11/01/2014

Jeu de dames, de l'Elysée au Cirque

 

Mon véritable adversaire, il ne sera jamais élu et pourtant il gouverne.  

Cet adversaire, c'est le monde de la finance. 

Ces propos, le Président normal de tous les Français les  tenait au Bourget il y a deux ans, le 22 janvier 2012.

francois-hollande-se-pose-en-adversaire-du-monde-de-la-finance.png

http://www.latribune.fr/actualites/economie/france/201201...

Depuis, on apprend que l'appartement du 20, rue du Cirque où le Président Hollande retrouve la comédienne Gayet appartient à un grand patron du CAC 40.

http://valeursactuelles.com/politique/exclusif-grand-patr...

Si l'adversaire d'alors gouverne, que dire du Président de maintenant?

De son jeu de dames, les règles échappent à l'évidence à l'ordre public.



Commentaires

DSK doit saliver d'envie et de rage !

Après avoir interdit la prostitution, voici que "normal" présente la turlutte de classe...

Écrit par : petard | 12/01/2014

« L’esprit de cour : la monarchie de Versailles à l’Elysée ».
La boucle est bouclée, le motocycle est recyclé?

http://www.agoravox.fr/actualites/politique/article/l-esprit-de-cour-la-monarchie-de-145222

Écrit par : vlad | 12/01/2014

je diffuse. Merci Hélène

Écrit par : jocegaly | 12/01/2014

Face à Nicolas Sarkozy, il avait déclaré qu'il vous voulait être un Président normal et bien il l'est !

En revanche, se faire apporter des croissants par son garde du corps, là il est mauvais : il pourrait tout de même aller les chercher lui-même. Mauvais point.

Écrit par : Lise | 12/01/2014

Normal ou pas, au sujet du président auto-décrété tel,peu importe. De même au sujet de sa vie privée ou pas.

Par contre, des contradictions et autres mensonges sinon abus de discours et de pouvoirs,là, ce sont les Français qui sont concernés.

Pour info, http://www.lepoint.fr/societe/affaire-hollande-gayet-la-trahison-de-manuel-valls-12-01-2014-1779321_23.php

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 12/01/2014

N'importe quel homme politique, et surtout, un président de la République, a des comptes à rendre a ces électeurs. On les voit, tous ces "élus par le peuple", a chaque coin de la rue donner des leçons de moral a la longueur du jour et au monde entier : "Poutine n'est pas gentil", "Assad est méchant" "Dieudonné est antisémite" "Frigitte Barjo est homophobe". Alors, oui, leur propre vie privée doit être irréprochable. Je trouve scandaleux, que en France on prend les histoires des alcôves a la légère.

Écrit par : ANNA | 12/01/2014

Merci Anna! Oui, article à lire absolument.

Cette affaire pourrait encore être traitée sur un plan humain, ne seraient-ce les protagonistes en jeu.

Et même, ne présente-t-elle pas là la preuve d'une humanité bien réelle qu'on tente de maquiller comme on peut à coup de discours et autres simagrées mensongères?

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 14/01/2014

"M. Strauss Khan", Gengis de son prénom ?

Écrit par : Géo | 14/01/2014

Les mentions concernant le propriétaire de l'appartement de la rue du Cirque près de l'Elysée sont totalement fausses. Remarquons que le Monde ou Mediapart, de gauche, n'ont pas corrigé leurs erreurs crasses sur cette question, démontrant par là leur légèreté dans leurs enquêtes, donc aussi lorsqu'ils attaquent, plutôt systématiquement, les élus de droite. A méditer.

Écrit par : simonius | 14/01/2014

La France que j'aime est tombée bien bas! Il était dans sa tradition de ne pas s'occuper de la vie privée de ses personnages publics, de ne pas se livrer au voyeurisme écoeurant auquel les Américains et les Anglais s'adonnent avec une égrotante volupté! Il n'est que de se souvenir du penchant que le président Clinton s'était découvert pour les cigares... sans même évoquer d'autres fantaisies ( pardon dévoiements!) relevées chez d'autres politiciens par des journaux " people " avides de ces fausses nouvelles, pour ressentir un profond dégoût! Et la France, patrie des Lumières, toute d'intelligence et d'esprit, de finesse et d'élégance aussi, se refusait à une presse de caniveau. C'était hier, presque aujourd'hui, en somme, mais si loin déjà...
Las! De quoi s'agit-il? Le Président aurait changé de compagne! La belle affaire! Combien de Françaises et de Français ( entre autres ) ont changé de compagnon ou de compagne depuis le 1er janvier 2014? depuis le mois de décembre, ou depuis l'été dernier? Et parmi eux, combien de politiques, de gens célèbres, ou non? Nul ne le sait, et de vous à moi, toutes les personnes de bon sens s'en foutent éperdument.
On a eu laissé entendre qu'un certain avait rencontré une voiture de laitier tôt le matin, un surnom que je n'ose écrire dans sa totalité ici ( mais comprenant la notion de cinq minutes ) aurait été accolé à un autre, un troisième avait même réussi avec talent à cacher un second ménage: il fut un temps pas si lointain, de fait, où la France n'avait que faire de ce type d'informations, et elle avait raison.
Par les temps qui courent, la mode du Hollande "bashing", ( encore une manière de procéder fort nouvelle et importée du monde anglophone ), pourrait bien se transformer rapidement, plus encore qu'en politique bashing, ce qui se produit déjà ( aux bénéfices des mouvements ou partis les plus extrêmes et donc les moins démocratiques), en France bashing. Et dites-moi, entre nous, à qui profiterait le crime?
Je ne mangerai pas de ce pain là. La vie privée de M. Hollande, tant qu'elle n'enfreint pas les lois, ne m'intéresse pas, et il est libre de ses amours. Comme moi, qui reste auprès de ma compagne. Très près.

Écrit par : DESHUSSES GERARD | 14/01/2014

Une autre face du dossier, ce témoignage de l'auteur du « 1978 », l'ex de la probable future première dame de France, ne manque pas d'intérêt:
http://www.dailymotion.com/video/x19mfqz_extrait-l-ex-mari-de-julie-gayet-elle-est-tres-calme_news

Et pendant que le roi des « Moi Président » est en train de peaufiner son discours néo-social-démocrate-libéral et s'apprête peut-être à passer dans sa cabine de maquillage, il n'est pas inimaginable de penser que - dans ce monde de collision et de collusion entre le spectacle et le pouvoir – toute cette histoire rocambolesque pourrait bougrement arranger son principal protagoniste. L'avant-1968 est bel et bien révolu!

Écrit par : vlad | 14/01/2014

"Le Président aurait changé de compagne! La belle affaire!"
En attendant, que Madame tweet occupe toujours une aile de l'Elysée, cela ne vous en fait pas bouger au moins une ? Avec secrétaire, attachée de presse payés par les impôts des Français. Au nom de quoi ?
La belle affaire ! Ah oui vraiment ?

Écrit par : Géo | 14/01/2014

"Depuis, on apprend que l'appartement du 20, rue du Cirque où le Président Hollande retrouve la comédienne Gayet appartient à un grand patron du CAC 40."

C'est faux. Relayer des informations non vérifiées et qui se révèlent mensongères ne fait pas très sérieux.

Poutine n'a-t-il pas changer de "compagne"?

http://www.purepeople.com/article/vladimir-poutine-la-jeune-gymnaste-alina-kabaeva-la-femme-derriere-son-divorce_a124508/1

Jamais je n'aurai titré : Jeu de dames, du Kremlin au Cirque...

Sans doute que la presse russe a plus de tenue.

Qu'ils mènent leur vie comme ils l'entendent du moment qu'aucune loi n'a été violée! Les chiens aboient la caravane passe.

Les blogueurs seraient-ils devenus aussi puritains que les yankees?

Jamais un coup de travers, messieurs? Jamais une visite à une prostituée? Laissez-moi rire! Sinon il n'y aurait pas autant de levées de bouclier contre la pénalisation des "usagers".

Écrit par : Johann | 14/01/2014

Johann,

Un homme de 71 ans se serait en effet présenté comme propriétaire de l'appartement.

Selon "Le Monde", il serait prêt à porter plainte contre les medias qui ont diffusé de fausses informations: http://www.lemonde.fr/politique/article/2014/01/13/l-affaire-qui-destabilise-francois-hollande_4346989_823448.html

Cela dit, votre allusion au président russe n'a rien à voir là-dedans et ne peut être utilisée comme comparaison dès lors qu'il était marié et a divorcé.

Le président français impose aux frais du contribuable français une de ses compagnes à l'Elysée et utilise sa sécurité personnelle également aux frais du contribuable français pour l'accompagner à ses rendez-vous d'alcôve avec une autre de ses compagnes.

C'est ce rapport de confiance et de manque de respect vis-à-vis des Français qui est en jeu.

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 14/01/2014

Gérard,

le problème n'est pas dans l'affichage de la vie privée ou pas.
Il est dans la question de savoir qui assure les coûts de ces compagnes présidentielles.

Le contribuable français doit-il s'acquitter des frais de bureau, de personnel, de déplacement etc de la 1ère compagne du Président de tous les Français?

Le contribuable français doit-il assumer les frais de sécurité du Président en déplacement privé auprès de sa 2e compagne?

Voilà, les questions que pose cette affaire qu'il est toujours aisé et commode de ramener à une question privée. Elle n'en est pas une telle qu'elle se présente.

Et pour rappel, ce petit film produit par la RTS:

http://www.rts.ch/video/info/journal-19h30/5528983-france-l-etat-conjugal-de-francois-hollande-a-donne-lieu-a-des-episodes-mediatiques-agites.html

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 14/01/2014

Hélène, chaque année, en démocratie, les collectivités publiques, quelle que soit leur taille, publient leurs comptes qui sont disponibles à toutes et tous. Je te propose d'éplucher ceux de la République française, comme je l'ai fait pendant 20 ans, en tant que conseiller municipal de la Ville de Genève pour notre petite République, et tu constateras que les dépenses occasionnées pour la " première" dame de France sont minimes ( surtout que les locaux dans lesquels elle se trouve existent de toute façon et doivent être entretenus, que les fonctionnaires qui lui sont attribués ont été détachés,etc...) et en termes de gaspillage, ridicules au regard d'autres domaines dans lesquels l'Etat flanque l'argent par les fenêtres, sans que personne ne s'en émeuve. Et je n'ai même pas besoin de te donner des exemples, tu les connais aussi bien que moi. Aussi bien, se plaindre du coût occasionné désormais par cette dame apparemment éconduite, mais depuis moins d'une semaine, est totalement déplacé et relève de ce Hollande "bashing" que je dénonçais dans une précédente intervention, une attitude pernicieuse pour la République, et pilotée en sous-main par des gens ou groupements qui n'aiment ni la France, ni la démocratie et, de fait, aspirent à leur perte. Encore une fois, je ne mangerai pas de ce pain-là.

Écrit par : DESHUSSES GERARD | 15/01/2014

Gérard,

L'argument des frais minimes est connu et souvent évoqués pour des frais qu'on ne veut pas prendre en considération.

Quant au pilotage "en sous-marin" que tu évoques, il est aussi brandi par ceux qui n'ont d'autres argument pour expliquer un rejet.

Par ailleurs, comparer ce qui se passe en République française et en République genevoise ne tient pas vraiment la route tant les principes qui les gouvernent diffèrent. A moins que Genève ne veuille singer sa grande voisine, ce qui est parfois le cas.

Non, Gérard, que tu refuses cette situation te regarde et bien t'en prenne si tu le souhaites. Cependant, l'omerta qui a protégé tant de présidents avant l'actuel président normal ne passe plus pour diverses raisons dont celle, entre autre, de ces dames qui s'ajoutent les unes aux autres en dépit de toute règle.

Par ailleurs, n'oublie pas non plus comment ce Président qui cultive l'anaphore s'est présenté pour l'élection de 2012!

Irréprochable, transparent, responsable et j'en oublie tant que tu peux toi aussi te référer aux divers discours qu'il a tenus avant son élection, lors du débat avec Nicolas Sarkozy et après.

Dans ce cas, tu mesureras comme tant d'autres le grand écart entre le propos et le comportement. C'est cela qui gêne, bien davantage que les maîtresses ou tout autre intrusion dans la vie privée.

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 15/01/2014

Hélène,
J'entends ce que tu dis, mais ne le partage pas. Les principes auxquels tu te réfères pour juger de ce président, ( sur les qualités ou défauts duquel au demeurant je ne me prononce pas ), il conviendrait de les appliquer à l'ensemble des autres grands personnages politiques de ce monde ( démocratique ), et de tirer un bilan. On verrait sans doute qu'il y a bien pire et parfois meilleur ( certes ) que François Hollande, à ce crible-là. Mais je n'en vois pas l'intérêt. Et tu l'auras compris, mon bord politique n'a rien à voir dans cette histoire.

Écrit par : DESHUSSES GERARD | 15/01/2014

Gérard,

Il est important de remettre cette situation -comme tout autre d'ailleurs- en contexte.

Or n'oublie pas dans quelles circonstances Hollande a été élu. Le rejet de Sarkozy était violent et frisait la haine. Une grande attente, dès lors, a émané des électeurs du camp socialiste. Ce sont en grande partie ceux qui ont misé ce candidat qui sont déçus.

C'est pourquoi cette situation de vie privée s'ajoute et a été sans doute la goutte qui a fait déborder la coupe des Français qui ont bu les paroles du candidat Hollande.

C'est dans ce sens, Gérard, qu'il faut aussi considérer cette affaire qui va bien au-delà de ce à quoi tu tentes de la ramener, à savoir une question de "vie privée".

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 15/01/2014

Et l'attribution ou la non attribution d'un post a la villa Médicis, concerne t-il le contribuable français ?
http://www.lefigaro.fr/politique/2014/01/14/01002-20140114ARTFIG00655-julie-gayet-nommee-a-la-villa-medicis-par-le-ministere-de-la-culture.php

La réussite dans le métier est du a un effort dans le travail ou a un effort au lit avec un président ?

Écrit par : ANNA | 15/01/2014

Méga-mea-culpa !

J'ai oublié une future(possible) mairesse de Paris, qui a un enfant avec l’intéressé, dont les frasques sexuels ne doivent pas intéresser "a priori" la bienpensance...

Écrit par : ANNA | 15/01/2014

"C'est pourquoi cette situation de vie privée s'ajoute et a été sans doute la goutte qui a fait déborder la coupe des Français qui ont bu les paroles du candidat Hollande."

Les promesses n'engagent que ceux qui y croient. Air connu.


"C'est dans ce sens, Gérard, qu'il faut aussi considérer cette affaire qui va bien au-delà de ce à quoi tu tentes de la ramener, à savoir une question de "vie privée".

Mais de quoi s'agit-il d'autres? Un président est protégé 24h sur 24, non? Même quand il va faire pipi derrière un arbre. De plus FH a une protection plutôt moins coûteuse que ses prédécesseurs. Autant d'économies.

Je rejoins totalement M. Deshusses. Si j'ai qqch à reprocher à fh, c'est sa politique étrangère. Et son actuel virage libéral. Ses affaires de cul, aucune importance. Les frais liés à SES compagnes? Ridicule. Avez-vous souvenir des frais de bouche des Chirac? Parce que les femmes des précédents présidents: pas de frais? Pas de protection? Si vous voulez vous attaquer à toutes les dépenses somptuaires ou surfaites sous la 5me république, bien du courage. Il me semble que fh fait plutôt moins bling bling que son prédécesseur. Non?

Quant à Poutine. Aucune maîtresse? Jamais? Quand a commencé sa liaison? Personnellement ça ne m'intéresse pas du tout. Ou alors vous ne supportez pas que fh ne soit pas marié. Dans ce cas il faut le dire et pas tourner autour du pot. Car Bernadette et Carla étaient aussi installée à l'Elysée "au frais du contribuable". Et fh peut engager qui il veut (comme les ministres du reste, cabinets pléthoriques) comme conseiller, chargé de comm, etc. Payez-vous des impôts en France? Si non, je ne vois pas en quoi cela vous concerne.


"J'ai oublié une future(possible) mairesse de Paris, qui a un enfant avec l’intéressé, dont les frasques sexuels ne doivent pas intéresser "a priori" la bienpensance..."

Voulez-vous nous dire que fh a fait un enfant adultérin avec ah?

Je trouve très vilain de colporter des rumeurs. Vous me décevez beaucoup.

Écrit par : Johann | 16/01/2014

Johann,

Un président représente son pays. Il en renvoie l'image. La vie privée existe et peut être respectée.
Ainsi, la question n'est-elle pas dans le nombre de maîtresses qu'il a ou pas.

Si vous avez suivi l'émission de France 2 de ce 16 janvier, "Des paroles et des actes", les nuances que vous bâclez dans votre commentaire et refusez de voir dans ma prise de position vous auraient peut-être été accessibles pour autant que vous ayez envie de les recevoir.

Sinon, voici un article qui vous ne manque pas d'intérêt.

http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2014/01/16/01016-20140116ARTFIG00436-valerie-trierweiler-toujours-dans-un-etat-de-fatigue-extreme.php

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 17/01/2014

Non, je n'ai pas vu l'émission de France 2. Votre article ne présente pour moi pas un grand intérêt et je suis poli. Je ne comprends pas. Vous la plaigniez?
Je ne pense pas après avoir dit qu'elle vivait aux crochets des contribuables. Comme tout le personnel de l'Elysée et au-delà.

Sur le fond. Vous avez fait un rapprochement dans votre introduction qui n'a pas lieu d'être. Si vous n'appréciez pas fh, attaquez-le sur sa politique, pas sur des histoires de cul. Qu'il se débarrasse de vt, il gagnera des points dans les sondages. Il aurait dû le faire plus tôt? Politiquement oui. Humainement, c'est son problème et sa décision. Il a manqué de caractère? Sans doute. Mais ça ne nous regarde pas.


"Par contre, des contradictions et autres mensonges sinon abus de discours et de pouvoirs,là, ce sont les Français qui sont concernés."

Etes-vous concernée? Enoncez clairement les contradictions, mensonges et abus de discours. Et je vous suivrai. Dans ce sujet, je ne vois qu'un mauvais procès sous prétexte de relations sexuelles consenties. Et l'amour, bordel!


"Merci Anna! Oui, article à lire absolument."

De nouveau de la presse de caniveau.
D'abord il n'y a pas eu adultère, car il n'est pas marié.
Au sujet de l'appartement, c'est l'histoire de l'homme qui a vu l'homme qui a vu l'homme qui a vu l'ours. Et puis peut-être qu'un lointain cousin de Julie est une taupe pour un service secret étranger? Et la sécurité de la France! Quand on veut désinformer, calomnier, c'est tellement facile.

Écrit par : Johann | 17/01/2014

@ Johann

...
« « «  "J'ai oublié une future(possible) mairesse de Paris, qui a un enfant avec l’intéressé, dont les frasques sexuels ne doivent pas intéresser "a priori" la bienpensance..." 
Voulez-vous nous dire que fh a fait un enfant adultérin avec ah?
Je trouve très vilain de colporter des rumeurs. Vous me décevez beaucoup. » » »

Vous attribuez à Hélène Richard-Favre des propos qu'elle n'a pas tenus.
Je trouve très vilain de se colporter ainsi. « Vous me décevez beaucoup ».

Écrit par : vlad | 17/01/2014

Que est ce que c'est, que cette notion de "la vie privée", dont tout le monde agite comme un argument dans cette affaire ? Pourquoi ne pas appeler un chat "un chat", et parler clairement de la VIE SEXUELLE ?
La vie sexuelle de chacun de nous , n'en déplaise au focus, est géré DEPUIS DES SIÈCLES, par l'église, par la société, par les codes de toutes sortes. Pourquoi la luxure est un péché selon la bible. Pourquoi l'adultère est inscrit dans le code civile pour les divorces ? Pourquoi la prostitution est condamnable ? Pourquoi les pratiques sexuelles des uns, sont secrètement méprisés par les autres ? Pourquoi l'homosexualité est légale ? Pourquoi la pédophilie est illégale ? Pourquoi la polygamie n'est pas officialisé par la loi ?
Chaque société a besoin des règles et des lois sur ces questions, mais pourquoi, au diable ?
Pourquoi ne pas laisser les être humains forniquer a chaque coin de la rue comme les bonobos ?
Alors, oui, un chef d'état libidineux avec une vie sexuelle débridée et lubrique, s'expose a UN MÉPRIS (!) de la population, qui a voté pour lui, voilà pourquoi il se cache hypocritement derrière la notion de la vie privée. Une femme, qui "succombe" aux charmes d'un chef d'état petit, gros, moche, et boutonneux, le fait par arrivisme et NON pas par une attirance sexuelle (mettez vous ça dans votre tête, les mecs !).... Que les deux protagonistes y trouvent leurs compte, cela n’empêche nullement les électeurs qui votent pour eux, de les mépriser. Les gens qui disent "cela ne me regarde pas" sont encore plus hypocrites.

Écrit par : ANNA | 17/01/2014

Johann,

Plutôt que de vous démultiplier en questions et autres interprétations accusatrices, apprenez à lire et surtout interrogez-vous sur le sens de la fonction présidentielle.

Demandez-vous aussi, au passage, ce que signifie une démocratie et une république entre amants.

Ensuite, vous nous parlerez d'amour si cela vous chante.

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 17/01/2014

Pour arriver en politique, il faut "tuer". Autrefois, en France, il y avait la guillotine. Un moyen efficace d'envoyer à la mort ces rois et reines qui gouvernaient la France et une façon simple pour les remplacer à la tête de l'Etat.

Aujourd'hui, François Hollande n'a plus à sa disposition cet instrument pour éliminer toutes les personnes susceptibles de l'empêcher d'abord d'être Président et ensuite de le rester. Aujourd'hui, en politique on élimine les indésirables d'une façon plus subtile.

Pour devenir Président, il fallait à Hollande écarter de sa route son ancienne compagne, Ségolène Royal. Sans états d'âme, il la rejeta, elle, la mère de ses quatre enfants. Cette empêcheuse de tourner en rond aura le châtiment qu'elle mérite, et tant pis si elle est la risée de toute la France.

Pour rester Président, il fallait à Hollande écarter de son chemin son autre compagne, Valérie Trierweiler. Les femmes, on ne les enferme plus dans les donjons mais dans un hôpital.

Écrit par : Noëlle Ribordy | 17/01/2014

Ouais, ouais...Donc pauvre Ségolène et pauvre Valérie ? Vous devez bien être le seul habitant de la planète à avoir cette vision de ces deux harpies. Ah, il sait les choisir, le Père François. Il serait temps que les femmes ouvrent un peu les yeux sur leurs congénères, plutôt que de leur offrir pleins de pouvoirs sur l'air de la solidarité féminine...

Écrit par : Géo | 17/01/2014

Voici un article plus nuancé en provenance de Russie où l'on voit que la morale préconisée par Anna ne fait pas l'unanimité :

http://www.courrierinternational.com/article/2014/01/15/hollande-le-vaillant-amant-president

Écrit par : Johann | 21/01/2014

@ Johann
Je sais, vous n'aimez pas les ragots. Mais je me permets de faire un petit "copier-collé" d'un témoignage, que j'ai trouvé sur Facebook, histoire de rigoler et de se poser la question, si la vie "privé" nous regarde ou pas.


"Quelques mots sur la scène de ménage qui a récemment opposé Valérie T. à François H., dont nous autres contribuables feront finalement les frais (Les faits sont rapportés par un haut fonctionnaire du Mobilier National - condisciple d'un ami).
Dans la matinée du vendredi 10 janvier, le Mobilier National en charge de l'aménagement des palais nationaux et autres résidences de l'État (ministères et ambassades) est appelé en urgence à l'Élysée pour procéder à une intervention sur site.
À l'arrivée au Palais, le haut fonctionnaire découvre dans des salons et dans le bureau attribué à Hollande, du mobilier et des objets décoratifs tels que vases précieux de Sèvres, pendule signée par un grand horloger du début du XIXe siècle, consoles, guéridons, fauteuils renversés voire brisés comme pour les garnitures de cheminée gisant en morceaux épars au milieu de papiers et de matériel de bureau, le dessus de la table de travail ayant été balayé avec violence semble-t-il (vases de la manufacture de Sèvres en porcelaine et monture en bronze doré, objets d'art de très grande valeur artistique et historique).

Les dégâts sont estimés à trois millions d'euros, compte tenu de la grande valeur patrimoniale de ce mobilier d'art et du coût de la restauration pour ce qui est réparable. Les débris ont été soigneusement récupérés pendant que les aides de camp réunissaient les papiers confidentiels éparpillés sur le tapis ; de nouveaux objets ont été livrés pour remplacer ceux brisés ou mutilés.

Explication officielle : aucune ! Explication officieuse dans le cornet de l'oreille des fonctionnaires du MN par ceux de l'Élysée : scène terrible entre Hollande et sa maîtresse en titre Valérie quelques heures plus tôt. Après les cris et hurlements, la mégère a eu une crise de folie furieuse, se jetant sur Hollande ; écartée par les gardes, la furie s'est livrée à du vandalisme dans le palais national, après avoir jeté les papiers et objets du bureau présidentiel, elle a projeté à terre vases, pendule et autres objets précieux, renversé fauteuils et guéridons, elle est neutralisée par les gardes dans le Boudoir d'Argent ou elle a poursuivi son oeuvre destructrice. Le médecin sur place lui administre un calmant (sous forme de piqûre) et l'expédie
dans la plus grande discrétion à l'hôpital (où elle séjourne depuis une semaine).

Avant que la dose fasse effet et que la donzelle soit évacuée, hurlements, pleurs, imprécations et menaces ont été proférés par l’offensée remplissant le palais de l'écho de sa hargne.

Gros émoi donc à l'Élysée, mais une seule question demeure : qui paye ? Quand un type se dispute avec sa régulière ou sa copine et que les deux protagonistes en viennent à casser la vaisselle et plus si mésentente très grande, ce sont les deux tourtereaux en rupture d'affection qui payent avec leurs deniers sous les bris et dégâts. Mais dans ce cas, ce sera facturé aux contribuables (pour ce qui est
réparable, le reste étant du patrimoine perdu définitivement). De quel droit Hollande et sa mégère règlent-ils leurs comptes avec le patrimoine de la France (car jamais la facture ne sera présentée aux deux misérables) ? " (c)

Écrit par : ANNA | 21/01/2014

"De quel droit Hollande et sa mégère règlent-ils leurs comptes avec le patrimoine de la France (car jamais la facture ne sera présentée aux deux misérables) ?"
Les socialistes et leur presse (le Monde, Libération, Nouvel Obs en particulier) n'ont cessé d'attaquer Sarkozy sur ce terrain. Si ce que vous écrivez est vrai,
cela va se répandre partout et il faudra régler les comptes à un moment ou un autre.

Mais comment Hollande a fait pour ne pas virer cette harpie après le coup du tweet ?

Écrit par : Géo | 21/01/2014

Rien sur "Atlantico", qui aime bien les ragots et à qui cette affaire n'aurait vraisemblablement pas échappé...

Écrit par : Géo | 21/01/2014

Quant à la distinction établie par François Hollande sur la vie privée et la vie publique, on se rappelle ses déclarations à propos du fameux tweet et de ses conséquences.

Interrogé par Claire Chazal en 2012,le président de tous les Français avait eu à s'exprimer sur le sujet.

Les mêmes propos ou peu s'en faut ont été repris lors de sa dernière conférence de presse à l'Elysée.

Cependant, on se rappelle aussi comment le couple savait faire parler de lui à tous les Français pour leur imposer leur vie privée:

http://www.youtube.com/watch?v=jm684xrf8n8&feature=youtu.be

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 21/01/2014

"Je sais, vous n'aimez pas les ragots."

Vous avez totalement raison.


"(Les faits sont rapportés par un haut fonctionnaire du Mobilier National – condisciple d’un ami)."

C'est la femme (Anna) qui a vu l'homme (Régis Ollivier ou face de bouc!) qui a vu l'homme (un ami) qui a vu l'homme (le condisciple d'un ami) qui a vu l'ourse dans un magasin de porcelaine.

Et vous gobez tout ça sans attendre une vérification-confirmation?
Je vous plains.

On en reparlera lorsque l'information sera confirmée, ou pas.

Mais arrêtez svp de taper en dessous de la ceinture. C'est bas.

Parlez-nous plutôt du boycott de jeux de Sotchi par des chefs d'Etat dont fh. Là je vous suivrai.


"Rien sur "Atlantico", qui aime bien les ragots et à qui cette affaire n'aurait vraisemblablement pas échappé..."

Le même texte est repris partout, le plus vieux date d'il y a 14 heures. Il va continuer à faire des petits.


"Mais comment Hollande a fait pour ne pas virer cette harpie après le coup du tweet ?"

Bonne question. Question de caractères sans doute...

Écrit par : Johann | 21/01/2014

"Cependant, on se rappelle aussi comment le couple savait faire parler de lui à tous les Français pour leur imposer leur vie privée:"

"imposer" ???
Personne n'est obligé de lire la presse ou la tv poubelle.

Et vous croyez tout ce que vous lisez ou voyez dans cette presse ou cette tv?

Il y a la vie sociale et la chambre à coucher. Vous devriez lire davantage le Canard Enchaîné.

Et éviter de taper en dessous de la ceinture. A court d'arguments autrement?

Écrit par : Johann | 21/01/2014

Johann,
1.
L' union de l'homme et de la femme dans le mariage a été établi par l'église et a été appelé "l'union sacrée" pour éviter les rencontres sexuelles sans but et sans âme de l'homme. Pour que ces rencontres ne soient pas guidés uniquement par les désirs et les appétits charnels, comme chez les animaux. Pour que le couple ait une vie pieuse, modérée, prudente. Pour des raisons de la procréation. Pour des raisons de "vivre ensemble" dans le soutien et l'assistance mutuelle, dans laquelle l'un des époux se donne a un autre pour le bien-être et à la prospérité générale. Ce sont des raisons nobles, et bien, même, si on est des "non-croyants", (ce qui est mon cas), on peut facilement adhérer a cette "doctrine", ou a cette "institution" millénaire, qui est supposé a faire de nous des "êtres" meilleurs, plus nobles, bien élevés, plus modérés et a la fin, plus heureux. Je ne vois rien de tout ça dans le couple F.H-V.T. Cela me déçoit, je voterais donc pas pour FH. Et ça inquiète FH, qui se cache derrière la notion de "la vie privée", par peur de perdre des votes, au lieu de se faire le travail de conscience sur ces relations avec les femmes.

2. Sur les JO de Sotchi on a déjà discuté avec vous sur le blog de "Homme libre"

3. http://www.egaliteetreconciliation.fr/Rixe-a-l-Elysee-une-victime-a-l-hopital-22871.html
Tout peut être faux sur internet, mais je ne vois pas pour quelles AUTRES raisons une femme de l'age de V.T., en pleine santé et lucidité, puisse se retrouver a l’hôpital (!), pour une dizaine de jours (!!), pour les raisons "officiels" de "la fatigue nerveuse" (re - !!!)... Là, je dis, on nous prend pour des cons...

Écrit par : ANNA | 22/01/2014

Pour Johann, VU DE RUSSIE :
Les valeurs d'un pays où le patriotisme et la famille, ont conservé leurs valeurs traditionnelles et qui font la solidité de la société russe

Lire la suite:

http://french.ruvr.ru/2014_01_20/France-un-fascisme-inverse-mis-en-place-9394/

Écrit par : ANNA | 22/01/2014

Les politiciens veulent cacher leurs comportements ignobles et leurs mœurs sexuelles condamnables derrière le paravent de "la vie privée" !
N’empêche que cela nous regarde ! Rien que le cas des "verts" allemands en fait l'exemple :

https://www.youtube.com/watch?v=3tDlO0kY5iU

Écrit par : ANNA | 22/01/2014

Hélène, que je me souvienne, le peuple français n'a manifesté aucune haine à M. Sarkozy. Le président sortant a simplement été victime, comme tant d'autres gouvernants ces dernières années, des effets de la crise qu'il ne pouvait juguler à lui tout seul, eût-il été immensément talentueux, ce qu'il n'est pas au demeurant, et il convient de ne pas le lui reprocher. Et il n'a pas été réélu. Situation identique à celles vécues, entre autres, aux USA, en GB, en Espagne, au Portugal, en Hollande, au Danemark, en Norvège, en Grèce, en Bulgarie, en Roumanie, en Hongrie, en Tchéquie, en Slovaquie, en Pologne, dans les pays baltes, en Finlande, et je dois oublier quelques états. Ainsi, je n'ose citer la Belgique, car elle a été dépourvue de gouvernement pendant près de deux ans, sans que cela ne la prétérite ( vu de l'extérieur ). Il n'y a guère que l'Allemagne, la Russie et... la Suisse où le pouvoir n'a pas changé de mains, mais on peut à chaque fois expliquer la chose.
Concernant les frais occasionnés par l'entretien d'une "première" dame qui n'en serait plus une, je me refuse à entrer en matière, vu qu'il y a sur ce point une solide jurisprudence depuis la présidence de M. Pompidou,( personne ne saurait attaquer " tante Yvonne " sur ce point,et encore moins Charles de Gaulle). Les successeurs ont ensuite largement usé de ce statut sans que personne n'y trouve jamais à redire, ou presque. Il n'y a donc rien en l'affaire qui relève de la justice. Je ne saurai en dire autant en revanche des fameux frais de bouche exorbitant des Tibéri et autres Chirac, tant à la ville de Paris qu'à la tête de l'Etat, par exemple, ni de la politique de faux emplois pratiquée par les mêmes, entre autres, et qui ne semblent pas avoir suscité autant d'émotion ou de sursauts moraux, quand bien même ces pratiques ont coûté bien plus lourd aux citoyens et ont fini ( avec peine ) devant les tribunaux... ( où est ton frère, Abel? )
Enfin au sujet de la dernière rumeur de la cour, celle du bris d'objets précieux à l'Elysée par Mme Trierweiler, emportée par sa fureur, je me prononcerai en trois points. Tout d'abord il convient de vérifier que ces faits sont réels et d'établir, si tel est le cas, le coût de la casse. Ensuite, si ces faits sont confirmés, je me plairai à souligner que peu d'hommes auront été aimés aussi passionnément que M. Hollande, que l'immense majorité des ruptures ne cassent rien, ou si peu, qu'on peut se demander quelle était la valeur de l'union préalable, et qu'en ce sens, le président actuel est un heureux homme. Enfin, si ces faits sont bien réels, il n'y a évidemment aucune raison que le prix des emportements d'une femme éconduite, fût-elle "première" dame, soit assumé par le peuple français, et qu'il convient derechef de déposer plainte et d'exiger de la responsable qu'elle paye totalement le coût de ses fureurs et qu'elle soit pour le surplus assignée à des tâches d'utilité publique, histoire de calmer sa propension à pareilles fantaisies.
En revanche si ces rumeurs se révélaient infondées, il serait à mes yeux indispensable de poursuivre en justice celles et ceux qui les auraient répandues, et demander à leur encontre les peines les plus sévères, de façon à leur passer, à eux comme à d'autres, le goût de telles vilenies.
Le journal Match a publié en fin d'année dernière un sondage montrant que seuls quelque 20% des Français étaient satisfaits ou plutôt satisfaits de M. Hollande. C'est évidemment peu. Il était aussi demandé aux mêmes personnes sondées si à leur avis M. Nicolas Sarkozy aurait fait mieux que l'actuel président, et la réponse était nette: plus de 60% pensaient que non, moins de 30% pensaient que oui. Assumer le rôle de président de la France est une mission des plus difficiles, des plus inconfortables et des plus ingrates, et face au peuple l'échec est garanti, vu qu'il n'y a guère à lui annoncer, par les temps qui courent, que des restrictions, des efforts et des pertes. Et on ne peut même pas évoquer des lendemains plus gais, vu la politique du tout à crédit dans laquelle se sont lancées les économies publique, privée et ménagère depuis les années 70, de façon fort frivole.
On peut ne pas apprécier M. Hollande, c'est-à-dire la politique qu'il mène, et en démocratie, il faut le dire, dire que ses options ne sont pas les bonnes, dénoncer, tempêter, décrier, proposer peut-être aussi d'autres solutions... Mais toucher à l'homme, plus qu'une erreur, est une faute, une faute qui se paye comptant, parce qu'elle discrédite l'argumentation de ceux-mêmes qui veulent s'attaquer à la politique conduite par le président, et qui semblent, s'égarant dans un domaine où ils n'ont rien à faire, ne pas savoir que dire à propos de l'action présidentielle. Dommage, car, pour sûr, il y aurait à dire...

Écrit par : DESHUSSES GERARD | 22/01/2014

"On en reparlera lorsque l'information sera confirmée, ou pas."

Ou pas.

Voili voila :

"Le site Francetvinfo affirme quant à lui que le Mobilier national a démenti mercredi 22 janvier sur sa page Facebook, «la rumeur qui circule sur internet, relative à une supposée destruction de mobilier au palais de l'Elysée».
«Selon le service, elle repose sur des éléments totalement mensongers»."

http://www.tdg.ch/monde/nouvelles-revelations-attendues-juliegate/story/13281569


"Pour Johann, VU DE RUSSIE :"

J'ai lu cet article, c'est un tissu de mensonges.


"1.
L' union de l'homme et de la femme dans le mariage a été établi par l'église et a été appelé "l'union sacrée" pour éviter les rencontres sexuelles sans but et sans âme de l'homme."

En tant que femme russe, vous êtes particulièrement bien placée pour nous parler de "rencontres sexuelles sans but et sans âme", n'est-ce pas? Je ne vais pas vous faire une liste des sites offrant des services de prostituées en Russie. D'une part HRF risque de me censurer et d'autre part il y en a tellement dans chaque ville de Russie et d'Ukraine que la liste serait trop, vraiment trop longue. Alors avant de venir faire la morale ici ou en France, occupez-vous donc de votre propre pays, vous serez beaucoup plus crédible. Toujours l'histoire de la paille et de la poutre.


"l'union sacrée"

Petit rappel: il y deux fois plus de maris russes qui sont infidèles que de mari français...


2. "Quand Poutine fait ses jeux" Arte, 28 janvier, 20h50.


"3. Tout peut être faux sur internet, mais je ne vois pas pour quelles AUTRES raisons une femme de l'age de V.T., en pleine santé et lucidité, puisse se retrouver a l’hôpital (!), pour une dizaine de jours (!!), pour les raisons "officiels" de "la fatigue nerveuse" (re - !!!)... Là, je dis, on nous prend pour des cons..."

En pleine santé et lucidité, c'est vous qui le dites. Êtes-vous psy pour détecter par exemple l'absence d'une névrose sur une personne que vous ne connaissez pas? Savez-vous ce qu'est une dépression? N'avez-vous jamais été amoureuse et trompée ou quittée brusquement? Certaines personnes n'arrivent pas à l'accepter et une dizaine de jours, c'est même parfois très court dans ce genre de circonstances.

Ceux que l'on prend pour des cons, ce sont ceux qui peuvent croire qu'une furie puisse faire pour 3 millions d'Euro de dégâts dans le bureau présidentiel sans une intervention du personnel de sécurité. Le crime passionnel, ça existe. Le président ne serait pas protégé? Oh la la...

Dernière remarque sur votre point 3 : vous citez un site ouvertement raciste et fasciste. Qui ne fait que reprendre une fois de plus exactement le même texte qui est un mensonge. Voir ci-dessus le démenti du Mobilier National.


"Pour Johann, VU DE RUSSIE :
Les valeurs d'un pays où le patriotisme et la famille, ont conservé leurs valeurs traditionnelles et qui font la solidité de la société russe"

Cette société est tellement solide que sa population diminue depuis plus de dix ans, par manque de naissances, malgré un bilan migratoire positif. Les femmes sont tellement patriotes que si elles ont l'occasion d'épouser un étranger, elles sautent sur l'occasion, bien souvent peu regardante sur le "candidat".

Combien de femmes russes mariées à un suisse ou à un étranger rien qu'à Genève? Là aussi je peux vous fournir une liste de site avec des milliers de femmes qui cherchent à quitter la Russie. Par patriotisme donc. Et à se naturaliser. Toujours par patriotisme.

Écrit par : Johann | 22/01/2014

Gérard,

Merci de ton long commentaire.

Davantage qu'une question de vie privée ou publique, celle qui se pose a trait à la confiance et la manière avec laquelle le Président normal de tous les Français s'est présenté à eux.

Rappelle-toi comment il a fait face à son prédécesseur lors du débat télévisé qui les a opposés. Inutile de rappeler son enchaînement d'anaphores par lesquelles il a tenu à se distinguer de Nicolas Sarkozy.

Transparence, comportement irréprochable entre autres, ont été la marque qu'il a voulu afficher de sa différence. Où est-elle maintenant qu'on découvre certains de ses agissements et que sa confiance est mise à mal par tant de ses déclarations ou autres promesses non tenues?

Par ailleurs, tu évoques les "frais de bouche" de Jacques Chirac, il a été condamné à les rembourser, tu évoques des emplois fictifs, n'en a-t-on pas aussi découvert du côté du PS, tout comme quelques comptes "oubliés" à l'étranger?

Quant au Président normal, il ne peut pas l'être dès lors qu'il est en charge de la plus haute fonction du pays. Et c'est ce qu'il semble ne pas toujours avoir à l'esprit sinon à travers l'ambition qui l'a porté à briguer la présidence.

Non, le Président d'un pays n'est pas un homme normal car sa vie prend une tout autre dimension dès lors qu'il est en représentation et surtout en charge de la force nucléaire.

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 22/01/2014

M. Deshusses : +1000. Pas un mot à retrancher.


"Non, le Président d'un pays n'est pas un homme normal "

Rien que de plus normal que de prendre un maîtresse quand on est en couple avec une harpie.

On pourrait tout au plus lui reprocher d'avoir eu un très mauvais jugement quant à certains choix. Mais combien d'hommes choisissent un compagne qui va les mettre dans la... enfin, dans les ennuis? La sagesse n'est souvent pas au rendez-vous, si vous suivez mon regard...

Personnellement je préfère discuter des choix p-o-l-i-t-i-q-u-e-s.

PS: donc je conclus que vous préférez un homme anormal à la présidence?

Écrit par : Johann | 23/01/2014

Johann @ "Le président ne serait pas protégé? Oh la la..." Mauvais argument. Il n'est pas protégé contre Valérie T et cela n'étonne personne.
Ensuite : la casse de mobilier a été démentie. On imagine le poids d'un petit fonctionnaire préposé au Mobilier face au Président de la République...
Enfin, Arte est d'une subjectivité à tout casser. Ce reportage est un tissu de partis pris contre l'ennemi Poutine. A cette enseigne, on peut démolir absolument TOUT. Je vous rappelle ce reportage sur Arte où Nestlé était accusé de commettre ce crime abominable contre l'Humanité : mettre de l'eau en bouteilles.

Écrit par : Géo | 23/01/2014

Johann,
Mon "français" étant extrêmement limité, je ne pourrais pas, en guise de réponse a votre commentaire, étaler sur ce forum la même bouillie psychosomatique, qui ronge visiblement votre sens de réflexion. Je vais donc, comme a mon habitude, de simplifier et de faire "une synthèse" de votre réponse :

Pour défendre le comportement indécent du président de la République Française François Hollande vous me renvoyer "en comparaison" - les sites pornos avec des filles russes...

*j'avoue que j’hésite sur ma chute. Je pourrais términer par LOL, MDR, CQFD, ou "hihi"
Mais je pense que un petit chapeau en papier allu, que vous pourriez vous mettre sur la tête, vous protégera mieux des rayons X, venus d'Alfa Centauri.

Écrit par : ANNA | 23/01/2014

Puisque les plus vilaines rumeurs sont démenties et que ceux qui les ont répandues ne seront, à mon grand dam, ni poursuivis, ni condamnés et qu'ils ne présenteront pas d'excuses non plus, parlons donc un peu politique! M. Hollande a été élu président de la République en mai 2012, il y a de cela quelque 20 mois. Or depuis plus d'une année déjà, certains ( toujours les mêmes ) ont choisi de dénoncer son inaction et la vacuité de son bilan présidentiel, soulignant au passage toutes les promesses qu'il n'a pas tenues. Soit! Mais quelle célérité soudaine à juger et condamner un président élu pour cinq ans ( soixante mois ) et donc jusqu'en mai 2017! Cette rapidité à dégainer contre M. Hollande ne peut que surprendre quand on relève parallèlement la patience avec laquelle les mêmes attendent encore et toujours le bilan du quinquennat de M. Sarkozy qui s'était lui-même engagé formellement face à la France à le livrer en janvier 2012, durant la campagne...
Promesses, promesses! Au demeurant cet oubli de l'ex-président ne lui a sans doute rien coûté en termes de suffrages, tant il a été constaté que les candidats sortants ne sont pas élus sur leur bilan, mais sur leurs...suivantes promesses! Dont acte.
Et question promesses, on peut certes constater que M. Hollande est loin, très loin de les avoir toutes tenues, qu'il est même certain qu'il en est qu'il ne tiendra pas, mais il convient aussi de reconnaître qu'il n'est qu'au tiers de son mandat et qu'il lui reste encore bien du temps pour améliorer son score!
On peut aussi se livrer à quelques comparaisons entre politiques qui ont occupé ces dernières années des fonctions semblables. On remarque, par exemple, que M. Sarkozy a également beaucoup promis, entre autres, la relance de l'économie, la baisse du chômage, l'abaissement de la dette, le contrôle des flux migratoires, la séparation au sein des banques des activités spéculatives du reste de leur fonctionnement, etc... et qu'il n'a rien tenu de tout cela.
Un peu plus loin de nous, M. Bush avait promis d'installer la démocratie en Irak, d'éradiquer le terrorisme international, M. Obama avait lors de son premier mandat promis de vider le lieu de non-droit qu'est la prison de Guantanamo, toutes choses qui n'ont plus qu'un goût de cendres.
Et puis il y a tous ceux, notamment dans les extrêmes de droite et de gauche qui nous ont tant et tant promis, et du costaud, de l'impressionnant, du terrifiant même parfois, que l'on est bien heureux de ne les avoir jamais vus au pouvoir, même que si par le plus grand des malheurs ils devaient une fois y accéder, toutes les personnes de bon sens s'empresseraient de prier pour que la routine habituelle perdure encore et que les promesses restent pour l'essentiel des formules incantatoires ou des voeux pieux.
Nonobstant, M Hollande dispose encore de 40 mois pour montrer qu'il n'est pas si mauvais que certains le pensent. Il est légitimé dans sa fonction par le suffrage universel, son mandat est de cinq ans, laissons-le travailler et nous tirerons au printemps 2017 le bilan de son quinquennat, en transparence et sans complaisance, ce qui sera non seulement normal, mais la moindre des choses.

Écrit par : DESHUSSES GERARD | 23/01/2014

A lire cet article :
http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2014/01/23/01016-20140123ARTFIG00409-trierweiler-hollande-est-en-train-de-ceder-selon-vsd.php
Je cite :

"...L'avenir de Valérie Trierweiler doit aussi se lire à l'aune de la lutte des clans des conseillers à l'Elysée. Une partie lui sont hostiles mais d'autres «ont fait volte-face» et ne plaident plus ouvertement pour une séparation, affirme l'hebdomadaire qui cite Aquilino Morelle ou Claudine Ripert-Landler, en charge de la communication, «qui se verrait bien jouer les raccrocheuses»...."

Et je me dis, tiens donc, il y a LA LUTTE DES CLANS a l'Elysée !
Et cela ne regarde pas le bon peuple français (selon certain, dont je ne montrerais pas du doigt)

Écrit par : ANNA | 23/01/2014

Un autre article du Figaro a ce sujet nous dit :
"Trierweiler : le Mobilier national dément tout vandalisme du bureau présidentiel"
Mais ce qui est drôle, c'est que sur la photo, qui illustre cet article, on voit la pendule et le reflet de cette pendule, et sur le reflet de la pendule dans le miroir on voit clairement une ÉNORME FISSURE !

article :
http://www.lefigaro.fr/culture/2014/01/22/03004-20140122ARTFIG00216-trierweiler-le-mobilier-national-dement-tout-vandalisme-du-bureau-presidentiel.php?pagination=1#nbcomments

photo :
http://www.lefigaro.fr/medias/2014/01/22/PHO6563b5ac-836c-11e3-a369-58123519fa3a-805x453.jpg

capture d’écran de la photo :
http://i017.radikal.ru/1401/6a/f42fec292b09.jpg

Écrit par : ANNA | 23/01/2014

Les commentaires sont fermés.