06/02/2014

Taubira sans gêne ni honneur

 

Belle démonstration d'indépendance de la Justice en France!

Que n'a-t-on entendu, pourtant, le candidat Hollande dévider sa litanie et rappeler à la minute 36 de cette video sa conception de la Justice!

http://www.youtube.com/watch?v=53b-pBPvjmA

On apprend toutefois que la ministre du gouvernement Ayraut , Madame Christiane Taubira, manœuvre en douce pour se débarrasser du procureur général de Paris, François Falletti.

Pas  très élégante, la manière et encore moins celle de refuser l'accès à la rencontre prévue à Madame Falletti qui accompagne son époux malvoyant.

Et c'est cette même mouvance au pouvoir en France qui ose rappeler à l'ordre des pays dont la justice serait trop liée au gouvernement en place?


http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2014/02/04/01016-20140204ARTFIG00417-le-procureur-falletti-dans-le-viseur-de-taubira.php
 
 

Commentaires

Madame TAUBIRA vous avez franchi une limite. http://allainjules.com/2014/02/01/audio-dieudonne-joby-valente-fait-la-lecture-de-la-lettre-ouverte-a-christiane-taubira/
>>> Vous pouvez lire cette lettre en suivant ce lien

Écrit par : marasine | 06/02/2014

Ca devient grave de chez graves, cette France socialisante!
Une dictature de la pourriture en marche...

Écrit par : vlad | 06/02/2014

Ce n'est pas la première manifestation de racisme anti-blanc et anti-européen de cette ministre. Souvenez-vous de ses déclarations concernant le colonialisme dans l'enseignement.

Écrit par : Mère-Grand | 06/02/2014

On sait très bien que le pouvoir politique, en France, est en mesure de museler la justice. Le fait n'est pas nouveau. Il n'est cependant pas juste d'attribuer cela aux seuls socialistes. L'ingérence du politique dans la justice est en quelque sorte endémique en France !

Écrit par : Michel Sommer | 06/02/2014

@ Michel Sommer,

"L'honnêteté intellectuelle commande" d'être cohérent dans ses propos et de rester factuel.

D'abord, ça vous agace qu'on accuse le pouvoir socialisant en France de « l'ingérence du politique dans la justice ». Selon vous, cette ingérence est « en quelque sorte endémique en France ».

Vous ne la condamnez pas pour autant, juste constatez le fait.

Ensuite, quand il s'agit d'une ingérence inadmissible dans les affaires intérieures de la Russie souveraine à travers l'émission RTS dont le titre insulte son président, vous trouvez ça normal (cf le sujet précédent de ce blog http://voix.blog.tdg.ch/archive/2014/02/03/vladimir-poutine-en-ligne-directe-252579.html )

Enfin, quand, au cours de cette même émission, on se permet d'accuser le président russe (sans la moindre preuve) des mêmes crimes politiques, à savoir de « l'ingérence du politique dans la justice », vous choisissez le camp de ses adversaires par des raisons purement idéologiques et par facilité intellectuelle.

Écrit par : vlad | 06/02/2014

A vlad

Vous feriez bien de lire convenablement mes commentaires avant de vous répandre en propos agressifs. Mais si cela vous amuse...

En vous attaquant à moi vous vous trompez de cible, vlad ! Vous êtes tellement aveuglé par la moindre critique sur votre très chère Sainte Russie et son délicieux président que vous n'êtes plus capable d'analyser un commentaire. Vous faites tout de suite des amalgames et des procès d'intention aux autres.

Aussi, pendant que vous y êtes, allez vite voir la TSR : on parle de la fortune de votre président qu'il a gagnée, comme tout homme honnête, à la sueur de son front. Vous ne me contredirez pas sur ce point ! A moins que ceux qui sont interviewés soient tous manipulés par de vilains journalistes désireux de nuire à la Sainte Russie.

Ce qui est regrettable, c'est de croire comme vous le faites, que si l'on est pas pour Poutine, on est contre. Apparemment la nuance est une notion que vous ignorez ou qui vous dépasse. C'est dommage car cela ne permet pas une saine discussion. Et enfin, vous intervenez avec un pseudo.

Écrit par : Michel Sommer | 06/02/2014

"L'honnêteté intellectuelle commande de répondre que si Poutine n'est peut-être pas le dictateur façon Pinochet ou Staline, on ne saurait prétendre non plus qu'il est un parangon de vertu démocratique."

Voilà, vlad, ce que j'ai écrit. Un peu plus de maîtrise de votre plume vous siérait davantage. Car pour l'instant elle vous égare.

Écrit par : Michel Sommer | 06/02/2014

Michel Sommer,

La maîtrise de plume ne dispense pas d'être (à défaut de rester) intellectuellement honnête et même - on peut dire à ce stade de cette soit disant discussion, mais en réalité toujours et encore, du même tribunal nauséabond – d'être honnête tout court.

D'après vous, je ne lis pas vos commentaires convenablement.

Vous jugez mes propos agressifs et vous me reprochez de m'attaquer à vous.

Vous me jugez être aveuglé par la moindre critique de la « Sainte » Russie (tout en sachant que je parlais de la Russie SOUVERAINE - voilà donc un exemple de comment on déforme des propos en changeant le contexte-même des mots; la nuance ne vous échappe jamais, au contraire, vous la maîtrisez à merveille jusqu'à la manipuler, ce qui me renforce d'avantage dans mon intime conviction concernant votre manque de rigueur sinon de la droiture intellectuelle).

SELON VOUS, je ne suis pas capable d'analyser un commentaire,,,

Je fais tout de suite des amalgames et des procès d'intention aux autres,,,

Ma rigidité de jugement (« on ne peut être que pour ou contre Poutine ») est regrettable,,,

La notion de nuance me dépasse ou je l'ignore, donc je suis incapable de participer à une saine discussion,,,

Et enfin, j'interviens avec un pseudo (et pourtant il s'agit d'un diminutif bien connu d'un prénom et même j'ai connu une personne qui avait vlad comme prénom – mais peu importe, est-ce un délit de porter un pseudo si on le fait intellectuellement et honnêtement?)

Votre diatribe en règle me choque profondément, Michel Sommer.

Oui, j'ai porté un jugement quant à vos propos, quant à vos prises de position. J'ai été obligé de le faire. Mais je ne me suis jamais permis d'aller jusqu'aux attaques personnelles ou des raisonnements ad hominem.

Ce que vous faites,vous, avec votre commentaire!

Il suffit de le comparer avec le mien:
J'ai dit que:

« Ca vous agace qu'on accuse le pouvoir socialisant en France... »
« Vous ne la condamnez pas pour autant, juste constatez le fait ».
« … vous trouvez ça normal »
« vous choisissez le camp de ses adversaires par des raisons purement idéologiques et par facilité intellectuelle »

Ce n'est pas une accusation mais le constat (mon constat, subjectif soit, mais constat quand-même!).
Ok, la dernière phrase, prise toute seule, pourrait paraître « accusatrice », mais justement elle n'est pas toute seule! Il y a déjà un contexte et un contexte très LOURD!

Car quand vous dites que

« "L'honnêteté intellectuelle commande de répondre que si Poutine n'est peut-être pas le dictateur façon Pinochet ou Staline, on ne saurait prétendre non plus qu'il est un parangon de vertu démocratique."
Voilà, vlad, CE QUE J'AI ECRIT»,

oui, vous l'avez écrit, mais vous avez écrit aussi bien d'autres choses! Une manipulation intellectuelle, une de plus – une manipulation par omission!

Car par exemple (sur le blog précédent consacré à ce « débat » sur le président Poutine), vous avez écrit:

« Il est peut-être utile de lui rappeler que le mot "pétasse" peut conduire au tribunal »

Ou ça:

« A Vlad
Vous avez raison !
Et l'honnêteté intellectuelle commande aussi de rappeler que V. Poutine est un ancien du KGB qui n'était pas à ma connaissance une œuvre de bienfaisance. »

Cette dernière stanza apparaît dans votre commentaire sur le précédent sujet de blog consacré à Poutine, commentaire qui suit le mien où j'essaie de m'inspirer (comme je peux) du discours prononcé par Dominique de Villepin à l'ONU lors de la crise irakienne - 14 février 2003.
Si ça vous a échappé, je vous le confirme ici. Et c'était plus que de l'inspiration, je l'ai carrément réutilisé, à bon escient et pour la bonne cause!

Dans ce contexte, j'ai trouvé votre rappel concernant le travail de V.Poutin pour le KGB (à l'époque soviétique) très moche, presque cynique dans ses hypocrisie et médiocrité, un véritable faux-fuyant de circonstances. Assorti d'une « honnêteté intellectuelle » de plus – cette fois, en consacrant définitivement la notion sur l'autel des termes galvaudés, vous avez franchi la ligne jaune!

La question évidente que j'ai voulu vous poser « En quoi ceci entre-t-il en compte ? », vous a été posée avant moi par Géo. Vous n'y avez pas répondu pour des raisons qu'on connait tous les trois. Et de ce point de vue, ça vous a évidemment arrangé – la question était gênante. Donc, je vous la repose maintenant: en quoi le fait que V.Poutin est ancien du KGB, entre-t-il en compte? C'est à dire, dans le cadre de ce que vous voulez appeler une discussion « seine ».

En attendant votre réponse, je suppose qu'en étant complètement à cours d'arguments, du coup il ne vous est resté que d'user de mêmes procédés intellectuellement malhonnêtes que nous sommes justement en train de dénoncer ici!!!

Enfin, quant à votre phrase « le mot "pétasse" peut conduire au tribunal » au sujet de laquelle je vous ai interrogé dans mon commentaire « villepinisto-onusien », vous avez, encore une fois, trouvé une échappatoire en ramenant sur le plateau le mot « pute », certes vulgaire et critiquable, mot en provenance d'un autre commentaire (tous les deux n'étant pas les miens).

Or, monsieur Sommer, je trouve grave de menacer (même de façon déguisée) quelqu'un d'un tribunal sur un blog politique consacré à un sujet extrêmement sensible et controversé.

Je vous signale également que cette menace concerne non seulement l'auteur des mots incriminés mais aussi et surtout la modératrice du blog qui en est responsable.
Donc quand vous jugez mes propos agressifs à votre égard, vous vous trompez vraiment de porte et d'univers.

Si, après tout ce qui a été dit, vous persistez toujours dans vos accusations genre « Vous faites tout de suite des amalgames et des procès d'intention aux autres », je vous réponds que non, monsieur, c'est vous qui le faites, pas moi.

Maintenant, quant à cette émission de la dernière minute sur RTS que vous mentionnez ( que je n'ai pas vue et n'ai ni envie, ni les moyens de voir – dans certains pays ce n'est pas possible à cause des droits d'auteur) – sûrement encore un torrent de boue déversée sur Poutine - cette émission donc, si vous pensez qu'elle peut vous servir de bouée de sauvetage, je vous réponds qu'elle n'en est pas (j'ai lu le résumé écrit sur le site de la RTS).

Et en supposant même que les faits y soient avérés (ce sur quoi j'ai de grands doutes), quel est le rapport avec le présupposé qualitatif de Poutine en tant que dictateur?

Encore une fois, à cours d'arguments, vous usez des méthodes qu'on ne peut pas qualifier d'honnêtes intellectuellement parlant.

Bref, en étant déjà trop long (mais on est obligé quand on est traîné dans la misère intellectuelle) dans ma défense et dans la mise de points sur les i, et en craignant que vous n'ayez toujours pas compris l'essentiel de ce qui s'est passe autour de cette émission radio de la RTS avec une prolongation naturelle sur le blog d'Hélène Richard-Favre, je vous fais un dessin.

La question ici ou là n'est pas de savoir si Poutine est un dictateur ou non. La question est de dénoncer cette campagne ignoble de diffamation lancée contre la Russie renaissante et contre son président légitime. Campagne apparentée à une véritable guerre d'information. Guerre d'information où la désinformation et les procédés intellectuellement malhonnêtes prennent toute leur place.

Une guerre de désinformation qui est toujours le précurseur d'une vraie guerre.

S'il vous plait, un peu d'humilité et de courage, monsieur Sommer. Tout ce qui se passe en Syrie et maintenant en Ukraine est suffisamment grave pour qu'on dise STOP à cette déferlante de haine et de jalousie à l'encontre de la Russie qui n'en demande pas trop.

Il y a quelques jours les Russes ont commémoré le 70e anniversaire du levé de blocus de Leningrad.
Alors on n'est pas obligé de comprendre leur langue pour être capable d'apprécier ce moment solennel de la délivrance germano-russe:
http://www.youtube.com/watch?feature=player_detailpage&v=DAD29Qa2pdg

Écrit par : vlad | 07/02/2014

Les commentaires sont fermés.