélangez pas tout.

La vidéo m'a bien fait rire, ancien élu, la gauche m'avait traité de collabo de la droite j'ai perdu quelques marchés locaux.

Je suis un indépendant en typologie, assez bien informé, avec plusieurs cordes à mon arc...

Pas la peine de vous exciter avec les lettres majuscules p'tit gars.

Trêve pour la nuit.

Écrit par : Pierre NOËL | 19/02/2014

mon avis à votre sujet est fait
ça ne sert à rien de brandir votre cv

Écrit par : vlad | 19/02/2014

Quand on lit des témoignages de personnes qui savent mieux quiconque ce que tant d'Occidentaux bien pensants ou juste sous l'influence de leurs medias, rabâchent à propos de la dramatique situation qui se déroule en Ukraine, on ne peut que rester humble.

Ce qui se passe à Kiev relève de l'Histoire et de liens qui se sont tissés de longue date entre des peuples.

Que viennent faire des USA, des Merkel et autres BHL dans cette Histoire sinon y mettre leurs propres intérêts?

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 20/02/2014

Bonjour, au siècle dernier pour ne prendre que celui-là la terre d'Ukraine ne cest d'être abreuvée de sang.De la révolte anarchiste"makhnoviste" se battant contre les allemands, puis l'armée blanche, pour terminer écrasée par l'armée rouge, ainsi que dans la même époque les mouvements nationalistes ukrainiens.
La seconde guerre mondiale, amena son lot de partisans, ou de SS, mais ce qui est rarement évoqué, c'est que les combats durèrent en Ukraine jusqu'au seuil des années 50, voire un peu plus.
L'analyse des faits historiques est complexe. Le mouvement actuel,-composé de toutes les tendances, si l'on prête attention aux drapeaux brandis en signe de division- bien que manipulé à la manière de tous les mouvements modernes, sert à fixer l'attention sur une falsification*, celle du fait d'être gouverné! Pour qui connaît le texte de Proudhon, il est facile de comprendre.
Choisir par qui être spolié, volé, etc.
Au vu de ce qui est attaqué,pendant les émeutes les afaires continue, la bourse ne flambe pas stricto-sensu, aucun des émeutiers ou habitant ne gagnera quoi que ce soit, si ce n'est une illusion de changement. Le calme revenu souhaitons que ce peuple, les peuples lisent Machiavel, qu'ils passent à autre chose.
Bien à vous
*Comme en France "l'affaire Hollande/Tierweiler" cacha le virage néo-libéral avec cadeau de 30'000'000 d'€ aux patrons, de ce socialiste!

Écrit par : Nestor Makhno | 20/02/2014

Cela n'empêche pas les Ukrainiens d'être en désaccord depuis pas mal de temps. Il y a deux camps.

"Que viennent faire des USA, des Merkel et autres BHL dans cette Histoire sinon y mettre leurs propres intérêts?"

Là on peut être d'accord, c'est dangereux pour la paix en Europe et ça pourrait faire tache d'huile.

Écrit par : Pierre NOËL | 20/02/2014

"avec cadeau de 30'000'000 d'€ aux patrons, de ce socialiste!"
Vous vous trompez d'un facteur mille. Eh oui, à force de jongler avec les milliards, Mme Michu oublie qu'un million en billets de cent francs, c'est trente centimètres de haut. Et un milliard trois cent mètres...
Mais je ne suis pas d'accord d'appeler cadeau la cessation de charges improductives en vue de faire redécoller l'économie. Tout en sachant que le débat est inutile par avance...

Écrit par : Géo | 20/02/2014

Les Ukrainiens pro-Européens devraient s'informer sur cette entité anti démocratique:

(...)

http://www.express.be/business/fr/economy/de-plus-en-plus-deuropeens-semblent-avoir-lintention-de-detruire-lue-de-lintrieur/202460.htm

La crise en Europe risque bien de déboucher sur des révoltes, Montebourg, Kouchner et autres tartufes de la politique des caniveaux, devraient être plus prudent dans leurs demande de boycotter les JO.

Écrit par : Pierre NOËL | 20/02/2014

Je serais très reconnaissante qu'on évite les attaques personnelles.

Le sujet est grave, on peut ne pas être d'accord les uns avec les autres mais de grâce, merci de respecter les points de vue des uns et des autres.

Je ne souhaite pas voir ce sujet de blog devenir un lieu de conflits entre personnes.

L'actualité est assez chargée sans que les uns et les autres ne viennent s'agresser ici.

Merci à vous de votre compréhension

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 20/02/2014

Le 17 décembre 2013, j'écrivais ce premier sujet consacré à l'Ukraine et je le terminais en renvoyant le lecteur à un article d'Alexandre Latsa.

Après avoir consacré près de 150 sujets de blog à l'Ukraine, je renvoie à nouveau à un article d'Alexandre Latsa qui en dit long sur ce qui s'est réellement passé et qui a motivé tant de combats de toutes celles et ceux qui ont refusé la doxa diffusée à haute dose par la plupart de nos médias.

A lire ici: http://fr.sputniknews.com/points_de_vue/20150406/1015524555.html

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 07/04/2015

Les commentaires sont fermés.