31/05/2014

Est de l'Ukraine, écho -libéral- de Moscou

0_b7037_27662c94_XL.jpg

Echo Moskvy (Echo de Moscou) est une radio russe indépendante créée en août 1990.

Un de ses slogans en donne en tous les cas le ton,  Radio libre pour gens libres.

Dans une interview qu'il a accordée à Echo Moskvy, le journaliste-écrivain Serguei CHARGOUNOV livre son point de vue sur la situation dans l'Est de l'Ukraine.

Serguei CHARGOUNOV est libéral.

Son point de vue est de fait d'une importance indéniable, tant on évoque dans les medias occidentaux, la présence russe en  Ukraine, la main de Moscou et, bien sûr, la propagande dont la Russie est seule capable alors que l'Occident, pour sa part, livre de l'information.

Les propos du journaliste-écrivain russe, Serguei CHARGOUNOV, ont été traduits en français par Laurence GUILLON.

Je tiens ici à saluer publiquement le travail considérable de traduction et d'information fourni par Laurence GUILLON qui n'est pas une inconnue pour les lectrices et les lecteurs de ce blog.

Merci Laurence, de leur donner ainsi accès à un point de vue dont ils auront tout loisir de mesurer s'il est à la solde du Kremlin.

http://www.echo.msk.ru/programs/personalno/1330134-echo/

http://histoireetsociete.wordpress.com/2014/05/31/interview-sur-echo-moskva-de-lecrivain-et-journaliste-serguei-chargounov-par-laurent-guillon/


26/05/2014

Européennes, le chant de quel cygne?

en-meeting-a-marseille-le-4-mars-2012-la-candidate-du-fn-marine-10656230huqpt_1713.jpg?v=2

Les résultats des Européennes de ce dimanche 25 mai alimentent la réflexion si elle en est.

En France, l'émotion a beau jeu de s'exprimer.

On évoque ici ou là un vote contestataire.

Le qualifier ne suffit pas.

En prendre la mesure, par contre, rappellera les conditions qui ont porté l'actuel président français au pouvoir.

C'est élu par défaut* que François Hollande a succédé à Nicolas Sarkozy.

Si ce dernier était loin d'être idéal, à l'évidence, le rejeter n'a répondu qu'à une humeur.

Contestataire.

 

* http://voix.blog.tdg.ch/archive/2013/06/30/hollande-presi...


 

24/05/2014

"Nous sommes dans votre lit...


...Chère Europe, si vous pensez que nous sommes corrompus, n'aimeriez-vous pas savoir qui nous sommes et qui nous paie, ainsi que les faveurs que nous aimerions obtenir de vous?"

 _f1328_the_brussels_business_pascal_kerneis_autofahrt.jpg

C'est Craig Holman qui s'exprime ainsi. Craig Holman a porté la réforme du lobbying aux Etats-Unis.

Celle-ci  ne s'est toutefois pas réalisée en deux temps trois mouvements. Elle a nécessité une soixantaine d'années pour parvenir à sa version actuelle.

En 1996, l'Union Européenne a elle aussi adopté des mesures visant à encadrer les activités de lobbying. Cependant, elle y a procédé en s'inspirant du Lobbying Dsiclosure Act mais pas tel que modifié ces dernières années par le Congrès Américain.

C'est ainsi que des études comparatives récentes indiquent que la réglementation européenne est bien moins contraignante que celle des Etats-Unis.

En effet, l'inscription au registre des lobbyistes introduite dans l'UE est volontaire et ne s'applique qu'à la Commission.

Aux Etats-Unis, au contraire, l'inscription des lobbyistes est obligatoire et couvre aussi bien les instances exécutives que législatives. 

L'Union Européenne ne dispose dès lors d'aucun mécanisme de mise en force ni de surveillance.

Certes, des associations et autres collectifs se mobilisent pour imposer la transparence dans les activités des lobbyistes.

Y parviendront-elles?

Sur le sujet, à voir ou à revoir ce documentaire qui avait été diffusé en 2012 sur ARTE:

https://www.youtube.com/watch?v=dRgBEyPjzSc

19/05/2014

"Il ne sera pas élu et pourtant il gouverne"


Avant d'évoquer mon projet, je vais vous confier une chose.

Dans cette bataille qui s'engage, je vais vous dire qui est mon adversaire, mon véritable adversaire.

Il n'a pas de nom, pas de visage,pas de parti. Il ne présentera jamais sa candidature. Il ne sera pas élu et pourtant il gouverne.

Cet adversaire, c'est le monde de la finance.

https://www.youtube.com/watch?v=bb9cKK9kn0A

Ce passage mémorable du discours prononcé par l'ex-candidat à la présidentielle française, le 22 janvier 2012 au Bourget, a marqué certains esprits.

Crédules ou confiants, ils ont applaudi.

Quand on sait qui a inspiré ce discours, Aquilino Morelle pour ne pas le nommer, on a de quoi rester plus qu'admiratif.

Le changement, certes, cet ancien conseiller de François Hollande l'a connu.

L'adversaire?

Kerviel appréciera.

04-11-2013-07-34-30.jpg

 

 

13:20 | Lien permanent | Commentaires (6) | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

Kerviel, case prison

iTGcT6Gh6Zcs.jpg

"L'escroc" purgera sa peine.

"L'escroc", c'est Jérôme Kerviel vu par Michel Sapin.

C'est en ces termes que le ministre des Finances s'est exprimé au Grand Juri RTL-Le Figaro-LCI au sujet de l'ancien trader.*

Jérôme Kerviel, interrogé par Laurent Delahousse au 20:00 de France 2 ce 17 mai, a rejeté toute demande de grâce présidentielle.

Ce qu'il a souhaité, par contre, était d'obtenir du Président Hollande l'immunité pour les témoins qui souhaiteraient être entendus pour évoquer, entre autre, les dysfonctionnements de la justice.

L'Elysée n'a pas répondu à cet appel.

Le Président ne parle apparemment pas en direct avec n'importe qui.

Leonarda le valait bien. 

 

http://www.liberation.fr/economie/2014/05/18/sapin-kervie...


01:03 Publié dans Justice, Politique, Politique française, Pouvoirs, Pratiques | Tags : kerviel, sapin, hollande, leonarda | Lien permanent | Commentaires (5) | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

16/05/2014

ONU, viol et viol

 

Et voici que l'ONU se mêle de droits humains. On n'en attendait pas mieux!

Le problème est que lorsque ces mêmes droits humains sont bafoués en son sein même, cette vénérable Organisation semble moins pressée de les condamner.

Il en avait été question dans ce sujet au bas duquel j'indiquais le lien à une video mettant à mal l'ONU:

http://voix.blog.tdg.ch/archive/2013/10/12/temp-df8885791...

Cependant nos medias occidentaux entonnent en boucle et en choeur la dénonciation que porte cette vénérable Organisation des Nations Unies qui vise, dans son rapport, l'est de l'Ukraine.

Moscou fustige ce double standard, comment autrement alors que l'ONU a si bien su se garder de dénoncer le massacre d'Odessa?

odessa.jpg

 

06/05/2014

Lettre ouverte au Président Didier BURKHALTER

                                                                                                         

                                                                                                           Genève, le 6 mai 2014

Monsieur le Président,


Ce mercredi 7 mai, à la demande qui vous a été adressée par la Russie, vous  serez à Moscou.

C’est en tant que président en exercice de l’OSCE que vous rencontrerez le chef du Kremlin, Vladimir Poutine

Les attentes sont nombreuses, qui pèsent sur l’Organisation pour la Sécurité et la Coopération en Europe que préside cette année la Suisse.

En tant que pays neutre, qui plus est dans le cadre du bicentenaire des relations diplomatiques que commémorent cette année la Suisse et la Russie, difficile de ne pas espérer de la présidence suisse de l’OSCE, qu’elle intervienne au mieux dans le cadre de la crise ukrainienne.

Monsieur le Président, Odessa a été frappée, marquée pour toujours par  cette nuit où des membres du parti « Pravy Sektor » ont massacré des citoyens qui ont eu le malheur de ne pas penser comme eux, si tant est que ces factions néo-nazies aient une pensée digne de ce nom.

Car pour agir comme les militants d’extrême droite s’y sont employés en cette nuit tragique qui a ensanglanté et durablement déchiré Odessa, poser la question n’est pas un euphémisme.

Des images de ce qui s’est passé dans la maison des syndicats ont été publiées qui témoignent du calvaire qu’ont enduré les victimes. Présentées d’abord comme « personnes » par bien des medias occidentaux, elles ont été identifiées ensuite comme « pro-Russes ».

Monsieur le Président, votre présence ce 7 mai en Russie est un signe fort.


Avec respect et considération,

 

                                                                             

                                                                                                    Hélène Richard-Favre

15:38 Publié dans Information, Medias, Politique, Pouvoirs, Russie, Ukraine | Tags : odesa, ukraine, osce, poutine, burkhalter | Lien permanent | Commentaires (37) | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

03/05/2014

RTS, Ukraine, la rhétorique à l'oeuvre

94932063_o.jpg

Quand la rhétorique vient au secours de l'idéologie, on s'empresse de la dénoncer s'il s'agit d'un pouvoir que l'on rejette.

Quand la rhétorique permet à l'information de se diffuser dans le sens souhaité, cela ne suscite apparemment que bien peu de réactions.

Ce matin, sur la chaîne de la RTS Espace 2, on évoque "38 personnes" mortes à Odessa. On ne précise ni qui ni comment.

Ces "38 personnes" sont des Pro Russes qui ont été brûlés vifs.

Par qui?

Par le mouvement Pravij Sektor, dont on sait très bien l'influence qu'il exerce en Ukraine.

A part ça, la Russie a toujours tout faux. Mais que vaut une telle vision du monde? 

http://en.itar-tass.com/russia/730295

11:14 Publié dans Avaries, Discours, Information, Medias, Russie, Ukraine | Tags : ukraine, rts, medias, russie | Lien permanent | Commentaires (39) | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg