30/12/2013

Hollande sabre, la France a-t-elle encore besoin de lui?

4650468.jpg

Il semble que pour le président de tous les Français, la plaisanterie* n'ait pas assez duré.

Voici que François Hollande se distingue, cette fois en Arabie Saoudite.

Sabre en mains et bon mot pour accompagner le geste, le président français démontre une fois encore son sens de l'humour s'il en est.

A chacune et à chacun d'apprécier!

http://www.francetvinfo.fr/monde/video-hollande-sabre-a-l...

http://voix.blog.tdg.ch/archive/2013/12/22/temp-349c2cd7c...

14:34 Publié dans Economie, Politique, Politique française, Pouvoirs, Pratiques | Tags : ryad, hollande, sabre, plaisanterie | Lien permanent | Commentaires (51) | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

Commentaires

Chère Hélène,
ses amis et hotes s'occupent de couper les têtes pour une orange volée, lui apprennent les rudiments du maniement du sabre afin de décapiter le moral des français.Il va falloir sérieusement s'occuper de son cas en 2014 par des MUNICIPALES bien menées.L'avenir de la France n'est pas entre ses mains, sauf a penser que notre patrie est déjà entièrement vendue au émirs salafistes et autres terroristes muslims.Bon reveillon et rendez-vous en 2014 pour de nouvelles aventures.Bise

Écrit par : guyomard | 30/12/2013

Ce Hollande est vraiment le lèche botte de Obama, le dhimmi de l'islam et des monarchies, tel que le précise le coran.

A l'heure ou la Russie a subit deux attentats terribles, il faut condamner encore une fois ce concept mortifère n'étant rien d'autre qu'un concept inhumain, de conquête du monde au travers des divinités et des croyances.

Il est toujours facile de critiquer Poutine dans un pays très difficile à gérer tant par sa géographie et ses multiples cultures.

Le système communiste mis en application en Russie a échoué; est-ce à dire que ce grand pays avait perdu sa raison, son idéal de vie? Certainement pas. Ce pays n'a pas une dette abyssale comme l'Europe ou les USA.

""L’épée ou le sabre (sayful-islam) symbolise également l’Islam, que ce soit le sabre de ‘Alî ou celui de Mohammed. Les Frères musulmans, par exemple, en font usage. L’étendard - vert - du prophète de l’Islam est un insigne qui a, de même, valeur de symbole.""

Notre andouille de Président n'a plus qu'à prendre le bouquin du gardien de chèvre dans sa main gauche et baisser son froc.

Il a reçu trois milliards d'aide pour équiper le Liban en armes. Voilà voilà, maintenant on nous prend pour des chèvres!

Écrit par : Pierre NOËL | 30/12/2013

Conseillé par un professionnel du spectacle, il semble que l'homme ait pris goût à la scène et avec l'assurance se risquerait à l'improvisation. Il y a bien Dancourt, qu'il aurait pu reprendre : "Ah Combien de géants il aura pourfendus ". Mais public et peuple n'ont pas les mêmes âmes. L'un rit aux éclats, l'autre gronde !

Écrit par : Gérard BIENVENU | 31/12/2013

Pierre NOËL, je vous remercie d'avoir une pensée pour des victimes innocentes...
« A l'heure ou la Russie a subit deux attentats terribles, il faut condamner encore une fois ce concept mortifère n'étant rien d'autre qu'un concept inhumain, de conquête du monde au travers des divinités et des croyances. »
Cette coïncidence des dates de la visite du président Hollande à Riyad et des attentats perpétrés à Volgograd – ville de la bataille de Stalingrad – a un caractère hautement symbolique.
Le financement par l'Arabie Saoudite des réseaux islamistes et terroristes en Syrie et un peu partout dans le monde, en particulier en Russie, sans doute n'est pas inconnu des services « aux services » des Français, de la même façon qu'ils doivent certainement connaître les vrais auteurs et commanditaires de l'attentat aux armes chimiques près de Damas, le 21 août 2013.
Or cette «  conquête du monde » en cache une autre qui, à la différence de la première, est sur le point d'aboutir, inlassablement.
Et les quatre étoiles sur le drapeau franco-maçonnique en est (encore) un symbole qui crève le subconscient:

http://www.dailymotion.com/video/x192uo9_voeux-de-francois-hollande-aux-francais-pour-l-annee-2014_news

D'aucuns diront que ça change:

http://www.prorussia.tv/Allocution-du-President-Vladimir-Poutine-a-la-Federation-de-Russie-Voeux-du-Nouvel-An-2014_v695.html

Mais après tout, des goûts et des couleurs, on ne discute pas...

Écrit par : vlad | 01/01/2014

je regrette infiniment que sur sujet ma réponse n a pas étè éditer .....impossible aussi d 'avoir mon nom dans retenir mes coordonnées.....merci d une réponse ....et bien sur meilleurs vœux 2014 au droit de réponses......

Écrit par : dany lemaitre | 01/01/2014

Dany lemaitre, que voulez-vous dire?

Merci de vos voeux!

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 01/01/2014

Bonne année aux défenseurs de la Liberté; les autres y compris les collabos, allez vous faire foutre.

Vlad, rien n'indique qu'il y ait un complot maçonnique. Par contre, les religions et les monarchies sont liées à l'histoire humaine en particulier depuis l'époque des Pharaons et la naissance des Romains ex prêtres des rois-dieux.

La finance est liées, à trois forces faisant la puissance du monde Occidental. Mais il y a des contradictions au sein même de ces forces de manipulation. On le constate dans le monde chrétien au niveau des croyances; c'est moins visible avec la haute finance, elle agit au travers des grandes banques centrale est des grandes banques pour spolier les détenteurs de comptes bancaires et casser les systèmes sociaux.

Les politiciens sont en fait au service et à la botte de ces marquis et princes, anciens pilleurs par leur histoire, des peuplades et des peuples.

Enfin, la chine est devenue une grande puissance aux "pieds d'argile" dans un système absurde et très dangereux. Elle est visée par les USA et l'UE au même titre que la Russie et là, ça ne va pas.

La Russie est non inféodée au vatican et au autres courants religieux même si les Orthodoxes bénéficient des sympathies du renard des neiges (Poutine).

Poutine (comme son prédécesseur) agit pour le développement de son pays et de ses intérêts, de mon humble point de vue, il se fout pas mal des autres. On ne peut leur donner tord. Est-ce bien ou mal que Poutine use de son influence jusqu'en Iran et dans le Caucase? A vrai dire c'est difficile de l'expliquer. je n'ai pas la qualité pour répondre, tant la situation est complexe à ce niveaux.

En résumé, (pour faire court comme d'habitude) nous ne pourront échapper au choc des civilisations il faudra défendre la Liberté, la nôtre ainsi que celle de nos enfants. La Russie est confrontée aux mêmes problèmes que les occidentalopithèques essayant de masquer ou ignorer la difficulté uniquement pour des raisons mercantiles extrêmement dangereuses.

Socialistes ou non ce sont les mêmes pantins -inféodés.

Écrit par : Pierre NOËL | 01/01/2014

La France n'a jamais eu besoin de lui. Il doit sa place à Nafisatou Dialo. Je ne sais pas ce que DSK aurait fait mais pire ça me parait difficile.

Écrit par : norbertmaendly | 01/01/2014

Norbertmaendly,

Nafisatou Dialo ou pas,

http://voix.blog.tdg.ch/archive/2013/06/30/hollande-president-par-defaut-s.html

Bien à vous et meilleurs voeux!

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 01/01/2014

Les Français et leur Président... la question qu'il faut peut être se poser est de savoir si la France a vraiment besoin de ses politiciens... Depuis plusieurs décennies, la population croie les promesses qui sont faites, à grands cris et arguments impératifs, puis constate la trahison de ceux qui ont été choisis par le peuple...

Le plus amusant est de constater cette capacité qu'on les Français, pour se laisser berner aussi facilement et démontrer ainsi une naïveté incomparable...

Alors, si l'on regarde l'histoire des Français, de son obstination à singer ou imiter pâlement un autre pays dont ils sont devenus des admirateurs inconditionnels, on peut se dire que, finalement, les Français ont besoin de leurs politiciens... Ceux ci deviennent très vite les responsables de tous les maux, de toutes les crises... Il suffit de parcourir les réseaux sociaux pour s'en rendre compte.. Monsieur François Hollande est un personnage qui fait merveille dans ce sens.... Ses oreilles ne doivent jamais cesser de siffler..

Mais...... jamais, non, jamais, vous ne verrez un Français dire, constater: "c'est moi l'imbécile, le naïf, l'idiot.... Je vote pour des gens qui nous trahissent systématiquement à chaque fois, et j'en redemande à chaque élection"...

Alors, laissons ce bon peuple de mouton, à qui l'on donne juste ce qu'il faut pour continuer de survivre, et ainsi l'empêcher de penser à une quelconque révolte..

Oui..... Les Français ont besoin de leur Président....

Écrit par : Roger | 02/01/2014

en relation avec cet article ?

http://www.libertepolitique.com/Actualite/Tribunes-et-documents/Pourquoi-Hollande-sait-ce-qu-il-fait

Écrit par : Roger | 04/01/2014

Roger, avant nous étions un peuple de mouton adorant se faire tondre en criant bêêê!

Désormais avec nos zamis islamiks, et, nos politiciens, nous nous transformons en chèvres; les applications sont nombreuses...avec les chèvres, bêê....

C'est le même discours et les mêmes complaintes.

Enfin, pas -tous les Français seulement -une partie. -Tous les Suisses ne sont pas idiots à ma connaissance? (°I°)

Écrit par : Pierre NOËL | 04/01/2014

Tous les Français ne sont pas idiots non plus, Pierre Noël... Mais ils sont une minorité, hélas......

Les médias ont fait ce qu'il fallait pour endormir ou même, abrutir, la société...

Écrit par : Roger | 04/01/2014

en ce lendemain de Fetes les FRANCAIS nous avons le moral à zéro nous ne sommes pas des moutons de PANURGE........Pierre NOEL vous n allez pas en rajouter une couche......2014 L ANNEE DE l EVENEMENT......
Demain nous allons tirer les ROIS......
dany LEMAITRE

Écrit par : dany lemaitre | 04/01/2014

Pierre NOËL, si comme vous dites « rien n'indique qu'il y ait un complot maçonnique », rien ne nous empêche non plus toujours de raisonner en termes de « conquête du monde ».
Par qui et comment c'est une autre question. La question dont la réponse ne satisfera jamais personne. Le sujet est tout simplement trop complexe et trop sensible à la fois. Il y a trop de choses qui se sont imbriquées tout au long de deux mille ans d'histoire du christianisme.
Ces deux, trois citations, de loin pas représentatives, dégagent néanmoins une certaine sincérité intellectuelle de la part de leurs auteurs.

« C’est comme si l’Evangile du Christ et celui de l’Antéchrist devaient naître dans le même peuple ; et que ce peuple mystérieux et mystique avait été choisi pour accomplir des oeuvres sublimes, quelles soient divines ou diaboliques. » - Winston Churchill, « Sionisme contre Bolchevisme : un combat pour l'âme du peuple juif », 1920,
http://www.gildasbernier.fr/wp-content/uploads/2011/08/churchill-sionisme.pdf

« La franc-maçonnerie est une plaie mauvaise sur le corps du communisme français. Il faut la brûler au fer rouge » - Léon Trotsky, « Communisme et franc-maçonnerie », 1922
http://www.marxists.org/francais/trotsky/oeuvres/1922/11/lt19221125.htm

"- Nous éditons cet ouvrage comme un irremplaçable témoignage qui éclairera tous ceux qui voient monter « la deuxième religion de France ». - « L'Islam comme religion spécifique - écrit l'auteur - est un mythe. Son nom véritable et originel est JUDAÏSME : un avertisseur de la religion d'Israël (sourates XXV & LXXIII ici t. I, p. 177) » , Description du livre « L'islam, entreprise juive - Hanna Zakarias, 1955 » sur
http://www.amazon.fr/De-Moise-Mohammed-LIslam-Entreprise/dp/2845195818

Sinon, je suis plutôt d'accord avec vous quand vous mettez la Chine et la Russie « dans le même sac ». Peut-être justement parce qu'elles sont seules à pouvoir résister à ces conquêtes mondiales?

Écrit par : vlad | 05/01/2014

Roger, il faut y ajouter la médiocrité des éducations, basées sur le modèle ancien pour les besoins de salariés de masses dont on a plus besoin. (standardisation de la production)

Egalement, la greffe des croyances guimauves, entretenant un comportement béni oui oui afin que les moutons et les chèvres puissent être suffisamment dociles au moment ou on les tond ou on leur prend le plus de substance pour en faire des fromages. (si je puis dire).

La force des médias et des journalistes est apparue très efficace dès les années 1960 pour faire penser la majorité au profit de la minorité. On a jamais vu une minorité gouverner d'elle-même. Il lui faut des adeptes qui croient aux belles paroles rien de plus.

Écrit par : Pierre NOËL | 05/01/2014

Vlad, notre monde occidental est régit par l'influence des religions, des prêtres, et ce bien avant St Pierre. Le concept monarchique est antérieur aux rois-dieux, il nous viens des chefs tribaux peu avant le néolithique, les Pharaons, ensuite les religions inventées par ces mêmes prêtres (traîtres) et les seigneurs c'étant accaparées du concept afin de protéger, au travers des divinités les pouvoirs royaux et le dynasties. La croyance et la religion sont devenus un bouclier imparable pour eux, une gangue pour nous.

Ce concept, on le retrouve partout dans le monde, comme les pyramides, plus ou moins bien conçu. L'être humain a la même évolution partout sur la planète, seuls les concepts sont un peu différents pour bien des raisons assez bien connues aujourd'hui.

Les religions ont moins d'influences, même l'islam qui génère plus de haine qu'autre chose, bénéficie des énergies fossiles et de l'aide des financiers et des industriels. Mais aussi de la bêtises des croyants. Ce concept est en conquête il n'a rien à voir avec une évangélisation, il va faire bien des dégâts lorsque les moutons et les chèvres vont se réveiller, avec toutes les interdictions faisant partie de sa panoplie. En particulier les femmes. Le tout au nom du même fantôme que chez les chrétiens. Les bouquins soi-disant sacré ont été élaborés et modifiés au fil des siècles par des hommes pour les hommes.

Le complot juif n'existe pas plus que le complot maçonnique. Pourtant, on a vu des juifs donner un bon coup de pouce aux dirigeants Russes de la révolution d'octobre, c'est un fait. On y a vus des industriels également. (idème pour les nazis)

L'argent n'a pas d'odeur tout le monde le sait.

Aujourd'hui, ce sont les banques centrales et les banquiers, avec l'aide des industriels et leurs valets politiciens qui gouvernent le monde occidental. Mais deux courants s'affrontent en coulisse les sunnites et les chiites. Qu'il faut ajouter au capitalisme ultra libéral et au communisme.

Les monarchies tiennent les rennes en arrière, elle avancent "visage masqué" grâce aux adeptes, au nom des prophètes et des divinités, certains appellent ça de "notre culture, notre pââtrimoane, ah bon?) là est le problème -majeur.

Oui, il faut se poser les bonnes questions, le plus important est d'essayer de trouver les bonnes réponses. Pourquoi laisse-t-on mourir des enfants par millers dans ces guerres de religions, et ce, partout partout dans le monde? Pourquoi la crise, pourquoi tue-t-on tant de gens de par le monde à cause des croyances? Le communisme est une croyance il suffit de le constater en Corée du Nord, en Chine ou en Amérique Latine et ailleurs.

La bonne conscience consistait à s'occuper du pôôvre on y ajoute désormais, les bébés phoques! Pour amuser la galerie ils sont prêts à tout.

Écrit par : Pierre NOËL | 05/01/2014

Pierre,

Pourquoi, à deux reprises en réponse aux commentaires de Vlad, évoquez-vous le terme de "complot" alors qu'en aucun cas il n'en fait mention?

Par ailleurs,il ne s'agit pas ici de refaire le monde. Remonter aux pharaons ou au néolithique n'est pas le propos.

Le sujet est bien précis. Il concerne les courants de force à l'oeuvre et les intérêts qui les défendent avec informations et contre-informations.

Quant au florilège de citations que Vlad indique dans son commentaire, elles sont on ne peut plus édifiantes et instructives!

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 05/01/2014

Hélène, voici pour votre information.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Th%C3%A9orie_du_complot

La franc-maçonnerie d'aujourd'hui n'est pas identique à celle du siècle dernier et ce, d'après mes informations. Lorsque les gens en font référence, la notion de complot apparaît le plus souvent en filigrane. Le mot est employé avec raison. Vlad a donné des liens.

Le sujet est bien précis, l'image ajoutée est symbolique; à ce titre, elle fait partie du sujet ?

Écrit par : Pierre NOËL | 05/01/2014

Pierre,

Je ne comprends décidément pas la raison de votre lecture si réductrice.

Vlad a répondu à votre première allusion au terme de "complot" et renvoie par ailleurs à des articles d'un intérêt historique réel.

Pourquoi aller chercher d'hypothétiques non-dits? C'est de la pure spéculation face aux articles auxquels renvoient les citations émises par des personnalités de tous bords politiques et au rôle historique non négligeable tels que Churchill ou Trotsky!

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 05/01/2014

Hélène que puis-je pour vous?

Peut-être encore un autre lien?

http://fr.wikipedia.org/wiki/Th%C3%A9ories_du_complot_ma%C3%A7onnique

Ce n'est pas moi qui a évoqué la Franc-maçonnerie, Churchill que je sache? Mon explication est claire. Par contre moi, je suis allé sur les liens de vlad.....

Écrit par : Pierre NOËL | 05/01/2014

Pierre,

Je pense savoir lire et même les liens de vlad :-)


Ce que Wikipedia donne comme infos est un point de vue, ce que Churchill ou Trotsky émettent comme vision vaut tout autant qu'on s'y intéresse.

Associer la Franc-Maçonnerie à une "théorie du complot" est connu. Si vous y croyez, libre à vous mais pour quelque'un qui rejette toute forme de croyance, c'est assez surprenant d'adhérer à celle-ci sans le moindre sens critique, non?

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 05/01/2014

Hélène, vous me lisez à l'envers puisque je suis loin de la théorie du complot? Relisez mon premier commentaire.

Écrit par : Pierre NOËL | 05/01/2014

Pierre,

Je fais remarquer que vlad n'a jamais évoqué dans aucun de ses commentaire de "complot maçonnique"! Où auriez-vous lu ces termes dans ses propos?

Je déplore donc le fait que vous lui attribuiez de tels propos par votre lecture qui résulte d'une déduction purement personnelle qui vous a fait écrire ceci:

"Vlad, rien n'indique qu'il y ait un complot maçonnique"

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 05/01/2014

Hélène, je n'ai pas accusé vlad ? Allez sur -son- lien ici entre autres:

http://www.marxists.org/francais/trotsky/oeuvres/1922/11/lt19221125.htm

""Nous avons prononcé le mot : franc-maçonnerie. La franc-maçonnerie joue dans la vie politique française un rôle qui n'est pas mince. Elle n'est en somme qu'une contrefaçon petite bourgeoise du catholicisme féodal par ses racines historiques. La République bourgeoise de France avançant tantôt son aile gauche, tantôt son aile droite, tantôt les deux à la fois, emploie dans un seul et même but soit le catholicisme authentique, ecclésiastique, déclaré, soit sa contrefaçon petite-bourgeoise, la franc-maçonnerie, où le rôle des cardinaux et des abbés est joué par des avocats, par des tripoteurs parlementaires, par des journalistes véreux, par des financiers juifs déjà bedonnants ou en passe de le devenir. La franc-maçonnerie, ayant baptisé le vin fort du catholicisme, et réduit, par économie petite-bourgeoise, la hiérarchie céleste au seul «Grand Architecte de l'Univers», a adapté en même temps à ses besoins quotidiens la terminologie démocratique : Fraternité, Humanité, Vérité, Equité, Vertu. La franc-maçonnerie est une partie non officielle, mais extrêmement importante, du régime bourgeois. Extérieurement, elle est apolitique, comme l'Eglise ; au fond, elle est contre-révolutionnaire comme elle. A l'exaspération des antagonismes de classes, elle oppose des formules mystiques sentimentales et morales, et les accompagne, comme l'Eglise, d'un rituel de Mi-Carême. Contrepoison impuissant, de par ses sources petites-bourgeoises contre la lutte de classe qui divise les hommes, la maçonnerie, comme tous les mouvements et organisations du même genre, devient elle-même un instrument incomparable de lutte de classe, entre les mains de la classe dominante contre les opprimés.

Le grand art de la bourgeoisie anglaise a toujours consisté à entourer d'attention les chefs surgissant de la classe ouvrière, à flatter leur respectability, à les séduire politiquement et moralement, à les émasculer. Le premier artifice de cet apprivoisement et de cette corruption, ce sont les multiples sectes et communautés religieuses où se rencontrent sur un terrain «neutre» les représentants des divers partis. Ce n'est pas pour rien que Lloyd George a appelé l'Eglise «la Centrale électrique de la politique». En France, ce rôle, en partie du moins, est joué par les loges maçonniques. Pour les socialistes, et plus tard pour le syndicaliste français, entrer dans une loge signifiait communier avec les hautes sphères de la politique. Là, à la loge, se lient et se délient les relations de carrière ; des groupements et des clientèles se forment, et toute cette cuisine est voilée d'un crêpe de morale, de rites et de mystique. La franc-maçonnerie ne change rien de cette tactique, qui a fait ses preuves, à l'égard du Parti Communiste : elle n'exclut pas les communistes de ses loges, au contraire, elle leur en ouvre les portes toutes grandes. La maçonnerie cesserait d'être elle-même, si elle agissait autrement. Sa fonction politique consiste à absorber les représentants de la classe ouvrière pour contribuer à ramollir leurs volontés et, si possible, leurs cerveaux. Les «frères» avocats et préfets sont naturellement très curieux et même enclins à entendre une conférence sur le communisme. Mais est-ce que le frère de gauche, qui est le frère cadet, peut se permettre d'offrir au frère aîné, qui est le frère de droite, un communisme sous le grossier aspect d'un bolchévik le couteau entre les dents ? Oh ! non. Le communisme qui est servi dans les loges maçonniques doit être une doctrine très élevée, d'un pacifisme recherché, humanitaire, reliée par un très subtil cordon ombilical de philosophie à la fraternité maçonnique. La maçonnerie n'est qu'une des formes de la servilité politique de la petite-bourgeoisie devant la grande. Le fait que des «communistes» participent à la maçonnerie indique la servilité morale de certains pseudo-révolutionnaires devant la petite bourgeoisie et, par son intermédiaire, devant la grande.

Inutile de dire que la Ligue pour la Défense des Droits de l'homme et du citoyen n'est qu'un des accès de l'édifice universel de la démocratie capitaliste. Les loges étouffent et souillent les âmes au nom de la Fraternité ; la Ligue pose toutes les questions sur le terrain du Droit. Toute la politique de la Ligue, comme l'a démontré avec clarté la guerre, s'exerce dans les limites indiquées par l'intérêt patriotique et national des capitalistes français. Dans ce cadre, la Ligue a tout loisir de faire du bruit autour de telle ou telle injustice, de telle ou telle violation du droit ; cela attire les carriéristes et abasourdit les simples d'esprit.""

-Ensuite, je tente d'expliquer ou cela mène dans la pensée des gens rien de plus.

Écrit par : Pierre NOËL | 05/01/2014

Pierre,

Pourquoi parler d'accusation? Il n'est pas question de cela!

Vlad a commenté mon sujet et puis vous avez interprété.

Il vous à nouveau répondu en citant trois références.

Et vous avez à nouveau parlé de "théorie du complot".

C'est dommage de réduire tant d'apports historiques amenés par les citations d'articles à cela.

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 05/01/2014

Cela dit et pour revenir au sujet du blog, voici qui indique qui a besoin de qui,

http://www.lopinion.fr/blog/secret-defense/hollande-en-arabie-saoudite-tres-gros-contrats-d-armements-en-discussion-7645

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 05/01/2014

Hélène, la discussion n'en est pas réduite pour autant, à moins que les liens ne puissent être objet de discussion.

C'est ma dernière intervention sur le sujet.

Bien à vous.

Écrit par : Pierre NOËL | 05/01/2014

Qui aurait dit le contraire, Pierre?

C'est bien ce qui était lancé comme discussion!
Elle a été détournée par un malentendu, ce sont des choses qui arrivent sur les blogs, rien d'exceptionnel!

Bonne fin de soirée!

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 05/01/2014

Pierre NOËL, je pense que tout d'abord il faut féliciter Hélène Richard-Favre pour le remarquable travail de modération qu'elle effectue sur son blog.
Dans le cadre de ce « débat dans le débat » qui a surgi, me semble-t-il, suite à ma phrase « les quatre étoiles sur le drapeau franco-maçonnique en est ... un symbole qui crève le subconscient », je me permets, tout comme vous le faites avec mon lien sur l'article de Trotsky, de reproduire ici une très large citation de votre lien sur Wikipédia.
« L’expression « théorie du complot » peut être utilisée de façon idéologique ou politique. Sous forme d'accusation, elle peut servir à discréditer une opinion ou une théorie qui, sans pour autant être conspirationniste, fait intervenir l'interprétation d'intentions humaines (ce qui, selon Wilhelm Dilthey, est le cas de toute théorie en sciences humaines et sociales). À ce propos, le sociologue Patrick Champagne et le politologue Henri Maler dénoncent les limites floues du concept de « théorie du complot » ; ils désapprouvent l'usage abusif de l'expression pour étiqueter une théorie ou une opinion, en particulier dans l'espace médiatique où cela peut avoir des conséquences diffamatoires : « [...] la théorie de « la théorie du complot » remplit des fonctions sociales et idéologiques relativement puissantes et cela d’autant mieux qu’il ne s’agit pas d’une véritable théorie, c’est-à-dire d’un ensemble de propositions cohérentes, discriminantes et falsifiables. Elle annexe à des critiques qui peuvent être fondées des imputations sans preuves qui fonctionnent alors comme de simples calomnies. Et la calomnie peut frapper d’autant plus largement que la théorie de « la théorie du complot » telle qu’elle est construite, est un vaste fourre-tout attrape-tout qui fonctionne par association de mots et mélange tous les genres : journalistiques et scientifiques, théoriques et polémiques, militants et politiques17. »
Lorsque le philosophe Noam Chomsky et le spécialiste des médias Edward Herman ont élaboré leur modélisation du fonctionnement des mass media américains, ils ont été accusés de « théorie du complot » par certains contradicteurs. Chomsky, qui est lui-même généralement critique envers les théories du complot18,19, rejette l'accusation et dit n'avoir produit qu'une simple « analyse institutionnelle ». Il avance : « à mon avis, « théorie du complot » est devenu l'équivalent intellectuel d'un mot de cinq lettres. C'est quelque chose que les gens disent quand ils ne veulent pas que vous réfléchissiez à ce qui se passe vraiment »20. Herman, quant à lui, voit dans l'accusation un « cliché superficiel » et une critique facile qui ne coûte rien21. »

Par modestie, je ne vais faire aucun rapprochement avec Chomsky, mais l'affinité intellectuelle avec cette personne que j'ai le droit de revendiquer, m'amène, dans ma réponse, sur le terrain des mots.
En l'espèce, quand j'écris «  cette «  conquête du monde » en cache une autre qui, à la différence de la première [de la votre :-)], est sur le point d'aboutir, inlassablement. Et les quatre étoiles sur le drapeau franco-maçonnique en est (encore) un symbole qui crève le subconscient: », je fais usage de votre terme « conquête du monde » dans le contexte d'une certaine réalité que je trouve révélatrice sinon flagrante.

Quant à mon jeu de maux « drapeau franco-maçonnique », il n'y a strictement rien qui pourrait relever d'une théorie quelconque de complot. Je ne peux pas affirmer – contrairement à vous quand vous dites « d'après mes informations » - que les statistiques concernant le taux de corrélation entre le fait d'être un haut fonctionnaire et/ou un inspirateur de la Commission Européenne d'un côté et un membre d'une loge maçonnique de l'autre, est anormalement élevé. Mais c'est mon opinion personnelle, libre de toute approche idéologique, que la construction européenne, en tant qu' étape intermédiaire, a dans son esprit sinon dans sa lettre, quelque chose du fait maçonnique. Et le secret qui est sa nature même la plus profonde ne peut que me renforcer dans ma vérité...

Idem, même au carré, pour tout ce qui est du « complotisme juif ». J'ai donné des liens. C'est Churchill qui parle des Juifs, de Juif et de l'âme de son peuple, ce n'est pas moi; c'est Trotsky, un Juif, qui parle des financiers juifs en ces termes « la franc-maçonnerie, où le rôle des cardinaux et des abbés est joué par des avocats, par des tripoteurs parlementaires, par des journalistes véreux, par des financiers juifs déjà bedonnants ou en passe de le devenir », ce n'est pas moi!

J'ai donné ces liens pour illustrer à quel point le sujet est loin du «noir ou blanc » et, du fait que la parole - sauf la troisième citation qui se situe un peu à part - était aux grands contemporains , et en même temps, acteurs des événements historiques, événements en question, pour me retrouver, si vous le voulez bien, un peu dans la peau d'un historien, voir d'un maçonologue :-)

Enfin, dans la même lignée, voici un extrait d'un acte fondateur de la franc-maçonnerie, sa Constitution, son Livre, les Constitutions d'Anderson:
« Un Maçon est obligé, par sa Condition, d'obéir à la Loi morale; et s'il comprend bien l'Art, il ne sera jamais un Athée stupide, ni un Libertin irréligieux. Mais bien qu'aux Temps anciens les Maçons fussent tenus en tout Pays d'appartenir à la Religion de ce Pays ou de cette Nation, quelle qu'elle fût, on estime cependant, main­tenant, plus convenable de ne leur imposer que cette Religion sur laquelle tous les Hommes sont d'accord, et de les laisser libres de leurs Opinions particulières: c'est‑à‑dire, être des Hommes bons et loyaux, ou Hommes d'Honneur et de Probité, quelles que soient les Dénominations et Croyances qui puissent les distinguer. Ainsi, la Maçonnerie devient le Centre d'Union et le Moyen de promouvoir la véritable Amitié entre des Personnes qui eussent dû rester perpétuellement séparées ».
http://reunir.free.fr/fm/txthisto/-/anderson2.rtf

Écrit par : vlad | 06/01/2014

vlad, je vous remercie d'avoir répondu à mon premier commentaire évitant ainsi, de se retrouver dans une discussion sans fin.

Écrit par : Pierre NOËL | 06/01/2014

"Par modestie, je ne vais faire aucun rapprochement avec Chomsky, mais l'affinité intellectuelle avec cette personne que j'ai le droit de revendiquer,..."

Tout est dit! et je comprends, tout comme Pierre Noël, Où vous vouliez en venir avec vos liens et vous y êtes venus:

"Churchill qui parle des Juifs, de Juif et de l'âme de son peuple, ce n'est pas moi;"

En sortant la phrase de son contexte et occultant le reste.....


Winston Churchill:

"Certains aiment les Juifs, et d’autres non. Mais aucun homme de réflexion ne peut nier le fait qu’ils sont, au-delà de toute question, la ‘race’ la plus formidable et la plus remarquable qui soit apparue dans le monde".

Et vous continuez:

" c'est Trotsky, un Juif, qui parle des financiers juifs en ces termes « la franc-maçonnerie, où le rôle des cardinaux et des abbés est joué par des avocats, par des tripoteurs parlementaires, par des journalistes véreux, par des financiers juifs déjà bedonnants ou en passe de le devenir », ce n'est pas moi!"

Effectivement! et alors? Il n'a pas généralisé comme vous le faites!
Les avocats, les tripoteurs parlementaires, les journalistes véreux, se seraient aussi des Juifs?



Léon Trotsky - La bourgeoisie juive et la lutte révolutionnaire

22 décembre 1938

"Le Père Coughlin [1] , qui cherche apparemment à démontrer qu'une morale idéaliste absolue n'empêche pas l'homme d'être la pire canaille, a déclaré à la radio que j'avais dans le passé reçu pour la révolution d'énormes sommes d'argent de la bourgeoisie juive des États‑Unis. J'ai déjà répondu dans la presse que c'était faux [2]. Je n'ai pas reçu d'argent non pas, bien entendu, parce que j'aurais refusé un soutien financier pour la révolution, mais parce que la bourgeoisie juive n'a pas proposé un tel soutien. La bourgeoisie juive est restée fidèle au principe : ne rien donner. Même aujourd'hui, quand c'est de sa tête qu'il s'agit. Étouffant dans ses contradictions, le capitalisme dirige des coups forcenés contre les Juifs et en outre une partie de ces coups tombe sur la bourgeoisie juive en dépit de tous ses “ services ” passés rendus au capitalisme. Des mesures de nature philanthropique pour les réfugiés deviennent de moins en moins efficaces en comparaison de l'immensité des maux qui accablent le peuple juif."

Et ce commentaire:

Tom-Meursault:
Sur les thoéries du complot, et la franc-maçonnerie, en particulier, un article vient d'être publié sur In defence of marxism, qui ma paraît très clair: http://www.marxist.com/class-struggle-or-conspiracy.htm

En résumé il n'y a aucun complot. Si la société va mal, c'est le fonctionnement normal du capitalisme. Aucune superstition, il faut une analyse raisonnée et scientifique pour expliquer ses problèmes. Et seul le marxisme le permet. Mais ça ne veut pas dire que des bourgeois ne se réunissent pas, il est vrai. Leurs clubs ont seulement un pouvoir limité. S'attaquer à un seul organisme (CIA, franc-maçonnerie, Bildeberg, ...), c'est épargner le capitalisme dans sa généralité.

Et le compltisme souvent sert la bourgeoisie: elle détourne la colère sur des bouc-émissaires, les Juifs en ayant fait les frais de nombreuses fois.


Leon Tolstoï:

"Le Juif est cet être sacré qui a fait descendre des cieux le feu éternel, et a illumine avec lui le monde entier. Il est sa source religieuse, son printemps, et la fontaine d’où les autres peuples ont tiré leurs croyances et leurs religions."

Judéo-bolchevisme - Wikipédia

fr.wikipedia.org/wiki/Judéo-bolchevisme‎

L'amalgame entre les mouvements révolutionnaires et les Juifs est ancien et ..... Winston Churchill accuse les Juifs d'être responsables de la révolution russe ...

Le terme de judéo-bolchevisme1,2, existant également sous des variantes comme judéo-marxisme3 ou judéo-communisme4,5, est une expression politique employée dans des discours alliant antisémitisme et anticommunisme. Le concept désigné par ce terme et ses variantes, très répandu dans l'entre-deux-guerres, vise à affirmer que les Juifs sont, derrière les bolcheviks, les maîtres d'œuvre de la révolution russe d'octobre 1917 et les véritables dirigeants de l'URSS ; plus largement, il les voit comme responsables du marxisme, ainsi que du mouvement communiste en général.

Le mythe du judéo-bolchévisme se diffuse après octobre 1917, notamment sous l'influence des Russes blancs6 : il est récupéré ensuite par l'idéologie nazie. Le concept apparaît alors comme un renouvellement de la théorie du complot juif7 qui se superpose, sans le remplacer, au mythe du Juif comme responsable du capitalisme"


"- sauf la troisième citation qui se situe un peu à part - "

Sur laquelle vous n'avez retenu que le titre mais ignorant de son contenu! Je vais vous inscrire ce petit paragraphe:

L'Islam n'est pas une vérité révélée, mais une double hérésie des religions juive et chrétienne, et Mahomet n'a donc pu être son prophète... même pas un faut prophète, mais un prophète fiction....

C'est ce que j'ai toujours écrit, ceci dit en passant...

Une autre lien pour vous:

www.salve-regina.com/.../Le_mystère_des_origines_de_l'Islam_enfin_éc...‎
Déjà, dans les années 1950, le dominicain Gabriel Théry, écrivant sous le pseudonyme de Hanna Zakarias, avait imaginé une hypothèse capable de rendre ...

Bonne soirée!

Écrit par : Patoucha | 07/01/2014

Patoucha,

Vlad vous répondra ou non, libre à lui.

En tant que modératrice de ce blog, je tiens à ce que l'on reste dans le sujet et que des propos déposés en commentaires ne soient pas repris selon des interprétations erronées.

Vlad a commenté les drapeaux que l'on voit à gauche du président Hollande lors de la présentation de ses voeux aux Français pour 2014.

Vlad a indiqué le lien à la video qui le montre tout comme il a indiqué le lien à la video qui montre le président Poutine présenter ses voeux aux Russes pour 2014.

La suite n'a été que débat dans le débat du fait de l'interprétation que Pierre a faite des observations de Vlad en écrivant "Vlad, rien n'indique qu'il y ait un complot maçonnique" alors qu'en aucun cas, Vlad n'avait évoqué de "complot". Il a parlé des "quatre étoiles sur le drapeau franco-maçonnique".

J'ai signalé le fait comme vous l'avez lu. Ce sont des malentendus qui peuvent survenir sur un blog.

Quant au fait de citer un homme d'Etat ou n'importe qui, depuis quand cela signifierait-il que ses propos soient cautionnés?

Citer X, Y ou Z, c'est reproduire des propos, rien de plus.

Alors merci de revenir au sujet du blog et de ne pas en dévier. Car il y a mieux à faire, ne serait-ce que de s'interroger sur cette grande amitié franco-saoudienne.

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 08/01/2014

Bonjour Madame,

Cette grande amitié franco-saoudienne n'a qu'un seul moteur: L'argent!

J'ai toujours dit que Hollande n'a pas la stature d'un Président!

Avec tous mes voeux pour 2014, je vous souhaite une bonne journée!

Écrit par : Patoucha | 08/01/2014

Hélène Richard-Favre a raison. Faudrait-il déjà avoir fait le tour du sujet avant de passer à une autre. Et puis, vous le vivez chaque jour, rien n'est plus irritant que de voir des conversations dévier de sorte que, à la fin, personne ne sait plus quel était le sujet d'origine. S'en tenir, comme d'un théâtre où nous serions les acteurs, à la règle des trois unités, ce n'est déjà pas si mal. D'autant que les analyses de chacun sont intéressantes, voire pertinentes, lorsqu'elles traitent du sujet. Profitons de la chance que nous avons, car il n'est pas si facile de trouver un blog sur lequel on peut s'exprimer, sans modération !

Écrit par : Gérard BIENVENU | 08/01/2014

« Je trouve toujours choquant ... de s'arroger le monopole » du contexte. Vous n'avez pas, Patoucha, le monopole du contexte.
Tout est dit!, n'est-ce pas? Et si vous compreniez où je voulais en venir, je pourrais m'arrêter là!

Or j'ai un grand doute là-dessus car, me semble-t-il, j'ai déjà donné d'amples explications dans mon commentaire à Pierre NOËL. Je me permettrai donc de continuer au risque même d'être taxé de « dubitationniste »*.
Vous ne me priverez pas,quand même,de ma liberté de douter?

Votre premier grief:
Selon vous, quand j'écris que c'est "Churchill qui parle des Juifs, de Juif et de l'âme de son peuple, ce n'est pas moi;", je « sors la phrase de son contexte et occulte le reste..... ». Il n'est pas évident pour un spectateur lambda de ce tribunal, de comprendre de quelle phrase il s'agit, donc je la reproduis ici:

« C’est comme si l’Evangile du Christ et celui de l’Antéchrist devaient naître dans le même peuple ; et que ce peuple mystérieux et mystique avait été choisi pour accomplir des oeuvres sublimes, quelles soient divines ou diaboliques. » - Winston Churchill, « Sionisme contre Bolchevisme : un combat pour l'âme du peuple juif », 1920,
http://www.gildasbernier.fr/wp-content/uploads/2011/08/churchill-sionisme.pdf

Qu'est-ce qui ne vous plait pas dans cette façon de faire? Je cite l'auteur, donne son nom, le titre de son ouvrage, donne une référence sur le texte intégral, qui, dans notre cas, est disponible en ligne - en sus. Qui le souhaite peut facilement le consulter pour forger sa propre opinion. C'est cela que vous qualifiez de « sortir de son contexte en occultant le reste » ? Évidemment, dès qu'il s'agit de se limiter à une partie du texte, on la « sort» à moins de considérer certaines citations comme auto-suffisantes et donc légitimement sortables, et d'autres – non.
La question est donc de ne pas avoir à choisir entre « sortir ou pas sortir » - on ne peut que sortir - mais de savoir « sortir de quoi ». Vous dites de « son contexte ». Pour étayer vos propos vous auriez dû indiquer le contexte duquel la phrase a été sortie. Au lieu de cela, vous préférez donner une autre citation du même article de Churchill qui, dans votre esprit, contre-balance la mienne et en même temps fait croire au lecteur qu'il s'agit d'un véritable contexte. Plus exactement, vous citez la première phrase de l'article : "Certains aiment les Juifs, et d’autres non. Mais aucun homme de réflexion ne peut nier le fait qu’ils sont, au-delà de toute question, la ‘race’ la plus formidable et la plus remarquable qui soit apparue dans le monde".

J'ai envie de dire : « Et alors? ».

En quoi votre citation contredit la mienne? Et pourquoi - peut-être tout simplement parce qu'il s'agit de la première phrase du texte – cela devrait représenter le contexte pour ma citation? On ne peut rien (pré-)juger sans entrer dans l'analyse profonde du texte, ce que vous ne faites pas. Et puis, et vous ne me contredirez pas là-dessus, il y a contexte et contexte! Plus précisément, il n'y a pas un seul contexte. Enfin, les contextes ont tendance à s'imbriquer l'un dans l'autre en formant une sorte de hiérarchie contextuelle. En ce qui concerne ma citation mise par vous à l'indexe, je crois qu'il y a un contexte plus global, le contexte en dernière instance, si j'ose dire, qui n'est rien d'autre que le titre de l'article! Et il est bien là, ce contexte. J'ai le plaisir, par souci de pédagogie, de vous le reproduire encore une fois : « Sionisme contre Bolchevisme : un combat pour l'âme du peuple juif ».

En usant un peu de la patience infinie de la modératrice de cet excellent blog, je me permettrai également de reproduire UN contexte, que je trouve le plus précis dans le contexte :-) de ce débat qui n'a pas lieu d'être. A savoir, le paragraphe dont la citation en question fait partie.

Le voici:
« Des bons et des mauvais Juifs.

Le conflit entre le bien et le mal qui se poursuit sans relâche dans l’homme, atteint des sommets dans le peuple juif. La double nature de l’homme n’y est nulle part si forte et terriblement présente. Nous devons aux Juifs, dans la révélation chrétienne, un système éthique qui, même s’il est séparé du surnaturel, est devenu la chose la plus précieuse de l’humanité, meilleure en fait que toutes les autres valeurs des sagesses et des enseignements réunis.
C’est à partir de ce système et de cette foi que toute notre civilisation existante s’est construite sur les ruines de l’Empire Romain. Et il n’est pas impossible que ce soit dans ce peuple étonnant, que se créé, aujourd’hui, un autre système moral et philosophique, aussi nocif que le Christianisme a été bénéfique, système qui, s’il n’est pas arrêté, risque de briser irrémédiablement tout ce que le Christianisme avait rendu possible.
C’est comme si l’Evangile du Christ et celui de l’Antéchrist devaient naître dans le même peuple ; et que ce peuple mystérieux et mystique avait été choisi pour accomplir des oeuvres sublimes, quelles soient divines ou diaboliques. »

Votre deuxième grief.

Vous m'incriminez ma citation de Trotsky:

« la franc-maçonnerie, où le rôle des cardinaux et des abbés est joué par des avocats, par des tripoteurs parlementaires, par des journalistes véreux, par des financiers juifs déjà bedonnants ou en passe de le devenir ».

Cette fois l'attaque est presque frontale, plus question de contexte, on n'est plus dans le domaine des grammaires contextuelles mais des grammaires hors-contexte! A mon « c'est Trotsky, un Juif, qui parle des financiers juifs en ces termes. » vous rétorquez:

« Effectivement! et alors? Il n'a pas généralisé comme vous le faites!
Les avocats, les tripoteurs parlementaires, les journalistes véreux, se seraient aussi des Juifs? »
Mais où avez vous trouvé la moindre généralisation? Les termes que Trotsky emploie pour caractériser des « financiers juifs » sont « bedonnants ou en passe de le devenir ». C'est ça que je dis, rien d'autre. C'est dommage, à force de ne pas vouloir lire attentivement le texte, de lui donner (ou vouloir donner?) une interprétation erronée. Il n'était nulle part question des autres - des avocats, des tripoteurs parlementaires ou des journalistes véreux...

Compte tenu de tous ces éléments que je trouve largement suffisants pour démontrer ma neutralité absolue dans cette polémique que je n'ai pas créée, je m'abstiendrai de commenter vos autres citations - les citations qui se répandent de Trotsky à Wikipedia en passant par Tolstoï - car vous ne les commentez pas non plus. Usez de copier-coller avec modération, Patoucha, vos soutiens ne vous en seront que plus reconnaissants.

Enfin, tout en croyant en avoir terminé avec l' «acte d'accusation», vous m'accordez la grâce de vouloir me sortir de mon ignorance concernant le contenu et le nom de l'auteur du livre « L'islam, entreprise juive ». Je ne l'ai pas lu et je ne l'ai pas en ma possession. Je n'ai fait que citer la description que j'ai découverte sur le site d'Amazon. Elle m'a paru pertinente.
"- Nous éditons cet ouvrage comme un irremplaçable témoignage qui éclairera tous ceux qui voient monter « la deuxième religion de France ». - « L'Islam comme religion spécifique - écrit l'auteur - est un mythe. Son nom véritable et originel est JUDAÏSME : un avertisseur de la religion d'Israël (sourates XXV & LXXIII ici t. I, p. 177) »

A mon humble avis, cette manière de faire, respecte les sources...

* http://www.acrimed.org/article3298.html

Écrit par : vlad | 08/01/2014

Pour revenir au sujet du blog, voici une voix claire, une voie de raison:
http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=YPoGkM0LnEM

Écrit par : vlad | 24/01/2014

Pierre NOËL,

Aux gens qui sont encore en route, qui accompagnent fidèlement leur sherpa et lui font confiance, je me donne la peine de répondre...

Mais toutes celles et tous ceux qui ont déjà atteint des sommers de bassesse, je les renvoie à un excellent article de Jacques Sapir « Ce que Sartre aurait appelé des “saloperies”… »
http://russeurope.hypotheses.org/1940

Écrit par : vlad | 11/02/2014

L'Arabie Saoudite décapite cinq personnes pendant la visite de François Hollande:

http://www.info-contre-info.fr/international/larabie-saoudite-decapite-5-pendant-visite-de-francois-hollande-peine-de-mort

La question posée dans l'intitulé de ce sujet de blog est d'autant d'actualité...

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 07/05/2015

Comment respecter qqn qui ne sait pas nouer sa cravate?

Écrit par : Johann | 07/05/2015

Patoucha,

Je ne puis que vous donner raison.

Une vision suivie d'une révélation à l'époque de Mahomet ne pouvant être analysée resterait à l'être aujourd'hui sans quoi elle ne peut qu'être nulle et non avenue... trop dangereuse (comme on apprécie chaque jour ses effets)! tant que l'on n'a pas été en mesure de discerner ce qui est des forces d'"en bas" (subconscient, ténèbres) et de celles de la surconscience).
Ce travail d'analyse est à la fois cure et processus.
Mahomet menait deux guerres: la petite (armée, de conquête qui mènerait Mahomet à étudier ses motivations en rapport avec cette "petite" guerre débouchant sur ou en son subconscient)
sa "grande guerre" consistant à vouloir s'améliorer, "morale", donc, étant en rapport avec les forces du bien, de lumière: surconscience.

Il doit y avoir en sa vision le signe évident d'un appel de Lumière comme une invitation à réaliser en lui les "abîmes de la subconscience". Un exemple, par 0, voyez du feu de la lumière (surconscience) par m arrondi deux pétales, M un ruisseau qui serpente ou, par l'aspect serpent (qui serpente) une alerte, comme un tocsin: attention à la vanité (subconscience)! "Tout est vanité"(Evangiles).
Il est inqualifiable que nos dirigeants aient et fassent commerce et bon ménage avec ceux d'entre eux qui ne respectent pas les Droits de l'homme, de la femme, de l'enfant, de l'animal. Ecologie et biodiversité.
Pratiquent la peine capitale, les supplices, l'abomination de la lapidation. Statut des femmes, mariages forcés, excision... ainsi, selon les régions, qu'infibulation. Femmes girafes... Biens colossaux sans partage, redistribution aux plus pauvres. Esclavagisme (Qatar)! Ainsi ressenti la photo de François Hollande est scandale. De même les courbettes mercantiles à ces dirigeants chinois... qui s'arrogèrent le droit, en Suisse neutre! Pays de la Croix-Rouge comme de la Chaîne du bonheur de faire savoir qu'ils verraient d'un fort mauvais œil notre pays recevoir officiellement (avec les honneurs) le Dalaï Lama.

Écrit par : Myriam Belakovsky | 07/05/2015

"L'Arabie Saoudite décapite cinq personnes pendant la visite de François Hollande"
Vous avez qqch contre la séparation des pouvoirs ou contre la peine de mort ?
Cela dit, il y a des millions de travailleurs venant de partout au KSA. Le Royaume n'a pas envie de mettre cent assistantes psycho-sociales derrière chaque criminel derrière chaque criminel, c'est un choix politique. Cela signifie simplement que les socialistes, pour lesquels chaque criminel est un cadeau de dieu pour assurer leur salaire de fonctionnaires en charge de l'assistanat social, ne sont pas au pouvoir en Arabie saoudite. Personnellement, cela ne me dérange pas.

Écrit par : Géo | 07/05/2015

Bonjour


"Les Yéménites, Khaled Fetini et Ibrahim Nasser, le Tchadien Hassan Omar, l'Erythréen Salem Idriss et le Soudanais Abdel Wahhab Abdel Maïn, ont été condamnés pour avoir attaqué un commerce, tué un gardien indien, avant de forcer le coffre et de dérober une somme d'argent."

Ils savaient ce qu'ils risquaient.

Aux USA, en France, en Russie, en Allemagne, en Israel, et dans beaucoup d'autres pays aussi, ils auraient été abattus par la police.

Ils ont été jugés et condamnés.
Et qui prendra soin des enfants du gardien indien assassiné?

Écrit par : keren dispa | 07/05/2015

Je m'interroge ... est-ce que François Hollande est allé chercher ses ordres auprès de son maître ?
Le protecteur des lieux saints de l'Islam, le roi de l'Arabie Saoudite, ordonnerait-il le nouveau programme scolaire des collèges de France ?

http://www.lefigaro.fr/politique/2015/05/06/01002-20150506ARTFIG00434-hollande-vole-au-secours-de-vallaud-belkacem.php

Oui, vous avez bien lu "INCENDIE" :

"Objectif : éteindre le début d'incendie sur la réforme du collège et celle des programmes."

Écrit par : Victor-Liviu DUMITRESCU | 07/05/2015

Géo et sa séparation des pouvoirs, ses amis saoudiens comme exemple de démocratie en marche. Faites moi pas rigoler j'ai les lèvres gercées! Une place comme cireur de pompes au palais?

Écrit par : Gabor Fonyodi | 07/05/2015

@M.B

Le Dalaï Lama est utilisé par la CIA, comme bouclier humain contre la Chine. Il a été démontré qu’il est financé par la CIA via son frère. Le Dalaï Lama n’est pas un démocrate mais un théocrate, dont le but caché est de récupérer au Tibet des immenses terrains pour lui personnellement. Comme a été Vaclav Havel en Tchécoslovaquie, autre homme de la CIA, qui une fois arrivé au pouvoir a fait promulguer les lois lui permettant de récupérer d’immenses possessions au centre de Prague ! Vous l’ignoriez ? Normal, les merdias veillaient !

Écrit par : Gabor Fonyodi | 07/05/2015

Gabor Fonyodi @ Je n'ai pas les lèvres gercées mais je n'ai pas envie de rigoler. En fait, je trouve vos (...) assez fatigants. Et comme tous les (...) vous manquez totalement d'humour. Au plaisir de ne plus vous lire...

Écrit par : Géo | 07/05/2015

@ Gabor Fonyodi Dès que l'on donne un nom immédiatement on cherche la petite bête. A tort ou à raison besoin ou plaisir de salir, de "saloper". Je vous cite: les "merdias"!

Quel que soit le Dalaï Lama, "simple moine", dit-il, sa connaissance du bouddhisme est claire. Sans naïveté à combien se montent ses droits d'auteur, certes, mais s'il pratique ce qu'il enseigne, soit, sans ostentation la compassion "active"! il a de quoi soulager bien des maux et douleurs de ce peuple du Tibet. Il l'a écrit, il avait l'intention de réaliser un grand et utile projet: créer une immense réserve écologique au et par le Tibet.

Interrogeons-nous sur ses liens avec qui l'on voudra si l'on veut mais non, préalablement (paille et poutre) sans nous être interrogés sur nos pays, leurs liens avec (...)?! Commerces d'armes avec (
...)?!

Nous-mêmes, nos propres "liens"?!

Soi-même...?!

Écrit par : Myriam Belakovsky | 07/05/2015

@Géo,

Je ne vous oblige à rien, vous pouvez lire ce qui vous arrange, mais saurez que l'humour, si ça en est, passe pas forcèment bien sur des sites. Mais bon tout le monde n'est pas Dieudonné ou Gad Elmaleh...

Écrit par : Gabor Fonyodi | 07/05/2015

Géo,

Ici, dans ce paradis de "russophilie", on peut vous insulter impunément et quand vous essayez de répondre, on vous censure.

J'envisage toujours de porter plainte contre Monsieur Gabor Fonyodi pour l’insulte et la diffamation.

En l'espèce, il a affirmé ici que je suis complice des nazis. Son insulte reste toujours en ligne.

Cordialement,

Vladimir Trofimov

PS: au sujet de la Russie (mais c'est plutôt pour Keren Dispa): en Russie, tout comme en Arabie Saoudite, on pratique la peine de mort. Seulement à cause d'un moratoire imposé à la Russie par l'Europe décadente à l'époque eltsinienne, donc à cause de ce moratoire, l'application de la peine de mort est suspendue jusqu'au nouvel ordre.

@Myriam Belakovsky,

Madame, votre approbation des propos de Patoucha apparait assez pernicieux compte tenu du contexte dans lequel elle s’était exprimée ici, il y a plus d’un an. Ainsi votre référence à l’Évangile est nauséabonde.

Écrit par : vlad | 07/05/2015

Les commentaires sont fermés.