25/01/2014

Hollande, le changement, c'est maintenant

 

7769148328_francois-hollande-et-valerie-trierweiler-ici-pendant-la-campagne-presidentielle-de-2012-devraient-annoncer-leur-rupture-annoncent-certains-medias-samedi-25-janvier-illustration.jpg

 

Vie privée devenue publique, celle que le Président de tous les Français a menée avec Valérie Trierweiler est terminée.

François Hollande l'a déclaré à l'Agence France Presse en ces termes, Je fais savoir que j'ai mis fin à la vie commune que je partageais avec Valérie Trierweiler.

Le problème qu'a soulevé cette affaire a pu être considéré de manière diverse, rien de plus normal selon les sensibilités et autres engagements ou sympathies politiques, voire plus envers le Président normal.

Il n'en demeure pas moins vrai que l'Histoire retiendra à sa manière le passage de la première compagne de France. 

Simple coïncidence ou mise en application de son slogan de campagne électorale, le changement de femme et de politique, c'est maintenant.



20:30 Publié dans Amour, Destins, Politique, Politique française, Pouvoirs, société | Tags : hollande, trieweiler, gayet, politique | Lien permanent | Commentaires (11) | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

11/01/2014

Jeu de dames, de l'Elysée au Cirque

 

Mon véritable adversaire, il ne sera jamais élu et pourtant il gouverne.  

Cet adversaire, c'est le monde de la finance. 

Ces propos, le Président normal de tous les Français les  tenait au Bourget il y a deux ans, le 22 janvier 2012.

francois-hollande-se-pose-en-adversaire-du-monde-de-la-finance.png

http://www.latribune.fr/actualites/economie/france/201201...

Depuis, on apprend que l'appartement du 20, rue du Cirque où le Président Hollande retrouve la comédienne Gayet appartient à un grand patron du CAC 40.

http://valeursactuelles.com/politique/exclusif-grand-patr...

Si l'adversaire d'alors gouverne, que dire du Président de maintenant?

De son jeu de dames, les règles échappent à l'évidence à l'ordre public.



02/01/2014

Bombes


Chasser Vladimir Poutine du pouvoir, tel est le programme politique des punks russes désormais libérées suite à l'amnistie votée par la chambre basse du parlement russe, le 18 décembre 2013.

La Tribune de Genève, pour ne citer qu'elle, publie une photo et un article dans son édition des 28-29 décembre 2013, qui rend compte du combat que les jeunes femmes entendent mener.

On y apprend qu'elles se mobiliseront en faveur de la défense des droits de l'homme. 

La mise en évidence de leur corps reste toutefois leur mode d'action privilégiée.

A noter cependant que des objectifs de caméscopes amateurs, elles sont passées à ceux de photographes professionnels.

http://plucer.livejournal.com/55710.html

 

http://medias-presse.info/nadya-tolokonnikova-egerie-des-pussy-riot-devient-mannequin-pour-la-mode-feminine/4568

Pendant ce temps-là, des kamikazes se font exploser en Russie.

Elles aussi, ont été convaincues de mener un combat politique.

Et nombre de journalistes occidentaux y vont de leur appréciation pour donner des raisons à cette terreur. 

Sexuelles ou assassines, où est la victoire de telles bombes?